Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hyzaac Mataazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyzaac Mataazar
Nouveau
Nouveau


Profil Psy : /
Nombre de messages : 63
Age : 25

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Hyzaac Mataazar   Ven 10 Juin 2011 - 16:45

- Présentation du joueur IRL -

Voir Jaag

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom : Hyzaac Mataazar

• Surnom (facultatif) : BigBang

• Age : 21 ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Homme-Poisson

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Marine

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Bon

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : ///

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : ///

• Rêve(s)/But(s) du personnage :

• Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises



◘ Description Physique : [Minimum 5 lignes]

Au loin, on voit une immense ombre avancer sans un bruit, rampant sur le sol, le buste pourtant droit et fier, suant la force et le calme. Des écailles d'or brillent sous ce soleil de plomb, éblouissent même, alors que le bleu de son corps ondule comme la mer sous le vent. Un trident aussi imposant que son porteur l'accompagne, symbole de son appartenance à sa race.
Son visage, dur, est percé de deux yeux noirs comme la nuit. Une immense bouche hérissée de crocs acérés se loge sous un nez plutôt imposant et s'étire souvent un un sourire bienveillant, chose qui semble plutôt étrange pour un être comme Hyzaac souvent considéré comme un monstre lors de sa première apparition. Les tentacules lui ornant le cou ainsi que ses trois ailerons jaunes sur le crâne affirment encore plus cet aspect dangereux provoquant bien souvent la crainte des populations rencontrés.
Son torse puissant est souvent bombé, comme un bouclier. Lardé de quelques cicatrices, témoins de combats passés, ses écailles épaisses en font une muraille avec pour seul faille les traces beige sur le bas du ventre. Ses bras, eux aussi monstrueusement musclés grâce à de nombreuses années d'entrainement intensif, son long. Très long même. Munis de deux anneaux de force mettant en valeur ses deux membres supérieurs, c'est là que ses écailles sont les plus résistantes. Capable de stopper une lame à main nue, ils sont sa fierté et ses armes les plus terrifiantes.
Hyzaac ne possède pas de jambes, et encore moins de pieds. Son buste se poursuit et s'affine jusqu'à se transformer en une énorme queue massive lui permettant de ramper rapidement sur le sol et de se déplacer sans aucune difficulté dans les eaux.
Très peu vétu, il ne porte que quelques bijoux en or sur ses tentacules, ses bras et sa queue.

◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes]

Sous ses airs de bête violente et bourrue, Hyzaac est en réalité quelqu'un de très calme et de très gentil. Toujours de bonne humeur, ou tout du moins toujours à ne vouloir montrer que sa bonne humeur, il aime aider et protéger. C'est d'ailleurs ce qui le pousse à aller de l'avant. Aider et protéger, pour qu'un beau jour tous puissent vivre en paix et en harmonie. Souvent jugé comme trop gentil avec ses adversaire, il rechigne à tuer et préfère éviter d'utiliser la violence. Considéré comme un bon soldat par ses supérieur, le fait qu'il désobéisse parfois aux ordres reste un petit bémol dans son dossier face à sa tenue exemplaire et sa foi inébranlable en la justice. Adorable avec les enfants, il ne supporte pas qu'on puisse lever la main sur eux. Eux qui n'ont pas choisi, qui ne peuvent pas choisir et qui sont sans défenses. Les civils sont d'ailleurs pour lui des gens qui ne peuvent se défendre. Il considère donc qu'en tant que personne forte, il est de son devoir de les protéger. Pourtant, il lui arrive parfois de s'énerver. Et lorsque la colère monte, c'est une partie de sa raison qui s'enfuit pour ne laisser place qu'à une folie sanguinaire. Tout ce qui vit devient alors un ennemi à éliminer, une menace à exterminer. Le maîtriser devient extrêmement difficile et plusieurs hommes sont nécessaire pour arrêter ce monstre.
Malgré ça, Hyzaac reste tout de même quelqu'un d'apprécier par les gens qui ont su passer outre son apparence bestiale. Cultivé, il sait lire ainsi qu'écrire plusieurs langages du monde des humains et s'est merveilleusement bien inséré dans la société. Combattant les injustices, secourant la veuve et l'orphelin, il s'est éloigné de plus en plus de son lieu du commencement de son existence et se prend même à tomber amoureux de femmes humaines. Enfin, il se met à désirer des femmes humaines. L'amour, c'est autre chose. Il ne sait pas encore s'il pourrait se marier, vivre une vie de couple avec quelqu'un n'étant pas de sa race. Mais l'amour, qu'il soit entre un homme-poisson et une sirène ou bien entre un homme-poisson et une humaine reste de l'amour.
Vous aurez compris que, contrairement à ses semblables du quartier des hommes-poissons, Hyzaac ne hait pas les humains. En fait, Hyzaac ne hait qu'une seule chose dans ce monde, et c'est la violence. La combattant comme il peut, son rêve est de la faire disparaître de la face du monde. Oui, voici son idéal. Un monde sans violence. Mais il n'est pas stupide et sait parfaitement que cela est impossible. Alors il fait tout son possible pour la réduire et la contenir.
Très fidèle, que ce soit dans une relation amicale ou amoureuse, il ne laissera jamais un homme ou bien un ami dans une situation périlleuse. Protéger et aider, jusqu'à la mort. Voila sa devise. Il est même prêt à sauver des pirates, pour peu qu'ils le mérite.

◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]

Hyzaac naquit esclave. Ses parents étaient esclaves, ses grands-parents étaient esclaves, et ses enfants étaient destiné à être esclaves. Terrible sort me direz vous, mais cette famille ne s'en plaignait pas. Savoir voir le beau, même là où il ne semble pas y en avoir, fut le plus grand enseignement que sa mère lui apporta.
Dès son plus jeune âge, le petit esclave fut éduqué par ses maîtres. Ses maîtres, parlons-en un peu tiens. De petits tenryuubitos qui se trouvaient aux confins de la hiérarchie Noble. Plus "ouverts", si l'on puis dire, ils ne traitaient pas trop mal la famille Mataazar qui les remercié grandement en retour d'une foi sans égale. Ayant vu les traitements infligés aux autres esclaves moins chanceux, ils apprirent tout petit à Hyzaac le respect et la soumission à ces humains qui étaient considérés comme "bons", par rapport aux autres nobles. C'est donc en tant qu'esclave à peu près respecté qu'Hyzaac grandit.
Du fait de ses capacités naturelles, on lui enseigna rapidement l'art de l'affrontement. Doué dans le combat au corps à corps et au bâton, c'est dans ces deux disciplines qu'il se perfectionna de plus en plus, pour devenir le plus fort du monde et protéger sa famille ainsi que ses maîtres. Car oui, Hyzaac était un esclave dévoué. Il ne rechignait jamais, ne se plaignait jamais et exécutait toutes les tâches qui lui incombaient. Ne sortant jamais de l'immense maison où tous vivaient, seul ses parents accompagnaient les nobles dehors. Et pendant ce temps, Hyzaac s’entraînait, toujours dans ce but de puissance.
Le jour de ses quinze ans, il fut promu au rang de garde du corps personnel de la maîtresse de maison. Très honoré par ce titre, il faillit en pleurer et jura sur sa vie de toujours protéger cette femme qui ne lui donnait d'autre punition que des coups de martinet.
Prenant donc ses fonctions dès lors, il accompagnait Madame (comme il l'appelait) partout où elle allait. Et ce fut la première fois qu'il vit le monde extérieur. Enchanté par cet inconnu, il était tenté de regarder de tous côtés et de courir de toutes parts pour pouvoir tout voir. Mais sa mission était plus importante, alors il restait stoïque, à gauche de Madame, en espérant qu'un jour elle l’emmène voir toutes les beautés de monde.
Tout se passait assez bien. Hyzaac, même si cela le dérangeait un peu, frappait sur les menaces et dangers qu'ils voyaient, tuait même, si Madame l'ordonnait, et s'excusait ensuite à Dieu, en secret. [en cour]

• Exemple de post RP : ///
Revenir en haut Aller en bas
 
Hyzaac Mataazar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: