Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyMer 9 Juin 2010 - 21:09

~~~~~~~~~~Présentation du joueur ~~~~~~~~~~

Prénom : Thibaut

Âge : 17

Sexe : Masculin

Comment avez vous connu le forum ?

Google est mon ami \o/

Combien d'heures vous vous connectez par jour ?

Pas mal de temps, mais ça va changer, le bac commence...

Tes Mangas préférés : One Piece, bien sûr... Kateikyoushi Hitman Reborn! et Fairy Tail pour les principaux.

Ton pirate préféré dans One Piece : Chopper pour les Mugiwaras, sinon Trafalgar Law rules =)

Hobbys : Ordi, mangas, écrire, les cours, les potes... ce genre de trucs.

Autre : Bah ça, ça viendra avec le temps en me connaissant '3'



Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Hiddenx


Nom : Kensai
Prénom : Roshi
Âge : 22
Race : Humain
Occupation : Révolutionnaire
Métier : Aucun
Rang Spécial : Aucun
Fruit du Démon : Toon Toon No Mie :

"(Paramécie du cartoon) Permet à l’utilisateur de se changer en homme de dessin animé du genre de la Warner Bros ou de Tex Avery. Il acquiert une agilité et une rapidité plus grande et sa personnalité se transforme en une version beaucoup plus folle et impulsive presque aliénante. Les plus grands avantages sont l’immunité à certaines attaques : comme des chutes vertigineuses ou une grosse masse sur la tête (voir le coyote dans Pi bip et le coyote), mais ne vous étonnez pas du changement de morphologie après ce genre de coup. Par exemple, l’utilisateur ressemble à un homme compressé sur lui-même si une enclume lui tombe sur la tête. Il est néanmoins sensible aux attaques tranchantes et perforantes. Au niveau des attaques, l’utilisateur peut utiliser les clichés du dessin animé à son compte (les enclumes, les trous qui se soulèvent, tourner le canon du fusil adverse, je ne vais pas tout dire)".



Description physique

« Dans la vie, l’apparence physique importe énormément. Les gens vous jugent en fonction de ce qu’ils peuvent voir de vous. Les gens se contentent des apparences extérieures, enveloppe corporelle futile, souvent mauvaise annonciatrice. Un homme est-il sympathique, a-t-il un cœur noble et pur parce qu’il possède un sourire charmeur et des cheveux gominés impeccablement coiffés ? Il ne fait aucun doute que non. Une femme à forte poitrine sera-t-elle plus sympathique qu’une « planche à pain » ? Une fois de plus, non. Les apparences sont trompeuses, mais les gens refusent de le comprendre. Ils sont là, perchés au-dessus de vous, à vous observer d’un air goguenard, ils vous toisent du regarde, jugent, critiquent, blâment, affirment, sans même vous connaitre. Mais bon, après tout, on ne peut pas leur en vouloir. Le physique est la seule information dont un quidam dispose pour vous juger. D’un autre côté… est-ce qu’on demande à ces abrutis de vous juger ? Je ne crois pas non plus.
J’ai l’air de cracher sur ce genre de personnes, pas vrai ? On peut penser que je suis un mec qui se fiche de son apparence, qui emmerde les gens qui l’entourent et qui vit sa vie, hein ? Eh ben en fait, pas tellement. J’aime prendre soin de moi, de mon corps, j’aime que les autres me jugent bien, même si je déteste ce principe. Un plat, plus c’est beau, plus c’est appétissant… Loin de moi l’idée de vouloir me faire avaler, mais je fonctionne sur ce principe très simple. Au fait, moi, c’est Roshi Kensai, vingt-deux ans, Révolutionnaire à temps plein et bricoleur du dimanche à mes heures perdues. Un mec horriblement banal comme moi qui raconte de belles histoires philosophiques avec des grands mots, ça horripile pas mal les foules, mais j’aime ça. Je vous ai baratiné avec cette histoire de physique, tout à l’heure, mais qu’est-ce que je peux vous dire sur moi ? Enfin, sur nous. Vous comprendrez.

Moi, je suis comparable à… à plusieurs choses, en fait. On va commencer par mon visage. On pourrait le comparer au Soleil. Toujours rayonnant mais affreusement dangereux si on essaie de s’approcher de trop près. J’ai un espace vital qui ne doit être dépassé sous aucun prétexte sans mon accord. Sinon, ça pourrait très vite dégénérer. Le Soleil… la source de vie, de lumière, de chaleur… l’astre céleste sans lequel rien ne serait possible… ou plutôt sans lequel tout serait impossible. Je me considère comme un élément important, dans le monde. J’estime avoir une belle place bien méritée, qui m’attend quelque part sur Grand Line. Pourquoi ? Parce que je suis Révolutionnaire et que je participe activement à rendre le monde meilleur, voilà pourquoi.
Après le Soleil, on va redescendre un peu. Mon physique peut aussi rappeler un nuage. Blanc, gris, noir, les trois couleurs principales de ces masses cotonneuses qui flottent dans le ciel, inlassablement, ballottées par le vent. Blanc, ça se rapporte à mes cheveux et à mon teint. Allez savoir pourquoi, mais je suis fier d’avoir des cheveux blancs, même à mon âge. Ça passe rarement inaperçu, ce qui n’est pas pour me déplaire. C’est le côté Soleil brillant, impossible à rater, qui ressort. Mon teint aussi est blanc. Disons qu’il n’est pas bronzé. C’est plus sympa pour moi. Et pour cause, je suis souvent resté tapi dans l’ombre, à fuir les gens. Non, pas à cause de mon physique. À cause de moi-même.
Le gris, on peut le voir dans mes yeux. Ça rappelle plein de choses aux gens, cette couleur. Mes yeux sont plutôt dans les tons foncés, ça leur rappelle davantage un début d’orage. Et qui dit orage dit tempête, froid, vent… le genre de trucs qui ne plait pas toujours. Mes yeux représentent ma fierté. J’ai toujours attaché une attention toute particulière à mes yeux. Ce sont eux qui me permettent de voir les gens, de les juger, de les observer, de les dévisager, comme de simples livres. C’est vrai qu’en disant ça, je suis comme « ces abrutis » . Mais il faut avouer que renvoyer les gens à des objets d’art qu’on étudie d’un simple regard, ça nous donne une impression de puissance et de contrôle total sur eux. J’ai beau reprocher à cette populace de mal juger les gens, je ne vaux guère mieux qu’eux. Quoique… je suis Révolutionnaire.
On a parlé du noir, juste après. Ce serait pour parler de mon style vestimentaire. Je suis toujours habillé avec des couleurs sombres, souvent du noir. J’aime contrebalancer les tendances, et afficher aussi bien des couleurs sombres que claires. Je pense que ça représente mon envie de me cacher et de me dissimuler. Quelqu’un qui veut se montrer à cause de ses cheveux et se dissimuler grâce à ses vêtements, c’est paradoxal, je trouve, pas vous ?

On pourrait aussi me comparer à une rivière… Une chose que l’on pense canalisée, que l’on croit pouvoir contrôler, qui semble calme en apparence, mais personne n’est jamais à l’abri d’une inondation ou d’une accélération des courants. Je peux sembler calme et réfléchi en apparence, mais ce n’est qu’une apparence, je vous le rappelle. Je méprise les gens qui jugent sur les apparences, je les méprise en les jugeant pareillement, en les rabaissant au statut de simple objet de décoration, sujet à toutes mes critiques personnelles. Je souhaite m’afficher et rester dissimulé en même temps. J’accorde une importance exagérée à mon physique, et pourtant… Je crois que je ne suis que le reflet des gens qui regardent droit dans une rivière. À la seule différence que ce reflet a été déformé par une pierre, jetée au hasard dans l’eau. Je renvoie aux gens une image déformée de ce qu’ils sont. Et j’y prends un malin plaisir. »


Description morale

« J’ai dit que je vous parlerais de nous. Pour le moment, je n’ai fait que parler de moi. C’est normal. Je vais d’ailleurs continuer sur ma lancée. Je vous ai bien bassiné avec mes histoires d’apparence, à vous parler de la pluie et du beau temps qui se dessinent sur mon visage, mais maintenant, j’aimerais aborder le côté intéressant de ma personne. Je suis un livre, en quelque sorte. Le premier coup d’œil adressé à la couverture décide le client à fouiller l’objet plus en profondeur. Non, je ne fais d’avances à personne ici. Une fois que le livre est acheté, il faut savoir si le contenu est bon. C’est la même chose pour les gens. Au-delà des apparences vit l’intérieur, qui mérite une étude encore plus approfondie. Et malheureusement, cet intérieur n’est pas lisible par tout le monde.

Je suis une personne dotée d’un fort caractère, très complexe. C’est peut-être ce « nous » dont je parlais tout à l’heure. J’ai parfois l’impression qu’il reprend le dessus sur moi. Un peu à la manière des volcans. On voit quelque chose qui ressemble à une certaine chose, mais elle cache d’autres choses totalement inattendues. C’est vrai, qui s’attendait à voir une montagne cracher des torrents de lave en fusion ? Mes apparences de jeune homme un peu réservé renferment sans doute des éléments obscurs qui devraient rester dissimulés. Une fois encore, je crois qu’on peut se référer à cette idée d’apparences trompeuses. On ignore ce qui se cache derrière le Soleil, on ne sait jamais ce qu’on trouvera au fond d’un fleuve, on souhaite que le contenu d‘un volcan reste où il est. En fin de compte, je suis réellement une personne sur laquelle est écrite l’histoire du monde.
Néanmoins, il me semble juste de vous faire partager ce que vous devez savoir sur moi. L’une des raisons qui m’ont poussé à devenir Révolutionnaire se trouve être le moteur même de ma vie, ce pour quoi je lutte sans jamais m’arrêter. J’essaie de triompher de l’injustice, de faire changer notre monde, de m’élever au-dessus du commun des simples mortels qui portent un regard critique sur le monde sans connaitre la totalité du problème. À vrai dire, je ne pourrais pas déterminer avec précision si c’est l’injustice opérée sur le monde ou l’incapacité des gens à voir cette injustice qui m'a amené à ce résultat. Si le monde change, si je fais changer les choses, ils devraient se rendre compte qu’avant, c’était mauvais pour eux. Peut-être que c’est là l’accomplissement de toute ma vie. Je pense que je dois survivre pour participer au lancement d’une nouvelle ère. Je ne suis qu’un pantin, destiné à servir les foules. Je suis quand même super sympa… je vais venir en aide à des millions de personnes que je ne connais pas, et que je ne connaitrai jamais, et tout ça sans aucune compensation de leur part. Leur gratitude et leurs remerciements ? L’immatériel ne m’intéresse pas. La reconnaissance qui, elle, pourrait m’apporter argent, pouvoir et femmes ? J’ai appris à vivre sans, je n’ai pas l’intention de commencer à me prendre pour un privilégié sous prétexte que je change les choses. L’argent ne me sert qu’à accomplir mon but, alors me sera-t-il utile quand j’aurai changé la face du monde ? Non. Le pouvoir, je me bats contre lui. Je ne veux pas le récupérer pour instaurer un pouvoir encore pire. Les femmes ? Non…
Je suis un fervent admirateur des principes chevaleresques minables qu’on peut voir dans de mauvais romans à l’eau de rose. Je crois que seule une femme pourrait prétendre m’empêcher de faire un travail. Un combat loyal avec un homme attisera mon envie de me battre, piquera au vif ma fierté et me poussera dans mes derniers retranchements. Proposez-moi un combat déloyal, faites-moi affronter des lâches, et rien ni personne ne pourra obtenir leur pardon. De même, frapper une femme ne fait pas partie de mes principes. Si ma vie n’est pas directement menacée, aucun acte ne pourrait justifier une marque de violence envers une femme.

Malgré ces quelques précisions assez rapides, je crois que je suis un homme beaucoup plus difficile à cerner. La totalité de mon mode de pensée est une chose qu’on ne peut exprimer avec des mots. Ou alors je peux simplement vous laissez entrapercevoir un concept qui définirait mon mode pensée. Mon mode de pensée, ou mon monde de pensées ? Je crois qu’on peut qualifier mon mode de pensée comme un monde à part. Ça ne vous aide pas beaucoup, n’est-ce pas ?
Cette complexité, je vis avec depuis un certain évènement, qui s’est produit dans mon enfance. J’ai appris à la cacher aux yeux des autres, à l’occulter de mon existence même. Je sais me comporter d’une manière parfaitement neutre et m’adapter à toutes situations. Je suis le partenaire sexuel idéal, celui capable de dominer et d’être dominé. Même si je ne suis pas porté vers le dialogue et l’entraide, partir en mission avec un ou plusieurs alliés ne me pose aucun souci, tant qu’ils sont efficaces, et qu’ils se montrent loyaux envers leurs adversaires. De toute façon, je m’occupe de leur faire savoir mes techniques opératoires avant de partir avec eux. Cette façon de faire terriblement sérieuse m’a déjà valu quelques soucis d’entente avec d’autres Révolutionnaires. Des discordes au sein d’un groupe tentant de semer la discorde… c’est une idée intéressante, je trouve.

Bien évidemment, vous vous doutez que tous ces côtés, sombres ou non, doivent avoir un opposé parfait, à l’intérieur de moi-même. Voici le « nous » dont je parlais. Une sorte d’alter ego que j’essaie de dissimuler, un lourd secret d’extravagance qui doit rester discret, un personnage aux allures caricaturales et au mental illogique, la raison qui me pousse à vivre dans l’ombre et dans la lumière en même temps… Je l’appelle R, pour symboliser l’inachèvement de ce qu’il représente, à savoir moi, Roshi. Ou alors peut-être qu’il ne représente Rien. Peut-être que comme moi, il n’est qu’un pantin, qui n’a pour seul but que d’être manipulé. Un pantin qui juge des livres vivants. Intéressant. »



Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Toonv


Nom : K
Prénom : R
Âge : 22
Race : Toon
Occupation : Ça dépend des jours.
Métier : Le vert.
Rang Spécial : Le Petit Lapin des Garennes.
Fruit du Démon : Le piment ?



Description toon

« Yo les gars ! Moi c’est R, le toon qui fait rire tout le monde, le mec qu’on s’arrache pour animer les soirées ! Je crois que ce qui plait le plus aux gens, c’est mes yeux : deux grosses boules bleues globuleuses, qui pétillent tout le temps. Avec ça, personne peut me résister, parole de lapin. Sinon, je suis presque pas différent de Roshi, j’ai aussi des cheveux blancs, je suis pas bronzé, mais j’suis quand même plus p’tit et plus mignon. En plus, je suis un homme élastique ! Enfin, presque. Je peux pas m’étirer, mais je peux… me… gnnnnh… me tordre *R se contorsionne en forme de nœud papillon*. C’est un peu gênant pour bouger, on est d’accord. Mais je peux aussi faire ça… *R se roule en boule et rebondit*. Je vous accorde que c’est totalement stupide… Je… JE SUIS COINCÉ ! Bon sang… GRNRNRNRN ! GNNNH ! Lâche… MOI ! Abruti de bras ! ROSHI ! AIDE-MOOOOI ! Ah, oui, c’est vrai… pas moyen de me retransformer quand j’utilise mes pouvoirs… Bon, je vais continuer en… gnnnh… en restant sous… sous cette forme… GNNN… *bruit d’évier qui se débouche* Je me sens mieux ! Bref, on reprend ?
Donc comme je le disais, je suis un toon, et mon corps est malléable à souhait plus qu’élastique. Je suis de la pâte à modeler qui bouge. J’ai l’impression de vous ennuyer, quand je parle… Je suis pas fait pour parler, mais pour taper ! Mais avec mes petits bras, j’ai besoin de… ceci… *R étire la poche de son pantalon et en sort… un bazooka ?!?* Eh ouais ! Vous voyez l’oiseau, là ? *R vise un petit oiseau qui voletait dans le ciel, et appuie sur la détente. Un drapeau avec «  PAN ! » inscrit dessus en sort* J’vous ai eu, hein ? *Un gant de boxe étirable sort du bazooka et file un punch à l’oiseau, qui tombe par terre* Haha ! Je l’ai eu ! Je vous avais dit que j’étais un petit rigolo, fait pour taper sur les gens ! Ce pantalon, j’y tiens encore plus qu’à la prunelle de mes yeux. Je peux en sortir tout l’attirail toon, sponsorisé par Acme en personne ! Bon, j’vais pas vous mentir, c’est pas encore au top, et j’ai toujours quelques soucis et… HEY ! Je le trouve plus… Mon barbecue ! *R sort divers objets de sa poche dont : un poulet en plastique, un panier en osier, un lion endormi, un paquebot de luxe, puis finit par en sortir un petit barbecue en fer, entièrement rouillé* J’ai toujours eu un faible pour la viande… Quand je sors un morceau de viande en plein combat, je suis… je suis obligé de le manger… Ouais, je maitrise pas trop cette technique je vous ai dit. J’ai d’jà entendu dire de moi que j’étais frappé, c’qui est pas faux ! »

*R allume le barbecue et commence à manger* « Et sinon… *miom miom* je suis complètement dingue, et *chomp miam* je ne vis que pour *mâche mâche* faire rire les gens. *R avale un morceau de viande* Même si ça peut paraitre dur à faire croire, j’adore que les gens rient en me voyant danser, ou quand je fais n’importe quoi. Mais la plupart du temps, je me ramasse lamentablement. Mais vous inquiétez pas, je ne vis QUE pour ça, donc je n’abandonnerai pas !
De toute façon, même si j’adore faire marrer les gens, je préfère de loin leur taper dessus… ce qui arrive assez souvent, même si Roshi essaie de me garder enfermé. *R range le barbecue* Bon, je vais vous laisser, je peux pas rester trop longtemps parmi vous. Bye ! »




Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Jijic


Roshi est né sur une petite île minière, dépourvue de la moindre richesse dignement exploitable. Il a donc toujours vécu dans un milieu très modeste, évitant ainsi les assauts des pirates. Son village, Topiak, vivait surtout grâce à la nature productrice et environnante, délaissant de plus en plus les mines, depuis longtemps considérées comme inexploitables. Son père, ancien mineur acharné, se reconvertit dans le jardinage et la culture de divers aliments provenant de la terre. C'est dans cette atmosphère que grandit Roshi. Il ne connut pas l'époque où son père travaillait dans les profondeurs des mines, et ce dernier dissuada son fils de s'approcher de ces gouffres sans fond dès son plus jeune âge. Roshi s'attela donc à la lourde tâche d'aider ses parents dans leur vie quotidienne en s'occupant du jardin du mieux qu'il le pouvait.
Il mena une enfance paisible, bercé par le bruit de l'océan, par les chansons de sa mère et les histoires de son père. Il était un fervent admirateur des spectacles comiques, organisés par des pêcheurs qui avaient voyagé sur tout East Blue, sa mer d'origine. Ceux-ci jonglaient souvent entre des numéros de cirque contemporain, plaisantaient avec des marionnettes, se déguisaient en clowns et ce genre de choses. Roshi développa cette admiration à l'école, où il faisait partie d'un petit groupe d'élèves qui s'était intitulés "Les Racontards", et qui s'amusaient à donner des semblant de représentations dans la cour de leur école. Roshi avait souvent un numéro de clown "souffre-douleur" qui lui était attribué : il recevait des giclées d'eau à la figure, des claques plus ou moins fortes, il devait chuter d'un monocycle assez souvent... Mais il faisait rire les gens, et cela lui plaisait.

En parallèle à cette vie de clown amateur improvisée, Roshi était également un élève studieux, et accomplissait un parcours scolaire sans fautes. Il entendit parler des différentes ères de piraterie qui s'était emparées du monde, et gardait le souvenir d'un nom : Monkey D. Luffy. C'est en cherchant des informations sur l'illustre pirate que Roshi découvrit l'existence des fruits du démon, véritable légende parmi les légendes. En plus d'un intérêt très marqué pour ces fruits, Roshi eut une subite envie de partir à l'aventure, afin de connaitre la piraterie, qu'il jugeait d'ores et déjà comme grandiose. Il attendit d'atteindre ses dix-huit ans, puis dit adieu à ses parents avant de partir sur les océans.
Ses premiers jours de "piraterie" se révélèrent être un fiasco. Embarqué à bord d'un frêle esquif, solitaire et mal préparé, Roshi faillit connaitre une mort lente et douloureuse. Dans un état second, sa barque de pêche croisa le sillage d'un large navire pirate, rempli de corsaires fort accueillants et ayant un très fort penchant pour l'alcool. Sauvé par ces pirates bons vivants, Roshi fit route avec eux pendant plusieurs semaines, participant à de multiples fêtes mémorables, la plupart se finissant la tête penchée au-dessus de l'eau, à évacuer toutes traces d'alcool de différents éléments de l'organisme.

Après avoir accompagné ces pirates pendant de nombreux mois, la première occasion de trouver un fruit du démon se présenta. L'équipage s'approcha d'une île immensément riche, peuplée de nobles en tous genres, sans cesse assaillie par des navires pirates, refuge de nombreux forbans de tous poils, nommée Lodji. Ils parvinrent à pénétrer dans un quartier mal famé d'une ville abandonnée depuis longtemps à la piraterie, un coupe-gorge des plus sanglants qui soient, où aucune justice ne régnait. Vivant uniquement grâce aux nobles qui avaient délaissé la ville quelques années auparavant pour migrer vers une cité-forteresse plus riche, la moindre personne présente dans cette ville connaissait la difficulté de la vie, et personne ne se laissait faire, tout le monde se battait pour conserver son intégrité, son honneur et surtout son prestige. L'équipage de Roshi décida de se rendre dans la nouvelle cité des nobles, en se faisant passer pour des marchands itinérants, stratagème rudimentaire mais efficace, puisque trois pirates, dont Roshi, pénétrèrent dans l'enceinte de la ville.
Un noble quelconque, intéressé par les articles des pirates, invita lui-même le trio déguisé, qui se délecta littéralement de chaque détail luxueux, de chaque petit coin reluisant, une expression d'envie sur le visage. Roshi fut le seul à remarquer une sorte de carotte, aux couleurs vives, dissimulée sous une cloche de verre, dans une salle protégée par des capteurs et deux gardes solidement armés. La rencontre avec le noble fut plutôt violente : alors qu'il observait avec envie les différents objets exposés devant lui, un poing de taille conséquente vint s'écraser sur son gros nez morveux, l'assommant sur le coup. Aussitôt, Roshi courut en direction du fruit protégé, et avertit les gardes que le noble était attaqué par des pirates. Les deux soldats, totalement stupides, déguerpirent, laissant à Roshi le loisir de s'emparer du fruit. Les capteurs, qu'il désactiva en débranchant des câblages dans les murs, étaient aussi inutiles que les gardes.

Le fruit ingurgité, le pouvoir passablement maitrisé, Roshi décida de quitter l'équipage pirate (suite à une petite fête, cela va de soi) et continua sa route paisiblement. Son changement d'humeur fut sans doute une conséquence de son départ de l'équipage ainsi que de la découverte de son fruit : les enfants le trouvaient plus drôle, les filles le trouvaient plus mignon et les adultes l'abordaient plus facilement quand il était transformé en toon. Cette impression de rejet que Roshi éprouvait le conduisit à couper tout contact avec la civilisation, ainsi qu'avec son alter ego.
Il rejoignit les Révolutionnaires qui avaient comme credo celui de rester dissimulé dans l'ombre. Roshi espérait pouvoir oublier son pouvoir, mais malheureusement, il fut mis à contribution de nombreuses fois, à cause de sa résistance aux chocs et de ses capacités physiques accrues. Il préfère oublier sa mélancolie en allant vers les autres, mais reste très introverti et ne parle presque jamais de son pouvoir de toon.



RP


L'ambiance du bar était plutôt électrique. Roshi ne comprenait toujours pas pourquoi il était venu en ville... un mystérieux inconnu, encapuchonné, était venu le voir dans sa petite masure perdue dans les champs, et lui avait donné rendez-vous en plein coeur de la ville, dans un bar mal famé et horriblement bruyant. Il imaginait différents scénarios, tous plus dingues les uns que les autres. Dans certains, l'homme n'était autre qu'un Marine qui connaissait son identité et allait débarquer avec tout un régiment de soldats avec lui, dans d'autres, l'homme voulait tout simplement s'emparer de son pouvoir... chose impossible, bien évidemment. Et imaginer des Marines débarquer ici était également impensable. Ce bar puant était le refuge des pirates les plus violents d'East Blue... Certes, ce n'était pas un titre très glorifiant, mais un pirate reste un pirate, même sur la plus paisible des mers.
Roshi fut tiré de ses rêveries par un tabouret volant, qui lui rasa le crâne d'un ou deux centimètres, avant de se fracasser violemment contre le bar. Le barman lança un regard noir au lanceur de tabouret, un gros pirate joufflu habillé en jaune, qui riait d'un air benêt. Il gloussa et s'installa en face de Roshi, son haleine empestant l'alcool. Il avait des yeux verts qui louchaient ostensiblement, et une dentition mal entretenue. Il lui manquait au minimum cinq dents, et le reste était jaune, voire noir par endroits.


-Ezzguze-moi... implora le pirate d'une faible voix, des relents d'alcool agressant littéralement le nez de Roshi. Jjjjj'ai... j... j'ai pas fait essprèèèès ! lança l'homme, apparemment assuré de ses paroles. Z'est pas doi que je fisais... Hips !

Roshi haussa un sourcil et hocha la tête. Il ne voulait pas discuter avec un pirate ivre, encore moins si ce dernier avait essayé de l'assassiner à coups de tabouret. Le pirate tenta de s'excuser une nouvelle fois, mais ne parvint qu'à balbutier des mots incompréhensibles, puis s'effondra sur le sol, en ronflant bruyamment.
Poussant un profond soupir, Roshi regarda par la fenêtre. La pleine lune inondait déjà les rues de Barsa, la "Ville des Forbans". Le jeune homme poussa un nouveau soupir, puis se dit qu'il allait partir d'ici cinq minutes si l'homme encapuchonné ne se manifestait pas. Le révolutionnaire en profita pour observer les différents scènes autour de lui. Le barman nettoyait ses verres avec un chiffon crasseux, puis les rangeait dans une armoire où étaient entreposées de nombreuses bouteilles d'alcool, allant de la bière au rhum, en passant par des bouteilles aux contenus inconnus à Roshi. Un groupe de ce qui semblait être des civils, comme Roshi les appelait, jouait aux cartes en riant avec force, sirotant une pinte de bière mousseuse. Ils abattaient leurs cartes sur la table en les plaquant contre le bois épais des meubles, faisant claquer leurs mains dessus. Des pirates, de l'autre côté de l'établissement miteux, vidaient des verres remplis de différents cocktails d'un trait, échangeant des liasses de billets en fonction des buveurs les plus rapides.
Roshi finit par se sentir lassé de ces spectacles de déchéance publique et quitta l'établissement d'un pas rapide. Il évita assez subtilement une flaque de vomi répandue en plein milieu du passage, et avala de grandes bouffées d'air une fois à l'extérieur. Même si l'odeur de la ville ne valait pas l'air frais de la campagne, l'endroit était plus respirable que l'intérieur du bar.

Le jeune homme commençait seulement à s'éloigner de l'endroit quand une voix rauque l'interpella.


-Hé, toi... Roshi Kensai.

Roshi se retourna, et reconnut la silhouette carrée de l'inconnu à la longue cape.

-Pourquoi vous m'avez fait venir ici ? Et pourquoi j'ai attendu si longtemps ? questionna Roshi, cassant.
-Allons, allons... murmura l'homme d'une voix qui se voulait apaisante. Je voulais voir ton fameux pouvoir... J'ai entendu dire qu'il était vraiment puissant.

Roshi baissa la tête, un léger sourire apparaissant sur son visage.

-Vous savez, ce pouvoir, j'essaie de le cacher, en fait. D'ailleurs, comment est-ce que vous savez ? interrogea Roshi d'un air suspicieux.
-Je t'observe depuis ton arrivée ici, Kensai. avoua l'homme. Ça remonte à deux mois, je crois.

Roshi acquiesça.

-Si vous m'avez déjà observé, vous savez comment marche mon pouvoir. Alors oubliez ça, s'il vous plait.

Il avait dit cela sans grand conviction. Il aurait dû se douter d'un guet-apens, dans un endroit pareil. C'était forcément un homme complètement fou qui lui avait lancé l'invitation. Il allait forcément insister.

-Je m'attendais à ce genre de réponse... confessa l'homme encapuchonné, le visage toujours dissimulé sous l'ombre de sa capuche. Je te suggère un combat amical ?

Roshi dévisagea l'homme -ou plutôt la masse sombre qui se tenait à la place de son visage- et soupira. Il n'avait pas vraiment le choix.

-D'accord... Je comptais quitter cette île demain, de toute façon, finit par accepter Roshi.

L'homme en face de lui poussa un petit rire nerveux. Roshi fit craquer ses doigts, et prévint l'homme que son côté toon était totalement incontrôlable, ce qui fit rire ce dernier de bon coeur.

-Envoie la sauce, petit, ordonna l'homme.

Roshi hocha la tête en signe de résolution, puis, après avoir laissé éclater un faible "Okay", se transforma.

Un nuage de fumée bleue apparut, comme sortant du sol, tout en s'élevant lentement vers les étoiles. Une petit silhouette se dessina parmi les volutes bleutées, et un rire sarcastique résonna dans l'ombre de la nuit.
R, vêtu d'un costume-cravate, d'un chapeau melon noir et d'une cravate, se tenait en lieu et place de Roshi. Il souriait de toutes ses dents et ses yeux habituellement globuleux étaient cachés par des lunettes de soleil de grande marque. Des chaussures noires brillantes complétaient la panoplie. D'une pichenette, R redressa son chapeau, et une petite étoile scintilla au coin de sa bouche.


-Yo... lança R d'une voix mystérieuse. On m'appelle... le justicier de la nuit, sourit le toon.
-Euh... Roshi t'appelle vraiment comme ça ? demanda l'homme, visiblement incertain.
-Eh ouais, poulette... tout le monde me respecte ici. Même Roshi, répondit R.

R renifla bruyamment, et passa son doigt sous son nez.

-Cet endroit pue... Il sent... commença-t-il, de cette même voix mystérieuse.

L'homme l'observa longuement, attendant la suite. Une goutte de sueur perla sur son front, caché dans la pénombre, et il déglutit. R savait faire monter la pression.

-Il... il sent quoi ? souffla l'homme, à demi-voix.
-ROOOOON... zzzzz... ROOOOOON... zzzzz...
-HEY ! NE T'ENDORS PAS AVANT UN COMBAT ! hurla l'homme, énerve. Tu vas le regretter... M'ignorer comme ça, moi, Kumaneko, le guerrier panda...

L'homme ôta alors sa cape d'un geste ample, puis la lança derrière lui d'un geste désinvolte, révélant une musculature impressionnante. Sa tête était recouverte par une casquette à visière à l'effigie d'un panda, cachant à moitié des yeux bruns, où perçait une détermination incroyable. Son nez, fin et pointu, se dressait fièrement au milieu d'un visage marqué par les combats. En effet, autour de sa bouche tordue en une moue de rage, des cicatrices plus ou moins profondes, légèrement rosies, contrastant profondément avec le teint brun de l'homme, parcouraient une grande surface de sa figure.
Des épaules impressionnantes étaient reliées au visage par un cou épais, d'apparence très solide, faisant apparaitre des muscles saillants, et des bras extrêmement musclés. Un coeur transpercé par une flèche noire représentant un serpent était tatoué sur son épaule gauche, qui était parcourue d'une large cicatrice qui allait jusqu'au poignet. Le bras droit, vierge de toutes inscriptions, était d'un gris métallique et reflétait le lueur de la lune. Un câble reliait son coude à son dos, quelque part entre les omoplates, produisant un bruit électronique à chaque mouvement. Son buste, taillé façon tablette de chocolat, laissait également apercevoir des cicatrices impressionnantes, dont une trace de brûlure circulaire, comme si un boulet de canon avait explosé à l'endroit-là.
Son bassin était masqué par une large ceinture de tissu orangée, retenant un pantalon blanc, ample, qui cachait probablement des jambes toutes aussi musclées que le reste du corps de l'inconnu. Ses pieds, nus, étaient sales et recouverts de bleus.
Afin de montrer sa puissance, l'homme frappa un mur à côté de lui de son pied, et fissura légèrement ledit mur. Il donna ensuite un coup de poing tout aussi violent au même endroit, faisant s'écrouler le mur. Le cri offusqué d'une femme retentit, avant de s'éteindre, assommée par un mari peu compréhensif.


-Qu'est-ce que tu dis de ça ? ricana l'homme en arborant fièrement son sourire ravagé par le temps.
-Woah... marmonna R, les yeux grands ouverts, faisant s'élargir le sourire de l'homme. T'as vu comment la cape s'est envolée ? Ça a fait *FOOOOUSH* et pis *WOOOOSSSSH* et après, ça a fait *FLAAAAM* et elle est retombée comme ça *pif*. C'était SUPER ! Je veux apprendre à faire pareil ! Tu veux devenir mon sensei ?

R s'agenouilla devant l'homme qui, pris au dépourvu, resta bouche bée devant le toon accroupi. Une tempe se mit alors à palpiter au coin de son front, tandis qu'il serrait son poing en grognant quelques mots apparemment pas très gentils.

-Tu... Tu te fous de moi, gamin ? demanda l'homme, essayant de conserver un ton calme.

Kumaneko leva son poing et frappa le crâne de R avec force, lui faisant percuter le sol violemment, provoquant même une ou deux légères fissures sur le sol pavé. Il se redressa et se mit en position de défense, faisant signe à R d'approcher. Le toon se releva et se frotta la tête, des larmes perlant au coin des yeux.

-Enfoiré de sensei ! pleurnicha R. Je vais te filer des coliques, enflure ! Glory HOLE !

R fouilla dans la poche de son pantalon et en sortit une espèce de masse noire, difforme, qui ne ressemblait à rien de connu. Kumaneko eut un mouvement de recul, apeuré par les pouvoirs du fruit du démon de Roshi. Il préférait sans doute rester méfiant.
R lança l'espèce de cape sur le sol et tira la langue au guerrier panda, en l'aspergeant abondamment de postillons.


-Baaaaaaka ! le nargua R, en lui présentant son arrière-train qu'il frappait avec de petites claques, dans un but purement provocateur.

Piqué au vif, Kumaneko s'avança d'un air sévère vers le toon puis, sans faire attention, posa un pied sur la cape de R et.. s'enfonça dans le sol.

-AAAAH ! Qu'est-ce qui se passe ? beugla Kumaneko, en regardant la forme noire dans laquelle sa jambe avait disparue.
-Un trou de poche, expliqua R d'un air dédaigneux. Maintenant... je vais t'enfermer dedans, et t'envoyer dans un trou plein de caca de vache !

R s'empara d'un des bords du trou, puis, d'un geste sec et précis, le releva jusqu'à atteindre l'entre-jambes de Kumaneko, qui essaya de se débattre, en vain. R élargit ensuite le trou, et rabattit le tout sur le guerrier panda qui disparut sans pouvoir faire quoi que ce soit.

R replia le trou qu'il fourra dans sa poche, enleva ses lunettes qu'il essuya avec une de ses manches, puis les remit. Il leva ensuite un pouce en l'air en rigolant comme un dégénéré.


-MOUHAHAHAHAHA ! Le Petit Lapin des Garennes vaincra !

Puis un nuage de fumée bleue apparut, en même temps que Roshi remplaçait son alter ego.

-Mon crâne... marmonna-t-il en se massant la tête. J'ai l'impression d'être avec l'équipage... Ce panda frappait fort, bon sang... Par contre... pourquoi il s'est pas dégagé du trou ?

Kumaneko marchait le long d'une route de campagne, bordée par de petites fleurs des prés. De gros morceaux de matière que nous ne nommerons pas s'écoulaient, laissant une trace visible et... olfactive derrière lui.

-ENFOIRÉ DE TOOOOON !







Voilà, donc c'est là la fin de mon post RP... je tiens quand même à préciser le système de la technique utilisée par R dans ce combat.

Comme c'est une technique dure d'utilisation (surtout pour un toon...), l'objet sortant sera déterminé... aléatoirement. Je me baserais sur le nombre de secondes du post précédent dans un RP (là, j'ai pris 1:06, heure de création du topic, pour faire sortir un trou de poche). Bien sûr, vous allez me dire que j'ai juste à l'utiliser quand ça m'arrange... alors déjà, c'est pas si facile, parce que c'est la seule technique de Roshi, ce qui complique les choses. Ensuite, afin d'éviter les ennuis, je vais déterminer un intervalle d'utilisation de la technique, à savoir tous les deux posts.
Je m'explique : je poste sur un RP, j'utilise ma technique (peu importe l'objet sorti). Mon prochain post de RP se fera sans cette technique, tout simplement pour qu'on ne me dise pas que je l'utilise uniquement quand le post précédent a un temps de secondes adéquat. Mais n'allez pas croire que tous les objets sont bons pour mon toon... si le chiffre est impair (1, 3, 5, 7, 9), Roshi sortira quelque chose qui l'handicapera, voire l'empêchera de bouger (je ferai la liste plus tard si le perso est accepté). Si le chiffre est pair... c'est cool pour R. De toute façon, je posterai tout sur la FT ^^

En gros, à retenir : un système qui m'empêche d'utiliser ce genre de technique comme je veux, pour éviter le GB Wink


Dernière édition par Roshi Kensai le Dim 20 Juin 2010 - 12:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptySam 12 Juin 2010 - 21:06

Je tiens à upper pour signaler que j'ai FINIIII !! Je suis content *Q*
Revenir en haut Aller en bas
Okama Momifié
Nouveau
Nouveau
Okama Momifié

Nombre de messages : 2363
Fruit du Démon : Soul Crusher

[Feuille de personnage]
• Renommée: 1950
• Wanted: 720.000.000
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptySam 12 Juin 2010 - 22:42

Plein de dial que je connais pas !!!! Ce serait bien de prendre les dials du forum. Je pense pas qu'on puisse accepter le dial qui absorbe l'énergie de l'utilisateur. Pour le nombre de dials, je verrai en continuant la lecture.

http://onepiecerpg.forums-actifs.net/boutique-f77/le-marchand-de-dial-trouvez-c-est-acheter-t918.htm
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptySam 12 Juin 2010 - 22:44

Bah parmi les dix premiers, j'aimerais bien en avoir des spécifiques ^^ c'est à dire que j'ai inventé xD l'Electric, le Oil, ils existent pas dans le manga ^^ après, vu que le reste je compte l'acheter, je devrai aller voir les boutiques de Dial =)

Et concernant l'énergie de l'utilisateur, c'est pour éviter de générer des novas en un claquement de doigts, ça impose une restriction =) et ça vient pas du Dial mais de l'arme de Roshi. Il a construit un système pour qu'en plus de leur puissance naturelle, les Dials puissent être plus ou moins boostés par l'énergie de l'utilisateur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
Godwrath D. Alexander

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 13 Juin 2010 - 1:47

Inventer des dials, c'est un skill qui requiert une certaine expérience, et qui ne se possède qu'au cours des Rp's. Le pouvoir d'invention est un pouvoir équivalent aux pouvoirs de combat, ce sont là des avantages qui s'obtiennent en Rp, et non cash à la préz'. Un personnage ici, se construit. Il n'y a qu'à regarder le personnage de Shizzy, qui est dans le même genre.
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 13 Juin 2010 - 1:50

Inventer des Dials, c'est moi qui le fait, pas le perso ^^ je pense que, le peu d'aventures qu'on a vu sur Skypiea, on n'a pas vu tous les Dials, donc je me suis permis un peu de liberté, histoire de faire quelques trucs plus ou moins sympas. Je crois que seuls l'Electric et l'Oil n'apparaissent pas dans le manga... le reste doit exister, mais sous une forme différente.
Après, si vraiment je dois changer, je m'adapterai mais disons que j'aurais aimé garder au moins ceux de départ, pour mon perso, quoi =)
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
Godwrath D. Alexander

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 13 Juin 2010 - 1:53

Ah, toutes mes excuses, j'ai déduit trop vite. Il faut juste voir ce qui est grosbill et ce qui ne l'est pas. Mais produire de l'huile... tu sais, un dial est assez petit. Il faut prendre en compte la contenance d'un dial de cette taille.
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 13 Juin 2010 - 1:56

Don't worry, j'ai un peu d'expérience de RP réel (jeu de rôle, quoi) et je sais gérer le GB =)

Concernant le coup de l'huile, comme dans le RP (que j'ai écrit un peu à la va-vite, je le concède), ça sert juste à asperger un peu des objets pour brûler plus facilement. Concernant la contenance du Dial, disons qu'une flaque d'huile capable de faire glisser facilement une personne peut être contenue dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
Okama Momifié
Nouveau
Nouveau
Okama Momifié

Nombre de messages : 2363
Fruit du Démon : Soul Crusher

[Feuille de personnage]
• Renommée: 1950
• Wanted: 720.000.000
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 13 Juin 2010 - 20:31

Je refuse le dial qui prend de l'énergie, la notion de consommer l'énergie de l'utilisateur est refusé pour moi

Jet Dial=> Il existe

Pyro Dial=> Le pyro dial existe pas, c'est le healt dial ou bleaze dial (inventé ici). Le healt dial envoie pas des boules de feu mais dégage beaucoup de chaleur. Le beaze dial fait plutôt office de lance flamme et pas jet de boule de feu. Merci de te conformer

Oil Dial=> Tu le décris pas donc je suppose qu'il jète de l'huile. Moi je vois pas le problème car je suis partisan qu'on peut tout mettre dans un dial et que le nom vient simplement de se qu'on met dedans.

Sound Dial=> C'est l'audio dial qui consiste à enregistrer et faire écouter des sons. Moi j'accepterais seulement si par un miracle quelconque, tu arrives à enregistrer la chanson

Aero Dial=> Diriger du son ? Euh, la je vois pas le principe du dial qui rejète un truc.


Iron Dial=> Ca s'appelle un couteau suisse géant. Moi je vois mal quelque chose de tangible , long et solide entrer dans un dial, autant je suis clément pour les liquides, là je trouve que c'est de la démesure.

Electric Dial=> Pour celui-là, même si c'est proche de mes convictions. je préfère ne pas dire de connerie car c'est puissant. Il faut que le staff se concerte

Mirror Dial, Video Dial=> Je vois pas le principe, surtout du mirroir dial, je vois pas comment un miroir fait dial ou inversement.


Smoke Dial=> Idem que le oil dial

Voici mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 20 Juin 2010 - 2:21

Uppons ce topic désormais achevé ! (deuxième édition)
Revenir en haut Aller en bas
Okama Momifié
Nouveau
Nouveau
Okama Momifié

Nombre de messages : 2363
Fruit du Démon : Soul Crusher

[Feuille de personnage]
• Renommée: 1950
• Wanted: 720.000.000
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 20 Juin 2010 - 12:36

Je valide mais met la définition exacte dans la présentation du FDD. Moi, je la connais, mais c'est pas le cas des autres personnes du staff.
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyDim 20 Juin 2010 - 12:44

It's done =) One more vote and I'll become a toon *-*
Revenir en haut Aller en bas
Suzuka Sumire
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Serena Willams
Nombre de messages : 617

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyMar 22 Juin 2010 - 22:39

Je valide mais je laisse à Celé le bonheur de juger du rang.
Revenir en haut Aller en bas
Roshi Kensai
Nouveau
Nouveau
Roshi Kensai

Nombre de messages : 48
Age : 26
Fruit du Démon : East Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] EmptyMar 22 Juin 2010 - 22:40

Owi *Q* Mes deux validations... enfin en poche... *une larme coule sur le visage de Roshi*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty
MessageSujet: Re: Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]   Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Roshi Kensai, révolutionnaire entreprenant. [fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Roshi Kensai. [validée]
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» Allen walker (fini)
» Hermione Granger ♣ Fini
» [Fini]La liberté résonne dans l'âme des humains corrompus par ces lois factices....[PV Raclaw]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Revolutionnaires-
Sauter vers: