Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Agnar.d.Edge[terminer]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Agnar.d.Edge[terminer] Empty
MessageSujet: Agnar.d.Edge[terminer]   Agnar.d.Edge[terminer] EmptyLun 20 Déc 2010 - 22:21

- Présentation du joueur IRL -

Prénom :Chris
Age :19 ans
Homme/Femme/Okama :Homme
Comment avez vous connu le forum :par google
Combien d'heures vous vous connectez par jour : 3heures en moyennes
Tes Mangas préférés :one piece.../ttgl/death note/code geas/air gear/la liste et long, je m'arrête la .
Ton personnage préféré dans One Piece :crocodile/shanks/zorro/luffy
Ce qui t'as motivé à venir :l'envie de rp.
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR :5 mois
Hobbys :foot/tennis/ps3/boite de nuit/rhum,whisky...
Autre(s) :sunny

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom :Agnar.D.Edge

• Surnom (facultatif) :L'homme aux deux faces

• Age :24ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) :Homme

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) :Marine

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) :Indifférent

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : violoniste

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) :

nom: kaiga kaiga no mi
traduction: fruit du dessin
type: paramecia

Fruit de couleur noir étant tout plat,il fait penser à une tache d'encre étalé sur une feuille .Le gout ressemble a du charbon qu'on aurait mélanger avec de l'huile de fois de morue.

pouvoir: Quand l'utilisateur claque des doigts de la main gauche les doigts de cet dernier se transforme:
-pouce: gomme
-index: pinceau
-majeur: bombe pour taguer
-annulaire: feutre
-auriculaire: crayon à papier

Les dessins pourront sortir du lieux ou le dessin et effectuer,et pourront être utilisés au combat ou dans la vie courante.Les inconvénients sont les suivants: les dessins animés sortis ne peuvent pas être plus de cinq fois supérieurs en taille au dessin de base.le nombre de dessins est limité à 3 en même temps,le dessin animé ne peut pas représenter un humain ou être vivant de même niveau intellectuel,tout contact avec de l'eau dissout les dessins animés ( pareil pour les autres liquides mais l'effet est plus lent ).


• Rêve(s)/But(s) du personnage :

• Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises



◘ Description Physique : [Minimum 5 lignes]

Assez grand, 1m80, fin avec son 75 kilos. Nous pouvons donc dire que ce jeune homme est fort bien proportionné. S’il était un peu maigrichon lorsqu’il était enfant, Agnar a bien renversé la vapeur grâce à son entraînement physique qui lui a sculpté un corps finement muscler qui, paraît-il, n’est pas du tout désagréable à l’œil.
Un visage effilé, agréable au toucher comme à la vue. Un magnifique sourire se trouve généralement sur ses lèvres, un sourire qui donne automatiquement envie de l’imiter d’ailleurs, et il n’est pas bien difficile de l’entendre rire.Ses mains son ampli de masculinité, même si ses doigt son long et filiforme, et qu’il aime se les vernirs de noir ... étonnant n'ai-se pas . Il le confesse… Agnar a des cheveux d’un Noir profond, semblable à la nuit. Leurs tailles qu’Agnar s’amuse à varié au fil des saisons les rendent plus ou moins rebelle. Sa peau est immaculé, neigeuse et somptueuse ; comme de la poudreuse, son enveloppe est constituer de petits grains fragile et délicat. Ces yeux! Son œil gauche rouge-Garance laisse échapper une drôle de prestance : en effet, lui aussi est embrassé, et laisse échapper un feu tout aussi rougeâtre que sa pupille… Son autre œil ? De plus de ne pas avoir cette particularité, il a une couleur bien peu remarquable en effet, il aborde une agréable robe Gris fumée.Ce qui lui a valu avec étonnement le surnom de "L'homme aux deux visage". Soit ! Prenez le comme il vous semble ! Son attitude est décontracté, il aime se vautré sur un siège et ne rien faire d'autre que dormir ou de manger. Son style vestimentaire varie du tout au tout; il peut très bien être habiller en smoking, veste classe et chaussure approprié avec une coupe de cheveux plaqué et tiré vers l'arrière ou se revêtir d'un simple jeans usé et un t-shirt recouvert d'une veste en cuire et abordé une coupe de cheveux en bataille.
Peut importe la tenue qu'il porte Agnar possèdent et porte toujours autour de son coup une chaine avec un médaillon en forme de crucifix. Le bijoux appartenait a sa mère et bien qu'il ne soit pas croyant il le porte en souvenir d'elle.


◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes]

Agnar n'est pas asocial, mais il n'ira pas forcément chercher l'entente parfaite avec autrui. Il ne s'abaisse jamais devant quelqu'un, même si il reconnait avoir tord; "s'excuser" ne fait pas partie de ses vocabulaires. Ne prenant rien à la légère, Agnar est quelqu’un possédant un esprit vif et observateur, peu de choses lui passent sous le nez sans qu’il ne s’en aperçoive et sa franchise lui vaut souvent de ne pas cacher toutes ces petites choses qui lui sautent aux yeux.Impulsif et peu délicat,On lui accorde donc un très fort caractère qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, pas facile de le faire taire ou pire, de lui donner tord!
Agnar reste malgré tout un bon vivant, aiment boire, faire la fête ou encore rire de bon cœur avec les personne qu'il apprécient.




◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]
C'était il y a 10 ans, J'étais encore un enfant ordinaire de 14 ans. Ordinaire ?? Pas tout à fait... mon père était « Contre-Amiraux », ont peut d'ailleurs dire que j'adorais mon père, ses gestes tendres et rudes à la fois, sa voix forte et son inaltérable bonne humeur me donnait l'impression que rien ne pouvais m'arriver, j'étais comme un prince sur lequel des centaines de soldat veillait.

Ma mère, fine, légère, toute de douceur et d'intuition. L'opposé de son époux. Et son parfait complément. Ce que l'encre et au papier ma mère l'etait pour mon père et le navire, elle était celle qui remontait le moral aux hommes, en leur jouent une mélodie folklorique elle nous redonnait le sourire, en jouent une musique romantique c'est à mon père qu'elle faisait plaisir, vous l'aurais comprit, ma mère était musicienne et avait pour instrument de prédilection un violon, un simple violon noir vernis à l'huile, d'une tonalité miel et de Touche constituer d'ébène.


C'est ma mère qui s'occupa principalement de mon éducation, tel un lionceau dont la mère apprend à chasser, elle, m’apprit les math, l'art d'additionner, de multiplier ou encore de soustraire ; elle m'apprit aussi à jouer du violon, l'art de tenir l'archet correctement ou bien l'apprentissage des solfèges qui fut effectuer je l'avoue non sens difficulté.

Quant à l'art du combat, c'est mon père qui sent chargea. Et malgré sa gentillesse naturel, on aurait plutôt tendance a le qualifié de bourreau quand on touche à l'épée en sa présence. Je ne sais pour quelle raison, mais il devient d'un sérieux redoutable, je lui dois principalement tout mon talent actuel à l'art su sabre.

J'aimais harceler mon père de question plus complexe les une que les autres, pourquoi me diriez-vous, tout simplement parce qu'il me répondait soit par une réponse dite savante ou soit par une réponse dite poétique...
« Papa, papa, si l'amour est au fond de notre coeur, comment savoir si la personne est la bonne, si l'on ne fait pas une erreur en croyant aimer quelqu'un »
« Il existe deux type de réponse à ta question mon fils, laquelle souhaite tu entendre ? »
« C’elle du poète ! »
« Je te dirais alors que Si tu fais une erreur, c'est parce que tu ne te connais pas, parce que tu te fourvoies. Car quand tu aimes, tu sais si tu te trompes ou non. Quand tu aime, tu ne vois que cette personne. Plus rien d'autre ne compte. Par contre, si cette personne commence à se fondre dans la masse, à disparaitre, c'est que tu te trompais. L'amour, le vrai, dure. Ca ne dure pas quand tu crois aimer quelqu'un »

Voilà un parfait exemple de conversation que j'avais avec mon père.
Bref, passons à l'événement crucial de mon enfance. Un soir d'été, il devait être plus ou moins 21h00 et je venais de terminer mon souper, souper que m'avait préparé si soigneusement ma mère, elle y avait mis comme à son habitude tout son cœur et sa hargne, n'entent pas très bonne cuisinière elle redoublait d'effort dans cette tâche et malgré le fait que sa cuisine n'était pas fameuse je la complimentais sur ses recettes et ses habits en espérant lui arracher un sourire aux lèvres ; elle était habillée ce soir la d'une longue robe blanchâtre et de long gant remontant jusqu'aux coudes assortit avec sa tenu. Je me dirigeais alors machinalement vers mon lit respectif pour quitter ce monde et rejoindre un monde qui se résumait par "rêves"

- Des Pirate ! hurla un marine de l'équipage. Aux armes !
L'équipage réagit au moment où les boulets de canon adverses arrivaient au contact du bateau. Redoutables, ils nous avaient détruit le mat du navire.
Un marine reconnu l'emblème des « Shi no Toki », l'équipage du jeune pirate « jaag Akanawa » jeune rookie qui commence à se faire connaitre à travers le monde.

Les pirates et marines se jetèrent avec ardeur dans la bataille je ne sais comment, mais mon père se retrouva à mes coté suivi de ma mère sans que je ne les remarques !
-« chérie occupe toi de mettre a l'abri Agnar, je vais m'occuper de ses pirates !» dit mon père à ma mère avant que celle-ci n'accepte d'un hochement de tête !
- « Tu reviendras quand papa? »
-« Il y a deux réponses à ta question. Comme à toutes les questions, tu le sais bien. Je commence par laquelle ? »
- « Celle du savant. »
-« Je ne reviendrai peut-être jamais, mon fils. »
-« Elle est nulle cette réponse. Donne-moi celle du
Poète. »
Mon père se pencha pour me murmurer à l'oreille.
- « Je serai toujours avec toi. Où que tu te trouves, quoi que tu fasses, je serai là. Toujours. »
Une ombre... Un cil qui se ré ouvre... Une goutte de sueur qui se fait remarquer... Un craquement... Une goulette de sang... Un cri strident et puis un homme... Un homme qui perd la vie, tel un taureau mit a terre dans un corridor, un pirate mit fin à la vie de mon père !
Un mot, une parole...non ! Plutôt une phrase, phrase courte mais auquel je donnai beaucoup d'importance... « Bien jouer capt'aine Akanawa tu viens de terrasser le contre-amiral de
s’rafiot »…Capitaine Akanawa……Jaag Akanawa, se nom résonnait dans ma tête tel une cloche raisonne après coup.

Je restais tétaniser, raide comme un piquet et fixa le meurtrier avec un regard à la fois apeuré et remplie de fureur.
Mon intention se fixa brièvement sur le reste de notre équipage....ravagé, ils furent balayés par un ennemi dix fois plus nombreux qu'eux. « Courage ! » s'écria l'un d'entre nous, pour lutter contre la peur presque palpable qui se dégageait du groupe.

Un hurlement de rage sortit de ma bouche asséché par la chaleur des flammes s'échappant de notre navire. Je tournis la tête et vis surgir un homme de haute taille qui courait dans ma direction, mon visage tordu par un rictus de haine je reconnus akanawa. Ma mère interposât entre lui et moi, brandissant une serpe au tranchant redoutable et s'écria « Je vais te tuer! » avant de tomber sous la lame de l'ennemie.


Les traits sombres et la mine résolue. Elle réussit malgré tout a me dire ses derniers mots : « Écoute-moi, Agnar. Écoute-moi plus attentivement que tu ne m'as jamais écouté. »
Malgré la terreur qui broyait son ventre et son sang qui se déversait désormais sur sa longue robe blanche, sa voix restât calme et douce. Apaisante.
« Tu vas te dépêcher de descendre dans notre chambre et tu regarderas derrière le tableau du Q.G de la marine ; tu y verras un coffre fort ».
« Ok, et après? ».
« Tu y trouveras un fruit bien étrange, embarque le avec toi et prend la fuite. La combinaison du coffre fort et 2854610 ! »

J'effectuai alors les travaux demandé et tomba effectivement sur un fruit d'une forme étrange, de couleur noire étant tout plat, il faisait penser à une tâche d'encre étalée sur une feuille. Je l'embarquai avec moi et déguerpis aussi vite qu'une gazelle poursuivit par un guépard, esquivant obstacle tel que des partie de toit enflammer s'écroulant sur route emprunter ou évitant pirate à la recherche d'or ou marine aillant survécu, puis, une fois arrivé sur le pont supérieur, je me précipitas sur le radeau de sauvetage et m'en alla de cet enfer à toute vitesse.

Quelques heures passèrent après ma fuite, les vestiges du bateau étaient loin et je ramais, je ramais, je ramais, assis sur mon radeau espérant trouver terre ou navire allié ! Ma rage était retombée, remplacée par une détermination aussi froide que la mort : je comptais venger mes parents en tuant Jaag Akanawa et peut importe le temps que ça prendrait je le tuerais ! Me dis-je en abordant un sourire pervers.

Les minutes passèrent devenant des heures puis enfin des jours ; Cela faisait 3 jours que je dérivais vers l'inconnu... Les lèvres sèches, le ventre crillant famine, j'étais au bord de l'agonie, c'est alors que miracle se produit, j'aperçus un navire de la marine non loin ; Il me fallut une heure pour atteindre le navire. Une heure de prouesses physiques et techniques. Une heure durant laquelle je faillis m'évanouir à plusieurs reprises ou tomber des dizaines de fois. Je peux vous dire qu'il m'a fallut piocher dans le fond de mes réserve d'énergie pour atteindre le bateau à la rame.

J'attendis que les battements de mon coeur se calment puis commença mon escalade pour grimper sur ce bâtiment. Mais mes forces me lâchèrent alors qu'il ne me restait qu'une rampe à franchir, c'est alors qu'un marine me rattrapa, cet acte suivi mon évanouissement.
5 jours, 5 longs jours, c'est le temps qu'il me fallut avant de me réveiller de ce sommeil; c'est dans des draps soyeux et sur terre ferme que je rouvris les yeux, tel un nouveau né j'étais dans l'inconnu, tout ce qui m'entourait me semblait étranger, de la commode se situant à ma droite au plateau remplie de garniture se trouvant à ma gauche.
Le plateau engloutit je m'apprêtasse à me lever, c'est alors qu'un grognement de gorge me fit sursauter, il faut dire que je m'étais jeté à une vitesse incroyable sur la nourriture qu'il était normal que je ne remarque pas la présence de l'homme qui m'observait.

Si tu cherches des explications, tu ' devrais écouter jusqu'au bout celles que j'ai à te fournir » me dit-il, comme s'il avait peux lire dans mes pensées.
« Je vous écoute. »
« Il y a une différence énorme entre celui qui cherche à se dépasser et celui qui veut être le meilleur. Le premier travaille sur lui, le second par rapport aux autres. Nous savons ce qu'il c'est produit sur le navire de tes parents ! Nous le regrettons et je me doute aussi que tu compte vouloir te venger du criminel responsable de ses crimes. Nous le savons très bien puisque tu nous l'as toi-même expliqué dans ton sommeil. Cela ne fait aucun doute. Un apprenti remarquable et un futur marine de talent tu deviendras si je m'occupe de toi, quand pense-tu ? »

Je dois avouer que ces déclarations me surprirent énormément. J'acceptasse donc la requête du marine, n'ayant plus de famille et lieux ou vivre ce choix me semblait être la meilleure option pour accomplir mon objectif. J’appris par la suite qu'il se nommait Gaultier et qu'il était vice-amiral.
Un vice-amiral m'a choisi de me former. Son enseignement dure dix ans et me transmet son savoir de la manière qu'il l'entend, mon maître peut, s'il le désire et s'il m'en estime digne, me faire subir des épreuves et m'envoyé en mission.

C'est ainsi que se passèrent ses dix années d'entrainement, Gaultier m'envoyait arrêter des brigands de bas étage ou me laissait des semaines livrer a moi même dans des foret tropical remplie d'animaux sauvages. Il adorait me mètre à l'épreuve et me pousser jusqu'à bout de mes limites.
Lors de mon dernier jour en tant qu'apprentie Gaultier me donna un objet qu'il avait trouvé sur moi quand on me repêcha. C'était un fruit du démon, j'avais perdu tout souvenir de ce fruit, étant donné que les seuls événements dont je me rappelais de cette période de ma vie était la mort de mes parents par jaag akanawa.
Je le pris avec moi et après remerciement auprès de gaultier pour son apprentissage et son dénouement envers moi je partis prendre la mer pour accomplir mon objectif.....
Tuer Jaag Akanawa !




• Exemple de post RP : [Un post Rp est l'exemple-même d'un message de base que vous pourriez poster sur ce forum. Soyez imaginatif, parlez de n'importe quel sujet, cette partie nous sert à juger la qualité de vos posts Rp - 15 lignes minimum sans dialogues]


Un nouvel ordre de mission dans mes appartements. La lettre traînait sur mon bureau elle était entouré du sigle Gaultier, il avait comme à son habitude refermer le parchemin comme un vieux chiffon que l'on jette à la poubelle. Cela faisait longtemps qu'il ne m'avait pas envoyé quelque par et j'ouvrais délicatement le parchemin avec curiosité, lisant lignes par lignes que composait le message...

Arf, il me fallait donc jouer les éclaireurs et accoster avant l'équipage sur cette île que l'on aperçut quelques heures plus tôt à tribord du vaisseau. J'empoignai mon sabre et pris mes artefact et partit en direction de la barque. Le soleil de l'après-midi tapait fort sur ma tête. Je ramais depuis au moins une bonne heure et la barque approchait peu à peu de la plage. J'aimais bien ces voyages en Cano, c'était tranquille et il ne se passait jamais rien......en général.


Soudain, un nuage vint à cacher se jolie soleil et un épais brouillard se forma.
A l'approche des cotes, quelques rocher montraient le bout de leur nez
Un point noir fit soudain son apparition non loin, un gros poisson sans doute, je n'y prêtasse pas attention et continuas m'as route. Quand soudain, un fort courant conduit ma barque tel un verre de terre et agripper par un oiseau. Je m'approchais dangereusement et a forte vitesse en direction du point noir, puis arrivée à quelques mètres de celui-ci je compris que c'était en fait un gros rocher ! Mais il était trop tard pour l'éviter.


(Musique de fond :[url] https://www.youtube.com/watch?v=KRE2ytzgZ10 [/url])


La barque se fracassa contre le rocher et se cassa en plusieurs morceaux, je dus nager dans une eau très froide et m'échouas lamentablement sur une plage.


Agnar : Pfff... Ma malchance me suit jusqu'ici... Enfin bon ça ne peut pas être pire, hein.
J’entendis un son, ou plutôt une symphonie résonné non loin...


Un groupe d'homme avec des instruments s'approcha de moi et commençait à danser.

Euh... Mais... Ils sont...Ils sont nu !!!!

Homme nu (dansant) : Hayo ! Bienvenue camarade ! Tu es sur l'ile des nudistes ! Enfin un visiteur cela faisait si longtemps...que nous avion eu l’occasion de manger de la chaire fraiche !!!

Mais dans quel pétrin je m'étais fourré? Une dizaine d'hommes nus s'avancèrent dans ma direction. J'étais cerné par les nudistes, le combat allait être inévitable...Mais, c'est en voulant dégainer mon sabre que je m'aperçus de sa disparition, j'avais dû l'égaré lors du naufrage de mon canoë. Il fallait faire vite, les nudistes se rapprochaient de plus en plus de moi, c'est alors que je balançai d'un coup de pied, du sable dans les yeux d'un de mes assaillant. C'était le moment idéal pour me frayer un chemin dans le cercle de l'anatomie et je ne perdis pas de temps avant de déguerpir et de disparaitre dans la jungle.

Je me plaquai au sol, le nez dans la boue, tentant désespérément de disparaître sous l'épaisse couche de feuilles mortes gorgées d'eau, toute ma volonté concentrée sur un seul objectif : devenir invisible. Inaudible. Inodore. C'était une question de vie ou de mort.
Un froid glacial s'infiltrait au travers de mes vêtements trempés et des pas se rapprochèrent peu à peu sans que je parvienne à en localiser l'origine. Un grognement sourd retentit soudain à moins de dix mètres, qu'un ordre fit taire 2 secondes après. Un chien et un garde ! Il ne s'agissait sans doute que d'un molosse de clinquant kilo dressé à déchiqueter ses adversaires et d'un nudiste armé d’une lance prêt à tirer sur tout ce qui bougeait.

Qu’allait-il se passer !?.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Agnar.d.Edge[terminer] Empty
MessageSujet: Re: Agnar.d.Edge[terminer]   Agnar.d.Edge[terminer] EmptySam 1 Jan 2011 - 20:20

terminer, étant donner que je suis non présent la semaine qui suite, je ne pourrais apporter dans l'immédiat les correction a effectuer, si point a revoir il y a.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Agnar.d.Edge[terminer] Empty
MessageSujet: Re: Agnar.d.Edge[terminer]   Agnar.d.Edge[terminer] EmptyDim 2 Jan 2011 - 14:59

Yop !

Plusieurs choses :

  1. Est-ce un fruit inventé ? Déjà existant ? Quel est son niveau ? Pensez à le préciser.

  2. Faire une petite mise-en-page, avec au minimum quelques couleurs pour les dialogues serait bienvenu.

  3. Il y a beaucoup de fautes, et de problèmes de fluidité du texte, certainement dû à la ponctuation


Bonne continuation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Agnar.d.Edge[terminer] Empty
MessageSujet: Re: Agnar.d.Edge[terminer]   Agnar.d.Edge[terminer] EmptyDim 2 Jan 2011 - 16:10

oui le fruit est inventé dsl de ne pas l'avoir préciser

je m'occuperait de la mise en page et de corriger les fautes et les ponctuation lors de mon retour de vacance( 1semaine)
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Agnar.d.Edge[terminer] Empty
MessageSujet: Re: Agnar.d.Edge[terminer]   Agnar.d.Edge[terminer] EmptyDim 2 Jan 2011 - 17:21

Fruit redondant au Para des couleurs, Para du Crayon de Bois et Para de l'encre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Agnar.d.Edge[terminer] Empty
MessageSujet: Re: Agnar.d.Edge[terminer]   Agnar.d.Edge[terminer] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Agnar.d.Edge[terminer]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Fatal Four Way : MVP VS CM Punk VS Edge VS Kane
» DOWNWARD SPIRAL EDGE 13.02 - 11h00
» † La Folie Pure du Seigneur † -Terminer!-
» Reima Hatashina [terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: