Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 #. Tendô Ezeckiel ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leyø Rokudo
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 8

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: #. Tendô Ezeckiel ~   Lun 29 Nov 2010 - 16:51

Nom & Prénom - Tendô Ezeckiel.

Age - 16 Ans.

Race - Humain.

Pouvoir -
Moku Moku No Mi : Celui qui le mange obtient un corps fait de fumée. Il peut ainsi facilement capturer ses opposants, se déplacer plus vite et ne peut, presque jamais, être atteint par des attaques, quelles qu'elles soient. Cependant ces capacités ne sont pas offensives sur le point de donner des coups ou blessures.

Orientation Mentale - Mauvais | Bon.

Faction - Marine.

Métier - Bretteur.

Code -

Rêve - Suivre les pas de son père au sein de la Marine tout en éradiquant les pourritures qui la compose.

#. Description Physique ~
Le physique ; Chose primordiale dans la reconnaisse de soi dans un monde où l’identique n’existe pas, pas même chez des jumeaux ou même des clones. Le physique, point important d’une personne qui le définit, certains philosophes ont déterminés que les attitudes, les tenues vestimentaires et les habitudes n’étaient rien d’autre que le reflet de la personne. Un noir représentera la solitude, le néant, le vide, en soi, la lassitude et la souffrance, le rouge représenterait le sang, l’envie de douleur physique ou moral, le gris signifierait la tristesse, les larmes et le fait d’être de moins en moins bien dans sa peau. Chaque couleur est associée à une mentalité, une façon de vivre comme le sont les couleurs et les éléments terrestres, le bleu représente l’eau, le blanc représente la lumière, le noir les ténèbres, le rouge le feu et ainsi de suite. Tout comme la tenue, chaque geste chez quelqu’un compte, définissant un choix effectué abouti depuis une façon de penser propre à chaque personne. Une personne ne cessant de bouger, à l’affût et toujours en mouvement définira une preuve de sociabilité, de décontraction et fera preuve de tout ce qu’il peut pour se faire remarquer d’une façon ou d’une autre. Les actions, la tenue vestimentaire, les habitudes de Tendô le définissent-ils ? Échappe-t-il à la norme ? Nous allons voir tout cela dans ce portrait physique ...

La taille, le poids, le physique en soi n’a que trop peu de rapport, le corps en soi n’est défini qu’à la naissance par nos gênes. Blond, brun, roux, naturellement, aucun de nous ne peut choisir quel physique nous aurons à la naissance. Bien sûr, bon nombre de personnes ont déjà essayer de changer leur physique, cicatrices, blessures graves, amputations ou autre moyen comme des piercings ou des brûlures d’iris pour changer la couleur des yeux. Pourtant, le physique en lui-même n’indique que trop peu le mental. Seul les cheveux et la musculature peut indiquer quelque chose. La longueur des cheveux et leur état ne révéleront que l’habitude de la personne ou de sa propreté, quant à la musculature, cela ne peut faire preuve que de détermination et de volonté mais dans le cas où aucune forme réelle n’apparaît alors nous ne pouvons rien déterminer et apprendre de la personne. Alors à quoi bon s’y intéresser. Suite à un raisonnement théorique sur ces quelques points, certains oseraient dire que cela ne servirait à rien. Pourtant ceux-là sont bien loin de la réalité, en effet, chaque chose sur Terre, aussi minime qu’elle soit est utile. En soi, le physique propre d’une personne est utile pour la reconnaissance et ses désirs. Certains diront également qu’une tenue ira à une personne mais pas à une autre, pourtant vient à cela s’ajouter un autre détail : le jugement et la connaissance. Le jugement qui ne peut être objectif, un parti est et sera toujours pris, un jugement aveuglé par nos sentiments et nos envies. La connaissance, de la personne ou d’une autre, la connaître avant aveugle le jugement lors de la vision de la chose que l’on doit juger. Deux points importants mais pourtant bon nombre de personne l’oublie ...

Notre héros est un jeune homme en plein dans la période de l'adolescence. Agé d’à peine 16 ans, il mesure 1 mètre 75 pour 70 kg. Autant préciser que celui-ci est réellement d'une carrure imposante. En effet, ses bras, son torse, ses jambes, toutes les parties de son corps se trouvent être incroyablement musclées tout en étant « sec », ce qui donne vraiment l'impression que l'homme en face de soi est fort, très fort ! Vous pourriez croire que ces dires sont totalement grotesques, mais vous seriez dans le faux. Néanmoins, ne nous arrêtons pas ici, à déblatérer des paroles inutiles. Tendô est musclé et cela se voit ! N'importe qui le remarquera et sous-entendra qu'il ne voudra pas se prendre un coup par celui-ci. Il ne croirait pas si bien dire évidemment. En tous les cas, ce qui marque lorsqu'on le voit est le volume de ses bras, les veines ressortant comme si l'individu venait de faire un exercice intense. Pourtant, c'est toujours comme ça chez ce combattant ou plutôt devrais-je dire chez ce marine..

Évidemment, comme chez tout être humain, la carrure n'est pas la seule chose à détailler. Il y a toujours d'autres choses à dire, que ce soit sur le visage, ce qu'il porte, toutes sortes de petits détails à relever. Parfois il y a un grand nombre de points à révéler. C'est le cas ici ! Le visage de notre héros forme un ovale parfait, symétrique, terminé par un gracieux menton rendu plus remarquable encore par le cou fin et hautain qu'il survole. Ce visage est recouvert d'une peau étrange, dénuée de toute aspérité et d'une pigmentation unique, un espèce de teint mate tendant toutefois vers un singulier gris clair. Si nous regardons le visage de notre héros, nous pouvons remarquer que celui-ci aborde une expression sérieuse, voire dure, très dure. Comme si un sourire n'apparaissait jamais à son abord. Pourtant, ce n'est pas un visage triste non plus. Étrange, non ? Certainement car, normalement les deux coïncident parfaitement. Mais lorsque l'on regarde de plus près, on peut voir une paire d'œil tous simplement magnifique et plein de vie. Ses yeux sont d'une couleur assez inhabituel, en effet, ceux-ci sont d'un rouge éclatant, même couleur que le sang lui-même. Une chose est certaine, ils ont marqué bien des esprits, dont celui d'une certaine personne, décédée trop tôt malheureusement. Ceux qui connaissent Tendô diront tous la même chose, cette personne, du moins son âme se reflèterait dans ses yeux ...

Cruelle métaphore pour le marine puisque le fardeau qu'il porte n'en est que plus lourd. Bien que cette image soit plaisante, nous nous y attarderons sous peu. Nous pouvons voir que notre héros est, en y regardant de près, quelqu'un qui est peu commun. Commençons par sa chevelure, elle est mi-longue, partant dans tout les sens tout en donnant un certain charme. Afin d'enchainer directement, je vais vous dire pourquoi n'importe qui pourrait se méfier de cet accroc aux entraînements. Autre élément à rajouter dans ce portrait physique : les vêtements de notre justicier. C'est vraiment du basique qui pourtant le met en valeur. En effet, un long pull blanc faisant ressortir ses bras musclés, recouvert d'une veste simple assez simple, toutefois très jolie, de couleur noir. Passons directement à la partie inférieure. Le pantalon de Tendô est un simple pantalon de couleur noir assez souple lui permettant de bons mouvements, avec une ceinture de forme singulière et de couleur violette. Enfin, parce qu'il n'est pas nécessaire de décrire les sous-vêtements et encore moins les chaussettes, ses chaussures sont des chaussures assez fine de couleur noir elle aussi, à moitié recouverte par le pantalon. Un ensemble simple, ample, quoique classe. Bien sûr, ça, dans la Marine, c'est primordiale ...


#. Description Psychologique ~
Comment définir une personne finalement ? S’appuyer sur ses tenues vestimentaires ou ses actes ? Doit-on s’appuyer sur les deux ? Mais dans le cas où ces deux critères mèneraient vers un sens contraire ? Comment trancher ? Prendre une moyenne ? Le cas le plus fréquent ? Le plus normal ? Prendre tout ? Quelle solution avons-nous ? Chaque réponse est en contradiction, chaque réponse mène vers une autre question qui à son tour attends une réponse qui cette dernière redonnera sur une autre question et ainsi de suite pour un cycle interminable. Comment interrompre cette suite interminable ? Ne pas poser de questions ? Ne pas y répondre ? Se poser soi-même la question ? Malheureusement même trouver la réponse à cette question implique de nouvelles questions. Cessons donc cette boucle indéfinie et essayons de trouver cette réponse. Partons d’un premier principe, celui de la tenue vestimentaire. Précédemment, le principe paraît du fait qu’un noir présentait une souffrance, une lassitude, une solitude. Est-ce vrai ? Dans le cas de Tendô, ça l’est. Une solitude depuis la mort de sa petite amie, jamais il ne s’est senti aussi seul, non pas qu’il n’avait que son amie, loin de là mais à présent, la plupart le regarde par le biais du respect et d’une soumission hiérarchique leur bloquant toute envie de rigolade, de moment agréable et détendu. La solitude est une chose pouvant être soutenu à des degrés diverses et à des temps limites. Tendô la supporte depuis déjà plusieurs années et pourtant jamais personne ne l’a entendu se plaindre. Preuve de calme et de retenu, il n’est pas du genre à dévoiler chaque expression qu’il éprouve, seul les plus insignifiantes expressions ont une chance de surgir de son visage. Un rire n’était pour lui plus qu’un sourire, des pleurs n’étaient plus qu’une simple tristesse. Cette solitude avait mené à un renfermement presque total de Tendô qui n’avait plus l’envie de montrer le moindre sentiment ...

Atypique. Voilà une chose de sûre lorsque l'on parle de ce personnage. Cet adolescent parvient à associer des traits de caractères qui en temps normal ne pourraient en aucun cas se compléter par la simple et bonne raison que ceci est tout à fait impossible ! Autant quelqu'un peut avoir un caractère qui ne vas pas du tous avec son physique, autant il est impossible que quelqu'un de couard aille s'attaquer directement à un groupe de pirate. Ce n'est qu'un exemple évidemment. Mais vous comprendrez mieux pourquoi je dis cela après tous. Tendô est tous d'abord quelqu'un qui adopte toujours un air très sérieux, sur de soi et imperturbable. Personne ne peut, semble-t-il pouvoir le déconcentrer. Vous pourrez l'insulter autant que vous le voulez, il continuera sa route tranquillement sans prêter attention à vous et ce dans le but de tous simplement montrer qu'il ne joue pas dans votre catégorie. Cela laisse penser qu'il a un égo démesuré et que cet individu est tous simplement insociable. Ce n'est pourtant pas le cas du tous. Il porte beaucoup d'attention aux gens qui l'entourent. Il fait bien plus mûr que ses autres « congénères » et il s'en doute. C'est pour cela qu'il dit toujours : « ne cède pas à la provocation ». Quoi qu'il en soit, si tout ceci lui donne une sorte d'esprit chevaleresque, ne vous inquiétez pas, ce n'est bien sûr pas tout le temps le cas puisque tous le monde a ses défauts et est pour certaines personnes : Bizarre. Quelqu'un qui ne cède pas à la provocation, de calme et apparemment de censé, on se demande ce qui ne va pas aller chez lui ...

Lui, qui sous les insultes ne réagit pas, va sauter sur quelqu'un et littéralement le ruer de coups lorsque l'on ose venir et lui mettre un simple coup. Dans ce cas de figure, il ne sait pas se retenir et se lâche en donnant son maximum, ceci lui rappelant des souvenirs. Cette besogne faite, il adopte un visage qui semble bien plus crisper et qui montre un réel énervement de l'individu. À ce moment, personne ne viendra lui dire quoi que ce soit, du moins ne devrait, si cela est déplaisant. Sinon, malheureusement pour lui, il subirait le même sort que le précédent. Et ce ainsi de suite. Dans ce cas-là, la seule chose qui le calme est de voir la personne l'ayant cherché en train de pisser le sang. Une chose est sûre, bien qu'il soit quelqu'un d'atypique, Tendô est en quelque sorte très polyvalent. En effet, il est quelqu'un qui sait rester calme ou alors s'énerver. Il ne néglige pas sa culture et encore moins son physique. Il ne lui manque rien même s'il est étrange. Mais il manque un élément dont nous n'avons pas parlé. Une valeur importante, certainement la plus importante qui soit dans le monde. Je veux parler du respect. Celle-ci est ancrée en ce jeune homme. Mais elle ne touche pas tout le monde. Les forbans n'y ont pas le droit et ne l'auront que lorsqu'ils se seront faits écrasé. Chose dont il croit fortement. C'est même devenu son idéal après celui de perfectionner le style de combat au corps à corps parfait, ne disposant d'aucune failles et laissant l'adversaire dans le désarrois. Mais cela, c'est quelque chose qui se fera pendant sa lutte envers les pirates ...


#. Biographie ~
Quatre grandes mers séparées pour un seul et unique globe. Une séparation nommée Grand Line. Zone la plus dangereuse, que ce soit au niveau climatique et pour bien d'autres choses. La plupart savent pourquoi, et ce n'est pas vraiment la peine de les énoncer ici, cela ne concerne pas notre héros. Non, prévenons tous de suite, il ne vient pas de l'une des iles de Grand Line. Tendô naquit il y a exactement 16 ans dans l'une des plus grandes villes de West Blue. Autant prévenir que son enfance est la continuité de sa vie n'est pas très heureuse. Il ne connaitra jamais sa mère géante qui décéda en lui donnant naissance. Une mort qui d'après les bribes de souvenirs qu'il a de cette époque, n'aurait jamais dû avoir lieu. Les complications qui sont apparues lors de l'accouchement n'auraient pas eu lieu d'être d'après les médecins. Il fallait croire que la vie voulait mettre à l'épreuve ce garçon et ce dès sa naissance. Une cruauté atteignant son paroxysme à ce moment. Mais comme vous le verrez plus tard, elle n'a rien à voir avec celle des Hommes. Heureusement, bien que nous parlions de cruauté, durant ses quatre premières années, il put connaitre, bien qu'il soit très peu présent, un certain nombre de moment heureux en compagnie de son père, un fier membre de la Marine. Un simple Lieutenant qui était assez bien réputé d'après les témoignages qu'il a recueilli bien plus tard dans sa vie. Cet Homme exécuta parfaitement son rôle de père même s'il devait laisser son fils lorsqu'il était appelé à quitter la caserne. Un père aimant, jouant avec son fils, lui inculquant normes et valeurs comme l'auraient fais tout autres pères. Apprentissage de la politesse, du respect. Tout cela avait été assimilé en quatre petites années. Pourtant, il aurait fallu que cela dure bien plus longtemps. Mais le sort semblait vouloir s'acharner sur le jeune Tendô ...

« Tombé au combat pour la Justice Absolue », obtention de la légion d'honneur pour un homme dit d'exception. Quelque chose qui n'a jamais été compris par notre héros. A quoi bon être décoré lorsque l'on commence à redevenir poussière ? Certains le comprendraient. D'autres non. Une chose est sûr, si il se repose la question 20 ans plus tard, il ne comprendra toujours pas cette logique. Une chose en tous cas était sûr, cet homme : Aoï Ezeckiel tomba pour avoir défendu un royaume contre des personnes dîtes Révolutionnaires. C'est dans cette situation qu'un paradoxe se pose. Si Tendô ne parvient toujours pas à comprendre pourquoi son père est mort pour cette « Justice absolue » et pourquoi il fut décoré à sa mort, il changea d'avis sur les Révolutionnaires après 10 années de sa vie. Pourtant, il ne les détestera jamais. Chose étrange qui semblait lui prédestiner un futur tracé, se mettant en travers du Gouvernement Mondial, d'une manière ou d'une autre. Quoi qu'il en soit, qu’allait-il devenir sans père ? Les amis qui le gardaient lors de son absence n'obtinrent pas l'autorisation de devenir les tuteurs légaux de cet enfant. Il fut placé dans un orphelinat, loin de sa ville natale, toujours sur une île de West Blue. Ile qui allait subir beaucoup de dégâts quelques années après. Toutefois, même en sachant cela, la vie semblait réserver une surprise de taille pour Tendô. Même si celle-ci était haïssable depuis qu'il était née, elle semblait se reposer de temps à autre et permettait au jeune garçon de connaitre le bonheur. Celui-ci se nommait : « Aiko ». Et ces deux la, bien qu'âgés de seulement quatre ans à cette époque allaient faire un très long chemin ensemble ! C'est durant 7 ans qu'ils restèrent dans cet orphelinat et qu’ils apprirent à se connaitre de plus en plus et de mieux en mieux. Une relation de complicité allait s'installer d'années en années. Après les enfantillages, allait se suivre d'autres activités. Ils continuèrent de grandir jusqu'à arriver à l'adolescence. Aiko semblait être une fille qui donnait du punch à tous ceux dont elle adressait la parole. Elle encourageait très bien les autres à un tel point qu'elle pouvait leur permettre d'aller au delà de leurs capacités. Tendô lui, était devenu quelqu'un de tête brulé qui avait un gout prononcé pour les jeux de mains, en d'autres termes : la Baston. Ceci n'est évidemment qu'une parenthèse mais qui permettra de comprendre au mieux la suite des évènements ...

À onze ans donc, vous ne l'aurez pas forcément deviné, Aiko et notre héros, à l'époque adolescent étaient dans un amour fou. On ne peut pas comparer cela à un amour entre deux adultes, mais cela se voyait qu'ils s'aimaient. Pour le moment, celui-ci ne serait pas compromis par quoi que ce soit. Mais une difficulté allait se présenter. En effet, à cette époque ce couple si l'on peut dire vivait nourrit et logé, afin qu’il puisse vivre normalement. L'école était assuré évidemment, et Aiko tenait à ce que Tendô ait le plus de connaissances possibles. C'était d'après elle, ce qui leur permettrait de sortir du gouffre et leur garantirais un avenir pour plus tard. Il faut dire que celle-ci était tout à fait mature pour son âge. Mais un compromis arriva donc. Sur cela, pas d'informations. Un soir, tous les surveillant de l'établissement firent sortir chacun des pensionnaires en vitesse, ce sans aucune explications. Un conflit avait lieu d'après les mots entendu par Tendô. Mais c'est tous. Pas d'autres informations. Quoi qu'il en soit, après bien des évènements lors de cette nuit, nos deux personnages se retrouvèrent seuls face à leur destin. Il allait devoir vivre, du moins survivre dans cette situation. Cependant, tâchons de préciser que ces deux amoureux se mirent dans cette situation après un mouvement de panique massif, qui les fis s'éloigner du groupe et se perdre dans la foret, tous simplement. Aussi bêtement. Même si cela parait loufoque, cela est en fait assez triste pour ces deux la. Ils allaient devoir survivre en milieux inconnue, sans aucun sous en poche et en pyjama ! Bref. Ils arrivèrent le lendemain aux abords d'une ville qui leur était inconnue. A vu d'œil, elle n'était que très peu recommandable. Mais c'était mieux que rien, me semble-il. Ils y allèrent et c'est à ce moment que les problèmes commencèrent, même si au début, ils ne semblaient pas déranger. Survivant en volant divers chose tel que de la nourriture, des vêtements, ils finirent par se faire remarquer par les autorités de la ville, ainsi que de la petite racaille. La encore c'est très bête, mais dans le même milieu, les individus semblent se serrer les coudes et pour l'occasion, ils les amenèrent à un lieu de rassemblement où se déroulait tous les trois jours des combats entre humains. Des paris étaient pris évidemment, ce qui amenait beaucoup de monde en ce lieu dit : « lucratif ». Le premier jour, ils regardèrent les combats qui avaient lieux. Évidemment, bien que matures pour leur âge, la vue de l'argent remporté par le gagnant les allécha. C'était une porte de sortie pour leur galère quotidienne. Leur décision était prise, et ce en même temps, Tendô combattrait, Aiko le coacherait. Est ce que cela se passerait bien ? Toutefois, n'allez pas croire que notre héros allait se battre à ce jeune âge. Non, il allait s'entrainer pour pouvoir entrer dans l'arène et être sûr de gagner le plus de Berry possible. Cela allait toutefois prendre du temps ...

C'est lorsqu'il eut ses quatorze ans qu'il entra dans l'arène pour la première fois. Il avait désormais une bonne carrure par rapport à certaines personnes et de très bon bras, surtout très aidé par sa taille. Heureusement, lors de ces deux années, ils avaient pu se lier d'amitié, ce du moins entre parenthèse avec des personnes du milieu du vol. Cela leur donnait un endroit où dormir, mais cela était mieux que rien ! En tous les cas, ces combats en arène étaient d'une extrême violence, mais malgré parfois de grosses blessures, ses adversaires étaient terrassé et il parvenait empocher le pactole à chaque fois. Il fallu peu de temps aux deux pour obtenir une somme d'argent considérable. Durant une année, ils firent cela tous les trois jours. Avec l'argent gagné, ils purent se loger dans un hôtel et vivre en temps que paisible résidents dans la petite ville d'à côté. Il continuera encore pendant un an de combattre dans cette fameuse arène, à un rythme moins soutenu qu'avant bien évidemment. Malheureusement, un gros problème allait survenir, source d'un drame, le dernier qu'à subit Tendô. Un combat qui devait être truqué, pour qu'il se couche face à un Marine. Un Colonel très peu scrupuleux en voulait pour son argent et avait des arguments de tailles. Il l'embarquerait, lui et sa petite amie et les ferait inculper pour combat illégal. Retour à la case départ. Mais voilà. Notre héros n'était pas de cet avis et gagna haut la main face à son adversaire. Par ailleurs, le Colonel peut scrupuleux n'allait pas tenir sa promesse, malheureusement. Lorsqu'il rentra comme à son habitude à l'Hôtel, Aiko n'était pas seule. C'était la première fois qu'elle ne venait pas à l'un des duels, résultat elle s'était fait avoir directement, un canon de pistolet pointé sur elle. La chose qui traversa l'esprit de Tendô fut : « retour à la case départ ». Ils allaient être inculpés et à leurs sorties, ils seraient dans la même situation que bien des années auparavant. Mais en fait cela n'allait pas se passer comme ça. Dès son entrée dans la pièce, ce fut une balle du Colonel qui l'accueilli à bras ouvert. Elle se logea au niveau du trapèze droit. L'homme qui faisait cela allait exprimer le sadisme à son summum. Aiko se fit tirer dessus, ce à huit reprise. Elle souffrit et lorsque Tendô vit cela, entendit ce son, ce fut comme si on le transperçait de part en part. En voyant cela et ne pouvant pas se lever, ne pouvant rien faire, les larmes coulèrent toutes seules. Il venait de voir sa compagne mourir. La vengeance devait être établit. Mieux, la Justice absolue devait être établit sur cet homme. Sur lui et les deux autres qui avaient osés regardés, sans rien faire pour s'opposer à cela. En osant esquisser un sourire. Ils devaient tous payer ...

Il semblait que le Colonel voulait tous simplement être le plus sadique possible. Il s'approcha, prit les cheveux de notre héros et l'obligea à regarder d'où il était le cadavre de sa bien-aimé. C'est à ce moment qu'il exécuta sa sentence. La colère, la haine, l'envie de vengeance étaient les trois sentiments qui le guidaient. Surpassant la douleur, il agrippa son assaillant par la gorge pour ensuite lui prendre l'arme avec laquelle il avait tiré auparavant. Tendô s'en servit pour tirer sur l'un des marines directement au niveau du cou. Il envoya le Colonel sur l'autre pour l'empêcher de lui tirer dessus. Il leur sauta dessus et se déchaina sur eux, en ressentant un plaisir extrême, bien que pleurant toutes les larmes de son corps. Une fois le Marine KO, le Colonel désarmé, il le retourna vers lui et le frappa à mort au niveau du visage. Ce n'était à la fin plus un visage qui était frappé mais des cendres. Il partit après cela, la situation l'obligeait. Quoi qu'il en soit, il avait laissé une inscription sur l'une de ses victimes, c'était une signature, et il était marqué : Haine. Depuis ce jour-ci, Tendô à un nouveau rêve, celui de suivre les pas de son père dans la Marine tout en exterminant les pourritures et tous les truands présents au Gouvernement Mondial, comme ce Colonel ...


Dernière édition par Leyø Rokudo le Mar 30 Nov 2010 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 28
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Lun 29 Nov 2010 - 19:15

Yop.

Je met le sabre en rang des 21. Et je vais aussi demander un test RP, vu que tu n'as jamais joué Leyo Rokudo.
Revenir en haut Aller en bas
Leyø Rokudo
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 8

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Lun 29 Nov 2010 - 22:28

Gloire, fortune, puissance, cet homme avait amassé entre ses mains tout ce qu'il est possible de désirer. Son nom : Monkey D. Luffy, le second seigneur des pirates. Les dernières paroles qu'il prononça avant de mourir firent se précipiter les hommes du monde entier sur les mers. « Mon trésor ? Si vous y tenez, vous n'avez qu'à le prendre... Mais il vous faudra d'abord le chercher, car je l'ai caché quelque part dans ce vaste monde. ». Et c'est ainsi qu'une grande vague de piraterie s'abattit sur le monde entier. Grand Line est remplie de différentes îles et les boussoles sont inutilisables à cause d'un certain magnétisme, mais d'autres appareils sont là heureusement. Cette mer est la plus dangereuse, car la plupart des pirates s'y rendent, en effet l'on prétend que dans la 2e partie de Grand Line, Le Nouveau Monde, sur la dernière île, Rough Tell, se trouverait le One Piece, trésor qui impose le respect, car celui qui le trouve devient le Seigneur des Pirates, celui qui règne sur les pirates du monde entier. Certaines rumeurs disent qu'il y a sur cette mer des îles célestes ou vivent des êtres ressemblants à des anges, des îles sous-marines peuplées d'hommes-poissons et une île où vivent les Géants. Neuf ans avant, sur l'ile de Negara, il avait annoncé qu'il avait caché son trésor sur cette vaste mer et une nouvelle vague de piraterie s'est lancée. Tendô Ezeckiel, un homme qui est surnommé « Akuma » dans le milieu des combats car il n'a pas de sentiment humain quand il se bat contre des combattants de haut niveaux. Hé oui, Tendô n'est pas une personne « normal » il aime se battre contre des personnes plus fortes que lui. Sur Grand Line se trouve également une île bien étrange qui est appelé Marie Joa, la Terre Sainte. Marie Joa est le quartier général de la marine, c'est donc là que logent les amiraux, tout comme Impel Down, si un pirate est en ces lieux, il lui est pratiquement impossible de survivre. Ici se trouvent également les bureaux des officiers du quartier général, la différence entre un marine du QG et un marine de bases extérieure est la puissance. C'est également à cet endroit que se réunit le grand conseil, comprenant l'amiral en chef, six vices amiraux installés en face des sept capitaines corsaires. Bien qu'aujourd'hui, les capitaines corsaires ne sont plus. Au-dessus des locaux des forces de l'ordre se trouve une grande salle, dans cette salle se trouvent les cinq hommes ayant le plus d'influence sur le monde. Ce sont les cinq doyens, ce sont eux qui donnent les ordres, quel que soit le groupuscule censé protéger la loi, les régents sont ces cinq vieux Hommes ...

Le soleil répandait peu à peu ses doux et chaleureux rayons sur la vaste et somptueuse île. Néanmoins, avant qu’il n’éclaire totalement la nation, il lui restait encore un grand chemin à parcourir. Oui, en ce moment il n’atteignait que difficilement l’horizon, aussi la température demeurait agréable. Elle devait tourner aux alentours des vingt à vingt cinq degrés. Un climat relativement plaisant, d’autant plus que bon nombre d’autres régions rêvaient d’en posséder un de la sorte. Quoi qu’il en soit, l’astre solaire montait toujours plus haut dans les cieux tandis qu’une légère brise bienfaisante traversait les forêts, les plaines et les champs orangés par la chaleur. Les animaux, toujours dans leur sommeil, se réveillaient lentement revenant des bras de Morphée le dieu du sommeil. Les oiseaux commençaient à remplir le ciel de toute leur splendeur, relâchant leurs cris afin que tous puissent les entendre. Les insectes quant à eux s’empressaient de se terrer, cherchant un abri à la vue de ces bêtes ailées. Après tout, elles représentaient un réel danger pour les bestioles, ces dernières étant leur principale nourriture ! Bref, revenons-en à notre chère île de Las Camp. Elle était désormais illuminée dans les trois quart de sa globalité, d’ici une dizaine de minutes la plus grande étoile de l’univers surplomberait le morceau de terre perdu en plein milieu de West Blue et l’avant-midi sera bel et bien entamé ...

Aaaah, sacrée nuit dans les bas-fonds de Liberty City. Tout le monde vous le dira : les coupe-gorges de Liberty City sont les rues les plus dangereuses du monde. Tendô est évidemment de cet avis, surtout quand c'est lui qui fait les poches aux passants. Oui, c'est vrai, ce n’est pas très catholique, ni très autorisé auprès de la Marine mais bon… faut bien gagner son pain, nan ? La nuit avait été tellement lucrative qu'il avait pût s'acheter une bonne petite bouteille de saké au rabais. Ce produit fin venait sans doute d'un lieu louche, vendu par un vendeur louche, qui se l'était approprié d'une manière louche… Mais qu'importe, le met était tellement bon ! Ce fût donc sur cette folle nuit, bercé par ses compositions d'ivrogne qu'il fût happé par Morphée. Quelques heures plus tard, vraiment trop courtes, un bras puissant cogna sa porte de chambre d’hôtel. Les premiers coups ne lui firent ni chaud ni froid. Mais les tambourinages se pressant, il se dépêcha d'émerger de ses songes, la gueule arrachée, les mouvements las, le pas lourd et vêtu de son simple boxer. Ouvrant la porte de son entrebâillement, il sursauta à la lumière du jour et à la vivacité de la femme de ménage. Elle rappela d’un ton joyeux à notre marine qu’il devait laisser sa chambre pour treize heures … il était déjà midi. Notre héros se dépêcha de se laver et s’habiller avant de remettre les clés de la chambre au gérant. En sortant de l’hôtel, il retourna chez le vendeur d’hier pour rachetez une bouteille de Saké ainsi qu’un plat de Ramen. Il l’engloutit rapidement avant de prendre un bateau marchand qui mit le cap vers Island Sea, réputé pour être un axe du commerce de West Blue, d’où le grand nombre de marchands présent ...

Marchant d’un pas monotone et de façon nonchalante au milieu des pâturages, après avoir accosté, le marine, Tendô Ezeckiel profitait du paysage. Et il en avait bien le droit après ce qu’il avait subit sur la mer de West Blue ! Oui ! Tempêtes subites, froid hivernal surgissant de nulle part ou encore un dense brouillard mystérieux. Sur ces eaux les surprises ne manquaient pas, tout comme les nombreux dangers. D’autant plus que, durant le voyage à bord du bateau marchand menant à Island Sea notre héros avait du faire face à un monstre marin. Il avait eu le dessus et ce aisément et s’était même bien marré pendant l’affrontement mais imaginez s’il avait été un simple civil. Bref, l’Ezeckiel continuait de marcher sans savoir exactement ou il se rendait, de plus aucun signe de vie autour de lui, pas même un ivrogne. Etait-il réellement à Island Sea ?! Il en doutait, mais le profilage d’une silhouette se dessinant lentement à l’horizon lui fit penser le contraire. Non, la forme n’avait pas apparence humaine, il était plutôt question d’une ville. Et bien, ce n’était pas trop tôt ! L’idée d’enfin pouvoir entrer dans un bar et se désaltérer avec une bonne bière fraiche ou encore de savourer un gros morceau de viande le ravit au plus haut point ...

Vorace après ce voyage, il pénétra dans le premier bar venu. Il s'assit à une table reculée et commanda un petit repas afin de se rassasier. Dégustant tranquillement sa viande, il ne remarqua pas un énorme individu rentré dans le bar. Celui-ci commença à faire du grabuge, comme quoi il avait trouvé l'un des rares Meitou, au prix exorbitant. Tendô s'intéressait de plus en plus aux paroles du gros pirate, il interrogea la serveuse sur son compte, et elle lui répondit qu'il se faisait appeler Glutor. Il était très connu sur cette île, comme étant un homme craint de tous. Tendô avait pour but de suivre les pas de son père et devenir Amiral. Cependant, il savait très bien que sa petite épée ne lui suffirait pas dans cette tâche, il se devait d'obtenir une nouvelle force, un nouveau pouvoir. C'est donc pour cela qu'il se leva et s'adressa à ce tyran ...

« Je veux combattre pour ce sabre. Si je perds, je te servirai pendant une année. »
Le mercenaire hocha simplement la tête pour montrer à tous qu'il acceptait le duel, de toute façon il était obligé, sinon sa réputation en aurait prit un coup. Toutes les personnes présentes dans le bar sortirent et se dirigèrent vers une plaine afin d'assister au duel. Chacun avait droit à une seule arme, Tendô prit un sabre bien aiguisé et son adversaire sa nouvelle trouvaille. L'atmosphère devenait pesante, notre héros ne faisait qu'observait son adversaire, pour l'instant, il ne devait que le troublé, afin de profiter d'une brèche dans sa défense. Le combat intense dura pendant plus d'une demi-heure, la réputation de ce Glutor était bien fondée, armé de ce magnifique sabre, il donna énormément de mal à Tendô, cependant notre jeune marine, finit par triompher du tyran fatigué, à cause de ses kilos en trop. Il tenu sa parole devant tous les gens présents et remit le sabre à contrecœur. Notre homme satisfait, mais épuisé après son combat prit l'épée et se dirigea vers un hôtel afin de prendre une chambre pour se reposer, il l'avait bien mérité ...
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 28
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Mar 30 Nov 2010 - 21:03

Je sais pas si c'est parce que j'ai mal lu, mais j'ai vu que ta lame était faite de Graphite Marin. Or, nous n'autorisons pas cela à la présentation. Si c'est une négligence de ma part, je m'en excuse sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Leyø Rokudo
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 8

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Mar 30 Nov 2010 - 21:19

    Comme convenue, je vais opter pour le Moku et délaisser le sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 28
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Mer 1 Déc 2010 - 13:04

Avant de valider, y'a quelques fautes d'orthographe, et un petit problème de ponctuation que j'aimerais que tu corriges Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 28
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Sam 4 Déc 2010 - 11:01

Euh ? Oo
Revenir en haut Aller en bas
Leyø Rokudo
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 8

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   Lun 6 Déc 2010 - 22:25

    N'ayant plus le temps ni l'envie de Rp, je préfère abandonner cette présentation. Bonne continuation à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #. Tendô Ezeckiel ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
#. Tendô Ezeckiel ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Ezeckiel [Terminé]
» We are so stupid | Ezeckiel
» Ezeckiel Gabriel Gray ► Victor Norlander
» i'm the architect of my own destruction; EZECKIEL
» Demande de récompense pour Rei Tendô, Alowin Ronslay et Griffith Lightfield [1 RP le 21/04/2014]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: