Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Eyker Falls (1 validation)

Aller en bas 
AuteurMessage
Eyker Falls
Pisteur
Pisteur
Eyker Falls

Profil Psy : Fou à lier
Nombre de messages : 12

Eyker Falls (1 validation) Empty
MessageSujet: Eyker Falls (1 validation)   Eyker Falls (1 validation) EmptyMer 25 Mai 2011 - 7:08

- Présentation du joueur IRL -

Prénom : Mathieu
Age : 19
Homme/Femme/Okama : Homme
Comment avez-vous connu le forum : Mon frère
Combien d'heures vous vous connectez par jour : 1h, ou plus… Selon mes disponibilités.
Tes Mangas préférés : Deathnote, One piece et detective conan (j’aime bien, mais disons que je sais pas vraiment quoi lire en fait…)
Ton personnage préféré dans One Piece : Eh bien… Je dirai cet abruti de Franky Wink
Ce qui t'as motivé à venir : Mon frère m’a forcé ! Non, il m’en a parlé et j’ai pensé que ça pourrait être intéressant en fait.
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : Quelques forums… Et du JDR.
Hobbys : Ordi/lecture/amis…
Autre(s) : Frère de Misa, cela compte-t-il comme un double compte ?

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom : Eyker Tarantio Falls / Dace.

• Surnom (facultatif) : Tio

• Age : 23

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Chasseur de prime

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Indifférent / Mauvais.

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Epéiste.

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : [Merci de regarder la liste des FDD/Armes disponibles avant de demander. Vous pouvez proposer un FDD ou une arme qui n'est pas dans la liste, mais faites-nous en une description détaillée. Merci également de préciser le niveau ou le rang du FDD ou de l'arme d'exception choisie.]
Night & Day blades : (C’est une arme que je crée)
Ce sont deux épées courtes, l’une qui a un pommeau noir comme une nuit sans lune, à l’instar de sa lame qui est finement striée en son milieu. L’autre a un pommeau d’ivoire blanc, et la lame est lumineuse et dorée comme le soleil, striée de la même façon que la première. Le tranchant est simple, la pointe aiguisée peut facilement percer cuir ou tissu. L’autre côté de la lame est incurvé, pour la rendre plus légère et maniable, mais qui la prive donc d’un tranchant. Les pouvoirs des lames sont complémentaires, et pour cause : Il est dit qu’elles ne se sont jamais quittées. Lorsque l’épée du jour frappe ou bloque, un éclair lumineux traverse la lame, et peut éblouir les adversaires. Celle de la nuit crée une sorte d’épais brouillard, petit à petit (Il faut une bonne dizaine de coups pour que les combattants soient cachés du reste du monde, et une cinquantaine pour que le brouillard recouvre toute une zone.)

• Rêve(s)/But(s) du personnage : Vivre sa vie tranquillement, à l’abri du besoin / Tuer, purement et simplement. Et prendre le contrôle (Cf description).

• Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises


◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes] Je me permet de mettre la description mentale en premier, pour que vous puissiez bien comprendre mon personnage qui est plus ou moins… « Spécial ».
Eyker : Eyker est une personne plutôt timide, réservée et renfermée. Il n’est pas très ouvert au monde, n’essaye pas forcément d’être compréhensif mais évite autant qu’il peut la violence. Quand le jeune homme parle, il se montre toujours très poli, gentlemen si on peut dire, et n’insulte jamais la personne face à lui. Tio se sous-estime clairement, pense qu’il ne mérite pas de vivre, et parfois même envisageant le suicide. Il est un peu dérangé, du fait de la présence de Dace dans sa tête. Plutôt assez intelligent, prompt à établir des plans, il essaye autant qu’il peut de rester hors de l’action, pour diriger de l’arrière. Eyker n’est pas spécialement cupide, bien qu’il cherche de l’argent pour son rêve qui sera difficile à réaliser, connaissant les pulsions de son double. Il ne rechigne pas spécialement devant les petits inconvénients de la vie, et met toujours du cœur à l’ouvrage lorsqu’il le faut. Tio aime beaucoup ses amis, et accorde une grande importance aux sentiments qu’il honore. Il n’a jamais connu l’amour, et attend le grand amour pour sa première fois (au niveau sexuel). Un peu idéaliste, le jeune homme rêve d’un monde en paix et régi par des lois justes. Il est plutôt stable psychologiquement: Il ne passe pas de la colère intense au calme, ou à la tristesse. Tio n'est pas complètement idiot, même plutôt bon en terme de stratégie, mais il rechigne à utiliser son cerveau, il préfère laisser les responsabilités aux autres, et ne vivre que de ce dont il a besoin pour éviter les ennuis. Plutôt renfermé, Eyker ne met pas vraiment son physique en avant pour attirer le sexe opposé, ou même essayer de se montrer sympathique pour se faire des amis, il attend souvent des mois avant de se faire une opinion sur quelqu'un.
Dace : Dace est la double personnalité d’Eyker. Il ne se considère pas vraiment comme schizophrène, mais plutôt comme habité par deux âmes. Mais c'est tout le contraire d’Eyker : Il est violent lors des combats, et adore ça. Il se bat continuellement contre Tio pour prendre le contrôle du corps qu’il partage, bien qu’il n’ait que peu souvent le dessus. Ce fou dangereux est libéré lors des combats en général. Il se lasse très vite des choses de la vie de tous les jours, et préfère attendre bien au chaud l’occasion de combattre, pour ensuite laisser Tio bloqué aux tréfonds de leur corps commun, et vivre de combat pour la suite. Dace estime que la personnalité dominante dans ce corps est faible, et peureuse. Il n’a de respect pour personne, agresse toute personne qui l’aurait insulté… Ou même pas, juste pour le plaisir de combattre. Malgré tout, il n'est pas idiot et ne se laisse pas aveugler par sa soif de sang: Il attend les moments propices, et ne se lance pas dans un combat suicidaire. Étonnement, le tueur tient à sa vie plus qu'il tiens à éteindre celle des autres, et se montre plutôt prudent, même lors de ses moments de folie meurtrières. Parmi le peu d'émotion qu'il ressent, il passe souvent de l'une à l'autre sans transition: de la colère à... La colère? Plus sérieusement: il n'éprouve pas grand-chose d'autre que la rage, parfois une pointe de tristesse, jamais de remord. Il a un regard plutôt détaché du monde, un peu comme un homme de Néanderthal qu'on verrait dans les temps moderne: Il se demande à quoi peut servir l'heure, ou même les égouts...
Malgré tout, les deux personnalités sont très proche, et s’entendent bien (Ils peuvent « discuter » entre eux… C’est plutôt un échange de pensée en fait.).


◘ Description Physique : [Minimum 5 lignes] Tio et Dace ayant deux personnalités fondamentalement opposées, leurs attitudes et leur comportements sont fondamentalement différents. Eyker est plutôt jeune, sans arrogance, et cela se voit dans sa posture, il regarde souvent ses pieds et ne lève pas souvent la tête. Dace quant à lui est toujours en position de défi, et vous scrute, la tête haute. Plus généralement : Leur corps est plutôt grand, musclé et fin. Il est assez rapide, et combine ça avec la force. Il chercher le juste milieux entre les deux pour devenir le guerrier parfait. Ses cheveux noirs sont souvent en bataille, ou alors ramenés en arrière, et lui arrivent juste en dessous des épaules. Ses pommettes sont hautes, son nez légèrement écrasé. Ses yeux son bleu ciel lorsqu’Eyker contrôle ce corps. Quand ils deviennent gris, et brillent d’une flamme froide, c’est Dace qui est en possession de tous ces muscles. C’est d’ailleurs le seul signe physique qui les différencie. Sa bouche est un trait fin, souvent plissé. Elle arbore rarement un sourire, et une moue de mépris se peint sur ces lèvres lorsque Dace doit affronter un homme. Il est habillé d’une longue chemise de soie noire, décorée de motifs Draconiques ou reptiliens. Son pantalon est fait dans le même tissu, pour lui permettre une plus grande liberté de mouvement lors des combats. Il porte deux chaussures souples, qui lui permettent d’utiliser toute la plante, du talon à l’extrémité des orteils, de ses pieds. Une fine ceinture de cuir supporte deux fourreaux, ou ses épées courtes pendent respectivement sur son flanc droit et son flanc gauche, pour qu’il puisse les tirer facilement, et les placer à l’opposé de leur fourreau. Il est agile, souple, et ne s’essouffle pas facilement. Dace manie très bien ses deux armes, alors que Tio est plus maladroit, c’est comme s’il n’avait pas appris en même temps que son double. Il porte fréquemment des lunettes de soleil, relevée dans ses cheveux, qu’il n’utilise que rarement. La personnalité mauvaise a un gout indéniable, et essaye souvent d'avoir une certaine classe, il en impose. Dace sait comment se montrer au-dessus des autres, en leur faisant sentir que devant lui ils ne sont rien, tout juste bon à être balayés. Ses adversaires peuvent le trouver prétentieux... Ses amis aussi en fait, mais de toute façon Dace n'a vraiment aucun intérêt pour l'avis des autres, il préfère trancher dans le vif, et se sentir bien dans sa peau.

◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]

Chapitre 1 : Enfance
Il est né dans une famille plutôt aisée, à South Blue, puisque son père était ingénieur naval dans une ville, où il travaillait essentiellement pour la Marine. Il a reçu une éducation plutôt classique : Un peu de calcul, de navigation, et l’apprentissage de la lecture. Il est vite fasciné par la mer, et adore l’observer quand il est jeune. Sa mère, femme au foyer, l’emmène régulièrement sur la plage, où, plutôt que de se baigner avec des enfants de son âge, le jeune Eyker reste devant les embruns à observer les vagues qui se brisent sur le rivage. Il essaye d’en apprendre autant qu’il peut sur elle, et sur les navires qui la traversent : Tio apprend peu à peu le métier de son père, qui en est très fier. Il vit une vie tranquille, un peu à l’écart des jeunes de son âge pendant son enfance. Les Falls ont une grande maison, où il y a plusieurs bibliothèques qui sont le refuge préféré du jeune Eyker. Mais c’est à l’âge de dix ans, que son père commence à boire. Sa femme ne le satisfait plus, et il s’ennuie dans sa vie… Il commence par des alcools doux, qui le laissent légèrement émoustillé, mais au fur et à mesure, il continue avec des alcools plus forts, et il se réveille souvent avec la gueule de bois. L’alcoolique commence à tromper sa femme avec la plupart des membres du sexe opposés qui habitent en ville, avec leur accord ou non. Il devient violent, et frappe régulièrement Eyker qui ne comprend absolument pas ce qui arrive, et qui finit par détester définitivement son père. Quand l’ingénieur finira par être renvoyé de son travail à cause de ses problèmes de boisson, il sombrera définitivement, vidant des dizaines de bouteilles par jour. Après un coma de deux semaines suite à une cuite plus phénoménale que les autres, il reste silencieux pendant une semaine, continuant à boire comme un trou mais se calmant. Il finit par se suicider, quand il se pend dans son bureau. Eyker a alors 16 ans, et projette d’aller vivre sa vie comme Marin. Quand il entre dans le bureau de bois lambrissé pour chercher son père, pour le dîner, il le trouve ainsi suspendu, comme à une guirlande.

Chapitre 2 : La naissance

Sa première réaction est le rire, incontrôlé et dément. Quelques minutes plus tard, après avoir calmé sa crise de fou rire, il commence à pleurer sur la dépouille. C’est alors que se manifeste pour la première fois Dace, sous la forme d’une petite voix insistante sous son crâne :
*Ce n’est pas si grave… Et de toute façon, il ne nous aimait pas.*
Tio nie son existence, refuse de penser qu’il n’a pu que songer à quelque chose d’aussi horrible. Mais La voix se fait insistante, continue et finalement… devient convaincante. Il en vient à haïr son père encore plus, même après sa mort, perdant tout le respect qu’il avait pour la vieille loque qu’il était. L’homme n’a pas eu le courage de s’occuper de sa femme et de son enfant, pour Eyker c’est un lâche. Il fouille la dépouille, pour lui ôter les bagues en or dont il sait qu’il pourra les revendre. Il finit par fouiller le bureau, retirant de l’argent dans le petit tiroir habituellement fermé à clé qui est dans son bureau. Tio le fracture, prend une bonne liasse de billets avant de sortir par la fenêtre. Il saute dans le jardin, se reçoit souplement avant de se relever et de courir vers la sortie. Il se perd dans les rues de la ville, en pensant à ce qu’il vient de faire… Avec l’argent qu’il a laissé, une petite fortune, sa mère aurait de quoi vivre confortablement jusqu’à la fin de sa vie. Lui, il a juste assez pour continuer pendant quelques mois… Il faut qu’il travaille.

Chapitre 3 : Un rêve…

Eyker décide de réaliser son rêve d’enfant : servir sur un navire. Mais à 16 ans, il est sûr qu’il ne pourra pas être marin gradé. Il est donc engagé comme mousse, sur un petit bateau de commerce dont le capitaine est plutôt indifférent, ni méchant ni spécialement sympathique avec son équipage. Il travaille sur ce bateau pendant plusieurs années, se musclant peu à peu, et apprenant la vie à bord d’un navire. Il devient matelot, puis second lieutenant à bord du navire. Il gagne bien sa vie, et elle lui paraît tranquille. Enfin… Aux yeux de tous, et c’est l’image qu’il veut donner. Intérieurement, Dace le torture mentalement. Pour lui, il n’y a pas assez d’action, et il grandit dans son esprit un peu plus chaque jour. Eyker lutte contre lui, jours après jours, l’empêchant de prendre le contrôle à ses dépens. Il apprend vaguement à manier le sabre, mais ce n’est pas vraiment ça, surtout que Dace se sent plus puissant lors des combats, comme s’il pouvait percer. Terrifié à cette idée, Tio arrête de s’entraîner pour s’adonner à des tâches de gestion de l’équipage. Mais c’est lors d’une nuit claire, où la lune est dégagée, que sa vie va changer. Le navire accoste une petite île dont les arbres masquent l’intérieur des terres. Ils font la fête : Ils reviennent avec une cargaison magnifique et le capitaine a décidé qu’une prime serait accordée à tous pour ce bénéfice exceptionnel. Ils font cuire un grand bœuf, à la broche, et ripaillent autour. Finalement, une envie pressante secoue la vessie de Tio qui s’en excuse, avant de s’éloigner vers une partie rocheuse de la plage, hors de vue du camp.

Chapitre 4 : on n’est pas toujours tranquille !

Mais, alors qu’il se soulageait, il entend des cris. Il finit son affaire en vitesse, puis va regarder depuis un petit promontoire. Il voit alors un terrible massacre, les marins étant attaqués par des bandits qui leur coupent la gorge brièvement. Ils ont l’air attirés par les richesses que pourrait contenir le bateau : L’équipage du navire ne fait pas mystère de son statut de bateau de marchands. La peur d’Eyker atteint son paroxysme lorsque, après la fin du massacre, le chef des bandits s’approche des rochers, apparemment attiré par la même envie que lui. Il n’a aucun endroit où se cacher, et crois sa dernière heure venue. Dace, attiré par la faiblesse de Tio, prend le contrôle. Il se met à l’extrémité de la falaise, juste caché, et ramasse un caillou gros comme trois ou quatre fois son poing. Lorsque l’homme arrive, il la lui abat violemment sur le crâne, ce qui l’assomme sur le coup. Il dégaine alors l’une des deux épées que l’homme porte aux côtés, sur un baudrier de cuir, et s’acharne sur le cadavre avec la lame, le trouant d’une dizaine de coups, et répandant une chape de brouillard autour d’eux. Dace ne s’en rend pas compte, déleste l’homme de son baudrier et de sa bourse, avant de s’enfuir dans la forêt après une escalade fantasque de la falaise. Il attache le baudrier autour de sa taille, les deux épées rangées dans leurs fourreaux lui battant mollement les cuisses. Une fois l’adrénaline retombée, Eyker arrive à reprendre le contrôle de son corps, et marche un peu au hasard de la nuit. Il s’arrête près d’un lac alors que le soleil semble pointer son nez, et s’endors aussitôt. Il se réveille sous la pluie, joue une mauvaise blague à Dace (Exemple de post Rp), puis repart sous la pluie, qui s’est un peu calmée. Tio arrive à la seule ville de l’île, salle et trempé par la pluie. Il erre dans les rues, avant de se payer une auberge avec un bon bain chaud, et un repas qui le remet d’aplomb. Il dort toute la journée, avant de se lever à la tombée de la nuit, et d’aller chercher un nouveau navire où s’engager. Eyker porte toujours à ses côtés ses deux lames, et la bourse du chef des bandits qui lui permettra de tenir environ une semaine… Il traînait entre les bateaux, où les lumières éclairaient les quelques vitres qui donnaient sur le port… On pouvait entendre à certains endroits des bruits de fête, de l’équipage heureux d’être rentré au port.

Chapitre 5 : Le début de la vie d’homme

Son regard fut attiré par la porte d’une taverne à l’air plutôt minable qui s’ouvrait, laissant filtrer chaleur et lumière à l’extérieur. Un vieil homme en sortit en titubant… Il devait avoir environ la cinquantaine, et avait clairement trop bu. Eyker s’apprêtait à l’aider, poussé par sa nature généreuse, au grand dam de Dace. Il s’approchait donc de lui quand le battant derrière l’ancêtre s’ouvrait avec violence, venant frapper le mur de brique dans un grand bruit. Deux brutes épaisses sortirent de l’établissement, et s’approchèrent du vieil homme. Ils en voulaient à sa bourse, cela se voyait. Les deux hommes beliqueux l’encerclèrent, et le premier siffla quelque chose qui ressemblait à :
« -La bourse ou la vie ? »
Phrase on ne peut plus banale chez des brigands… Le vieux qui était entre les deux se retourna d’un mouvement étonnement vif pour son âge, sortant du même coup une épée courte de son manteau, qui partit aussitôt se ficher dans le ventre du balourd qui le suivait. Il se retourna ensuite, toujours aussi fluide, vers le second, qui laissa tomber son arme sous le coup de la stupeur. Tio était époustouflé, l’homme avait vaincu deux bandits en moins d’une seconde, et n’avait même pas l’air essoufflé. Celui-ci baissa sa lame, et fit un geste pour signifier à l’homme de déguerpir. Le survivant ne se le fit pas dire deux fois, et prit ses jambes à son coup dans une ruelle sombre. Eyker s’approcha de lui, pour le soutenir alors qu’il tombait au sol, sous les effets de l’alcool. Il l’apporta jusque dans sa chambre, et l’installa sur son lit. Le jeune homme voulait veiller jusqu’à son réveil, mais il s’endormit une ou deux heures après être rentré, épuisé par sa marche de la veille. Tio se réveilla alors que le vieil homme déjeunait devant lui, un bol de céréales dans les mains. Il s’adressa à lui alors qu’il avait de la nourriture plein la bouche, rendant ses paroles presque incompréhensibles :
« -Ve te remerchie… J’aurai voulu éviter de dormir dehors. »
Il avait avalé sa bouchée au milieu, et dit la seconde phrase d’une voix plus claire. Tio se releva en inclinant légèrement la tête, pour lui signifier que ce n’était rien. En se relevant, les fourreaux tintèrent contre les boucles de fer qui les tenaient attachés à la ceinture. L’homme les regarda, et demanda à y jeter un œil. Eyker les lui tendit, ne sachant trop que penser. L’homme dégaina, fit quelques mouvements avec, avant de les lui rendre.
« -Magnifiques lames, bien équilibrées. »
Légèrement intrigué par l’homme qui se montrait plutôt sympathique, il décida de le raccompagner chez lui. Il lui posa la question, et celui-ci accepta avec joie. Ils se mirent en route aussitôt. Sur le chemin, Tio posa toute sorte de questions sur la vie du vieil homme. C’était un bretteur, l’un des meilleurs car Eyker en avait déjà entendu parler de par ses voyages. Il lui demanda s’il pourrait l’entraîner, quitte à le payer, pour qu’il puisse se défendre mieux contre une attaque comme celle des pirates. Il redoutait Dace, mais celui-ci ne pourrait pas tuer cet homme autrement plus doué. L’homme accepta, et Tio emménagea dans sa nouvelle maison le lendemain. Il fut soumis au cursus d’entraînement le plus dur qu’il avait jamais connu : Le matin, dès l’aube jusqu’au soir après la tombée de la nuit il courait, rampait, escaladait puis s’affalait dans l’herbe, vidé. Il ne pratiqua pas une seule fois l’art des épées dans les 3 mois qui suivirent, mais il se muscla généreusement. Quand enfin le vieil homme –dont le nom était Serena- se décida à l’entraîner au maniement des armes, il fut heureux en pensant que son calvaire allait se finir. Mais ce ne fut pas vraiment le cas : Il fut réveillé au milieu de la nuit, pour prendre un bain chaud, puis on l’obligea à sauter dans une rivière gelée, et enfin à rester nu sur l’herbe, pour réfléchir. Le soleil se leva alors qu’il était déjà exténué. Malgré tout, il attrapa ses deux épées, et se mit en garde. Il lança une attaque maladroite. Serena para le coup facilement, avec désinvolture. Ils furent tout deux surpris quand un éclair aveuglant traversa la lame de Tio, qui fut ébloui. Intrigué par cela, son maître répéta la manœuvre plusieurs fois pour comprendre le pouvoir de l’épée. Il fit de même avec sa seconde épée, analysant ce qu’il se passait lors de tel geste. Il décida qu’il apprendrait à se servir de ses armes magiques sans lui, et lui prêta deux de ses épées courtes, on ne peut plus normales. L’entraînement dura deux ans cette fois-ci, deux ans de courbature et de fatigue extrême pour Eyker. Mais ces deux ans furent baptisés d’une façon bien étrange : Lors de leur second entraînement, Dace prit le contrôle et se déchaina, réussissant à blesser leur nouveau mentor avant que celui-ci ne le désarme. Celui-ci prit un air dur pour lui dire :
« -Si tu recommence gamin, je te tue. »
Tio qui venait de reprendre le contrôle lui expliqua sa situation avec Dace. Loin d’en rire, l’homme le prit très au sérieux et demanda à parler avec celui-ci. Eyker refusa, pour la simple et bonne raison qu’il ne savait pas s’il pourrait le maîtriser. Mais il laissa Dace écouter ce que l’homme avait à dire. C’était la première fois qu’il parlait de son double, et pourtant pas de moqueries… Finalement, Dace domina sa haine pour cet homme, le premier à le reconnaître comme un être à part entière. Ce fut lui qui conduisait le corps lors des entraînements intensifs des années suivantes. Il acquit une certaine maîtrise des armes qu’il tenait, devenant parfaitement ambidextre. Mais ça ne pouvait pas durer, pensez-vous… Un jour, Serena fut tué. C’est aussi simple que ça : En sortant d’un bar, complètement éméché, il alla trouver l’homme dans la ville dont on prétendait qu’il pouvait le battre. Il le défia, et, alourdi par l’alcool, fut tué. Ce fut un grand choc pour Eyker et Dace qui pleurèrent sa mort pendant quelques temps. Mais il faut bien survivre, et la soif de sang de Dace ne peut être apaisée. La Marine étant trop stricte pour ça, la piraterie trop retorse pour l’esprit de Tio, et la politique de gouvernement du monde lui étant totalement indifférente, il s’orienta vers le métier de chasseur de prime, pour gagner de l’argent en satisfaisant les pulsions de son double. C’était l’option que Tio et Dace préfèrent, et qui semble à peu près possible, mais ils ne savent absolument rien de la traque…

• Exemple de post RP : [Un post Rp est l'exemple-même d'un message de base que vous pourriez poster sur ce forum. Soyez imaginatif, parlez de n'importe quel sujet, cette partie nous sert à juger la qualité de vos posts Rp - 15 lignes minimum sans dialogues]
Allongé sur le sol de terre humide aux abords du lac, Eyker s’était endormi comme un bienheureux au vu de la fatigue qu’il éprouvait, sans doute le contrecoup du stress qu’il avait ressenti un peu plus tôt. Avoir vu Dace prendre les commandes l’avait terrorisé, et il était heureux de pouvoir se remettre de ses émotions. Donc : Il était allongé sur le sol, la joue écrasé contre la terre fraiche. Il dormait d’un sommeil léger quand il sentit la première goutte. La deuxième ne se fit pas attendre et bientôt c’est un vrai déluge qui se déversait depuis les ventres gonflés des nuages sur Tio. Il se releva, grommelant contre le coup du sort qui l’empêchait de récupérer. Il tituba un instant sous la pluie, pour reprendre son équilibre après les quelques heures de sommeil bienheureux qu’il venait de dormir. Tio commença à marcher vers le couvert des arbres, en sentant dans son esprit Dace se réveiller. Peu concentré, à part sur l’idée d’arriver au sec, il ne fit pas attention et trébucha dans une racine, s’étalant avec une grâce et une élégance inégalée dans la boue. La matière visqueuse s’accrocha à ses vêtements et à sa peau, pour le plus grand plaisir de Dace qu’il entendit ricaner dans son esprit :
*Hahaha ! Heureux de voir que tu es bien réveillé frérot.*
Tio, légèrement énervé par cette mésaventure qui le rendait ridicule aux yeux de son double, ne se fit pas prier pour lui en faire partager les frais. Il s’enfonça dans son esprit rapidement pour prendre la place bien au chaud où il ne faisait rien pendant que celui-ci était obligé de vivre la suite de ce réveil humide. L’action avait été si brusque que sa double personnalité n’avait rien pu faire, et se retrouva à son tour sous la pluie. Sur une pensée à l’air légèrement plus énervée que d’habitude, Dace répondit à sa plaisanterie sans l’humour qu’il avait dans la « voix » une seconde plus tôt.
* Très drôle, maintenant tu peux me laisser rentrer ? Il fait froid !*
Avec un sourire bien audible dans ses paroles, Tio lui répondit :
* Pas question, maintenant tu te débrouille*
Et ainsi fut fait, jurant et grommelant bien plus que Tio, Dace courut vers l’abri des arbres pour se protéger. Il grimpa sur un tronc qui avait été fendu en deux par un éclair et s’installa dans le cratère béant laissé là par la foudre. Cela inquiéta Eyker qui pensait qu’avec l’orage qui tombait dehors, ils pourraient bien profiter à nouveau de l’électricité tombée du ciel s’ils restaient dans cet arbre.
*Sort de la frérot, c’est dangereux*
*Pas question, je suis au sec, et c’est toi qui m’a laissé le contrôle !*
*Ok, ok j’ai compris… Je vais me débrouiller*
Tio reprit le contrôle, pestant et rageant contre Dace qui l’obligeait à se mouiller ainsi. Il descendit en vitesse de l’arbre, avant de reprendre sa marche sous les frondaisons d’où tombaient régulièrement les gouttes de pluie. Il entendait les troncs craquer, et les brindilles qui se brisaient autour de lui. Ajoutées à sa solitude, cela avait de quoi effrayer. Malgré tout, profondément plongé dans ses pensées, sur ce qu'il avait vécu, ce que Dace avait fait... Enfin, sur le fait même que Dace existait, il ne ressentait pas vraiment d'émotion. Il fut interrompu par Dace à deux reprises, qui écoutait ses pensées en même temps que lui y réfléchissait:
*Je ne suis qu'une facette de toi, tu ne peux pas me renier.*
Et effectivement, Tio dut le reconnaître, Dace ne s'était pas formé par magie... Il avait toujours considéré Dace comme un délire jusque-là, une pensée abstraite... Rien de bien important, mais là c'était totalement différent. Il ne pouvait pas nier celui qui était lui-même en fait. La seconde fois, l'intervention était plutôt destinée à lui remonter le moral qu'à se défendre:
*De toute façon, on s'en est sorti! On a tout le temps qu'on veut maintenant!*
C'est donc plongé dans de mornes réflexion, en proie à la mélancolie, qu'Eyker sortit de la lisière de la forêt, arrivant sur une colline doucement vallonnée qui descendait lentement vers une plaine en contrebas, où l'on pouvait apercevoir les toits de bois et d'ardoise d'une petite ville côtière, vivant probablement de la pêche et du commerce comme toutes les villes de ce style-là. Il ne s'en rendit pas tout de suite compte, et c'est Dace qui le lui fit remarquer. Eyker descendit doucement la colline, la fatigue alourdissant ses membres qui lui semblaient maintenant peser au moins une enclume à chaque fois. Il arriva devant la première pierre, début de ce qui semblait une longue rue pavée qui traversait la ville jusqu'à la mer, que Tio apercevait entre les maisons postées de part et d'autres de la route. Il s'avança lentement, de la démarche traînante d'un homme exténué, pour trouver une auberge où se reposer, se laver et manger un coup. Il arrêta un homme qui passait:
"-Excusez-moi, vous pourriez m'indiquer une auberge ou je pourrai trouver un lit bien chaud? Et de quoi manger aussi?"
L'homme réfléchit un instant avant de lui montrer une rue transversale, quelques mètres plus loin, tout en parlant:
"-Bien sûr! Vous voyez la rue là-bas? Vous la prenez, c'est la première à droite. Tout au fond, il y a une auberge. Ça s'appelle chez Clément, c'est le nom du tenancier. Il fait de la sacrée bonne bière!"
Le remerciant d'un signe de tête, Eyker reprit sa route sur les pavés mouillés qui étaient plutôt glissant. Dace eut la sympathie de lui rappeler à l'esprit leur mésaventure boueuse quelques temps auparavant, assombrissant pour la fin de journée l'humeur de Tio. Il trouva l'auberge assez facilement, un panneau de bois pourri était suspendu au-dessus de la porte, annonçant fièrement "Chez Clément". Derrière était représenté un gros gigot, finissant de mettre l'eau à la bouche du jeune homme exténué. Il accéléra le pas, et poussa la porte dans une bouffée de chaleur...



Dernière édition par Eyker Falls le Lun 30 Mai 2011 - 19:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jaag Akanawa
Pirate légendaire
Pirate légendaire
Jaag Akanawa

Nombre de messages : 1404
Age : 27
Fruit du Démon : Eikyuu Eikyuu no Mie

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4600
• Wanted: 620.000.000
• Grade dans la Marine: /

Eyker Falls (1 validation) Empty
MessageSujet: Re: Eyker Falls (1 validation)   Eyker Falls (1 validation) EmptyMer 25 Mai 2011 - 19:38

Bienvenu sur OP RPG ^^

Je suis désolé de te l'annoncer, mais ta présentation ne suffira pas à obtenir tes deux armes. Les description font un peu liste de course surtout du fait de la répétition du "il" à chaque début de phrase ou presque. On retrouve ce problème dans l'histoire.
On remarque moins ce problème dans le post rp' qui est, et c'est dommage, peu conséquent.

Un petit effort donc sur la taille de l'exemple rp', remédier au problème du "il" qui revient tout le temps et tu auras ma validation =)
Revenir en haut Aller en bas
Eyker Falls
Pisteur
Pisteur
Eyker Falls

Profil Psy : Fou à lier
Nombre de messages : 12

Eyker Falls (1 validation) Empty
MessageSujet: Re: Eyker Falls (1 validation)   Eyker Falls (1 validation) EmptyJeu 26 Mai 2011 - 17:20

Quelques modifications faites, j'ai augmenté la taille du test RP... Si ça ne convient toujours pas, faites le moi savoir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
Cyanure

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

Eyker Falls (1 validation) Empty
MessageSujet: Re: Eyker Falls (1 validation)   Eyker Falls (1 validation) EmptyDim 29 Mai 2011 - 23:32

Eyker Falls (1 validation) Valida10

Au rang 2
Revenir en haut Aller en bas
Sid Langren
Seigneur des océans
Seigneur des océans
Sid Langren

Profil Psy : De circonstances
Nombre de messages : 4172
Age : 29
Fruit du Démon : Rasen Rasen no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5000
• Wanted: 460.000.000
• Grade dans la Marine: /

Eyker Falls (1 validation) Empty
MessageSujet: Re: Eyker Falls (1 validation)   Eyker Falls (1 validation) EmptyMar 31 Mai 2011 - 11:28

Je valide par derrière Cyan Razz.

____________________________________

Eyker Falls (1 validation) 474326acide
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Eyker Falls (1 validation) Empty
MessageSujet: Re: Eyker Falls (1 validation)   Eyker Falls (1 validation) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Eyker Falls (1 validation)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Chasseurs de Primes-
Sauter vers: