Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 L'étoile rouge [ terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'étoile rouge [ terminé ]   Mar 31 Mai 2011 - 10:24

- Présentation du joueur IRL -

Prénom : Will
Age : 20
Homme/Femme/Okama : Homme
Comment avez vous connu le forum : Google est un bon pote
Combien d'heures vous vous connectez par jour : 1h30 / 2h00
Tes Mangas préférés : One piece, Dreamland, Fairy tail, Eyeshield 21, Shaman king, DBZ ...
Ton personnage préféré dans One Piece : Wiper, Ace, Trafalgar Law, Eustass Kidd, Rayleigh, Arlong, Zoro ...
Ce qui t'as motivé à venir : Le nombre d'inscrits, le design
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : Moyen
Hobbys : Dessin, marche, fumer, boire
Autre(s) :

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom : Kosak Mana

• Surnom (facultatif) : On verra aprés validation ...

• Age : vingtaine

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Révolutionnaire

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Genre " Anti-héros "

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Combattant et récolteur d'informations

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) :

- Sho Sho No Mie : (Paramécia de la multiplicité) permet à son utilisateur de se diviser en plusieurs copies de lui même. Cependant, les capacités de l'usager sont divisées entre les copies, pas nécessairement de manière égale. Si une copie est blessée, elle transmettra ses blessures quand elle sera réintégrée , proportionnellement à la force dont elle disposait. Une copie morte disparaît et la force qu'elle avait redistribuée. Une copie ne peut être reprise que par le toucher ou la mort de celle-ci. Les copies agissent de manière indépendante, et peuvent à leur tour se rescinder ou refusionner entre elles.


• Rêve(s)/But(s) du personnage : Retrouver son mentor et devenir quelqu'un de fort

• Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] :



◘ Description Physique :

Yero est du genre à ce montrer « couvert » de corps et surtout pas de se balader avec divers couches sur le corps dans les rues des divers villages dans lequel il accoste, il est plus habits décontractés. Mais la n’est pas la question commençons d’abord par le physique de notre beau jeune homme, cheveux rouges flamboyant aux yeux bleus aussi sombre qu’une nuit sans lune. Un nez droit qui se rebique en son bout tel une corne d’un jeune rhinocéros dans la fleur de l’âge avant de se doter de cette carapace si lourdement cuirassé et aussi résistance que l’acier. De petites oreilles ornes les côtés de son visage mais la plupart du temps, elles semblent n’être jamais atteintes par aucun son… bien au contraire Yero écoute et bien plus qu’on ne peut le penser. De plus la dominance des traits fins qui sculpte son visage peux nous faire penser qu’il ne vieillit jamais et qu’une touche de féminité peut se faire ressentir mais l’hypothèse et vite refoulée par le fait que Yero est un violent dans l’âme.

Passons au corps, sa musculation n’est pas à négliger et surtout assez pour faire exalter les fantasmes féminins mais pour sa part il ne s’en vante jamais du fait qu’il pense toujours qu’il peut faire plus encore qu’être une sorte de sex-symbol pour ces dames, bien plus qu’un homme… un combattant et guerrier de choix. Mesurant dans les 1m75, Yero est maître de tout ses mouvements et aucunes maladresses de sa part ne pourrait le mettre en doute dans ses capacités physique et surtout de son agilité, toujours précis et minutieux dans ses gestes rapides et appliqués, il en surprendra plus d’un. Comme je disais le torse est bien « armé » ses bras ne sont pas sans reste, ils s’accordent bien avec la profil de notre jeune homme. Ayant soulevé pas mal de choses et escaladé plus d’un murs Yero a tout pour défier la plupart des combattants qui pourraient lui chercher des cross. Ses jambes ne sont pas non plus à prendre à la légères, fines mais rapides comme un cheval sauvage au gallots, elles en surprendront plus d’un marines ou adversaires dans des courses plus épiques que folles et en plus de son agilité il osera sans contexte de lier ses deux aptitudes pour jouer au cascadeurs des rues et en sprinter hors pair.

Tout est dit sur le physique de notre jeune chasseur, passons maintenant aux vêtements. Comme je disais plus haut yero prilivigera une tenue récurrente sur le fait qu'il sera toujours habillait décontracté, tee-shirt moulant, chemise avec manches relevées, débardeur avec logo et de temps en temps une veste. Ensuite pour le bas un short, bermuda ou encore pantalon en tissu accompagné de tongs ou de chaussures en toile. L'une des seules particularité sur les habit de Yero est qu'il portera toujours une touche de rouge que ce sois au niveau des habits, accessoires ou coiffures.




◘ Caractère & morale :

Yero n’est pas un mauvais garçon.. Enfaite si. C’est un combattant dans l’âme et même si au premier abord on pourrait croire à un jeune flémard qui ne fait que dormir et manger comme dix dans les bars miteux et autres restaurants dans lesquel y traine. Vous pouvez vous attendre à être surpris comme la plupart de ses adversaires ayant eu affaires à lui avant qu’il regrette d’être nait (je sais j’en fait un peu trop ^^). Sinon dans la vie courante, Yero est calme, réfléchit, il sait de lui-même ce qu’il est capable de faire et il est capable aussi de penser rapidement et en utilisant l’environnement à son avantage. Il est également très bon dans l’improvisation mais reste quand même un stratége dans l’âme. Il ne parle pas souvent il déteste sans le dire vraiment du fait de ne parler pour ne rien dire et il ne l’ouvre dans les cas qu’il classe de vraiment intéressant pour être débattu sinon « autant se la fermer » comme il le dit si bien. Il partagera tout avec ses amis, butins, sourires, rires et surtout alcool dont il raffole avec passion, dans les moments propices à cela il devient un fêtard invertéré dans tout son être et exprime avec entrain son envie de vivre et sa joie d’être en ce monde qui ne recèle pas que des roses, de plus il s’amusera toujours à convaincre certaines personnes à pousser la chansonnette car rien ne vaut une belle mélodie de pirate pour engendrait une bonne ambiance globale au sein de son futur équipage. Ne quand même pas trop le titillait dans le lancement de l’expression de ses sentiments car il se peut qu’il est les doigts qui peuvent les démanger fortement, aucun avertissement vaut mieux une bonne correction qui marque les esprit que de montrer une certaine hésitation, pas de superflu que du direct !!!!

En combat sans ses cinq grammes d’alcool dans le sang, Yero est impitoyable et ne laisse aucune chance à ses adversaires, combattant dans l’âme il sait bien que tout investigation dans un combat est propice à une récompense de choix du point de vue matérielle que de morale, Yero marche à l’esprit et pour lui rien n’est plus important que de toujours progresser pour faire résonner son nom dans tout les océans et mers du globe, la mort ne lui fait pas peur et la défaite est pour lui une bonne solution pour progresser d’avantage qu’une victoire mais en petite quantité, il ne faut abuser d’une faiblesse que ne nous avons pas.

Au niveau relationnel, Yero est assez ouvert mais son instinct étant le seul maître de ses choix il ne mettra jamais en doute celui-ci puisque dans sa jeunesse il ne lui a jamais fait défaut, c’est pourquoi son guide lui a permis de rencontrer des gens plus exceptionnel et amical dont il n’aurait jamais pensé rencontrer vue l’état dans lequel il vit. Si du point de vue de force Yero recherche toujours à être au sommet il n’aime pas être sur les plus haute marche de la hiérarchie et sera souvent en dessous mais n’hésitera pas à donner de précieux conseils à ses amis et coéquipiers


◘ Histoire :

Né dans une île paisible de South blue, Yero naquît dans le village d’Hakugei (l’île de la baleine blanche), elle porte ce nom en raison de sa forme très particulière. Elle a une forme de baleine dépassant à moitié de l'eau. La partie principale de cette île est une grande colline qui symbolise le dos de cette baleine. Au sommet de cette colline est située une grande forêt inhabitée et dont la faune et la flore est très diversifiée malgré la grandeur de l’île. À l'extrémité, avec une forme de queue, c’est ici que se situe le village de Yero, avec pas plus de milles habitants. Ainsi ils subsistent seuls à leurs besoins, font pousser leurs nourritures et sont en parfaite communion avec la nature. Tout semble s'accorder pour que cette petite île ressemble à l'animal dont elle porte le nom et surtout en hiver quand la neige recouvre toute l’île qui se transforme en véritable baleine blanche.

Lors de son enfance, Yero était comme les autres enfants, toujours souriant, joueur et entourait d’amis et il faisait rire toutes les jeunes filles du village par ses pitreries, mais il avait une préférence certaine pour monter sur le comptoir du bar et pousser les multiples chants de pirates, le rythme endiablé de ses chansons faisait que tout le monde riaient et en redemandait à chaque fin de couplés. Mais son inconscience était souvent marquée par les défis fous et improbables qu’ils se faisaient entre lui et ses amis et dont il se faisait souvent engueuler pour ses nombreuses tentatives de farces sur les villageois qui se soldait parfois par une réussite totale mais malheureusement parfois par un tirage d’oreille jusqu’au comptoir du bar, ce qui faisait beaucoup rire le grand-père mais beaucoup moins les parents, mais dans le fond tout le monde l’adoraient ainsi que sa famille, en somme ce n’était qu’un jeune enfant heureux de vivre. Son père pêcheur, se débrouille bien et arrive à ramener tous les produits frais nécessaires au bon fonctionnement du village et de son commerce et sa mère servante dans le bar appartenant au grand-père de Yero n’ont jamais eu de problèmes pour se nourrir et vivre paisiblement.
Son grand-père est le patron du bar que tient sa fille appelé « Le Squale », l'un des bars les plus réputés de tout le village, étant le seul de l’île. C'est un grand bar, toujours prêt à accueillir les plus défavorisés, ceux perdus en mers et autres chasseurs de primes de passage, comme n’importe quels bars d'ailleurs, le grand-père est assez grand (1m90) a les cheveux court, blancs et il taquinait souvent son petit fils sur la couleur de ses cheveux et sur sa ressemblance avec les siens, il portait souvent un short gris et une chemise marine ouverte qui laissait voir sa peau bronzée et une cicatrice allant du bas du coup jusqu’au dessus du nombril mais c’est surtout un homme avec un cœur d'or. Son idée de construire un bar s’est fait après ses nombreux voyages en mer, il faisait partit d’un équipage d’hommes vaillants et toujours à la recherche d’aventures, mais en raison de certaines parties de son passé, il tient pour lui seul les caractéristiques et l’origine de son équipage. Pourquoi ne parcourt-il plus les mers, à la recherche d’aventures ? Pour l’instant Yero n’en sait rien, mais il espère qu’un jour il lui racontera son passionnant passé et ses anciennes aventures qui ont fait de lui un être aussi exceptionnel d’après toutes ses connaissances sur la nature et sa passion pour les récits de pirates qu’il aime raconter à son petit fils.

Mais à ses huit ans, Yero fut frappé par une maladie rare, une très forte fièvre et des dommages internes en n’ont étaient la preuve. Il lui restait deux ans à vivre d'après les médecins de son village et il le prit très mal, il se renferma sur lui-même, ne parlant plus à personne.
Yero passa la majeure partie de sa vie d’enfant à rester au lit en raison des fortes maladies qui l’assiégeaient. Ses parents passaient tout son temps avec leur fils pour prendre soin de lui car c‘était un garçon faible et extrêmement maigre. Le couple de médecin qui s‘occupait de lui, malgré la vieillesse qui les rattrapait aidé comme il pouvait la pauvre famille en le soignant et en lui enseignant ce qu’il aurait dû apprendre en allant à l’école.
Lors des rares jours où la maladie ne guettait pas Yero, les médecins ne venaient pas chez les parents pour lui laisser un moment de tranquillité avec leur fils. Pendant ces rares jours, elle ne travaillait pas au bar et passer tout son temps à jouer avec son fils pour le simple fait de le voir heureux. Ils jouaient au jeu préféré de Yero : cache-cache. Il était très doué pour se cacher dans les moindres petits recoins de la maison de telle sorte que sa mère abandonnait bien souvent la partie, pour la plus grande joie du bambin.
Dès l’âge de neuf ans, Yero devenait de moins en moins malade et cela lui permit de se dégourdir les jambes à l’extérieur, ce qu’il n’avait jamais eu l’occasion de faire jusqu’à présent. Ses parents l’accompagnaient toujours où il décidait d’aller et les médecins passaient toujours pour lui faire profiter de leurs enseignements. Il ne sortait pas très loin de chez lui mais, même ce « pas très loin » était pour lui un sentiment de liberté comme il n’en avait jamais ressenti.
Yero avait la possibilité d’aller seul là où bon lui semblait dans le village. Yero, qui était un enfant poli mais, un enfant quand même, acceptait sans rechigner ce que les villageois lui donnait en les gratifiant de son plus beau sourire et d’un « merci » qui suffisait à leur redonner le sourire. Si un enfant comme lui pouvait sourire de cette façon, c’était un bonheur qu’ils se devaient de partager se disaient les villageois. Il passait souvent voir le couple de vieux médecins qui lui avait inculqué ses connaissances et leur empruntait des livres divers et variés pour assouvir sa soif d’apprendre.
Il se rendît compte qu’il ne pouvait pas faire partie d’un groupe d’enfant du même âge car, il ne pouvait pas accomplir les actions que la plupart entreprenaient, tels que courir sur de longue distance ou encore grimper dans les arbres, à cause de son corps qui n’avait exercé pratiquement aucune activité physique pendant depuis qu‘il avait appris à marcher. Comme un malheur n’arrive pas sans un autre, ce fût l’année où le couple de vieux médecins décéda. Le bon côté de la chose c’était qu’ils puent avec toute la volonté du monde guérir enfin le jeune garçon de sa « malédiction », la famille comprirent que les vieux médecins ont donnés cœurs et âmes pour parvenir à sauver le gamin et pour qu’il puisse en échange réaliser un de leur rêve, parcourir le monde pour en découvrir toutes les merveilles.

Après plusieurs jours de récupérations pour pleinement retrouver un corps enfin normal et d'un travail profond sur lui-même, ainsi à ses 10 ans, il décida de montrer qu’il était enfin guéri ses parents pleurant toutes les larmes de leurs corps le pris dans leurs bras, c’était après toutes émotions que le rhums coula à flots dans le village et qu’une fête fut célébrée au retour de Yero.

Puis tout au long de sa croissance, il ne cessa pas de s’entraîner pour devenir encore plus fort et ne plus revivre cette sensation de faiblesse qu’il avait endurée, c’est pour cela qu’un jour il prît la mer sans en informer sa famille, mais malheureusement son impatience à eu des conséquences, il n’était pas encore prêt. South blue un soir d'orage... Car oui la paisible South blue connue le temps d'une nuit, la terreur de la foudre des éléments. Une barque voguait au beau milieu du mouvements des vagues, dont on ignore sous quel étendard il naviguait et qui pensait finir sa vie immobile sur South blue sentait soudain un espoir. Malheureusement les tumultes marins n'allaient qu'accélérer leur perte. Le navire fut la proie des eaux, et l’enfant à la mer dut affronter au péril de sa vie les vagues qui seraient probablement l’auteur de sa disparition. Pourtant dans tout ce chaos le jeune pirate échappa à la mort. Son salut ne tenait pas du miracle, mais du soutient salvateur d'un individu assez spécial. En effet ce vieille homme eu la bonté de s’occuper de lui. Cependant l'enfant avait souffert de ses joutes face aux terribles attentats des vagues et dans un dernier soupir il fut sauvé par ce vieille homme. Son sauveur ramena le jeune aventurier à sa planque, une vieille taverne perdu au milieu de South blue, entouré d'une petite jungle, si petite qu'aucun navire n'avait daigné si arrêter depuis l'aube des temps. C'est sans doute pour cette raison d'ailleurs que le dernier représentant d'un ancien équipage pirate autrefois souveraine avait su survivre et demeurer une légende.

Rapidement le vieille homme conta à Yero que sur chaque mers règne un danger toujours plus grand. S'il l'avait sauvé cette nuit là, c'était parce qu'il n'avait pas pu sauver l‘un de ses compagnon, un jour d'inattention, et que les monstres marins en avaient fait leur proie. Jamais il n'aurait supporté de vivre une seconde fois un tel drame devant ses yeux. Il avait recueilli l'enfant et l'avait élevé comme son fils. Comme si c'était son propre enfant, il lui instruisit l’art de se défendre en complément de l’entrainement que Yero s’était fait de lui-même. Le jeune garçon s'avéra posséder de fortes capacités qui lui permirent de supporter les entraînements durant des années jusqu'au jour où....

Un jour l'inévitable se produisit. Des pirates avides de récompenses et de nouveaux êtres à vendre aux enchères, posèrent le pied sur l'île perdue. Ils virent en la personne du vieux pirate, une récompense inestimable. Les pirates étaient puissants mais le propriétaire des lieux, de toute sa force les mis en déroute jusqu'au moment où ils prirent son fils adoptif en otage. Au péril de sa vie le vieux pirate libéra Yero et lui ordonna de quitter l'île à bord d’une barque qu’ils avaient construit pour des projets futurs. Apeuré ce dernier courut aussi vite qu'il le pu, les larmes aux yeux il regarda l'île qui s'éloignait peu à peu, avant que les pirates ne mette fin aux jours de l‘être le plus exceptionnel qu‘il pu rencontrer
Après trois ans passés avec le vieux, il décida alors de revenir au sein de sa famille car peur et désespoir étaient les seules sensations perceptible sur son visage. Les parents inquiets de tout cela, lui dit alors qu’il valait mieux attendre et préparer ses projets plus sérieusement pour ne pas être surpris par les futurs dangers qu’il rencontrera. Au fil des dernières années avant son nouveau départ et stupéfait de ces changements, ses parents étaient heureux de voir leur fils se métamorphoser ainsi, bien que son caractère de joyeux garçon s’était quelque peu éteint, ils ne comprenaient toujours pas à quoi cela mènerait jusqu’au jour où il raconta ses projets de devenir un pirate puissant, car étant petit son grand-père lui racontait souvent les aventures de nombreux pirates qui ont changé le monde et c’est à partir de là que Yero décida d’en devenir un et de monter son propre équipage, mais il voulait d’abord tenter sa chance sur un équipage. Ses parents fut d’abord en totale désaccord avec ses futurs projets, mais au vue de son insistance, de sa détermination et aux changements radicaux de sa personnalité, ils comprirent qu’ils ne pouvaient rien y faire, malgré cela, ses parents lui jureraient de l’encourager au plus profond de leurs cœurs et de ne pas interférer dans son futur départ. Ainsi après ces cinq ans de durs labeurs il se mit en route vers ce monde inconnu pour ne pas gâcher cette nouvelle chance et en quelques sortes accomplir le rêve de ce couple merveilleux et ainsi accomplir son rêve en même tant que cela.




• Exemple de post RP :

Depuis l’aube Yero se demande qu’une seule chose «  que va-t-il me dire ? » En effet hier soir son grand-père lui avait demandé de le rejoindre demain en début d’après-midi car il doit lui confier un secret. Depuis quelques jours, il a préparé diverses vivres sur sa petite embarcation pour préparer son départ, mais il a plusieurs choses à faire, traîner dans le village pour revoir une dernière fois chaque habitant sans leur dire pourquoi car seul ses parents sont au courant de ses projets d’aventures, revisiter la forêt qui a finalement changé sa vie et bien sur voir le grand-père pour une longue discussion qui sera suivi de son départ le lendemain matin. L’heure venue, il le rejoint sur la plage pour marcher et le grand-père lui explique alors son passé en tant que marin.

Tout d’abord il lui dit qu’il a beaucoup de chances de partir maintenant cas il n’a pas d’enfants à charge car dans son cas il dut abandonner sa femme et sa petite fille pour partir à l’aventure, l’appel du large étant trop fort il dut repartir après l’accouchement
Yero intrigué lui demande de lui expliquer pourquoi il devait repartir et quel était alors son rôle dans l’équipage ?

Son grand-père lui dit alors qu’il était un explorateur zoologue. Il dit qu’il a consacré sa vie à explorer Grandline dans le but de découvrir les richesses cachées du monde et surtout de sa faune extraordinaire. Mais ce qui l’a le plus marqué lors d'une de ses expéditions est qu’un jour tranquille lui et son équipage ont été attaqués par un navire pirate et pendant l’abordage, il reçut un violent coup de sabre en pleine poitrine, d’où sa cicatrice. Il eu beaucoup de mal à s’en remettre mais il fit la rencontre, d’après lui, d’un navire pirate qui lui vint en aide.
Le capitaine jouissait déjà d’une grande renommée et il se présenta comme étant le capitaine de l’oro Jackson, en effet, le grand-père affirme qu’il a rencontré le seigneur des pirates en personne. Par la suite après que Crocus l’ai guéri, lui et son équipage n’oublia jamais ce que ce grand pirate a fait pour eux, et rien qu’en y repensant le grand-père verse une larme de reconnaissance.
Le grand-père dit alors :

- Tu sais, rien qu’en voyant cette personne au charisme exemplaire qui est celui d’un capitaine respecté par ses hommes, je ne te souhaite qu’une chose, devenir comme lui mais surtout de ne jamais oublier d’où tu viens gamin, car c’est ton passé qui forge ta personnalité.

Yero ému, ne cache pas son envie de faire de même et de rencontrer de telles personnes. Il s’imagine alors toutes les autres aventures plus palpitantes les une que les autres et pose de nombreuses autres questions, Pourquoi avez t-il quitté grand-mère ? Que lui est-il arrivait ? Qu’avez t-il découvert dans le nouveau monde ?
De nombreuses questions dont l’ancien zoologue répond pour éclaircir tout sa et donner enfin une explication.
Il dit qu’il est un homme qui croit aux progrès : il parcourait les mers dans le but de découvrir de nouvelles espèces animales qui permettront peut-être d'aider la science et de mieux comprendre ce qui nous entoure et grand-mère comprenait tout cela, c’est pourquoi au moment de l’accouchement, il dut repartir pour accomplir son devoir car la science manquait cruellement d’informations, ces mêmes informations serviraient pour beaucoup de choses telle la médecine, le développement de l’élevage ….Mais l’un des seuls regret qui l’a c’est de l’avoir vu s’en aller trop vite car aucune vie n’est éternelle. D’après lui, son départ la beaucoup bousculé et seul une de ses sœurs a voulu s’en occupées qui d’ailleurs n’habite pas très loin de l’île.
Des tas de gens de part le monde a passé leur temps, en y mettant toute leur énergie, à trouver de nouvelles connaissances, parfois même au prix de leur vie et de certaines de leur entourage. Alors l'attitude de ceux qui crachent sur les progrès qu'ils ont apportés est une insulte à leurs mémoires.
Pour ce qui est du nouveau monde, il ne lui dit que ces quelques mots :

- L’oiseau qui a sa naissance ne connaît que son nid, ne peux connaître le monde que par les explications de sa mère, mais la vraie connaissance est d’encore d’apprendre ou de voir par ses propres yeux.

Tout deux faces à la mer, loin des galères, Yero lui dit ceci :

- J’ai appris beaucoup de toi grâce a toutes t’es connaissances et je suis fière d’être ton ptit-fils, j’espère que comme toi je découvrirais de quoi m’éclater et rencontrer des personnes balaises à qui je pourrais éclater la tronche.

Sur ses mots Yero laisse alors apparaître un large sourire qui fait repenser l’enfant qui l’été avant et ses yeux pleins de déterminations ne fait que grandir la fierté d’un grand-père pour son petit-fils. Il se revoit encore dans ses nombreux voyages à s’émerveiller devant tant de nouveautés, quant il débarquait sur toutes ces îles parfois inconnues par l’homme mais dont l’excitation de connaître et de comprendre atteignait son paroxysme pieds à terre.
La main sur l’épaule de Yero le grand-père dit avec entrain :

- Bonne chance pour la suite gamin et va pas prendre froid en mer, t’a la fâcheuse habitude de jamais t’habiller, ta mère te le répète assez souvent pourtant.

- T’inquiète grand-père j’suis comme les ours, j’vais faire ma réserve de graisse pour l’hiver.

Après cette longue discussion, les deux repartirent au village pour que Yero termine ses préparatifs pour le départ de demain.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'étoile rouge [ terminé ]   Jeu 2 Juin 2011 - 16:41

Préz terminée
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'étoile rouge [ terminé ]   Mar 7 Juin 2011 - 19:31

pas d'avatar, pas de validation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étoile rouge [ terminé ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étoile rouge [ terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etoile Rouge, un étalon au passé infiniment triste !
» Rowan ~ Barbe Rouge [Terminée]
» [Terminé] Un coup de main pour le col rouge ?
» [Terminé] [Quête] Rouge tomate
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: