Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫

Aller en bas 
AuteurMessage
Izumi Fuuko
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Izumi Fuuko

Nombre de messages : 59
Age : 21

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyJeu 8 Juil 2010 - 10:17


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ Présentation du joueur ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬:
 
Prénom : Pénélope
Age : 13 ans dans moin d'une semaine
Sexe : fille
Comment avez vous connu le forum ? Un membre me l'a conseillé, il avait raison ! n_n (Evans)

Combien d'heures vous vous connectez par jour ?
en moyenne tout confondu 4/5 heure sur internet par jour et sur ce forum eh bien... un bon bout de mon temps !

Tes Mangas préférés :
Black butler, naruto shippuden, d gray man, bleach, yakitate ja-pan, pandora heart, soul eater, eyeshield 21, mx-0, eureka seven, gantz et j'en oublie Smile

Ton pirate préféré dans one piece : Sanji

Hobbys :
dessiner, lire, dormir, manger, faire du vélo, créé, rêver, écrire, jouer a ma play' et... n rien faire

Autre :
J'adore le fond (la carte) du forum ><



▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄ Présentation du personnage ▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄ ▀


Nom & Prenom : Fuuko Izumi

Pseudonyme :Kogane Kitsune [Renard doré]

Age :17 ans

Race : une humaine

Occupation : PI-RATE !

Rang Spécial : facultatif...

Métier : Négociatrice-Ingénieur


Un corps de jeune femme...


Savez vous que l’or ne pousse pas dans les arbres ? Eh oui, on trouve ce minerai précieux dans les entrailles de la terre ou bien, par chance, dans l’eau croupie d’une mine abandonnée. Sa couleur jaune brillante a vite attirée la convoitise d’un nombre incalculable de personnes. Pirates en premier. Les possibilités de création avec ce métal sont infini. D’une pièce d’argent jusqu’au bateau en passant par les soutien gorge tout est possible. Il faut croire que mes cheveux sont le fruit d’une expérimentation ayant tourné au désastre pour faire de ce métal quelque chose de beau. A la lumière ils brillent d’un éclat encore plus dévastateur que l’astre du jour. Je les attache en permanence dans mon dos en une queue de cheval qui touche largement le sol. Mes yeux, d’un bleu profond comme l’océan sur lequel je navigue nuit et jour captent chaque secondes de ma vie et le feront jusqu’à ma mort. Un petit nez recourbé et la pièce centrale de mon visage. Des pommettes, le plus souvent rougient par la timidité ou l’impatiente. Un large sourire s’affiche souvent sur mes lèvres. Je dépose sur ma tête un couvre chef semblable à ceux des marin d’ antan. Bien sur tout les insigne agraphés dessus ne sont la que pour décorer et ne valent strictement rien. J’aime beaucoup le tape à l’oeil. Pour mettre mes courbes en valeurs je porte un chemisier blanc ouvert sur le devant, il est si court que mon ventre dépasse. Je n’ai pas besoin de chanter comme les sirènes pour attirer les fiers matelots. Je noue toujours autour de mon coup mon pendentif porte bonheur, un bracelet de perles noires véritables attachant un petit renard gravé dans l’or d’une pièce de monnaie. Un pantalon de la même couleur que mon haut recouvre mes frêles jambes. Une multitude de bandeaux appartenant à d’anciens pirates sont ficelés à ma cuisse. Pour ne pas attraper froid ni attirer le regard balladeur des autres hommes je garde sur mes épaules un manteau d’amiral richement décoré même si l’usure l’ a déjà condamné. Pour éviter tout contact je met à mes mains de légers gants de soie noire et à mes pieds des bottes agrémenté de talons hauts pour encore plus de prestance. Car malgré mon âge ma taille est bien au dessus de la moyenne.

Chaque personne dans se monde est différent même les jumeaux. Nous avons tous une démarche, des tics, des rictus bien à distinct qui font de nous un être en plus remarquable (ou pas). Moi ma petite particularité est de finir la plupart de mes phrases par kin’. Dans une langue ancienne cela signifie l’or. J’essaye toujours dans mes déplacements en ville de faire s’écarter ma foule de mon chemin. La veste démesuré qui pend sur mes épaules y est bien pour quelque chose. Je souris à toutes les personnes que je rencontre, je ne peux m’ empêcher d’offrir ma joie de vivre au peuple même si intérieur je pense le contraire. Personne ne sais lire l’expression de mon visage lorsque mes zygomatiques sont en action. Je possède beaucoup de qualités physiques mais malheureusement pas celle de posséder une force extraordinaire ou d’avoir une habilité hors du commun car dans le genre maladroite on ne peux faire pire. Du genre à transformer ma nourriture en métal sans m’en rendre compte ou bien jeter des papiers importants qui traînent sur le bureau du capitaine. Depuis ma tendre jeunesse, je suis très recherché par les marins d’eau douce. Pas pour des crimes atroces ou des vols d’objets rares mais pour une toute autre raison. Tout le monde cherche a s’emparer de mon corps pour son exception qui me rend unique. Dans mes veines ne coule pas un sang d’un rouge profond, couleur de la passion et du désir mais un liquide brillant et luisant comme le soleil a son zénith. Mon corps vaut une fortune ! Mais vue la manière dont s’y prennent beaucoup de marchands je pense sérieusement qu’aucun d’entre eux n’a ouïe de l’histoire de la poule aux oeufs d’or. Pour rien au monde je n’offrirais mon corps. Que se soit pour la science, pour l’argent ou pour un homme. Pour des raisons personnelles je garde toujours sur moi un poignard. On est jamais trop prudent et un accident et si vite arrivé dans se terrible monde. Caché dans la doublure de ma veste sa poignée est minutieusement ajourée et sa lame toujours aiguisée en a fait trembler plus d’un. Mais quand nous comparons mon arme aux katana d’exception, il n’y a pas photo je me fais décapiter sans sommation. Un bon pirate se doit a toutes éventualité et c’est pour cela qu’une petite lime est dissimulé dans le talon de ma botte droite. Dans le l’autre se trouve une dose de cyanure. Dans les cas extrême, je préfère mourir que d’avouer ce que je sais mais il est trop dangereux de garder ça sous la langue. Je n’oublie pas de loger un tourne vis et une clef a mollet dans ma veste. Les avaries, je les craint plus que tout. Avec tout se que je trimbale je pourrais faire le même bruit qu’une dizaine d’hommes. Et je parfait mon attirail par une carte des différentes ressources de ce monde et leurs pays que je glisse dans la poche droite de mon pantalon.

Dans le bateau de ma flotte, ma cale est pour moi et le reste du monde, une perfection à toutes épreuves. Contrairement aux chambres des autres la mienne est ronde, un cercle parfait. Le lit de la même forme, trône au centre de la pièce et il est souvent recouvert de drapé d’or a cause de mes sommeils agité. Un bureau accroché au mur lui aussi en permanence jaune comme les champs de blé et aussi brillant que le cristal. Des peluches, aussi nombreuses que les grain de sable dans le désert s’étal partout dans la pièce. De toutes les couleurs, de toutes les matières et de toutes les formes. Du bête ourson brun en tissu rêche jusqu’au caméléon violet en soie je n’ai aucun doublon. Je les collectionne depuis que je suis petite. Un passion de gosse. Le sol est recouvert d’un épaisse moquette rouge si douce au toucher. De trois tableau pour décorer. Un petite carte basique du monde dans un coin, une lampe au plafond une autre dans les baldaquin du lit et le tour est joué. C’est ici que s’achève ma description physique et celle de ma chambre je passe désormais la parole au moral.


...recèle un esprit attachant.


Un cerveau est composé de neurones reposant dans de la matière grise. Je ne suis point scientifique donc je ne vais pas vous sortir une définition détaillé et en trois exemplaires de ce qu’il y a dans votre boîte crânienne. Mais sachez que sans cette organes vous ne serez rien. Pas de pensée, d’envies, de désirs, de peines, de tristesses, de joies, d’amours, de vie ! Car sans votre jolie tête vous n’ appartiendrez plus à ce monde. La mienne, est bien remplie. De choses parfois futiles comme capitales. Faisons d’abord les grandes lignes avant de s’ intéresser aux détails. Si je devais comparer mon caractère à un animal pour sur se serais le renard doré. Un animal légendaire, le mythe voulais que la bête après deux ans de vie calme et sereine dans sa meute fut rejeté par ses semblables à cause de sa couleur bien trop voyante et de ce fait il dut passer d’une vie tranquille à la difficulté de la solitude. Mais la ou certains auraient baissé les bras, lui a progressé jusqu’à pouvoir montrer à ses paires que ce n’est pas quelques poils qui peuvent influencer le courage et la hargne de se battre. Pris d’une rage folle par le mépris persistant des siens il ce décida de tuer tout les canidés. A la fin, il ne restait qu’un renardeau complètement déboussolé. Il fut recueillis par le kitsune doré et la vie continua ainsi jusqu’à ce que notre héros meurent tué par la curiosité des hommes. C’est une bien triste histoire pour un animal aux émotions d’humain. La mienne, ressemble beaucoup à se conte et mes émotions aussi. Rejeté à cause de mes pouvoirs je dus admettre et progresser seule mais la fin bien différente m’offrit la chance de découvrir des personnes si généreuses qui voulaient de moi et qui m’ acceptèrent tel que j’étais. Malgré ma timidité sans limites je me fis des amis fiables. Mais quand la foule apparaît devant mes yeux ébahient je ne peux m’empêcher de me pavaner et offrir a tous un sourire chaleureux cachant tant bien que mal ma gêne. J’aime choyer ceux auquel je tien même si il met souvent dure de leur faire comprendre se que je ressens au plus profond de mon être. J’aime beaucoup être tranquille dans la salle des machines, à améliorer ce qui ne l’est pas déjà ou réparer ce qui l’est déjà. Être isolée des autres, avoir mon petit jardin secret. Quoi de plus ? Un mari, des enfants, une villa, une piscine creusée, une Rolex et une machine à café ? Je ne veux pas de tout ça. Je préfère ma vie tranquille en mer, sans fioritures. Même si être pirate n’est aussi idyllique que je vous le fait croire. Du mieux que je peux, j’essaye d’offrir la joie à ses matelots endurci. Hum... Oups ! N’allez pas croire qu’ils me payent pour leur faire des trucs, vos esprits sont beaucoup trop tordus ! Ce n’est pas mon genre ! Peut être le vôtre ?

En tout cas lorsqu’il s’agit d’argent, vous pouvez être sur que je suis la. Je ne peux pas me permettre de gaspiller une seule petite pièce pour les bon vouloir de l’équipage. Je veille sur notre trésor corps et âme et quand nous devons marchander des objets précieux je saurais toujours me faire comprendre sur les prix. Contrairement aux hommes, je ne fais pas jouer de mes muscles pour négocier mais d’atouts bien personnels. Et si la transaction ne s’est pas déroulée comme je le souhaitais, une poignée de main amicale n’est jamais de trop. Surtout quand je prend la peine d’enlever mes gants. Mais si l’un des matelot du bateau essaye de voler ne serait ce qu’une pièce de bronze je lui tranche la tête illico presto. On ne prend de l’argent que sur une demande fondé avec un but bien précis et non pour faire un peu de monnaie dans la poche ! Pognon, blé, fric, oseille, dollars, espèce,trésor, argent, or, pièce de monnaie, billet... Tant de synonyme pour qualifier mon petit pécher mignon. J’aime aussi d’autres choses ! Je ne suis pas une obsédé parfaite du “money”. J’adore par exemple manger ou bien dormir lorsque des rêves fantastiques me viennent. Mais par exemple je ne supporte pas le regard des hommes sur moi ou les voleurs...de repas ! Je pourrais tirer une liste aussi longue que mon bras de se que j’aime et ce que je n’aime pas mais pour éviter que vous sombriez dans l’ennuie le plus total, je vous épargne les détails sans intérêt pour me concentrer sur ma personnalité globale. Je désespère quand je voie une pile de documents plus ou moins officiels arriver dans ma direction et je me dépêche vite de l’éviter. Pour moi le travaille est réservé à ceux qui veulent travailler. J’ai mon rôle sur ce navire et je ne vais pas m’amuser à en faire plus. Il nous arrive de combattre d’autres flottes ennemies et la, je me révèle d’une efficacité dévastatrice. Il me suffit de serrer dans mes bras le pirate concerné pour qu’il se voie automatiquement transformé en une jolie statue d’or et puis avant de sombrer il aura eu un aperçu de se que vivra tout les jours mon futur mari. Encore faut il que je m’en trouve un. Après si j’aurais été un homme de deux mètre vingt avec des cuisses à la place des bras je pense que l’effet aurait était bien différent sur l’adversaire. En tout cas sachez messieurs dames que je n’abandonne jamais au grand jamais un combat que je commence. Même sur ordre de retrait, ce que je débute, je le termine. Quitte à désobéir aux ordres que je respecte le plus souvent. Je suis attaché au bateau dont je fais parti et pour rien au monde je le quitterais.

Je me contredit ? N’allez pas chercher il est vraiment trop dure de décrire ma personnalité. Pour résumé, je suis impulsive tout en restant timide quand on me demande mon avis. Je suis... avare comme pas possible, j’adore réparer le navire, me balader dans la foule et l’or, la couleur de l’espoir de la vie de la joie et de la compassion. Je n’aime pas les hommes ni les bavards même si je le suis moi même. Cela vous suffit ? La dessus je vais vous quitter pour reprendre la rédaction de l’histoire palpitante d’Izumi Fuuko. En espérant qu’elle vous plaise autant que cette définition morale !

Fruit du Démon
Midas Midas No Mie
♫ Paramecia des mains dorées ♫
[niveau 6]

Permet à l'utilisateur d'acquérir les pouvoirs du légendaire Roi Midas. Tout ce que touche l'utilisateur est transformé en or. Dans le cas des êtres vivants, la transformation mets un certain temps, et s'annule si le contact physique est relâché avant finalisation [à l'instar du FDD de la rouille]. Pour les objets, la vitesse de transformation est proportionnelle à sa taille. L'or transformé redevient normal au bout de deux semaines, et les êtres vivants dans ce cas, ainsi "revenus à la vie", sont toujours vivants mais en état d'épuisement aggravé.
Améliration : Si l'utilisatrice fait ingurjiter une peu d'or a la personne de son choix les effets du fruit seront alors inneficace (seule, son or peu faire ça, cela lui permet de pouvoir avoir des contact physique avec son équipage et ne pas rester seule dans son coin)

Techniques Spéciales :

Kogane Yougo [Protection d'or] Permet a Izumi de transformer un peu de sa peau en or très résistant et bloquer des attaque sur des petites zones. Ce moyen de défense n'est efficace qu'avec un peu de temps car le métal doit se solidifier et de plus elle ne peux bloquer q'une attaque a main nue ou avec une arme basique (pas d'exception) Ne peut fonctionner que sur une partie du corps (mains, pieds, avant bras, joue etc...)

Sweet death [douce mort] Izumi grâce a un gros calinou d'amour peu transformer, au bout du laps de temps nécessaire, une personne en une jolie statue d'or. Biensur, rien n'empêche la personne visée de se débattre mais cette étreinte réalisé par une femme aussi douce ne donne pas envie de s'en libérer. Après ne vous étonnez pas d'être enfermé dans de l'or pour deux semaines. (se n'est rien de plus qu'un calin pour attrapper l'adversaire)

Rêve / But : Vivre sur un bateau superbe, rencontrer des gens géniaux, avoir le navire le plus performant de l'océan et la fortune la plus grande

Post RP :



- Faut dire, que je suis un peu habitué à ce genre de résines. Mais il serait préférable que tu ne perpétues pas ce geste, sous peine d’irriter un vice-capitaine autre que moi. Cela nuirait à ta réputation, et tu en pâtirais chez ton capitaine… Simple conseil d’ami...

Ami ? N’importe quoi ! En tout cas sa réponse me convenait, je pouvais voir qu’il disais vrai. Mais de quel réputation parle t il ? Moi un homme aussi suspect qu’un tueur en série je possèderais une réputation ? Ce type m’en apprend beaucoup. Kensei Kojima... Joli nom même si dans ma langue maternelle cela désigne le gouvernement constitutionnel. Mais je n’allais pas tout lui révéler. Je ne souhaite pas copier les brun ténébreux mais je respecte mes idée et règles. Elles sont au nombres de trois. Mais ceci n’est qu’un détails futile pour lui.

-Mon identité ne te servira a rien mais sache que pour le moment, mais sache que cette résine comme tu le dis si bien est extrêmement importante pour ma santé. Je ne souhaite pas sombrer dans la folie une fois de plus. Mais passons, si tu dis vouloir te venger de ton arme pourquoi ne t’en sépare tu pas ? Es tu masochiste ? De plus si tu a la mentalité d’aller tout répéter à ma taisho il faut vraiment avoir du courage.

Je sentais qu’il s’impatientait. Sûrement que ses papiers devait être important. Je farfouillais dans mon blouson et en sorti un bout de tissu ou ma division était gravé suivi de son symbole.

-Ça peut te paraître étrange mais je fais parti de la division quatre. A moins que tu voulais remettre ça a la onzième je ne vois pas pourquoi tu irais dans ce sens. Je recevrais ses papier avec dégoût tu peux en être sur mais je les prendrais tout de même.

Je fis un pas en arrière pour éviter que les fumées nauséabondes ne l’ atteignent. Puis enfin rassasié de la douce odeur d’encens je consumais la baguette dans ma main et la rangeais dans ma veste four tout. Je me laisse alors tomber au sol m’écrasant de tout mon long pour observer pensivement les dernier nuage fuyant la tempête. J’avais trop la flemme de rester debout pour une personne égal a moi. Et pour une fois nous étions tous d’accord la dedant. D’un oeil je le fixais. Il devait sûrement avoir envie de m’en coller une mais je pense qu’il aurais était mal vu de ses supérieurs. Et eru sama m’aurait pris pour un imbécile de mettre fait frapper si facilement. En tout cas cet homme était bien amical. Peut être prônait il la cohésion entre les différentes divisions. Malheureusement rien n’est parfait !

Des bourdonnement atroces se mirent a crier dans un écho immonde a l’intérieur de ma pauvre tête. Je me tordais de douleur en me prenant la tête entre les mains. Était ce encore ce maudit Holland qui me tourmentait ? Ou bien Enma ? A moins que se ne sois mon simple esprit. Je gardais tout de même mon calme pour ne pas crier. Mais comment résister à une douleur aussi intense ?! Je ferma les yeux sur les ténèbres. Ce trouble ne c’était pas produit depuis plusieurs jours. J’ai beau consulté les meilleurs guérisseur et guérisseuse du Seireitei rien n’y fais. Je doit vaincre ce symptôme par moi même. La raison me revint et je restais allongé sur le sol pavé, froid et doux en espérant que mon semblable n’y fasse que peu attention.

-Excuse moi... Je ne sais pas se qui m’arrive. Peut être ta présence. Enfin non oublie ! Je pense trop fort !

Non, je ne pense pas trop fort. Je n’ai juste pas envie de mentir a une personne dont je ne sais pas tout. Je me força a sourire mais contrairement au sien plutôt réalistes les miens ne sont que des lèvre qui s’étirent vers le haut sans grandes convictions. A choisir je préfère ça que faire la gueule. Je ne pouvais m’ empêcher de le dévisager cherchant le moindre tic pour m’inspirer sur sa mentalité. Je cherchais dans ma veste un objet très important. Enfin pas un objet mais plutôt un être vivant un caméléon. Mais comme a son habitude il ne pionçais pas la mais dans mes quartier ou tout autre endroit confortable a son goût. D’un bond, un seul je me relevais et d’un petit sifflement je fis apparaître ledit animal. Un lézard vert fonça vers moi et monta sur mon épaule.

-Je te présente Shi. Mon animal personnel. N’essaye pas de nous trouver une ressemblance, je ne supporte pas ça. Lui animal, mon humain nous pas pareille !

Beaucoup de shinigami ici et a tord, me prenne pour un caméléon mutant ! Mais non bordel ! Chui un homme avec tout le tralalala dans le pantalon c’est juste que mon style a un légère tendance a pencher dans les tons vert. Point à la ligne ! Je l’ai fait venir pour constater de son état de santé. Mais a première vue tout allait bien dans le meilleur des monde. Il observais de ses yeux psychédélique l’inconnu que je lui présentais. Je lui chuchotais à l’oreille tout se que je savais de lui. Il me retourna un coup de langue et une pichnette de la patte en signe de mécontentement. Je n’avais pas récolté assez d’information dans un laps de temps plutôt long. D’une parfaite synchronisation preuve de notre lien fort nous tournâmes tout deux la tête en regardant messire Kensei attendant une réponse bien rodé de sa part.

Ce petit rp vien du forum bleach shinigami Age qui est l'un de vos partenaire. Voici le lien du rp :
ICI ! ♫








Dernière édition par Izumi Fuuko le Jeu 15 Juil 2010 - 22:34, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Izumi Fuuko
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Izumi Fuuko

Nombre de messages : 59
Age : 21

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptySam 10 Juil 2010 - 8:22

▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄ Conte nocturne d'un passé caché ▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀▄▀





Enfance de princesse
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
プリンセスの幼年時代


Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Prince10
Minuit. Des cris retentissent dans la sublime demeure des Middleford. Un petit être vient de voir le jour dans la chambre impérial des duchers. Une femme à bout de souffle est allongée sur le gigantesque lit qui trône au centre de la pièce. Tout le personnel s’affaire à apporter des serviettes chaudes et des grandes bassines en bronze remplies à ras-bord. Le mari de la duchesse lui tien fermement la main pour lui redonner courage et force pour affronter la venue du deuxième enfant. Les servantes s’affairent à nettoyer le premier qui se révèle être une première. Mais malheureusement son frère ne vit jamais le jour. Sa mère mourut juste avant de le laisser voir la lumière et il était trop tard lorsque son frêle corps fut mis à jour toute forces l’avaient déjà quitté. Il ne restait plus qu’ Izumi. Appellé ainsi à cause de ses origines asiatiques. Et c’est dans une famille riche que vit la petite Middleford sans se souciait qu’elle aurait du vivre ses années de joie avec un jumeau. Son père lui cacha tout lui faisant croire que sa mère voulait partir plus tôt que prévu. Je gobais tout. Pour compenser, il m’offrait tout se que souhaitait. D’un claquement de doigt je pouvais obtenir n’importe qu’elle jouet dans la minute voir la seconde. Idem pour les repas, les servants ne préparaient que se que j’aimais et presque jamais de légume. A moins que la pomme de terre sois considérer comme tel. Je ne voulais pas aller à l’école alors mon formidable papa m’offrait des cours à la maison avec un professeur génial qui me faisait tout comprendre en peu de temps. Mais tout cela n’était pas le miracle de l’instituteur mais de ma précocité. Je n’avais que cinq ans et pourtant je savais lire, écrire et compter jusqu’a mille sans problème. Mais mon caractère lui, était exécrable. Toujours à crier et obliger les domestiques de m’obéir quoi qu’il arrive. Que se soit pour jouer, faire des bêtises, manger ou plein d’autres choses. Je ne pouvais accepter de ne pas obtenir une peluche désiré ou quel ne convienne pas à ma demande initiale. Je pouvais détruire une maison de poupée entière pour ça alors que je ne possédais pas plus de six printemps. Mais se qui me bouleversais le plus dans ma tendre enfance fut le remariage de mon père. Comme dans beaucoup de conte pour enfant, ma belle mère fut une garce horrible et je la détestais plus que tout. Elle se servait de mon père pour gagner sa confiance et par la même occasion sa fortune mais par derrière, elle m’éloignait de lui et m’interdisait tout. Je mis plusieurs servants de mon coté et il me rapportait tout se qu’ils entendait. Je ne possédais que dix ans mais je croyais qu’un film se déroulais sous mes yeux en permanence. Elle me faisait des coups bas sans que je m’en rende compte, j’étais si jeune. Elle voulait sa part d’héritage mais ce qu’elle ne savait pas c’est que dans un testament de secours mon père me lègue toute sa fortune que je pourrais utiliser à ma majorité. Au fur et à mesure qu’elle tentait de lui soutirer de l’argent mon charmant papa se méfiait de plus en plus jusqu’à demander le divorce purement et simplement. Le jour ou elle fit ses valise fut sûrement le plus beau et il se déroula exactement à la date de ma naissance. Un jour maudit qui finalement devint le plus beau jour de ma courte vie. Et pendant cinq ans je vécus dans le confort, la richesse et la profusion de mes voeux les plus chère. Plusieurs centaines de peluches, une monumentale quantité de jouets sans oublier les livres qui s’entassent du sol au plafond et je ne citerais qu’eux pour ne pas trop en faire. C’était la belle époque, je pensais que tout pouvais s’acheter même l’amitié. Pour moi ne pas avoir d’argent c’est ne pas être heureux. Et que le bonheur ne peut être parfait qu’avec des milliards de Berry. Je me trompais lourdement.



Moment de détresse
▬▬▬▬▬▬▬▬
苦脳の瞬間


Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Prince11
L’ennuie. Je m’ennuyais tellement dans le manoir. Je contraignis alors mon père à m’inscrire à l’école primaire. Après moult discutions il concéda à mon désirs d’apprendre avec des amis. Je m’étais pomponnée pour l’occasion avec ma trousse de maquillage, j’avais mis tout mes plus beaux bijoux en diamant sans oublier la robe brodé de fil d’or que m’avait offert mon père pour mes bons résultats. Arrivée dans la classe, la maîtresse me présenta aux autres enfants. Des regards remplient d’animosités me fixaient. Elle m’installa à coté d’une jolie petite fille qui malheureusement était vêtu de loque sans intérêt. Le garçon en face de moi n’était pas mieux loti avec son t shirt recouvert d’insignes bizarres. Je répondais juste à toutes les questions de l’institutrice mais je sentais des pensées négatives axées dans ma direction. A la sonnerie de dix heure la récréation me permis de respirer mais un groupe d’élèves de ma classe m’encerclèrent, me traitant de tout les nom. J’étais dégoûtée par leurs tenues si immondes et leurs visages plein de terres et autres saletés nauséabondes.Ils faisaient ça pour se venger de ma richesse ? Des jaloux sûrement. Je leurs promettez des sommes colossales mais ils refusèrent tous. Il n’ arrêtez pas de me crier dessus en disant qu’on ne peux pas tout acheter et surtout pas des amis comme eux. Mais qui voudrait d’eux ? Je n’ai jamais remis les pieds dans cette école mais je restais des mois dans ma chambre à me morfondre. Mon charmant papa ne trouvait rien pour apaiser mon coeur je ne mangeais plus, je ne sortais plus, je ne jouais plus, je ne souriais plus... Toute vie avait disparu de mon corps et j’étais dans état végétatif aggravé. Les médecins réussirent à me remettre sur les rails. Le temps fit le reste et plutôt que de me laisser abattre comme beaucoup je repris ma vie en main mais cette journée anodine pour vous me forgea un esprit à tout épreuve. Encore une fois je me trompais. Personne n’était insensible à la perte d’un proche ou d’un parent. Je ne fais pas exception à la règle et quand mon père décéda d’une crise cardiaque une soirée d’hiver je ne pus contenir les émotions qui m’envahirent. Mais contrairement à la dernière fois je me repris de justesse pour avancer dans la vie. Placé sous la tutelle d’une tante éloigné qui n’hésita pas à réaliser des expériences sur mon frêle corps. Affiliée à la marine, c’est une chercheuse de renom qui comptait faire de moi une amiral des plus puissante. Sa plus grande réussite selon elle fut l’implantation d’un fruit dans mon organisme. Un fruit du démon retrouvé après l’une de ses innombrables expéditions. Tout changeait en moi et il fut prouvé grâce a une horrible batterie de test que mon sang était devenue or. Craignant des répercutions sur elle même ma chère tante me mit en quarantaine mais au cause d’un contact fulgurant avec sa peau elle fut réduite à l’état de statue de métal pendant quelques minutes. Je compris alors le pouvoir étrange qui parcourais ma chair. C’était le commencement d’une existence intéressante pour moi. Et l’acquisition de cette puissance se fit à mon quatorzième anniversaire. Toutes les mises au point de l’adorable mais non moins étrange biologiste sur moi ne me faisaient que peu d’effet car elle était aussi attentionnée que l’aurais sûrement était ma mère et elle prenait soin de moi à chaque opération. Elle m’appris la vraie valeur des choses et elle me contait chaque soir l’un de ses périple fictif sur les mers de ce monde. De ses découvertes d’îles mystérieuses jusqu’à sa rencontre avec des peuples à tête d’hippopotame. Je me faisais chaque nuit la promesse de voyager partout quand j’en aurais la possibilité. Et c’est la dessus qu’une existence tranquille commença.



Progression en quatrième vitesse
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
トップのスピードで進行してください


Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Coin_g10
Un titre qui rime avec les autres et qui résume bien ce chapitre, que demander de plus ? Un petit café peut être... Passons les commentaires de l’auteur qui n’ont rien à faire ici et relatons un peu la suite de l’histoire que les lecteur n’attendent pas avec impatiente.

Pendant un ans et demi se fut la banalité la plus totale dans la vie de cette jolie petite Izumi. Elle demanda de changer de nom pour oublier un peu son dangereux passé et remplaça le noble titre des Middleford par un plus humble, Fuuko. Les test répétés se calmèrent jusqu’à disparaître de ma vie. Je me rêvais à une vie heureuse dans la marine. Mes conquêtes amoureuses furent nombreuses mais brèves.A chaque fois que ladite personne venait à me lâcher comme un simple jouet dont il s’est lasser et, je ne peux qu’engranger de la haine envers les hommes en général et leur mentalité de con mégalomane. Bien sur je me vengeais souvent d’un bon coup de pied bien placé dans un endroit qui n’aime être touché que dans le lit. Je ne vais pas vous faire un dessin. Je devins au fur et à mesure des échecs renfermée sur les demande de la gentes masculine restant froide et distante à chaque proposition. Je devenais un simple fantôme de moi même ne voyant plus que mon enveloppe charnelle avant ma mentalité. Je soignais chaque parties de mon corps pour paraître la plus attirante de toute mais je finissais toujours par être rejetée. Je me tournais alors vers un tout autre objectif, la puissance. Amasser l’expérience pour finalement toucher au but suprême : un rang haut placé à la marine et diriger ma propre flotte de matelots aguerrient et prêt à me suivre jusqu’à ma mort qui je l’espère tardera à venir. Chaque matin, je me levais, je me préparais et je me rendais dans une petite clairière isolé de l’île où j’habitais avec ma tante. J’essayais de faire durer mes capacités de statufication le plus longtemps possible. Je passais vite de quelques minutes jusqu’à une heure entière pour finalement atteindre la journée. Chaque essaie était pour moi une réussite et un pas vers le but final. Je m’occupais aussi de temps à autres des enfants du village. Je leurs contais comme ma tante auparavant des histoires abracadabrantesques qui les faisaient rire les trois quart du temps. Ils étaient si jeunes, si insouciants. Ils leurs restaient tant à vivre, à découvrir et à faire que je pouvais qu’être attendris de les voir les yeux clos lors de leur sieste de l’après midi. Le soleil était haut quand je partais à l’ entraînement et disparaissait presque quand je revenais à la maison. Personne ne se posait de question sur mes occupations. Je ne prenais pas de cours que se soit au lycée ou par un professeur particulier mais j’aimais passer quelques heures de mes journées chargées à la bibliothèque de la marine pour apprendre les rudiments du métier, les cartes de géographie et tout un autre tas de chose beaucoup trop longues à énumérées. Mais soudainement je me lassais de cette vie monotone. Et puis commander des hommes en sachant que dans les hautes sphères siégeaient des personnes qui, d’un claquement de doigt, pouvaient vous rayer de la carte à jamais de la me fit renoncer à la voix des ‘gentils” Je cherchais l’aventure et surtout l’indépendance. Alors le moins originalement possible je pris possession d’une petite embarcation pour voyager comme l’avait fait ma tante que j’ espérais retrouver un jour. Un seul détail m’avait échappé. Ma capacité à tout transformer en or. Le bateau coula à pic et je dus, à regret, renoncer à la vie de pirate. Ses hommes et femmes qui faisaient parler d’eux aux quatre coin du monde m’inspiraient tellement ils étaient mes idoles et dès qu’une annonce à leur sujet apparaissait au QG de la marine je m’empressais d’en prendre connaissance. Je n’étais pas une vraie soldat, je me servais des courses de ma tante à son bureau privé comme d’un excuse. Personne ne me remarquait, je me faisais toute petites face à ses grands hommes à la réputation aussi grande que l’océan de l‘Est.

Dans le secret le plus total je mis au point un bateau. Sa coque extrêmement résistante pouvait accueillir jusqu’à deux passagers et des vivres pour deux semaines et quelques jours grand maximum. De plus elle était dans un alliage qui absorbait que peu le pouvoir du roi Midas e par conséquent ne se transformez que partiellement en or. Pas du granit marin, cette roche est beaucoup trop rare mais un mélange de fer de chrome et d’aluminium. Cette petite solution permettais d’obtenir une flottaison maximale sans le poids de l’or.J’ajoutais à se navire des rames dans la même matière, de la nourriture empactée et rangée, de l’eau et de la détermination pour affronter les flots déchaînés. Avant de dire adieu à ma vie pérène j’emportais avec moi toutes mes économies, un peu de matériel de réparation, une carte des mer et îles répertoriés dans le secteur et tout le matériel nécessaire à une bonne expédition. Et ainsi, lors d’une soirée d’été chaude et moite je pris la mer en quête de gloire et fortune. Ma vie de pirate débuta !

Vie d’allégresse
▬▬▬▬▬▬▬
楽しみの生活


Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Sleeep10


Cela faisait plusieurs mois que je voguais paisiblement sur les mers et les océans du monde. Bercée par les vagues chaque soir, je me sentais si bien dans ma nouvelle vie libre. On devait s’inquiéter pour moi mais ne mon côté, penser aux peur de mes proches était le dernier de mes soucis. Je faisais un arrêt sur une île peu fréquentée pour ravitailler et repartir. Puis un jour, car oui de même il en faut un, je pris les choses en mains et je partis définitivement de mon port d’accroche. C’était si agréable de laisser flotter mes cheveux d’or dans le vide et l’immensité de l’eau. Parfois couleur jade d’autre fois, émeraude et dans de très rares cas, comparable à la pureté du saphir. Malheureusement par une sublimissime journée ensoleillée les nuages semblable à des émanations de souffre prirent possession des cieux et laissèrent s’échapper des trombes d’eau. Le vent se joignit de la partie et transforma mon voilier en une simple feuille dans une marre. J’étais ballottée dans tous les sens. Le navire manqua plusieurs fois de se retourner. J’ écopais l’eau à la force de mes bras pour continuer à avancer dans la tempête qui s’annonçait. L’orage fut comme la cerise sur un gâteau qui était déjà bien garni. Les éclairs fendaient le ciel sombre. Impossible de savoir à quel moment de la journée nous nous trouvions mon bateau et moi, mais cela m’importais peu. Mon rêve se morceler à chaque frappe du tonnerre dans le brouhaha des hectolitres d’eau qui se déversaient sur mon rafiot. Chacune des goûtes qui s’écrasaient sur mon visage n’étaient qu’une larme de plus à mon désespoir. La mer se fondait avec le ciel, le ciel à la mer. Le haut et le bas ne faisaient plus qu’un. Je ne contrôlais plus mes mouvements et je ne pouvais qu’obéir à la volonté de l’océan. Bientôt je manquerais d’air, se qui remplira mes poumons de se liquide salé et m’enfoncera dans les abysses qui se creusent sous mon corps. La barque est déjà retournée et je n’ai plus la force ni la volonté de me remettre à son bord. Je me laissais bercer au son des vagues et du ciel courroucé. J’observe sous moi la nourriture que je transportais couler emportant mes effets personnels. Puis mon grand manteau de “commandant” commença à sombrer. D’un ultime geste, je le rattrapais par la manche pour le mettre à mes épaule. Dedant, restait ma bourse d’or et mon matériel de réparation mécanique. J’étais si agréablement logée dans le tissu brodé. Mes paupières se firent lourdes... Le gris des cieux disparut pour être remplacé par la nuit de mes yeux. Une forme sombre s’approchais de moi. Un requin ? Le bateau de ma tante ? La marine ? Des pirates ? A moins que se ne sois qu’un mirage. Je divague... Je vais mourir comme une débutante, c’est si bête. J’arrive mère, j’arrive père. Je n’aurais pas vécus mon idylle comme je le souhaitais mais je vais enfin pouvoir être dans votre étreinte éternelle et rencontrer mon petit frère... Adieu vie de pirate, bonjour vie céleste...










Dernière édition par Izumi Fuuko le Jeu 15 Juil 2010 - 22:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Nicholas
Révolutionnaire confirmé
Révolutionnaire confirmé
Godwrath D. Nicholas

Profil Psy : Chaotique-Bon.
Nombre de messages : 824
Fruit du Démon : Partout, en un rien de temps.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 765
• Wanted: 150.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyMer 14 Juil 2010 - 11:59

Petite précision pour le Midas Midas : tu n'es pas obligé d'activer le pouvoir à chaque contact physique, contrairement au mythologique Roi Midas dont s'inspire ce fruit. Cependant, si tu préfères que cela soit ainsi pour des raisons Rp parce que tu souhaites avoir ce "malus", je ne suis pas contre ton amélioration permettant l'immunité aux personnes de ton choix. Cependant, l'immunité serait définitive, donc il faudra choisir les bonnes personnes.

Voilà pour la précision, bonne continuation, ta fiche est plutôt bien partie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Izumi Fuuko
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Izumi Fuuko

Nombre de messages : 59
Age : 21

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyMer 14 Juil 2010 - 12:47

En fait, je souhaite avoir ce malus pour pimenté un peu les rps c'est quand même plus drôle que de décider quand on souhaite l'activer. Mais avec un rp d'entraînement je pense qu' Izumi réussira a le maîtriser un peu sur l'activation/désactivation. Et pour l'immunité en fait c'est vraiment sur des personnes importante pour éviter les gaffes mais elle ne l'utilise sur presque personne (a ses yeux, presque personne mérite l'immunité ><) J'éditerais ce post (supprimer reposter) quand j'aurais fini je pense la finir avant vendredi. n_n meri de l'encouragement et bon 14 juillet !
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Nicholas
Révolutionnaire confirmé
Révolutionnaire confirmé
Godwrath D. Nicholas

Profil Psy : Chaotique-Bon.
Nombre de messages : 824
Fruit du Démon : Partout, en un rien de temps.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 765
• Wanted: 150.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyMer 14 Juil 2010 - 13:28

Reposte plutôt qu'éditer, sinon on ne verra pas le logo "nouveau message" activé, et on risque de louper ta préz' Wink
Revenir en haut Aller en bas
Izumi Fuuko
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Izumi Fuuko

Nombre de messages : 59
Age : 21

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyJeu 15 Juil 2010 - 22:37

Voila ! J'ai enfin fini. J'ai mis dun peu de temps a cause de la connexion et puis de la flemme j'avoue Razz Je trouve mon rp un peu basique mais je vous promet de me surpasser et de m'améliorer ici Very Happy ! Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
Cyanure

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyVen 16 Juil 2010 - 0:21

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Valida10

Rang 2 ou 3, à voir avec l'admin chéri qui me succèdera.
Revenir en haut Aller en bas
Izumi Fuuko
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Izumi Fuuko

Nombre de messages : 59
Age : 21

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyVen 16 Juil 2010 - 9:35

Merci pour la réponse rapide j'aurais simplement deux petites questions

Le rang 2 ou 3 m'interdit donc le fruit du roi midas ? '__'

Suis je évalué sur le tout (descri', histoire et rp) ou seulement le rp ? Car dans le second cas je ne me suis pas foulé et j'ai pris un rp basique. Razz Enfin je pense n'avoir qu'une chance et je l'ai perdue. Zuut

Merci aussi au prochain admin !
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Nicholas
Révolutionnaire confirmé
Révolutionnaire confirmé
Godwrath D. Nicholas

Profil Psy : Chaotique-Bon.
Nombre de messages : 824
Fruit du Démon : Partout, en un rien de temps.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 765
• Wanted: 150.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyVen 16 Juil 2010 - 12:39

Notre évaluation se base sur des critères assez vastes, mais ce serait trop long à expliquer ^^

Sinon, le rang de départ est indépendant du pouvoir demandé, hein. Tout le monde commence dans les débuts, mais le pouvoir dépends de la qualité de ta prez'.

Pour ma part, je valide, et je classe. Bienvenue, et bon jeu sur OP RPG Wink


Edit : rang 3.
Revenir en haut Aller en bas
Izumi Fuuko
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Izumi Fuuko

Nombre de messages : 59
Age : 21

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ EmptyVen 16 Juil 2010 - 12:53

Merci beaucoup ! Serait-ce possible de me mettre le niveau 3 sur la petite barre ? Je ne trouve pas dans le profil Razz ! Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty
MessageSujet: Re: Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫   Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kogane Kitsune• Le Renard d'Or • L'espoir [EN COUR 100%] FIN ! ♫
» Petite nouvelle du Renard
» Le renard sort de sa tanière
» Bordel d'un renard ~
» LA FEMME-RENARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Pirates-
Sauter vers: