Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 La fiche de Yuki Roshieru (terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Roshieru
Garde des 5 étoiles
Garde des 5 étoiles
Yuki Roshieru

Nombre de messages : 46
Age : 29
Fruit du Démon : Marie Joa

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptyMer 28 Oct 2009 - 4:47

~~~~~~~~~~Présentation du joueur ~~~~~~~~~~

Prénom: Je préfère rester discrète sur mon identité IRL
Age: 20 ans
Sexe: Féminin
Comment avez vous connu le forum? Par un contacte MSN.
Combien d'heures vous vous connectez par jour? Houlà! Je ne compte plus mes heures tan je passe souvent ou longtemps. Tes Mangas préférés: Vampire Knight, Death Note, Bleach, Naruto, Lady Oscar,
Ton pirate préféré dans one piece : J'ai commencé à visionner les annimées et je me prononcerai un peut plus tard sur mon favori.
Hobbys: Chanter, dessiner, cuisiner, coudre, faire du graphisme et RP
Autre:

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Lady2010 ... La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Ladyos10

~~~~~~~~~~Présentation du personnage ~~~~~~~~~~

Nom & Prenom : Roshieru Yuki

Pseudonyme : ( facultatif ) La rose des neïge

Sa signature avec son sceau: La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Signat10
La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Signat10

Age : 20 ans

Race : ( Humain, Homme-poisson, Ange, Géant ) Humaine

Occupation : ( Pirate, Marine, Chasseur de Primes ) Marine

Rang Spécial : ( facultatif ) ( Corsaire, Empereur, Amiral, CP9, Bon Marine, Mauvais Marine ) Garde de la marine Royale

Métier : ( seulement pour les Pirates ) ( Cannonier, Navigateur, Archéologue, etc... )

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Face_a10

Physique : ( 5 lignes minimum )

Souple comme un jonc, se déplace avec délicatesse et toute en souplesse. Des yeux aux couleurs du ciel, d’un gris lorsqu’elle vie une grande colère, d’un bleu claire lorsqu’elle vie du bonheur. Des cheveux plus blonds que le blé doré sous un soleil d’été qu’elle laissera libre sur ses épaules et tombant en cascade sur son dos ou qu’elle relèvera pour une coiffure romantique en laissant retomber quelques mèches rebelles ici et là sur son visage d’ange et sur son frêle petit cou délicat. Un teint pâle, une peau si blanche, digne de la noblesse et une bouche aux lèvres rosées faites pour être embrassée. Si ravissante, si magnifique, si belle dans une robe à la mode faite sur mesure pour son joli délicat petit corps de femme, une robe blanche pour son innocence encore intacte, une robe bleu ciel pour sa pureté et pour mettre le bleu de ses yeux en évidence, une robe verte pour l’espoir, une robe rouge pour la passion, son uniforme bleu de la marine Royale sur une jolie chemise de soie blanc et des botte de cuir monté jusqu’aux genoux et un très long mantel; un manteau assorti aux boutons dorés et coiffé du chapeau traditionnel du à son rang.

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) E_yeux10

Caractère & morale : ( 5 lignes minimum )

Tel une rose blanche, elle s’ouvrira à la lueur du jour, s’épanouira pour l’amour, s’abreuvera à cette source, une beauté si fragile et émotive qui usera de ses épines et de ses ronces pour ce défendre. Tourmentée, elle montrera son côté garçonnière tout en brandissant sa fine lame, déjouera son adversaire avec brio, se déplaçant agilement en fouettant l’air de son épée, tourbillonnant sur elle-même comme une ballerine, voltigera comme une atelet et foncera tel une fauve des neiges, une vrai tigresse montrant ses griffes et sa rage au ventre contre son ennemi des plus menaçant. Elle est comme un silence de neige profonde...La douceur d'un perce neige, la fureur d'un ouragan. Plus femme, elle le sera quand elle portera des vêtements aux allures mondaines et plus féminins qui la montreront à son avantage et la dévoileront sous un autre apparence que celui d’un corsaire au service de la marine Royale dans son bel uniforme au coutures parfaites et garni de décorations et de gallons. Une musicienne des plus doué, jouant du violon et du piano, une jolie voix pour chanter et un cœur qui dérive dans la poésie.

Fruit du Démon : Vous pourrez alors en choisir un dans la liste.

Blanca blanca No Mie : de niveau 6
Vous pouvez aussi en inventer un.

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) A_ronc10 ... La fiche de Yuki Roshieru (terminé) B_ronc10

Le Rose blanca No Mie; Quand le détenteur mange le fruit, des ronces épinées lui pousseront autour de son espace vital et plus sa colère augmente, plus les ronces se resserreront autour de lui pour former une protection autour de son corps pour le protéger des projectiles aériens, les épines son venimeuses mais le détenteur en est immunisé, le poison a pour effet de paralyser l’adversaire pour un temps minimisé. Des roses blanches pousseront à volonté de la pensée du détenteur et il pourra s’en servir comme munition à la voler comme des flèches épineuses. Utiliser une des ronces comme fouet lui sera également possible comme arme.

Le Rose yuki No Mie; Quand le détenteur mangera le fruit, des ronces épinées glacées de givre lui pousseront autour de son espace vital et plus sa colère augmente, plus les ronces se resserreront autour de lui pour former une protection autour de son corps et résistera au source de chaleur comme le feu, les épines son très dures et de glace mais le détenteur en est immunisé contre les blessures profondes. Des roses blanches comme la neige pousseront à volonté de la pensée du détenteur et il pourra s’en servir comme munition à la voler comme des flèches épineuses de glace très dur et résistant à la chaleur intense comme le feu. Utiliser une des ronces comme fouet lui sera également possible comme arme.



Techniques Spéciales : ( facultatif )

Histoire : ( passé de votre perso, ATTENTION LES DIALOGUES SONT INTERDITS DANS L'HISTOIRE )

Née d’une famille noble à Versailles, fille unique et pupille d’un homme maître d’armes pour la Royauté, pupille d’un être ambitieux et déçu de ne pas avoir eu de fils, il l’éduqua comme celui qu’il aurait voulu avoir, un héritier dignes de ses avoirs et possessions et une relève à son juste titre à la cours. D’une mère aussi noble mais qui perdit la vie en la mettant au monde. Étant la fierté de son père, s’entraînant jours et nuits avec lui et ses disciples, elle gravit les échelons pour mériter un poste dans la marine Royale. Son père désir l’accompagner et ils prirent le bateau pour les îles, des marines et des civils partage la même embarcation de croisière, la belle avait tout bien rangé ses bagages dans une énorme male, son père avait leurs bource contenant les frais de voyage et de quoi s’installer et être héberger le temps que leur demeure soit terminé d’être bâti dans les beaux cartiers des nobles.

Mais un événement changea leur vie, des pirates firent un abordage durant la nuit, le père fut égorgé sans avoir eu le temps de dégainer son arme de son ceinturon, Yuki regretta amèrement d’avoir pris la liberté d’être une simple femme pour la soirée mondaine donné pour le capitaine et son équipage, elle avait maudit la robe violette qu’elle portait et regrettait sa tenu de jeune homme et surtout de ne pas avoir prise son épée avec elle. Ne pouvant défendre son père et assistant à sa mort, s’effondrant en pleure et rageant intérieurement sur le corps baignant dans une mare de sang. Elle se retrouvait avec plus rien et ni famille. Le bateau fut pillé et les passagers dépouillé, des morts et des blessés sur leur passage et ils coulèrent le bateau à coup de canon, la pauvre du plonger à l’eau avant l’attaque final et nager à la dérive jusqu’à l’épuisement, elle avala beaucoup d’eau et perdit le cape pour se retrouver sur une plage déserte. Elle avait du s’évanouir et on avait du la sauver de la noyade mais aucun souvenir de son sauveur ne lui vain à son réveil et il n’y avait personne avec elle. Elle se releva et marcha sur la rive, vis une male échouée et couru voir ce qu’elle pourrait y trouver. Des vêtement d’homme qui semblait être d’une bonne taille pour elle et tout au fond un fourreau contenant une belle épée, des initiales y était gravé sur le pommeau ‘’ R.R. ‘’ et elle se dit qu’on ne lui en voudrait pas pour ses emprunts et elle troqua sa robe pour une tenu de corsaire; un pantalon bleu marine, une chemise à grandes manches blanches et une collerette du style noble s’attachant au cou, un chapeau à plume blanche noué d’un ruban bleu et elle remercia le ciel d’avoir gardé ses bottes de cuir sous sa robe longue car elle était bien chaussé pour partir à l’aventure sur l’île.

Un bruit de par des buisson un peut plus loin attira son attention et décida de s’en approcher. Une marche en forêt s’annonçait pour elle et elle avança pour explorer, elle vis une ombre et décida de la suivre pour voir où il la conduirait. Une promenade qui allait durer une bonne demi heure encore, la nuit tombait, une marche silencieuse dans la forêt parmi les arbres ou seul le bruit des feuilles secouée par le vent venait troubler le silence. Il y'avait pratiquement pas de vent et il faisait plutôt chaud pour une soirée d'Automne qui commençait. L’homme Arrivaient au bout de cette forêt dans un endroit assez isolé, il n'y avait plus beaucoup d'arbres et surtout un mur de pierre était à présent visible, il se mettait à le longer et elle le suivi de pas trop près pour ne pas être repéré alors qu'on pouvait entendre un son semblable à de l'eau il jeta un vif regard derrière lui pour vérifier sûrement si il n’était pas suivi et poursuivit son chemin. On entendit un bruit sec au loin et nerveusement, elle se cacha derrière un arbre tout juste comme il se retourna pour regarder dans sa direction mais il ne semblait pas lavoir vu encore une fois, son cœur palpitait de nervosité et elle craignait que l’inconnu ne soit dangereux.

Elle osa s’approcher un peut plus pour voir se qu’il faisait tout près du mur de pierre et le vit qu’il semblait tâter à présent la paroi rocheuse comme si il cherchait le bon endroit pour appuyer et s'arrêta près d'une fissure dans la roche et s'engouffra dans celle ci à la manière d'un héros disparaissant dans un endroit secret, disparaissant du champ de vision de Yuki. Elle s’approcha à ton tour du mur et appuya au même endroit et elle fut projeté de l’autre côté, elle se retourna et regardait de partout avec ses yeux tout grands ouverts. C'est quoi cette endroit si mystérieux? Se demandait-elle. Mais où je suis enfin? Trop curieuse et trop de questions la tracassait en tête. Au fur et à mesure qu'elle avançait, pouvait sentir un parfum très agréable provenant de fleurs avec le son de l'eau s'approcher à grand pas pour au final sortir dans un endroit presque similaire à une grotte ouverte à moitié sur une vue superbe des étoiles et de la lune, une petite cascade d'eau coulant le long d'un chemin tracé au beau milieu d’un champ de fleurs, une eau brillante à la lumière que la lune leur offrait. S'était assez impressionnant et à la fois si simple, le tout se finissait dans une cuve d'eau ou l'ont pouvait se baigner et des arbres fruitiers. Mais quels drôles de fruits y poussaient, elle n’en avait jamais vu de pareil nul part, elle en oublia l’inconnu et s’aventura à en cueillir pour les goûter.

Une drôle de sensation était ressentie en elle comme si le fruit la transformait, un malaise puis une main se posa sur son épaule, une énorme main qui serra assez fort et prise de colère ou de peur à la fois… Une chose étrange sortie autour d’elle, des ronces épineuses. Depuis se jour la corsaire des marines Royales, découvrit un grand pouvoir en consomment ses fruits maudits et l’homme mystérieux devin un ami et lui fit jurer de garder le secret de cette endroit et d’en divulgué le chemin à personne et ce au périple de sa vie et c’est ce qu’elle ferait, n’ayant qu’une seule et unique parole.



Rêve / But : Accomplir sa destinée dans la Marine Royale et si la chance se présente… Connaître l’amour. Elle rêve du jour où elle lui dira; Quand les pétales de la rose tomberont une à une, nôtre amour deviendra éternel.

Post RP : (Un post rp est en fait un texte où vous mettez votre personnage en action. Décrivez donc les lieux où il est, les personnes qu'ils rencontrent. Il y a aussi un peu de dialogue évidemment... Le tout dans le but de nous montrer que vous savez écrire un texte mettant en action votre personnage. Le thème est libre. Il est possible de prendre un RP d'un autre forum en précisant son origine.)

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) C_a_ch10

La nuit fut réparatrice et la corsaire à la crinière blonde, se leva de bon matin et avec force et courage fit le tour de l’endroit découvert sans trop de difficulté comme l’endroit semblait déserté et que son nouvel ami était reparti. Un travail énorme se devait d'être accompli, redresser la vielle petite cabane, renforcir les murs cerclant le passage et rebâtir ou réparer quelques trucs ici et là par nécessiter. Elle pouvait enfin prendre un peut de temps pour elle et explorer un peut plus en chevauchant sur les terres arborant les lieux. Le vent faisant danser sa longue chevelure soyeuse autour de son visage. Galopant à vive allure et suivant le cour d'eau, prenant cette liberté permise de par son droit acquis, elle prenait des risques en faisant cette chevauché seule mais rien n'égalait cette sensation éprouvé et elle s'en régalait. Toute fois elle ne sortait jamais sans ses armes et sa force à l’épée lui donnait toute une assurance et elle aimait braver sa destinée aux grés de ses envies ou désirs.

Arrivée en un lieux paradisiaque, là où les chutes d'eau voilaient l'entre de ce qui semblait être une grotte juste dans les rochés couvert d'un rideau de courant d'eau rapide, chutant dans un lac en formant de l'écume et des remous. Un spectacle sublime pour les yeux et combien invitant pour s'y rafraîchir et aller en excursion dans les hauteur si elle réussi à y grimper. Elle se dévêtit légèrement, laissant ses courbes féminines libéré de son mantel trop encombrant par fois et de ces vêtements d'homme trop contraignants et la jeune femme plongea à l'eau tumultueuse pour nager un peut. L'eau est trouble et ne laisse percevoir qu'une silhouette, ses cheveux mouillés prennent une couleur plus foncée et s'étale dans l'eau autour d'elle. Elle nage lentement et avance sur la surface en nageant comme un batracien.

La belle nagait toujours en s’éloignant de la rive, les rayons du soleil la réchauffait en surface mais l’eau restait glacial en profondeur et Yuki commençait à grelotter un peut. Comme le bruit des chutes bourdonnaient à ses oreilles, elle n’entendit pas ce qui pourrait faire du bruit sur la rive mais comme si un pressentiment l’éveillait, elle jeta un regard en se retournant juste pour voir si ses affaires et son cheval étaient toujours là mais une silhouette masculine s’y trouvait également, lui adressa un sourire moqueur de vainqueur et agitant l’épée de la corsaire en la brandissant en l’air ayant accroché la chemise de la belle et criant fièrement qu’il avait fait toute une découverte.


-On a perdu quelque chose mademoiselle ? J’espère que cela ne vous dérange point que je me permette de toucher vos effets personnels. Je sais que ce geste manque de civisme mais vous êtes sur le territoire de mon chef, le capitaine Kélian. D’ou venez vous … qui êtes vous ?

La nageuse rageait intérieurement contre elle-même d’être parti seule ainsi et sans rien avec elle, de s’être mise dans une tel situation désavantageuse devant un ennemi potentiel quoi que peut menaçant pour le moment car il semblait un peut arrogeant et vantard de sur quoi, il ne devait être qu’un vulgaire brigand des chemins cherchant simplement de l’aventure pour se désennuyer à ses dépends et elle grimaça à cette idée tout en laissant des jurons sortir de sa bouche à vois basse qui resta insonore avec le bruit de l’eau qui chutait avec un vacarme résonnant. Elle hurla une réponse à l’homme en nageant pour se rapprocher un peut et bien que l’eau soit brouillé que légèrement par l’écume de la retombé des chutes elle espérait qu’il ne puisse la voir parfaitement bien de là où il se trouvait.

-Comment vous dites? Je me trouve sur les terres de vôtre capitaine? Mais rien n’indique nulle part que ces chutes appartienne à un quelconque, regardez par vous-même!

Elle comprit qu’il n’était donc pas un vil brigand des routes mais un pirate d’une équipage sous les ordre d’un capitaine propriétaire dans les environs. Elle continua de lui crier réponse tout en se rapprochant de la rive mais restant dans l’eau jusqu’aux épaules et portant enfin pieds au fond.

-Je viens de pas très loin à vrai dire et l’on doit me chercher en se moment même alors je vous conseillerais de poser gentiment mes affaires là où ils était et de vous tirer vite d’ici! Et pour vous je ne serai que Yuki Roshieru et je vous somme de bien vous rappeler ce nom!

Elle le foudroyait du regard et croisa ses bras devant elle en se frottant les épaules pour se réchauffer car elle grelottait de plus belle. Il déposa les objets au sol et donna un coup de tête circulaire autour de lui comme si il vérifiait si ils étaient réellement seuls sur les lieux. Yuki restait confiante et lui faisant face, le défiant du regard et se demandant si elle arriverait à ses affaires durant un moment de distraction de la part de l’homme et elle réfléchit à un stratagème pour y arriver.

L’homme déposa ses affaires sur le sol et semblait captivé par elle pendant qu’elle avançait dans l’eau en région plus calme, elle n’aimait pas la façon dont il la regardait et se croisa bien les bras en plaçant bien ses petites mains sur sa poitrine. Il s’accroupit et examina la lame de l’épée de Yuki, elle espérait qu’il ne comprendrait pas qui elle était réellement en voyant l’importance de cette arme qui avait une magnifique étui de cuir travaillé. Elle avait déballé ses phrases en lui répondant et retenant sa hargne pour ne pas sortir de l’eau toute nue et lui sauter à la gorge pour l’étrangler de ses propres mains, elle avait réussi à paraître calme et réfléchi. Il semblait la contempler ensuite, oubliant l’épée qu’il avait fait tournoyé entre ses doigts et pesé au par avant, il ne la quittait plus des yeux et elle le fixait toujours, non pas pour regarder si l’homme était beau ou charmant mais seulement pour suivre tous ses mouvements et guetter le bon moment et profiter d’un instant de son inattention pour surgir de l’eau et d’agir au plus vite pour s’en sortir. Il lui répondit d’une façon qu’elle ne pu lui rétorquer se qu’elle pensait immédiatement car il déblatérait trop vite et même qu’il se reprit sur une phrase, ce qui la tiqua sur un point et sema un doute sur ce qu’il prétendait être en réalité mais comme il continua de parler, affichant un sourire, l’accentuant ensuite et se releva, recula d’un pas posa le pied sous la lame et la projeta 1 mètre plus loin devant elle, il se retourna en lui tournant le dos et fit quelques pas en avant sans se pressé, attendant qu’elle se décide.


-Pour répondre à votre première question envoûtante déesse, les terres de mon capitaine s’étendent la ou ses fidèles posent les pieds… Cet endroit lui appartient … ou je … il ne s’appelle pas Kélian de Dragonia et si cela ne vous conviens pas il faudra vous battre pour contester n’ayez crainte je vous laisserez des chances. … Son sourire s’accentua.

-Deuxièmement ne voyez vous donc pas que je suis en situation de supériorité sur vous il me semble clair que l’impolitesse n’a pas sa place à cet instant … Je ne quitterai cet endroit qu’au moment ou j’en déciderai ainsi. Yuki Roshieru ? Je ne vois pas en quel honneur je devrais retenir se nom si n’est qu’à vos beaux yeux. Prouver moi que je n’ai pas à faire à n’importe qui et je vous laisserai les terres ainsi que le respect de Kélian… Maintenant sortez de l’eau vous allez attraper froid …


Yuki sorti rapidement de l’eau en faisant tout un remue-ménage sur la rive et sortant toute trempée, sa longue chevelure dégoulinant sur le sol et se jetant en premier lieu sur son épée en attrapant au passage que sa chemise à grandes manches en le tenant sur elle et surveillant les moindre gestes du prétendu porte parole d’un capitaine de ces lieux. Enfila vite le vêtement qui lui arrivait à peine à la mi cuisses, le boutonnant mal adroitement et reprenant son arme à deux mains ensuite pour la lever devant elle et positionnant ses pieds pour être prête à répliquer en cas d’attaque de la par du dit fidèle qui foulait le sol pour un dénommé Capitaine Kélian. La corsaire à la crinière mouillée répondit sur un ton dur et direct.

- Cette endroit ne fait parti d’aucune propriété assigné encore car il n’est pas à l’intérieur d’aucun muret comme tel et je vous ferai remarqué que j’étais présente la première et que j’ai donc priorité sur cette endroit.

- Pour ce qui est de se battre pour défendre cette propriété, je n’ai point besoin que vous me laissez des chances car je sais utiliser mes armes et je n’ai pas peur de vous.

- Et vos belles paroles ou vôtre numéro de charme n’arriveront pas à me déconcentrer alors en garde!


Elle le tenait en joute, sa lame pointait en la direction de l’homme et elle gardait un visage dur et un air des plus sérieux même si elle était de très peut vêtu et pourrait risquer d’en dévoiler un peut plus en combattant sans limiter ses mouvements.

Le pirate au torse nu semblait un peut déconcentré, il baissa son regard en la détaillant de la tête aux pieds et s’attardant sur la longueur de ses jolies jambes, il pivota sur un pied pour se retrouver en meilleur position face à la belle et lui déblatéra d’autres flatteries sur sa beauté.


-J’ai peine a croire qu’une chance ou deux ne vous aiderait pas au cours de se combat car je crois bien que mes compétences actuelles ne dépassent les vôtres. Ne voyez point de vantardise dans mes paroles mais je suis confiant en mes habilités … Prouver moi le contraire charmante créature et vous serez libérée de ma présence qui je crois ne vous déplaît pas totalement…

- De la chance? Mais je n’ai que faire du jeu d’hasard, je sais manier une fine lame et m’en servir judicieusement mon cher!

- Me dépasse? Ne soyez pas si confiant de vous-même. Il faudra être vigilant et répondre à tous mes assauts pour prétendre être assez compétant pour rivaliser avec moi!

- Alors je n'aurais donc aucun mal à me débarrasser d'un vermisseau arrogant dans vôtre genre.


L’homme avait un teint halé, juste un peut bronzé, une petite bruine croisait les rayons du soleil tapant et des gouttelettes perlaient sur le torse musclé du combattant arrogant. Une vue un peut troublante pour la jeune blondinette mais ne voulant être surprise par son élan, elle fixa ne fixant que ses yeux, lui lança un regard perçant d’un bleu cristallin et contre attaqua en revers sur l’autre flan mais il recroisa rapidement sa lame à la sienne faisant un bruit de grincement de fer. D’un grand geste le repoussa en libérant son épée croisée à celle de son assaillant mais il s’avança avec précaution. Il l’obligea par la suite à se diriger vers la droite en restant en défensive sur la droite et alternant ensuite de direction en se rapprochant tous deux vers la forêt, là où la végétation et quelques embûches de la nature pourraient nuire à une adversaire pieds nues. Avec l’avantage d’une lame plus longue et possédant une vitesse remarquable, la sauvageonne réussi à le faire reculer de deux pas.

-Je dois avouer que vous vous défendez bien ma belle mais ce n’était que les préliminaires … Prenez note que les chances sont toujours en jeu … Vous n’êtes pas à ma hauteur ses terres seront miennes j’en suis persuadé … Il lui adressa un clin d’oeil.

La suite n’en devenait que plus intéressante …

- Ah oui ? Je me défends plutôt bien ? Je pourrais en dire autant, si cela ne serait du fait que j'ai déjà eu mieux que vous comme adversaire, alors ses terres ne serreront pas votre sang et vous allez devoir me passer sur le corps si vous en voulez les titres de propriété… Préféra ignorer son clin d’œil.

-Quel idéal choix de mots … si l’on s’en tient à la réplique originale, je devrais vous plaquez au sol et vous baiser sauvagement. Pardonner mon imagination fertile mais vous découvririez que vôtre adversaire sait manier l’épée. Qui plus est, qu’il sait apprécier les belles femmes dans votre genre et je crains fort que votre lame ne vous serait plus d’aucune utilité en ce cas précis... Ainsi donc je serais forcé de gagner par forfait belle Yuki. Mais ce n’est pas forcément se que vous vouliez dire j’imagine…

Il essayait de la déstabiliser avec ses moqueries, ils avaient croisé et décroisé leur lame à plusieurs reprises mais aucune blessure n’avait été affligée durant le combat, sauf quelques écorchures aux pieds de la jeune femme. Yuki eu assez d’espace de manœuvre pour réaliser un coup de maître en créant un désavantage qui pourrait égaler celui qu’elle du subir par choix de survie en rapidité de s’armer et se trouvant sans ses bottes pour se déplacer plus aisément durant cette interaction en visant l’acquisition des chutes et cascades du territoire. Elle fit un pas rapide et décidé droit devant et de sa fidèle et bien affilée épée, elle coupa la ceinture de l’homme, lui faisant tomber ses pantalons aux chevilles et la tigresse à la crinière blonde le gratifia d’un sublime sourire en lui laissant un commentaire digne de ses propres moqueries.

- À vous de me montrer vos jambes maintenant!

Son sourire amusé s’accentua… et il répliqua doucement…

-Inté..ressant… La tournure des événements suit celle de mon imagination. J’en suis fort aise, peut-être que la deuxième étape serait de mise?

Elle qui désirait le désarçonner à son tour en créant un handicap de combat égale au sien en lui baissant son pantalon, fut bien déçue de voir un sourire se dessiner sur le visage du guerrier qui s’accentuent d’avantage et répliquant que la tournure lui plaisait au contraire et allait dans le sens de son imagination, usant d’une voix douce et même chaude, trop certain de lui-même et fonçant sur ce qu’il percevait comme une invitation intime et la désarmant sans trop de mal, même blessé il ne semblait en souffrir, elle avait réussi à le blesser au dos durant la bousculade, tel un renard sautant sur une poulette, il la désarma et la souleva de terre en la plaquant au sol profitant bien de se retrouver confortablement entre ses cuisses, elle se débattit comme elle le pouvait tel une sauvageonne en furie mais il lui attrapa les mains pour en faire sa captive et usant d’une douceur incompréhensive pour la blondinette, lui caressant les lèvres des siennes pour l’embrasser, elle fini par être docile le temps de trouver un moyen pour se libérer de son emprise vicieuse.

Yuki devait trouver une solution pour se déprendre de ce corps à corps trop intime qui réussissait à la troubler, devant s’avouer à elle-même que l’homme avait une belle apparence physique et une force impressionnante mais son air trop sûr et utilisant un ton doux et agaçant juste pour la rendre instable et la dominer et gagner le combat, chose qu’elle n’accepterait pas car elle tenait vraiment à détenir l’acte de propriété des chutes et des alentours. Ne voulant lui céder totalement et usant d’un moment tendre qu’il croyait avoir réussi à obtenir, la belle fauve répondit aux baisées qui se succédèrent et comme il relâcha son étreinte sur elle en lui libérant les mains, elle se débattu à nouveau, lui griffant le dos et serrant bien fort ses cuisse de chaque côté de l’homme usant de sa grande force de combattante, le renversa à son tour plaqué au sol et le montant bien assise sur lui et le martelant de coups avec ses poings et hurlant.


-Non mais pour quelle genre de femme me prenez-vous? Je ne suis pas de ces créatures que l’on allonge pour prendre du plaisir juste par ce que monsieur en a envi!

-Ah non ? Dit-il tout souriant … avant que la belle ne continue ses dires …

La belle fulminait de rage et débitait tout ce qu’elle aurait aimé lui faire si elle aurait pu mais la colère fait souvent dire des choses qui pourraient être différent des pensées réelles dans tout autres circonstances.

-Vous avez une sacrée chance que mon petit couteau habituellement attaché à ma jambe soit restée avec le reste de mes vêtements sur la rive si non je vous aurais fait la cravate russe, juste un petit trou à la gorge juste là et en sortir vôtre vilaine langue de ma petite lame et la tirer juste qu’ici.

Elle gesticulait rapidement et dessinait de son index sur la gorge du jeune arrogant, oubliant qu’elle ne portait que son gilet et rien de plus et étant toujours montée sur le mâle qui semblait bien s’en amuser au lieu de craindre la tigresse blonde. Kélian adressa un sourire à la demoiselle, un sourire amusé penchant la tête vers l’arrière il se mit à rire doucement. Il reposa son regard dans celui de Yuki et prit la parole …

-Extraire ma langue de ma gorge et m’empêcher ainsi de m’en servir contre vous ? Voilà un crime qui ne devrait jamais être commit si vous désirez connaître le réel sens du mot plaisir.

Le jeune homme lui adressa un mesquin petit clin d’œil sentant les cuisses bien fermes de la belle se serrés un peu plus sur lui un peu comme pour lui faire comprendre qu’elle avait le dessus et qu’il ne devait pas jouer au plus malin avec elle … Elle savait dominé, cela se voyait , cependant elle semblait oublier qu’elle était nue sur son corps et que seul son pagne séparait leurs sexes. L’homme était attentif au langage corporel et se délectait de cette chaleur que la demoiselle émettait abondamment, son sang, semblait bouillir en elle. Ses yeux étaient fixé aux siens soutenant son regard de reine qu’elle avait certainement exercé depuis plusieurs années … Nôtre bel héros ne s’imaginait nul part ailleurs qu’entre les cuisses de cette charmante créature pour l’instant. Peu à peu l’envie de l’avoir sienne, grandissait dans son esprit il avait même peur d’en tomber amoureux tout doucement. Mais tout de même cela était une émotion normal, car qu’elle femme ! Une belle rousse comme ça il ne s’en faisait pas deux … qui plus est , du même rang social que lui c’était une véritable aubaine.

-Vous êtes la plus belle femme qu’il m’ait été donné la chance de voir dans ma vie.

Elle gardait le contrôle sur lui et le repoussait au sol à chaque une de ses tentatives pour l’embrasser, il ne semblait vouloir résister à sa domination au contraire la situation semblait l’amuser à voir ses sourires mielleux et ses clin d’oeils faciles. Comme elle fronçait les sourcil pour se montré féroce à ses tentatives de rapprochement, elle changea d’expression quand elle senti une forme s’ériger entre elle et lui, elle en fut troublée sur le coup et lui comme il tentait le tout pour le tout pour la conquérir de belles paroles et de douces caresses longeant ses cuisses, elle se crispa et le repoussant violement une autre fois encore comme il s’attendait à un baisé… Et puis non! Elle l’agrippa par le cou et l’embrassa de façon torride pour garder le contrôle et s’assurer de le dérouter totalement comme il semblait avoué attirance pour elle et un faible pour la femme qu’elle est. Arrêta net de l’embrasser et se redressa en un éclaire pour rebondir sur ses pieds nues et en quelques enjambés retrouver son épée dans les haute herbes et revenir juste devant Kélian en lui pointant juste là où il fallait pour le menacer de sa fine lame bien affûtée et de lui dire ses intentions d’une voix bien décidée tout en lui offrant le sourire sublime de sa belle victoire anticipée.

-Sachez que mon plaisir je sais comment l’obtenir et que ce n’est pas une langue de vipère qui me manquera pour cela!

-Je ne sais pas si vous avez eu la chance de rencontrer bien des femmes dans vôtre vie mais je n’ai que faire de vos comparaisons avec celles-ci!


Yuki promena très délicatement la pointe de sa douce compagne d’arme sur la forme dressée sous l’étoffe qui servait de dessous masculin au bel âtre et sourie en voyant qu’il ne semblait pas effrayé par elle.

-De toute façon, je n’aime pas mélanger le plaisir et les affaires sérieuses comme celle qui nous a fait commencer ce combat.

La belle n’était pas pour lui dire qu’au contraire elle avait adoré se battre contre lui de cette façon des plus inusitée et ni qu’elle le trouvait séduisant bien que trop sûr de lui et légèrement trop arrogant et surtout pas qu’il avait un sublime corps musclé et un teint basané à faire rêver et encore moins qu’elle avait aimé l’embrasser. Elle se mordilla la lèvre inférieure sur ses pensées pour se punir d’y avoir même songé ou arrêté un très court moment et se voulant plus menaçante, elle se donna un air plus dur et une voix plus sévère pour négocier la fin de cet affrontement en piquant un peut le tissu pour lui faire réaliser la situation.


-Alors soit je vous désarme totalement…

Elle dirigea son regard vers le désastre qu’elle pourrait faire de sa lame tout en jouant à tirer un peut sur l’étoffe piqué et lui faisant une grimace coquine et se retenant de trop en rire. Puis lui fit sa proposition finale qui semblait la plus raisonnable pour l’homme en mauvaise posture.

-Ou vous acceptez la défaite et je reste la propriétaire victorieuse. À vous de choisir bel âtre!

Comme Kélian allait lui répliquer avec un grand sourire son choix, une voix de par les chutes d’eau s’imposa à dite conversation, la voix se rapprocha d’eux tout en donnant son opinion sur la scène dont il fut le seul spectateur, crachant, rabaissant et critiquant celui qui devait être un combattant de la chevalerie à sa diction bien posé et ensuite quelque remarques sexiste avec peut-être bien ce qui pouvait passer pour un compliment sur la jeune guerrière sauvageonne.

-Et bien et bien, je vois qu'on s'amuse par ici.

Ses yeux gris nuancés d'une couleur fauve agressive irradiaient d'un feu que seuls ses expressions froides et calculatrices venaient à démentir. Des yeux d'une agressivité extraordinaire qui échappaient à sa posture particulièrement serein et calme, son corps tant robuste que svelte, étant parsemé de cicatrices qui faisaient preuve de l'expérience irréfutable durement acquise au combat. Solennel, l'inconnu abandonnait sa chevelure grisâtre en bataille, évanescente sur sa peau sombre et âcre au gré du vent; ses traits féroces et farouches, insensibles à ses attouchements, aux frémissements de ses murmures. Il traînait avec lui sa funeste et luminescente aura empêtrée dans les vapes ténébreuses de son manteau sillonnant les flancs de la chute d'eau.

-Dis donc z'en faîtes du bruit, aucun respect pour ceux qui dorment à ciel ouvert !

La voix était rock et venait d’au-dessus de leur tête, une pointe d’amusement pouvait être décelée, Yuki se retourna pour voir un immense colosse s’approcher, un géant plongea ses prunelles d’acier dans ceux couleur bleu ciel de la belle, elle fronça ses sourcils comme pour soutenir ce regard défiant la tigresse pour sûrement voir ce qu’elle a au ventre. Et bien même à demi vêtu, elle ne se laisserait pas s’en faire imposer ou se faire intimider de par la grande masculinité de l’homme qui la dominait de plus de presque sa grandeur et demi et elle se disait que si elle avait réussi à battre et prendre avantage sur le jeune homme un peut trop fringant, elle arriverait bien à en faire autant contre lui. Elle recula d’un pas tout en gardant sa garde et tenant bien pointé devant sa fidèle épée, l’homme dur et froid, jouant des ses muscles faciaux pour faire peur sans doute, il s’imposa à la cause de la demoiselle qui ne semblait pas vraiment en détresse.

-Hey morveux, c'est comme ça que tu te comportes avec les femelles ? Serait-ce là le suivi du credo des preuxs chevaliers humains si forts et si jaloux de leur précieux honneur à préserver ?

Cracha t-il avec amusement, l'oeil brillant à son adresse alors qu'il trouvait toujours sans pantalon et menacé de la pointe de l'épée de son adversaire redoutable.

-Et vous vous prétendez supérieurs et plus civilisés que nous autres, Géant ? Quelle arrogance.

Les muscles sous sa peau sombre jouèrent sur le visage, et un sourire menaçant prit forme aux coins de ses lèvres, tandis qu'il pointait du doigt l'entrejambe en question.

-Si j'étais toi, je prendrai garde à mes élancements avec cette tigresse en furie, c'est qu'elle pourrait te séparer de cet objet indispensable dont tu auras sans doute besoin si tu souhaites lancer tes prochains assauts sur des femelles moins à même de se défendre.

Comme une vipère se glissait insidieusement dans le nid de l’oiseau, le géant s'élança et sauta du rocher et dérive sur l'eau convolant aux côtés des deux humains, assumant véritablement la confiance d'un chasseur sur son territoire, piétinant aux milieu des bêtes hostiles. Il déambula jusqu'à eux, s'approcha à pas nonchalant et se reput de la situation accablante pour le jeune mâle humain.

-J'ai tout suivi. La belle t’a posé une question et tu n'y réponds guère. Je crache sur ta sottise et sur ta face de fange.

Et il lui décocha son plus violent crochet à la mâchoire, comme le geste le plus naturel qu'il soit.

* Waarg ! *

Il se massa le coude avec ravissement.

-Quel bien fou que de cogner, fracasser !

Et l’homme se perdit dans un rire gutturale irrépressible avant de s'en retourner vers la femelle qui l'observait, peut être méfiante. Il ne savait, l'effrayer n'était certainement pas son but. Elle semblait fort attrayante pour sa race, et peut être comprenait-il un peu plus les sentiments irréfrénables du mâle.
-Femme, cet avorton ne mérite plus de t'apercevoir ainsi, rhabilles toi. J'ai pu observé tes talents de combattante et je me serai fort gardé d'agir, persuadé de ta supériorité à l'épée si je n'étais pas tant pressé par d'autres vents.

Mais qu’est-ce cette façon de frapper un pauvre amoureux déjà à terre? Mais que voulait-il prouver ce Colosse? La belle grimaça en voyant le pauvre pirate K.O. et marqué au visage.

-Mais je dominais très bien mon adversaire! Pourquoi vous interposer ainsi à ma cause qui plus est? Et vous êtes qui d’abords?

Comme il semblait de son côté, elle se bougea vite à saisir ses affaires et de trouver un buisson pour aller s’y rhabiller convenablement du haut en bas et bien se chausser et s’armer puis en ressorti tout aussi rapidement tendis qu’il poursuivait son discourt de première rencontre comme s’il se croyait chez lui ou en un lieux social.

-Bran'dor, c'est mon nom ! Aussi insignifiant aujourd'hui qu'il te transportera de curiosité dans un futur proche. On ne me connaît pas, on m'aperçoit seulement ! Mais bientôt ça changera. Seul, errant, j'ai traversé monts et marais pour me retrouver empêtré dans cette contrée.

-Je me suis égaré, j'ai besoin de ton aide femme.

Yuki fut étonnée de sa présentation un peut trop imposante comme de sa prestance physique mais surtout de par sa demande à l’aide pour le guider et lui tracer la suite de sa route sur ses terres.
-Je suis Yuki Roshieru, nouvellement installée et ne connaissant que ces chutes et le village tout juste reprit depuis peut de par moi-même j’ai des compagnons qui doivent être à ma recherche en ce moment même.

Une seconde présence s’incrusta dans ce qui devait être qu’une aventure pour deux combattants se défiant pour emporter les lieux ici même convoités, elle gardait le silence mais avança vers eux gracieusement et laissant découvrir qu’elle était de nature féminine, le géant semblait apprécier la vu, une réaction typiquement primaire pour un mâle de son espèce. Il déblatéra des remarques tout aussi sédentaires et dégoûta la blondinette immédiatement. Elle préféra ne rien dire pour ne point passer pour une jalouse de cette soudaine abandon pour porter attention à une autre puis elle ajusta son uniforme à son corps et siffla sa monture restés plus loin depuis son arrivée aux pieds des chutes à la rive du court d’eau qu’elle avait suivit de par le village. Un bel étalon galopant à toute allure arriva et elle y grimpa pour mieux dominer de haut l’homme devenu trop distrait. La petite semblait se déplacer tout en répliquant non chaland et bourdonnant tout autour du géant comme pour le rendre fou de sa présence en toute innocence. La corsaire hocha de la tête en négation, n’en revenant pas en voyant la situation et pris les raines de sa monture en serrant des cuisse pour l’immobiliser car la nervosité se faisait sentir en la bête.

L’homme gigantesque avait succombé trop facilement et l’avait agrippé comme elle se penchait pour lui offrir une superbe vu de son arrière train, geste des plus vulgaire autant pour l’humaine que pour le mâle en rut, lui chuchotant un truc incompréhensif pour la blondinette juché du haut de son cheval et tel un paon, il dégaina sa hache et gesticulant dans les air et la faisant miroiter pour épater la galerie féminine. C’est la petite qui semblait bien avoir le dessus sur le géant, elle y grimpa tel une montagne à escalader et la cajolant tel une bête domestiqué et le soûlant de douces murmures en sollicitant ses services pour la transporter tel une simple monture, quel sottise ou ironie et la belle éclata de rire au final et rétorqua qu’elle n’avait de temps à perdre avec eux.


-Ha ha ha!

-Je vois effectivement qu’un rien vous donne l’air perdu cher Messire Bran'dor, je vois également que vous avez trouvé une compagne qui saura être vôtre paire de yeux supplémentaire pour voir au loin et guider vôtre route.

Elle désigna du regard le pauvre Kélian allongé sur le sol encore.

-Je vous fais cadeau du corps endormi du bel au bois dormant marqué de vos phalanges au visage car je ne pourrais m’en embarrasser durant ma route mais si son sort vous tien un tantinet à cœur, si vous en possédez un bien sûr, sa monture est derrière attaché à un tronc d’arbre, vous pourriez le placer dessus et laisser sa bête le ramener au bercail.

Elle se tenait fièrement bien droite de sur son bel étalon qui piétinait sur place attendant le signal de départ de sa cavalière.
Curieuse façon soudaine que de se draper dans sa dignité pour de si futiles raisons pensait-il. Mais elle avait répondu à sa question, non clairement elle ne pouvait pas l'aider.

Il se détourna, sa hache et Yoru, la nouvelle arrivée et grimpée sur son dos, partant en direction du cheval de Kelian. Pas un mot, pas un regard. Elle avait cessé d'exister dès lors qu'elle avait fait la preuve de son inutilité. S'embarrasser d'individus perdues dans de futiles idéaux humains sur le prince charmant, si poétique, si drôle et si désespérée en même temps n'était pas dans ses attributs, ni dans ceux de sa race même s'il était à moitié humain.. Puis il se retourna une dernière fois.


-Femme, Les émotions te dominent et menacent constamment d'exploser. Elles auront raison de toi, un jour.

Puis ils disparurent de sa vision.

Elle fulminait encore de ce que l’homme lui avait dit avant de s’éloigner pour s’emparer de la monture du pauvre homme sans vie. Le géant, celui qui l’avait jugé sur ses dires mais sans prendre le temps de vraiment l’écouter, il l’avait averti sur ses ressentiments qui la domineraient et la menaceraient constamment d’exploser comme si elles auraient raison d’elle un jour. Non mais… Pour qui se prenait-il? Un examinant des plus futé, un devin ou avait-il le pouvoir de voir en elle, de lire son cerveau? Non mais… Ho! La belle fulminait de rage, leur souhaitant bien des malheurs et serrant ses raines entre ses doigts fermés en poings et les fusillant du regard en les voyant s’éloigner de sa vu pour ensuite disparaître du paysage resté tout de même paradisiaque avec ses chutes d’eau et sa rive formant une plage suivi de bosquets ici et là et ensuite d’une épaisse forêt.

Quelque chose la sorti de sa haine, une vu des plus surprenante mais plutôt agréable et la fit sourire comme elle ne lui avait jamais sourit auparavant, Il était encore en vie et bien vivant qui plus est car il s’était relevé de sur ses deux jambes, démontrant un mal de mâchoire en la massant douloureusement et découvrant sûrement un mal de crâne également car il grimaça en se tenant la tête et se massant les temples de ses doigts. Il avait gardé le silence, avait échangé un long regard avec la blondinette puis avait décidé de marcher vers les bosquets. La cavalière talonna son cheval pour le faire trotter en suivant le jeune homme qui ne semblait pas sentir de courant d’air sur ses jolies petites fesses qui se raffermissaient pendant sa marche et cherchant comme un perdu tout autour de lui, laissant une vue superbe de son bas de corps à la curieuse qui semblait en être plus que ravis. 10 mètres… 11 mètres puis 12 et il s’arrêta net. Il se tourna pour regarder la belle sur son cheval qui semblait aimé la vu toute souriante.

-Il… a …prit ma monture? hé! Un jour il croisera ma lame et je marquerai cette créature hideuse au fer rouge, je le jure sur ma vie!

Elle lui offrit qu’un joli rire en réponse.

-Personnellement ce fut un plaisir pour moi de faire votre rencontre belle Yuki

Elle avait sourit au compliment et réalisa qu’elle était tout aussi heureuse de l’avoir rencontré malgré les circonstances des plus cocasses pour lui comme pour elle et lui fit un sublime sourire qui cette fois-ci fut des plus sincère et vrai et que pour lui.

-Ces terres sont vôtres, je vous les laisse mais jamais je n’admettrai une défaite surtout une qui fut truqué par mes soins… Je crois que je vais devoir marcher… Prenez soin de vous …

Puis il repris sa marche, les fesses à l’air, avant de trouver son pantalon en passant et titubant pour le remettre, s’arrangeant pour le faire tenir et ramassant son épée au sol pour ensuite poursuivre sa route vers une direction inconnue de la belle blonde qui le rattrapa en chevauchant à ses côtés.

Le soleil se couchait sur les plaines, laissant le sombre voile étoilé envahir peu à peu le ciel orangé, un doux vent frais soufflait les branches des arbres entraînant quelques unes de leurs feuilles en une délicate valse. Kélian marchait à pas de loup sur ses terres qui appartenaient désormais à la belle, la fière combattante blonde au tempérament de feu. Il était en route vers le village mais peut-être passerait-il par la petite auberge située à mi lieu d’ici. Petite auberge bien réputée auprès des villageois même si elle se voulait relativement loin. Quelques mètres plus loin derrière, il entendit les petits trots d’un cheval, il tourna la tête de côté pour tomber nez à nez avec la charmante demoiselle qui le suivait. Cette dernière lui adressa la parole de sa voix mielleuse …


-Vous feriez mieux de monter avec moi! Vous ne pouvez marcher ainsi dans cet état!

-Allez! Montez! Je vais vous ramener!


Kélian toisa la jeune demoiselle du regard, il n’avait pas pour habitude de se balader ainsi… en tant que capitaine de pirates qui se respecte, il était inné chez lui d’avoir les reines en mains. Mais il était vrai que le coup de poing l’avait ébranlé il n’avait nul envie de marcher … Le jeune mâle regarda l’horizon une dernière fois avant de grimper derrière la jeune demoiselle il n’y avait autre moyen que d’être collé contre cette dernière de tout son corps chose qu’il ne trouvait pas désagréable il posa même ses mains sur les hanches de cette cavalière pour la maintenir bien contre lui … quelques idées lui traversèrent l’esprit mais il les réprima afin d’être concentré sur la chemin à prendre. Kélian se pencha au dessus de l’épaule de la belle afin de lui susurrer doucement en un souffle chaud et agréable, pour lui indiquer le chemin vers l’auberge.


Dernière édition par Yuki Roshieru le Mer 4 Nov 2009 - 5:59, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Rickshaw
Soldat d'exception
Soldat d'exception
Jonathan Rickshaw

Nombre de messages : 1472

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Colonel

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptyJeu 29 Oct 2009 - 0:56

J'ai un doute pour tes fruits. Il existe déjà un fruit des pics, si tu veux. À la limite, on peut te laisser faire des pics empoisonnés que tu contrôles. C'est seulement une suggestion.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Roshieru
Garde des 5 étoiles
Garde des 5 étoiles
Yuki Roshieru

Nombre de messages : 46
Age : 29
Fruit du Démon : Marie Joa

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptyJeu 29 Oct 2009 - 2:12

J'aime trop l'idée des roses qui sont lancées comme des flèches et l'idée des ronces qui s'enroulent autour du possesseur et en utiliser un bout comme un fouet. Et puis j'ai pris la peine de faire un lien avec mon personnage et sa présentation et même son nom en japonai, d'où mon inspiration.

Twisted Evil

Je vous remerci pour cette petite suggestion.

La joueuse des plus motivée a terminée de remplire sa fiche d'inscription. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Roshieru
Garde des 5 étoiles
Garde des 5 étoiles
Yuki Roshieru

Nombre de messages : 46
Age : 29
Fruit du Démon : Marie Joa

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptyVen 30 Oct 2009 - 15:58

J'ai terminée ma présentation et j'attend qu'on me valide!

Merci bien!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Roshieru
Garde des 5 étoiles
Garde des 5 étoiles
Yuki Roshieru

Nombre de messages : 46
Age : 29
Fruit du Démon : Marie Joa

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptyVen 30 Oct 2009 - 20:12

Au résumé mon fruit crée des ronces de rosier blanc.


Dernière édition par Yuki Roshieru le Sam 31 Oct 2009 - 4:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Rickshaw
Soldat d'exception
Soldat d'exception
Jonathan Rickshaw

Nombre de messages : 1472

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Colonel

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptyVen 30 Oct 2009 - 23:44

Validé!
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Roshieru
Garde des 5 étoiles
Garde des 5 étoiles
Yuki Roshieru

Nombre de messages : 46
Age : 29
Fruit du Démon : Marie Joa

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptySam 31 Oct 2009 - 4:08

Chouette! Un énorme merci! cheers
Revenir en haut Aller en bas
[supp.] Xino J. Shinichi
Nouveau
Nouveau
[supp.] Xino J. Shinichi

Nombre de messages : 624
Age : 26
Fruit du Démon : Derrière mon PC...

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2290
• Wanted: 615.000.000
• Grade dans la Marine: /

La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) EmptySam 31 Oct 2009 - 10:56

Validé également.


Un admin pour finir le boulot please!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty
MessageSujet: Re: La fiche de Yuki Roshieru (terminé)   La fiche de Yuki Roshieru (terminé) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La fiche de Yuki Roshieru (terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fiche de Yuki Roshieru (terminé)
» Fiche de Sezuan [Solitaire]-Terminé
» Yuki Sawari [Terminée]
» Fiche Technique de Kaneki - Terminée.
» Fiche d'Haku Sakurai (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Gouvernement & Marine-
Sauter vers: