One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Validée]Lyra Delauro

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


[Validée]Lyra Delauro Empty
MessageSujet: [Validée]Lyra Delauro   [Validée]Lyra Delauro EmptyLun 13 Avr 2009 - 22:31

~~~~~~~~~~Présentation du joueur ~~~~~~~~~~
Prénom: Bonne question héhé^^
Age: 18 ans aux dernière nouvelles
Sexe: Femelle
Comment avez vous connu le forum? Viva Google
Combien d'heures vous vous connectez par jour? Euh…je dirais que ça dépend à combiens de temps son les examens.
Tes Mangas préférés: Conte Cain, Angel Sanctury, ludwig révolution…tous les Kaorie Yuki pour faire court pis sinon One piece, Bleach, Hellsing et les trucs glauques^^
Ton pirate préféré dans one piece :…Sanji (que voulez-vous j’adore les blonds)
Hobbys: Ecrire, Lire…jouer de la guitare.
Autre: J’ai des tendances sadiques envers mes personnages, ne soyez pas choqué trop vite^^.

~~~~~~~~~~Présentation du personnage ~~~~~~~~~~

Nom & Prenom : Lyra Delauro

Pseudonyme : ( facultatif )

Age : 27 ans

Race : Humaine

Occupation : Marine

Rang Spécial : colonel

Métier : ( seulement pour les Pirates ) ( Cannonier, Navigateur, Archéologue, etc... )

Physique : ( 5 lignes minimum ) Lyra ne ressemble pas vraiment à une jeune femme de son âge. Quand on la voit, on lui donnerait plutôt la trentaine et même plus des fois. Elle ne prend pas vraiment soin de son apparence au sens habituel du terme. C'est-à-dire qu’elle ne passe pas son temps devant le miroir à se mettre des crèmes pour la peau ou qu’elle ne tente pas d’enfiler des tenues sexy. Pour elle, la beauté plastique des filles qu’elle rencontre souvent n’est pas attractive, elle préfère plutôt le « look » que peuvent aborder des mères de familles débordées qui donnent leur énergie pour leurs enfants.

A la base, elle a une peau assez rosée naturellement. Pas vraiment pâle mais pas mate non plus, le genre de couleur qu’on trouve chez quelqu’un vivant dans un pays froid. Quelques tâches de rousseur sont dispersées sur ses joues et sur son nez de manière peu visible de loin mais de près quand même suffisamment flagrante pour ne pas passer inaperçus même aux yeux d’un observateur peu attentif.

Elle a une grande tignasse brune et volumineuse. Ses cheveux sont très longs et lui cachent souvent le visage vu qu’elle ne les coiffe pas de manière à les mettre de côté. En fait, sa seule manière de s’en occuper et de rapidement en prendre une grande touffe dans les mains et de rouler celle-ci en chignon maladroit qu’elle fixe de deux baguettes ce qui laisse bien sur partir bien la moitié de ses cheveux où bon leur semble. Il y a dans ses cheveux une petit broche en forme de papillon qu’elle laisse accrochée un peu au hasard jusqu’au moment ou celle-ci tombe et qu’elle la replace près d’une de ses oreilles sans un coup d’œil dans un miroir.

Lyra se maquille c’est vrais. Elle met du bleu et du vert sur ses yeux avec un mascara noir aux très légers reflets vers, qui ressemble plus à du noir raté qu’autre chose. Elle met aussi quelque chose sur ses lèvres pour que celles-ci paraissent un peu moins pâles. La femme fait ça le matin en même temps qu’elle accroche à son oreille droite une grande boucle d’oreille avec un chapelet perles de bois accrochées maladroitement à un fil. C’est du mauvais travail qui semble fait par un enfant.

Pour la tenue vestimentaire, Lyra porte souvent des gros pulls dans des couleurs sombres comme le brun ou le noir avec des jeans sombres eux-aussi. Sachez que quand les jeans sont plus clairs, c’est tout simplement qu’ils sont délavés et que la femme n’a pas jugé bon d’y changer quelque chose. Quand il fait trop chaud, elle porte des pulls plus légers, à manches courtes parfois mais souvent se cache sous une cape en tissus grossier et brun lui-aussi. Elle ne fait un effort que lors des grandes occasions mais il faut souvent que quelqu’un l’aide à choisir sa tenue dans ces cas là si on ne veut pas la trouver dans une ensemble à peine plus travaillés que sa tenue de tous les jours.

Caractère & morale : ( 5 lignes minimum )Lyra est quelqu’un d’assez calme. Elle a tendance à adopter la plupart du temps une attitude passive et à rester observer les évènements sans vraiment s’en mêler. Elle peut rester des heures assise sur une chaise simplement à regarder les gens autour d’elle et à observer les choses se passer, les mémorisant sans pour autant y trouver de l’intérêt. Elle a un excellent sens de l’observation et une bonne capacité de mémorisation, surtout en ce qui concerne les visages. Enfant déjà, sa conversation était surtout une suite de question et de curiosité qu’elle adressait aux personnes qu’elle connaissait ou même qu’elle avait à portée de voie.

Lyra aime apprendre, elle aime savoir, être au courant et découvrir. Pour elle, effectuer une tâche dites ingrate, pendant que d’autres sans se soucier d’elle discutent, peut être un très bon moment simplement parce que leur conversation comporte des éléments qu’elle ne connaissait pas. Elle aime entendre parler de tout même de chose qu’elle trouve inintéressantes. Pour elle, une opinion ou même la justice, ne peuvent être justes si on ne connait pas tous les éléments qui entrent en jeu. Beaucoup de gens ne l’aiment pas pour ça, ils disent que son caractère est celui de quelqu’un de froid à qui tout indiffère et bien peu sont les gens qui peuvent trouver des arguments pour démentir ces affirmations. Lyra a peu d’ami à cause de ça en effet. Elle parle peu et montre bien peu d’attention ou de compassion. Elle a souvent un sourire très doux qui finit par agacer son entourage qui lui reproche de se cacher derrière et de ne montrer que « cette grimace ironique ».

Pourtant, au fond, Lyra est quelqu’un de profondément bon. Elle aime la justice et la bonté et prône l’amour et non la guerre. Elle est toujours prête à aider les personnes qui en on besoin et ne juge pas les gens sur les apparences. Il lui est déjà arrivé d’avoir laissé passer des infractions dont les motivations lui semblaient justes et louables. Mais la manière silencieuse qu’elle a d’agir fait que les gens pensent qu’elle s’en fiche tout simplement ou qu’elle a la flemme d’agir. Toutes ces apparences lui ont forgés une réputation de personne renfermée et froide pouvant même être cruelle.

La réputation sur sa cruauté vient surtout du fait que quand elle juge qu’une personne mérite d’être châtiée, elle ne prend pas la peine d’expliquer ses raisons à ses hommes et agit simplement ce qui fait que, de leur point de vue, elle s’acharne sur quelqu’un qui n’a rien fait de pire qu’un autre qu’elle aurait laissé en paix.

Il y a pourtant une exception à son flegme. Les enfants. Elle ne supporte pas que quelqu’un s’en prenne à un enfant. C’est une sorte de tabou qui la fait sortir de ses gongs et qui la rend agressive et bien plus méchante que tout ce qu’on pourrait soupçonner. C’est une réaction quasi-instinctive qui explose sans prévenir et dans ce genre de cas, elle devient injuste et réellement cruelle.

Fruit du Démon : fruit de l'Hydre Wyv Wy No Mie

Techniques Spéciales : ( facultatif )

Histoire : Lyra est née de l’union de deux pirates. Le capitaine d’un vaisseau est tombée amoureuse de son second et eut un enfant de lui. Ses deux parents l’ont élevée ainsi que tout l’équipage sans vraiment de distinction entre ses vrais parents et les autres adultes qui s’occupaient du poupon. Sa mère devait sans cesse gérer les affaires du navire et était une de celle qui prenait le moins de temps pour s’occuper d’elle. Son père, heureusement, était plus attaché à l’enfant et passait plus d’heure que ce qu’il ne pouvait se le permettre avec sa fille ce qui lui valut plus d’une fois un savon mémorable de la part de son capitaine. La personne qui s’occupa vraiment de l’éducation au sens propre de Lyra, fut un des hommes de l’équipage qui s’occupait à raconter des histoires aux autres entre deux abordages. Le vieux bougre avait une jambe en bois et plus que l’œil gauche mais c’était une fine lame qui savait faire aussi bien à ouvrir des ventres en deux qu’à retrouver des épopées fantastique dans sa mémoire de loup de mer. Les membres de l’équipage l’appelaient « Le conteur. »

Le vieille homme n’avait jamais eut d’enfant ce qui le poussa bien vite à prendre sous son aile le poupon de la haute hiérarchie du navire. Le capitaine le laissait faire bien contente de pouvoir filer la gamine braillarde à quelqu’un d’autre pendant la nuit. Ce fut le conteur qui fit naître au départ la passion de Lyra pour l’écoute. Toute sa jeunesse passa à écouter ces récits aux morales diverses qu’elle s’efforçait d’apprendre par cœur et de décoder. Le vieux baroudeur lui appris aussi les passes de base à l’épée mais surtout pour faire plaisir aux parents de la petite. La mère de Lyra montra beaucoup de fierté pour les connaissances au combat de sa fille et quand il s’agissait d’évoquer ce genre de prouesse, elle avait toujours du temps et de l’énergie pour gonfler le torse fière comme un coq et décrire de long en large les nouvelles passes qu’elle avait vu son enfant effectuer.

Voyant que ça faisait plaisir à sa mère, la petite fit des efforts dans ce domaine mais n’arrivait pas à comprendre que ses parents ne prêtent pas plutôt attention aux nouvelles histoires qu’elle apprenait. Le conteur lui dit que c’était parce que les histoires ne sont belles que pour ceux qui savent écouter. Celui qui ne sait les laisser glisser dans sa tête ne peut en comprendre la beauté. Mais pourquoi sa mère n’entendait-elle pas la beauté de l’histoire de ce garçon qui criait au loup ? Parce que sa mère ne voulait pas fermer les yeux pour entendre le garçon appeler. Mais si les gens faisaient comme sa mère et ne l’entendait pas qui viendrait aider le garçon ? Et bien c’était en effet là le problème, s’il n’y avait personne pour écouter les appelles les gens n’étaient pas secourus.

L’homme lui enseigna tout ce qu’il savait et surtout comment écouter les choses que disaient les autres. Il lui montra comment nettoyer le pont du bateau au mieux en écoutant les conseils de celui qui faisait ce travail tous les jours. Il lui montra comment nettoyer le pont du bateau seule en entendant deux hommes parler du meilleur rhum à se procurer.

Puis, vint un soir de fête après un abordage. On dansa, chanta, fit la fête à grands cris. Lyra était pelotonnée contre le torse de son père les yeux papillonnant de fatigue. Les membres de l’équipage criaient qu’ils étaient les meilleurs sans cesse. Puis, son père la posa sur une chaise en l’embrassant vite sur le front pour rejoindre le capitaine qui s’était mise à danser et chanter devant tout l’équipage en liesse. Le conteur vint s’assoir près d’elle et la petite fille âgée de quatre ans à cette époque l’interrogea, elle lui demanda si ses parents étaient des bons pirates. C’était des grands pirates. Grands ou bons ? Grands car la marine connaissait leurs nom, bons parce qu’ils étaient puissants. Mais dans les contes, les gens bons sont gentils. Ses parents ne sont pas gentils, ils sont doués. Ils sont méchants alors. Mais non…enfin, il n’était pas à une enfant de poser de telles questions, elle ferait mieux de dormir, il allait la ramener dans son lit.

Cette soirée elle ne l’oublia pas. Un mois après, elle était descendue au port avec son père et sa mère. Ils marchaient en faisant le marché quand elle avait vu un enfant tout maigre en train de pleurer. Elle s’arrêta et s’approcha un peu. Sa mère cria et la tira en arrière en lui disant de ne pas s’approcher du petit. Mais il fallait l’aider non ? Non ce n’était pas leur problème. Mais de qui c’était le problème alors ? De personne et qu’elle arrête de parler de manière si littéraire bon sang elle n’était qu’une gamine pas un livre.

Ce fut en quelque sorte la fin de son ancienne vie. Une semaine après, elle dénonçait purement et simplement ses parents à la base de marine située sur l’île où ils avaient accostée. Ce geste donna naissance d’abord à de la surprise puis, à de la haine de la part de tout l’équipage. Une gamine de quatre ans venait de les livrer, une gamine qu’ils avaient élevée en plus de cela. Il y eut une grande bagarre mais comme on pouvait s’y attendre, la marine gagna et fit prisonniers tous les membres de l’équipage sans exception. Lyra, fut prise en charge par la marine qui la laissa libre du fait de son action de dénoncer ses parents. Elle eut le droit à plusieurs questionnaires de divers officiers qui eux non plus ne comprenaient pas son geste mais aucune des réponses qu’elle donna ne les aida à comprendre. La gamine ne voulut voir que le conteur dans sa cellule et elle ne lui parla que quelques minutes. Les agents de la marine présents durent avouer à leurs supérieurs ne pas avoir comprit un mot de leur conversation alors qu’ils parlaient la même langue. Il n’aurait été question que des créatures fantastiques venues de contes de fée. Après cette conversation, la fillette assista à l’exécution de ses parents sans émotions sur son visage et fut élevée par une famille d’accueil.

Dès qu’elle eut l’âge elle s’engagea dans la marine et depuis ne l’a plus quitté malgré pas mal de péripéties mais ceci…est une autre histoire^^.

Rêve / But : Elle recherche une personne nommée Aurore. Non cité dans l’histoire pour plus de suspense^^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


[Validée]Lyra Delauro Empty
MessageSujet: Re: [Validée]Lyra Delauro   [Validée]Lyra Delauro EmptyLun 13 Avr 2009 - 22:31

Post RP :

L’homme fit tourner pour la énième foi sa casquette de marine entre ses mains d’un air nerveux. Il sautait presque d’un pied à l’autre alternant tour de casquette et passage d’une main dans ses cheveux coupés en brosse. En face de lui, assise à un bureau, une jeune femme lui jetait des regards agacés. La pièce était très grande, il s’agissait de la base d’entrée du siège de la marine sur l’île. Les murs étaient d’un blanc aveuglant signe d’un état de neuf qui agressait la patience. Les meubles, plus vieux, étaient mis les uns à côtés des autres collées aux murs dans un désordre visible. Tout autour s’élevait un bourdonnement de voies entrecroisées et de bruits de pas. Des rumeurs qui montaient dans tous les sens rendant l’ensemble assourdissant et très fatiguant. L’odeur que dégageait la peinture encore neuve montait elle aussi à la tête dans un parfait cocktail pour agacer plus d’une personne obligée d’attendre sur place. Nouveau tour pour la casquette et finalement, il faudrait plutôt dire enfin, la femme assise à son bureau craqua en s’énervant à voie basse sur l’homme.

« Arrête ça bon dieu, bouge et vas-y. »

« Mais…je ne sais pas que dire moi. »

« Alors reste planté comme un con mais pas devant mon bureau. »

L’homme eut une moue triste. La femme soupira en voulant se remettre à ses dossiers. Elle mit quelques documents en place et allait les agrafer ensemble quand l’homme refit un tour avec sa casquette la faisant tomber sur le sol. L’homme la ramassa d’un air gêné et la refit tourner une fois. La femme rata son coup avec son agrafeuse déconcentrée encore une fois dans son travail et perdit patience. Elle donna un brusque coup sur son bureau avec sa paume faisant sursauter l’homme. Il croisa le regard enflammé de sa collègue qui articula quelque chose avant de pointer un banc de la salle où se trouvait une silhouette assise pour finir par passer lentement son pouce sur sa propre gorge pour bien signifier à l’homme qui s’il ne s’acquittait pas de sa tâche elle l’acquitterait elle-même d’autre chose. Le concerné déglutit et battit en retraite ou plutôt alla en avant de la tâche qu’on lui avait donné à accomplir et qu’il repoussait depuis plus d’une demi-heure.

Lyra était assise sur un banc, ses jambes étaient serrée et ses mains sagement sur ses genoux. Elle regardait depuis un bon moment le manège de l’homme et de la femme. Elle avait put voir petit à petit la femme s’énerver avant de finalement ne plus pouvoir se contenir. C’était étonnant qu’elle ait tenu si longtemps avant de menacer son homologue masculin. Le concerné était quelqu’un d’âge moyen, il avait les cheveux bruns et courts à la mode des autres marines de basse classe mais ce qui le rendait un peu différent était les poches sous ses yeux qui témoignaient d’une grande fatigue qui durait maintenant depuis maintes et maintes années. Sa manière cahin-caha de danser d’un pied à l’autre avait, en plus, rappelé à la gamine de quatre ans la manière gauche de marcher du conteur qui trainait derrière lui tout une longue vie.

L’homme s’accroupit devant elle avec un grand sourire qu’il venait de s’accrocher au visage forçant ses muscles faciaux à s’étirer du plus possible. Lyra entendit le mot navrant résonner malgré elle dans sa tête mais lui adressa un sourire doux et tendre. L’homme perdit un peu de son propre sourire comme s’il ressentait un frisson devant son sourire. Il avait l’air de le trouver bizarre. La gamine ne comprit pas pourquoi et resta silencieuse les mains toujours tranquillement posées sur ses genoux. Le marine ouvrit la bouche prenant enfin la parole.


« Viens, on va parler dans un endroit plus tranquille tu veux bien ? »

Elle hocha la tête sans rien dire. L’homme posa une main dans son dos d’une manière qu’il voulait rassurante mais la petite se dégagea, le visage toujours impassible. Il cligna des yeux mais n’insista pas. Ils entrèrent dans ce qui devait être une salle d’interrogatoire et dès qu’il eut fermé la porte, le murmure incessant du monde extérieur se tût et Lyra ne put retenir un soupire de soulagement en sentant du même coup toute la fatigue de la journée lui tomber dessus. Des larmes perlèrent au coin de ses joues et elle les essuya du poignet en s’asseyant sur une chaise.

« Je m’appelle Jeff. Je suis là pour parler un peu avec toi tu veux bien ? »

Il avait le ton et la manière doucereuse que les gens n’utilisaient que pour s’adresser directement à elle. Lyra se rendait bien compte qu’il n’y avait pas le même registre quand les gens parlaient entre eux. Elle hocha de nouveau la tête.

« Est ce que tu t’es disputée avec tes parents ? »

Elle fit non de la tête.

« Est-ce que tu t’es disputée avec quelqu’un d’autre de l’équipage.

Elle refit non de la tête.

« Quelqu’un t’a frappé t’a fait du mal sur le bateau ? »

Réponse négative de la tête encore une fois. L’homme se raidissait au fur et à mesure de ses réponses comme de plus en plus mal à l’aise. Son regard était étrange, Lyra ne compris pas qu’elle y lisait de l’incompréhension.

« Tu étais malheureuse pour une raison ou une autre ? »

Encore négatif sans un mot prononcer. Jeff ouvrit la bouche ne sachant plus que dire. Il hésita et s’accroupit devant l’enfant assise en la regardant droit dans les yeux, il souriait d’un air perdu et vraiment mal à l’aise.

« Tu veux bien me dire pourquoi tu as dénoncé tes parents ? »

Il y eut un moment de silence et Lyra hocha la tête avant de répondre d’une voie un peu étranglée par sa gorge devenue sèche et son corps entier remplis à raz-bord de fatigue au point de faire couler des larmes qu’elle ne comprenait pas.

« Pour que se soit le problème de quelqu’un. »

Silence, Jeff ne savait visiblement pas que dire. Il ouvrit la bouche pour trouver que répondre mais la fillette ne lui en laissa pas le temps. Elle avait reprit d’un ton apparemment calme mais ses mains serrée sur son pantalon.

« Mes parents vont êtres tués n’est ce pas ? »

Il se mordit la lèvre inférieur et tendit la main pour la poser sur son épaule mais la petite eut un mouvement de recule et il laissa retomber son bras le long de son corps.

« Il faut que tu comprennes. Tes parents ont tués beaucoup de monde…ils… »

« Vous avez tué vous aussi ? »

Elle ne coupait normalement jamais la parole aux autres mais aujourd’hui, elle avait besoin de quelque chose de plus. Elle se sentait si fatiguée, si vide, il lui fallait quelque chose pour remplire le vide au fond d’elle. L’homme fit un signe affirmatif de la tête avant de parler d’une voie tendre, beaucoup plus tendre qu’au début.

« Oui, et crois moi, c’est quelque chose que je regrette mais des fois, on n’a pas le choix. »

« Vous avez tué moins que mes parents ? »

« Nous ne tuons pas pour les mêmes raisons, il faut comprendre la situation. Ecoute… »

« J’aimerais assister à l’exécution ! »

L’homme eut un mouvement de recule surprit.

« Si tu veux mais…tu es sure ? »

Elle hocha la tête avant d’essuyer encore des larmes qui coulaient sur ses joues. Elle était donc si fatiguée que ça ? Lyra s’acharna une minute mais n’arrivait pas à arrêter les perles salées. Une main, une grande main chaude attrapa son bras refroidit par la fatigue. La voie de Jeff n’était plus qu’un murmure comme le grondement rassurant de la mer.

« C’est bien…maintenant tu vas pouvoir dormir. »

La petite fille ne répondit pas sentant déjà les bras de Morphée se glisser sur sa peau pour la bercer tendrement. Morphée avec la voie de l’océan, tout vêtus de bleu comme la mer et au cœur qui battait plus vite que touts les coups de tonner mit à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Date
Contestataire
Contestataire
avatar

Profil Psy : Bon ou mauvais peu importe
Nombre de messages : 949
Age : 30
Fruit du Démon : ISLAND SEA ! Mouhahaha !!!

[Feuille de personnage]
• Renommée: 420
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

[Validée]Lyra Delauro Empty
MessageSujet: Re: [Validée]Lyra Delauro   [Validée]Lyra Delauro EmptyLun 13 Avr 2009 - 23:14

Alors pour moi c'est bon je te donnerai un fruit de level 6 voir 7 si tu veux un fruit et pour le grade je pense que tu pourrait au moins être colonel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


[Validée]Lyra Delauro Empty
MessageSujet: Re: [Validée]Lyra Delauro   [Validée]Lyra Delauro EmptyLun 13 Avr 2009 - 23:48

Bon je vais prendre le fruit de l'Hydre Wyv Wy No Mie et bah le grade de colonel alors^^.
Revenir en haut Aller en bas
Hyzaac Mataazar
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : /
Nombre de messages : 63
Age : 27

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

[Validée]Lyra Delauro Empty
MessageSujet: Re: [Validée]Lyra Delauro   [Validée]Lyra Delauro EmptyLun 13 Avr 2009 - 23:51

Validé
fruit accordé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Validée]Lyra Delauro Empty
MessageSujet: Re: [Validée]Lyra Delauro   [Validée]Lyra Delauro Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Validée]Lyra Delauro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Lyra Delauro
» Kura, un être né pour tuer... [Validé]
» [Validée]Techniques de Balmung Shirodenki
» Nilah la Corneille[Validée, reste sorts]
» [Validée]Présentation de Musashi Ginshiro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Gouvernement & Marine-
Sauter vers: