Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Mephisto D. Cross [Fini !!]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Mephisto D. Cross [Fini !!] Empty
MessageSujet: Mephisto D. Cross [Fini !!]   Mephisto D. Cross [Fini !!] EmptyDim 14 Aoû 2011 - 23:40

- Présentation du joueur IRL -

Prénom : Smaïn
Age : 20 ans
Homme/Femme/Okama : Homme
Comment avez vous connu le forum : Top Site
Combien d'heures vous vous connectez par jour : 4h ou +
Tes Mangas préférés : Blue Exorcist, Baka To Test, FMA, One Piece, Bleach, Naruto, The breaker New Waves, Soul Eater, Negima...
Ton personnage préféré dans One Piece : Tous. Wink
Ce qui t'as motivé à venir : Le rp.
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : De longues années...
Hobbys : Faire la fête.
Autre(s) : /

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom : Mephisto D. Cross

• Surnom (facultatif) : Aucun pour le moment.

• Age : 20 ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Pirate

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Bon.

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Cuisinier

• Pouvoir demandé : Noro Noro No Mie : (Paramécia ramollo) la personne l'ayant mangé peut ralentir les mouvements de ceux qu'elle touche, en émettant un rayon de particules appelé Rayon Ramollo (Noro Noro Beam), pendant une durée de 30 secondes. Ce rayon peut être réfléchit par un miroir ou une surface polie. Si cela peut conférer un avantage, cela peut aussi constituer un énorme point faible.

• Rêve(s)/But(s) du personnage : L'amour de l'aventure est le seul but.

• Code présentation :


[b]◘ Description Physique :
Cross fait un mètre soixante-dix, une taille assez "petite" pour un garçon. Et a l'avis de plusieurs personnes, il n'est pas près de grandir plus que ca, le pirate espère au moins atteindre un mètre quatre-vingt, ce que je trouve personnellement... Impossible. Il ne grandit plus depuis ses quinze ans. Peine perdu pour l'adolescent. Son poids... Cross ne le connait pas exactement, mais il pense être entre cinquante-deux et cinquante-huit kilos. Le jeune garçon est mince, et à une corpulence frêle. C'est-à-dire, que les muscles sont loin de lui faire du mal ! Il n'a d'ailleurs, pas beaucoup de force entre les bras mais plus sur les jambes. Cross déteste courir, a quoi cela sert de se pressé... Il n'est pas mou pour autant, mais pour les tablettes de chocolat et l'attitude sportive, il faudra voir ailleurs les filles. L'ensemble de son corps est donc convenable, et a un air assez efféminé. Passons à ses habits, sa gigantesque garde-robe avec de nombreux tee-shirt, pantalons et tout ce qui en suit... Depuis petit, Cross a l'habitude de porter des choses classes, beaucoup de couleurs sombres, et pour dire vrai, même un sac poubelle rendrait bien sûr lui. Il est fait pour porter tout et n'importe quoi, il n'y a que les couleurs trop vives qui ne lui aille pas. Cross ressemble a clown, si ce qu'il porte est trop coloré. Ce fut court pour ses habits, mais je ne peux pas plus donner de détails. Passons au visage de monsieur... Son teint de peau est légèrement bronzé, Cross n'aime pas trop le bronzage, c'est pourquoi il met très souvent de l'écran total pour prendre à peine des couleurs, il regrette d'ailleurs ses origines des mers blues. Car s'il ne met pas de crème solaire, il a tendance a devenir NOIR. Sa mère étant de North Blue, on comprend tout de suite. Ses yeux, ahhh.. Ses yeux ! Quand on plonge dedans, on en ressort plus. Les yeux de Cross sont bleus, enfin, a la base. En hiver, ils sont verts avec une petite pointe de blanc, en Automne, turquoise, au Printemps, vert.. En été, bleu ciel. C'est assez original, comme si les pigments étaient influencés par le changement de saison. Mais malgré ses beaux yeux, il doit parfois porté des lunettes sur son petit nez, car il voit trouble de loin, il aura donc très souvent ses lunettes dans sa poche, ou son sac. Le pirate a toujours aimé ses yeux, c'est d'ailleurs la seule chose qu'il apprécie tant dans son visage. Après, il n'aime plus rien. Il déteste ses lèvres, pourtant fines, couleur pêche, douce et légèrement humide. Il hait son nez, pourtant petit, sans une seule bosse, bien dessiner. Il ne supporte pas ses joues, aux pommettes roses, qui ne sont pas aussi grosses qu'il le perçoit. Ses sourcils qu'il juge trop épais, alors qu'ils sont eux aussi parfait. Cross se sous-estime beaucoup physiquement, c'est bien dommage, car les traits de son visage sont vraiment adorables. Son visage est doux, enfantin... De plus, il a un sourire si mignon, presque toujours afficher sur son joli minois. Ce joli ensemble lui fait jeté des regards charmeurs, mignons et chaleureux. Sur son visage se dessine la confiance, on a presque envie de lui sauter dessus pour avoir de l'affection. Cross inspire la joie, l'optimisme et tout ce qui en suit... Ne nous égarons pas. Maintenant, ses cheveux, blond, d'une texture si douce. Il prend soin de ses cheveux d'ailleurs, et s'énerve parfois avec sa brosse contre les petites mèches rebelles qui font son charme. Cross est du genre à vouloir paraître "parfait" aux yeux de tout le monde. A vrai dire, il a été élever comme ca. Venant d'une bonne famille, il a pris l'habitude de toujours être à la pointe de la perfection devant le regard des autres. C'est presque inadmissible à ses yeux de sortir deux jours d'affiler avec le même pantalon. On ne refait pas un bon pirate.


◘ Caractère & morale : Il est bien difficile pour certains de le supporter. Allons-y, camarade...

Commençons par le positif, je le plomberais plus tard avec ses défauts. Tout d'abord, il est souriant. Toujours a sourire, a rire, c'est une belle qualité d'avoir quelqu'un de si souriant à ses côtés, rien qu'à voir son sourire, ça nous remonte tout de suite le moral (ou en agacer certains). De plus, il est généreux et s'il voit quelqu'un qui n'a pas eu le temps de prendre son petit déjeuner, mourant de faim, il partagera sans gêne la moitié de sa tablette de chocolat, il donnera même parfois des petits cadeaux aux gens qu'il apprécie vraiment, sans hésitation et surtout : sans prévenir. Cross est aussi, très affectif, un vrai pot de colle. Comme un vrai bébé, il a tendance a tendre ses bras pour avoir un câlin, une façon de réclamer bien original pour un adolescent de dix-sept ans. Cela lui donne un air enfantin assez mignon, ce qui fait de lui vraiment un être attachant, avec sa petite bouille on a souvent envie de le prendre dans nos bras, c'est vrai. Avec son grand sourire, on est facilement sous le charme, et son caractère unique en son genre, on peut très très facilement se le faire en ami, et aussi en doudou. Pour les personnes compréhensive, et qui aime les gens d'un optimiste sans fin, ils seront comblé. Car Cross voit en quelques sortes la vie en rose et cela est dût à son éducation. Il a toujours tout eut, et n'a jamais vraiment réalisé ce qu'était la pauvreté, le besoin et tout le reste. C'est donc normal pour lui que la vie ressemble à un long lac chocolaté avec boissons a volonté. C'est une façon de penser spécial, mais c'est la sienne... Sous ses airs bêbêtes (car en le voyant planer dans son monde de bisounours, il n'a pas l'air très fute-fute) il est très intelligent. Cross sait parler plusieurs langues couramment grâce à ses voyages dans les baies blues, il adore l'histoire géographie, il fait des rédactions de cinq doubles pages et j'en passe. Le pirate veut être le Roi de tous les pirate... Bizarrement, il ne montre pas du tout ce côté-ci, très souvent, il répond à côté de la question qu'on lui pose et il peut se montrer.. Complètement a l'ouest, percher, sur son nuage. Ce qui est assez LOURD, car on a tendance a pensé qu'il n'écoute rien de ce qu'on lui dit. Alors qu'en fait, oui, mais qu'il est juste très distrait. Une mouche peut attirer son attention pendant de longues explications, comme si ça l'ennuyait. Alors qu'il s'intéresse bien a ce que vous débitez depuis un bon quart d'heure. Il est aussi très insouciant. Et oui, n'oublions pas que monsieur Cross habite chez les bisounours, insouciant (je ne cite pas non plus ses blagues vaseuses, mais parfois mignonne, exemple ? "Tu m'attires !" d'une fille qui pourrait s'intéresser à lui. En voilà la réponse : "Je suis pas un aimant !" et des rires communicatifs par la suite. Pour montrer combien il est... INSOUCIANT.) et naïf... Facile a rouler dans la farine, très facile même. Il ne perçoit pas la vérité du mensonge, et c'est comme ça qu'il se fait avoir. Généralement les gens sont attirés comme des aimants vers lui, dès qu'ils savent que petit blond à de l'argent, et malgré qu'il le sache il n'y fait pas attention. Incorrigible, vraiment. Cross a confiance trop vite, mais aller lui faire comprendre ça... Dans sa tête, tout le monde est gentil, personne est méchant. Enfin, si, il y a des méchants ! Mais des semi-méchants. Le pirate est du genre très possessif avec ses amis, il n'aime pas trop partager les personnes. Certes, son gâteau, c'est une chose, mais ses compagnons de jeu, s'en ai une autre. Il a toujours peur que la personne avec qui il a tissé des liens, s'en aille pour aller voir quelqu'un d'autre. Du coup, il devient possessif, et vous regarde avec un air menaçant qui vous fera plus rire qu'autre chose. Seulement, si vous prenez ce regard pas très sérieux.. Au sérieux (c'est le cas de le dire) et que vous vous mettez à lui crier dessus, si vous êtes du genre colérique... Dites bienvenue aux pleurs du jeune garçon. Cross ne supporte pas les cris, surtout quand c'est dirigé vers lui, il se mettra à pleurer telle une fontaine. Et pire quand quelqu'un lui en voudra pour X raisons, il aura tendance à ne pas comprendre ce qu'il a fait de mal si vous ne lui dites pas la réelle raison. Donc, il est sensible. Oui, très sensible, une fontaine... Que dire de plus ? Hmmm... Ah, Cross s'accroche aux gens, et ne les lâches plus. Quand il sent le "courant" passer entre lui et quelqu'un, il ne vous lâche pas d'une semelle, même si vous ne pouvez pas l'encadrer, ni le voir en photo. Si monsieur à décider que le courant passer, il DOIT passer. Donc bonjour pour s'en débarrasser. Il vous faudra donc, lui crier dessus. Mais lui crier dessus va le faire pleurer, et si vous avez un coeur, vous aller vous excuser ou bien autre chose... Et ca va être rebelote. Donc, bonne chance !


◘ Histoire : Mephisto D. Cross est né un 14 Février a North Blue d'une mère purement affectif, et d'un père purement je m'en foutiste. ... Mère styliste dans une grande marque, père pirate d'envergure craint sur tous les mers blues avec des coffres enterraient un peu partout. Le topo d'une famille bourgeoise, riche, qui ne manque de rien, en bref celui-ci est tombé dans une bonne famille ayant plus d'une maison à travers le globe, et ainsi, qui voyage et déménage beaucoup. L'enfance de Cross n'a pas été de tout repos, et il s'est baladé entre les continents dès qu'il eut l'âge de prendre le bateau. . Ce n'était pas embêtant pour le petit garçon, jusqu'à qu'il se rende compte qu'il n'avait pas de véritable ami. Ce n'est pas en déménageant tous les ans, ou même tous les six mois, qu'il va pouvoir construire une amitié durable... Ce fut donc, a chaque coup, beaucoup de déception pour le garçon. Il ne sut pas tenir une amitié à cause du travail de ses parents. Ne leur en voulant pas pour autant, car totalement comblé, il se fera vite a l'idée, que l'amitié n'est pas quelque chose qui puisse durer pour sa personne. Seulement, il avait bien tort. Quelques années plus tard, ses parents décident de déménager longuement a Logue Town (La cause et bien entendu le père avec son wanted), Cross était donc dans cette nouvelle ville, à cette époque. Cette fois, il put se faire des amis sur une longue durée, mais seulement quelques-uns, trois plus exactement. Et sur les trois, deux profité de lui volontairement. On connait tous ce système bizarre qu'on certaines personnes. Profiter pleinement de la naïveté des gens pour abuser d'eux, de leurs gentillesse, leurs argents. Il n'est bien sûr, pas le seul à avoir vécu ce genre d'histoire, et ce ne fut pas non plus le seul a s'en être rendu malade. Trois ans de sa vie plus ou moins gâché, il n'y avait qu'une fille qui avait été honnête avec lui, et qui avait délaissé tout le monde pour le pirate... Elle en tomba même amoureuse, amoureuse de cet imbécile finit, incarnant la naïveté-même. Elle l'aimait a la folie, et son prénom était Hope. Mais tellement crétin, il ne réalisa même pas les sentiments flagrant de la jeune fille, et n'eut pas le temps de la prévenir quand il dut déménager, du jour au lendemain. C'est ainsi qu'il perdit à nouveau... Une très bonne connaissance, une amie, sa seule amie qu'il avait pu se faire. Sur ce coup, Cross en voulut à ses parents, et il retourna à Logue Town seul. Prenant son courage a deux mains, il va sonner chez la fameuse Hope, tout sourire il tombe sur sa maman, puis la demande avec un air insouciant. Mais c'était trop tard, la jeune fille c'était donné la mort sans attendre des nouvelles de celui-ci. Il ne l'avait laissé qu'un vulgaire petit mois, et elle avait fait la plus grosse bêtise de toute son existence. Voilà de quoi culpabiliser, et c'est ce qu'il fit. Il se pressa de rentrer dans le pays dans lequel il logeait, qui était North Blue à cette époque là. Détruit, complètement détruit... Cross avait tissé des liens qu'il n'avait jamais tissés avec quelqu'un. C'était sa meilleure amie, la seule qui n'avait pas profité de lui. Bien sûr, "ça arrive", mais cela fait toujours de la peine pour la pauvre personne concernée. Bien sûr qu'il a pleuré ! Évidemment qu'il en a pleuré, il faudrait être sans coeur, pour ne pas être affecté par cela. A partir de ce moment, Le pirate ne voulut plus se faire d'amis. Et ordonna même à ses parents de le laisser en paie, ils s'exécutèrent pour leur fils. Tout se passa pour le mieux pour lui, les déménagements se suivait, et Cross avait l'air d'oublier, mais gardait une grosse blessure au fond de lui. L'adolescent n'avait jamais trouvé l'intérêt de se faire des amis, il n'avait jamais eu la foi d'en trouver, et avait perdu espoir. Et quand celui-ci arrive à retrouver quelqu'un digne de confiance, il est obligé de partir sans prévenir, et voilà ce que ca donne. Un suicide. Il avait quand même réussit à se renseigner sur la mort d'Hope. Il avait appris, qu'elle l'aimait plus que tout au monde, et y avait à peine cru. Mais, bon optimiste qu'il est, il se devait de ne pas baisser les bras... Maintenant, tout le monde est son ami, et il fait preuve d'une sociabilité hallucinante. Pour le père, il était temps qu'il oublie avec des entrainements et il avait accepté de devenir le second de son père. C'était les moments père-fils comme on dit. Déjà bien croyant, suite à ce choque émotionnel, il n'est pas rare de voir Cross prier, surtout le soir, il fait en sorte que personne ne sache ça. C'est comme un secret, personne ne sait qu'il prit l'âme de sa meilleure amie, ou même, personne ne sait à part ses parents qu'une personne très chère à ses yeux s'est donné la mort à cause de lui, en quelques sortes... L'entrée dans la piraterie se fera sur les mers blues et pendant deux ans, il restera dans cette nation. Mais l'absentéisme de sa mère se fera de plus en plus fréquent, et la solitude de plus en plus présente. Cross ne supporte pas ça, il déteste être seul. Avant, il avait ses deux parents, et une amie. Mais la, il n'a plus rien. Encore une fois, il fait mine d'aller bien, mais ce n'est pas le cas. Son père le remarque directement, et prends des décisions dans le dos de sa femme et son fils. C'est très simple, il envisageait de le transformer en roi des pirates craint et respecté. Pour qu'il puisse se faire des amis sur de longues dates, s'amuser et tout le reste. Discrètement, son père posa un livre devant son lit, c'était l'histoire de Gol D. Roger en bande-dessiné. C'était à ce moment-là, que son histoire allait commencer. Bon, vous connaissez la suite à l'âge de 17 ans, il quitte le navire de son père pour devenir un Capitaine pirate avec l'ambition de devenir Roi des pirates.



• Exemple de post RP : Parfois, la joie est tellement intense, qu’on ne sait pas comment l’exprimer. Par des cris, des sourires, en sautillant, en pleurant… On ne sait plus, alors on se contente du minimum. On esquisse un sourire à son partenaire, les yeux brillants, le cœur battant. Cette adrénaline, ce plaisir compresse votre cœur d’une façon plus ou moins agréable. Vous donnant l’envie de hurler votre bonheur aux autres. C’était ce que je ressentais dans ce genre de moment. Une envie incompréhensible d’aborder un passant, rien que pour l’informer, que je suis heureux. C’était futile. Après tout, les personnes comme moi le sont souvent. Il nous suffit d’un petit rien, pour avoir envie de mettre la terre entière au courant. Mais là, ce n’était pas rien. C’était même je dois dire, beaucoup trop. Je planais dans un nuage de douceur. Mes yeux regardaient le ciel bleuté, d’un air rêveur et occupé. J’étais présent uniquement physiquement, admirant les beautés toute simples que la nature m’offrait. En quelques secondes, des réflexions s’enchaînaient dans ma petite tête. Mon cerveau en ce jour, avait reçu de multiples secousses, tout comme mon cœur, qui avait eut le temps de se briser une vingtaine de fois, avant que quelqu’un ne recolle les morceaux en un rien de temps.

Les gens brisent facilement un cœur, mais la plupart du temps, le laisse comme il est. En des millions de petits morceaux… Et parfois, ils osent repasser devant, sans regrets, sans remords. Avec de l’ignorance, du je-m’en-foutisme cruel. Ils ne daignent même pas poser les yeux sur votre petite personne. Car après tout, pourquoi regarder un être qui n’a plus de véritable cœur ? Cet organe est trop précieux ! Pourquoi les gens sont-ils si méchants ? Et aussi ! Pourquoi certains partent avec ? Hein ? A quoi ca sert de… d’arracher une âme ? De ne jamais lui rendre ? Des personnes sont décédées ainsi ! Elles sont mortes. Mortes d’amour. Le plus gros chagrin, que la planète puisse connaître… J’arrive à m’enfoncer seul… L’amour ne me semblait pas être un beau sentiment par moment. Le mal dominait dans ma tête, quand on parlait de cœur qui battait. De rougissements incessants. J’avais tellement vue de personne, souffrir à cause de ça. Sombrer. Broyer du noir. Et toutes ces choses qui me font plus peur que de perdre ma plaquette de chocolat préféré. –oui vous savez, celle au chocolat au lait avec des noisettes entière dedans !– Aimer, c’était prendre un risque. C’était la première fois que je le relevais. Et j’espère, la dernière. Misao ne semblait pas pourtant, être la personne idéale faite sur mesure pour moi. Il me fallait de l’attention, beaucoup de câlins, énormément d’amour. De preuves. Toutes ces choses que j’attendais depuis ma tendre enfance, que je n’avais put avoir de personne. C’était ce que je voulais en quelques sortes, de mon futur prince charmant. Quelqu’un d’expressif, de protecteur et de doux. De parfait. Il est sûrement imaginaire, ce beau monsieur que je me suis efforcé d’attendre pendant dix-huit longues années. Disney m’a mentit. Disney nous ment ! Le prince charmant, n’est seulement qu’un être fictif. Quoi que… Je pourrais peut-être qualifier mon petit copain actuel, de prince. A partir du moment, ou mon amour lui est confié, et qu’il fait mon bonheur, je suppose qu’on peut appeler ca « l’idéale »… non ?

Haem, je pense que l’amour stimule mon cerveau. A partir d’aujourd’hui, je pense que je peux commencer un journal intime ! Je pense que je vais en prendre un rose pâle avec un chat dessus, et un gros nœud blanc. Comme celui que j’ai vu à la librairie avant-hier ! Par contre il faut que j’achète un stylo assortie. Peut-être plus foncé que la couverture, non… ? Oh Soren tu t’égards ! C’est vrai, c’est vrai. Sourire toujours accroché aux lèvres, je secoue légèrement ma tête, remettant quelques mèches de mes cheveux comme il faut. J’avais presque oublié, que Misao avait faim, et qu’il m’attendait pour partir dans une « excellente pâtisserie » disait-il ! J’adorais manger. Comment refuser une telle invitation ? Eeh… Peut-être en prenant compte qu’il va encore falloir que je monte sur ce moyen transport immonde. LA MOTO !! Je déteste caaaa ! C’était pourtant, il me semble, le seul engin motorisé qu’avait Misao. Et moi, je ne passerais jamais mon permis. Non ! J’ai peur de conduire une voiture ! En plein Tokyo en plus ? Au Japon ? Jamais ! Jamaiiiiis ! Nya. J’enfilais à contre cœur le casque de mon conjoint, avant d’avancer d’un pas hésitant vers… cette chose qui allait nous conduire au dit lieu. Le premier reflexe que j’eu, une fois posé sur cet engin trop déséquilibré à mon goût, ce fut de m’accrocher sans gêne à Misao. Il faut dire que le contact ne me dérangeait pas. Bien au contraire, le sentir si proche de moi d’un côté, me rassurait. Oui mais… rien qu’un petit peu. A little ! Une fois le moteur déclenché, je serrais un peu plus amant, avant de fermer les yeux pour ne pas voir les rues défiler à toute vitesse. Je sentais notre moyen de transport vaciller, slalomant certainement entre quelques voitures. Je priais Dieu pour ne pas ouvrir les yeux dans ce genre de moment, mis à part si les voitures étaient arrêtées. J’étais plus ou moins… bon d’accord. J’ETAIS peureux dans ce genre de moment. La trouille d’avoir un accident me faisait oublier le bonheur d’apprécier toutes les rues, couleurs, et paysages défilés. Ce qui ne semblait pas tellement être le cas de Misao, enjoué comme rarement sur les routes japonaises bondées. Il tourna son visage rayonnant vers le mien, mes yeux s’entrouvrirent timidement, ne fixant que ce dernier, me disant joyeusement.

« Ne sens-tu pas cet air pur ? Cela nous donne l’impression de voler ! »

Impossible de sortir une syllabe du fond de ma gorge. Seul un sourire timide fit son apparition. Mes tremblements commencèrent à se faire sentir au niveau de mes bras. Je m’accrochais d’avantage à lui, d’une manière assez apeuré. Pendant quelques instants, j’ouvris les yeux, profitant du peu de voiture qu’il y avait dans l’avenue ou nous étions. La vitesse était raisonnable, mais les taxis, et le monde refit assez rapidement irruption, pour mon plus grand malheur. Je jetais un coup d’œil rapide vers mon conducteur privé –Bah quoi, c’est vrai ! Non ? – qui s’était retourné vers la route, toujours aussi chaleureux. J’espérais le voir plus souvent ainsi… même si mon stress était au plus haut point, mon cœur se voyait réchauffé, au son de ses dernières paroles dites avec autant de gaieté. Enfin à destination, et une fois garé pile devant la boutique, Misao vint en quelques sortes me secourir. Je le vois ainsi pour tout dire… Descendre de cette moto m’enleva un poids énorme. Je soufflais doucement, tout ça avec un sourire véritablement nerveux. Ca fout la trouille la moto ! Brrr… Je préfère les trains fantômes ! Une fois soulagé, et les pieds sur terre, je retira le casque, secouant la tête. Par la suite, Misao ne tarda pas à reprendre ma main pour me diriger vers l’entrée de la pâtisserie. La délicieuse odeur était particulièrement attirante, on pouvait sentir cet arôme sucré de dehors, ce qui réchauffa mes narines, et provoqua un léger gargouillement de la part de mon estomac. Ayant passé la porte d’entrée, une petite clochette se mit à retentir. Attiré par le bruit, mes yeux se posèrent vers le haut de la porte, regardant cette dernière émettre un dernier son avant de se taire définitivement... Misao ne tarda pas à alarmer le personnel de notre venue. De grands sourires nous étaient adressés. Enfin, du moins, étaient adressés à Misao. Je fis tout de même la même chose, rendant ce geste naturel. Une fois les sourires, et salutations faites –N’oublions pas la politesse !– Nous avancions vers les tables, du moins, Misao me tirait dans un endroit précis, pendant que je regardais avec insistance chaque objet composant cette magnifique pâtisserie. Simple, mais tellement belle… L’odeur, la vue, et la personne m'accompagnant pouvait exactement me faire croire au paradis. Je m’exclamais alors automatiquement devant cette pure beauté, yeux brillants.

« Waaaaaah ! C’est magnifique ! Je n’étais jamais venu… »

Me voilà donc devant la table désirée. Un petit coin en retrait des autres clients, qui dégustaient dans le calme leur collation. Je fixais chaque assiette d’un air envieux. La faim montait de plus en plus… Après l’odeur, me voilà confronter à la vue de ces charmants gâteaux. Légèrement dans la lune, je sentis Misao tirer ma chaise pour que je puisse m’asseoir. Regard toujours accroché aux tables voisines, je me posais silencieusement, rapprochant sans un bruit mon siège, saisissant le menu argenté dans mes petites mains. Le menu n’en finissait pas... Beaucoup de choix s’offrait à moi. Mes yeux ne savaient plus où réellement se poser. Mais… qu’est ce que je vais prendre moi ?! Je lisais tout, vraiment tout. Même les petites compositions en italique, sous chaque nom de gâteau. Et à chaque pâtisserie lut, j’étais encore plus indécis. Je relevais mon visage quelques instants, Misao semblait déjà avoir choisit. Il avait vraiment fait vite… Pour ne pas plus le faire attendre, j’enclenchais la vitesse supérieure avant qu’une serveuse n’arrive. Paniqué, mon visage laissait entrevoir mon embarras, et mon doute. Soudainement, la voix de Misao me coupa dans ma lecture. Son ton attirait tout de suite mon regard vers le sien. Ainsi, je pouvais faire n’importe quoi, cela m’amenait toujours à arrêter ce que je faisais.

« Tu as choisi ? »

Il souriait. Je devins littéralement écarlate devant cet acte pourtant simplet. Heureusement pour moi, son regard se tourna assez rapidement vers la fenêtre à notre droite, pour regarder je ne sais quoi…

« Euh… Je ne suis pas très sûr de ce que je vais prendre. Il y a bien trop de… choix. »

Je tournais la page du grand menu, pour continuer à lire, jusqu’à que j’entende une voix féminine et inconnue. Une demoiselle s’était approchée de nous, sans que je ne m’en rende compte. Je fis un léger sursaut, avant de la regarder. Une serveuse, chaleureuse et souriante, à qui je ne pu rendre un sourire, car son regard ne prit même pas la peine de réellement croiser le mien. J’avais pu apercevoir son prénom pendant la courte conversation que Misao et elle eurent. Arisu. Hm. De plus, j’appris que Misao était un habitué… Je comprenais à présent un peu mieux, pourquoi tous ces sourires lui étaient envoyés à foison. Je chantonnais derrière ma grande carte, toujours sans savoir ce que j’allais prendre.

« Haha, puis-je prendre votre commande ? »
« Oui… pour moi ce sera un thé noir au citron avec un mont blanc. »
« Très bien, et ce charmant jeune homme… ? »

Je regardais timidement la demoiselle dans les yeux, visage à moitié caché par la carte que je tenais dans mes mains depuis maintenant quelques minutes.

« Je pense que… euh… » Je jetais un dernier coup d’œil décisif vers la carte, relisant rapidement les titres les plus attrayant. « Je vais prendre un thé vert au citron, une part de fraisier, et… un fondant au chocolat. »

Tout sourire, je ferme et pose le précieux menu, pour pouvoir admirer la demoiselle en entier. Cette dernier finit de noter nos commandes sur un bloc note blanc. Un sourire nous fit à nouveau adresser. Enfin, pas vraiment à moi… m’voyez.

« Merci, cela devrait arriver rapidement ! »

Arisu, enfin, la soubrette, s’en alla donc vers le comptoir pour annoncer notre commande. J’espérais vraiment que cela arrive vite, car cette fois-ci, c’était officiel, j’avais faim ! Très faim ! Mon ventre criait famine. Mais les quelques bruits de couverts, et discussions, suffisaient à couvrir ce son désagréable que produisait ce dernier.

« Tu viens souvent ici alors ? Tu la connais la serveuse ? »

Deux questions pour le prix d’uneeee. J’enchaînais tout sourire, et yeux scintillants, malgré un sentiment bien désagréable serrant ma poitrine.

« Elle m’a même pas souris à moi ! Elle te dévorait du regard. Tu trouves pas ? »

Sur la fin de cette phrase, mon ton devint plus ronchon. Je baissais les yeux, prenant la cuillère en argent reposant devant moi, pour m’amuser avec. Du moins, m’occuper… Pour ne pas croiser le regard de Misao dans ce genre de moment. J’avais légèrement honte de ce que je venais de dire. J’étais naïvement franc, et parfois, certaines choses que je ne voulais pas dire, sortaient seules. Comme là… Des rougissements prirent d’assaut mes pauvres petites joues, un sentiment de chaleur prit mon visage. Mes yeux remontèrent cependant vers lui quelques instants, avant de retourner sur la fascinante cuillère. Oui, dans ce genre de moment, même une cuillère est intéressante !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Mephisto D. Cross [Fini !!] Empty
MessageSujet: Re: Mephisto D. Cross [Fini !!]   Mephisto D. Cross [Fini !!] EmptyVen 19 Aoû 2011 - 14:14

J'ai terminé !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
Cyanure

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

Mephisto D. Cross [Fini !!] Empty
MessageSujet: Re: Mephisto D. Cross [Fini !!]   Mephisto D. Cross [Fini !!] EmptyVen 19 Aoû 2011 - 17:43

Mephisto D. Cross [Fini !!] Valida10 au rang 2
Revenir en haut Aller en bas
Fujimi Fukami
Pilier de la Marine
Pilier de la Marine
Fujimi Fukami

Profil Psy : Folle / Mesquine
Nombre de messages : 528
Age : 26
Fruit du Démon : Mushi Mushi no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 3750
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Contre-Amirale

Mephisto D. Cross [Fini !!] Empty
MessageSujet: Re: Mephisto D. Cross [Fini !!]   Mephisto D. Cross [Fini !!] EmptySam 20 Aoû 2011 - 23:06

Rang 2 Fu' !

____________________________________

Mephisto D. Cross [Fini !!] Fukami11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mephisto D. Cross [Fini !!] Empty
MessageSujet: Re: Mephisto D. Cross [Fini !!]   Mephisto D. Cross [Fini !!] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mephisto D. Cross [Fini !!]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mephisto D. Cross [Fini !!]
» cross recht
» T'as fini de me laisser sans nouvelles !
» Sa première souris et sa première cérémonie du partage [Libre] (FINI)
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Pirates-
Sauter vers: