Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ganja F. Berny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ganja F. Berny   Lun 3 Oct 2011 - 10:00

- Présentation du joueur IRL -


Prénom :Haha
Age : 5840 jours
Homme/Femme/Okama : Homme
Comment avez vous connu le forum : Par votre partenaire SSU mais j'avais déjà visité ce fow du temps de RoS
Combien d'heures vous vous connectez par jour : Tout les jours pendant... j'en sais rien.
Tes Mangas préférés : One Piece , Naruto , Wolf's Rain
Ton personnage préféré dans One Piece : Zorro , Ace et... Moi
Ce qui t'as motivé à venir : Le décor est pas mal .
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : J'ai passé quelques mois sur RoS je dirai que je suis donc un débutant/moyen
Hobbys : Pleins de trucs.
Autre(s) : Je suis en Californie donc pour les horaires cherchez pas ^^ .


- Présentation du personnage -





• Nom & Prenom : Ganja Félix Berny

• Surnom Celui-ci pourra être affiché sur le Wanted en cas d'absence de votre identité. Toutefois, il vous est possible de laisser le choix aux autorités. : Ganja F. Berny

• Age : 19 ans.

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Pirate

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Indifférent.

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Fumeur/Musicien-Inventeur

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : Je sais pas si c'est un Paramécia ou un Logia , mais j'aimerais acquérir:

Ryuu Ryuu No Mie (Zoan
légendaire) : Permet de se transformer en dragon, ou en mode Hybride. A
haut niveau, ce fruit permet également à son utilisateur d'utiliser
l'énergie pour la matérialiser sous forme d'attaque.


• Rêve(s)/But(s) du personnage : Atteindre Zion.

Description physique:

Commençons par le commencement , à savoir la silhouette de ce dreadé pas comme les autres. On dirait que je viens de soulever un point important non? Donc considérez que Berny est Dreadé. Le première chose que l'on remarque quand on voit arrivé de loin c'est carrure. Sa taille dépasse légèrement la moyenne , environ un mètre quatre vingt. Ensuite les épaules... Choses très importantes que sont les épaules d'un être humain , car elle sont le commencement de votre allure , les vêtements que vous porterez n'en jetteront pas de la même façon si vous les prêtez à une autre personne pourquoi ? Tout simplement parce que beaucoup de choses changes d'un humain l'autre dont les épaules dont j'étais entrain de parler avant que vous ne m'interrompiez. Donc , les épaules de Berny se recensent dans la catégorie que je nommerai "carrées". Cela ne lui donne rien d'impressionnant , mais une certaine allure en résulte. L'allure , encore autre chose de très important. Elle vous aide souvent à vous identifier dans un groupe , ou autre... elle fera de vous un minet , un gorille , ou un ours , une libertine , une poule , une dinde.... une.... ou encore une... et pour finir une grand mère. Celle de Berny se est un mélange unique entre le cow boy et le soldat. J'aimerai bien vous le décrire en détails , mais pour vous faire une idée , essayez vous même.

Maintenant , deuxième point très important , la tête. Bon je vite fait dire qu'il à des dreads et que ses cheveux sont clairs , si bien que tout le monde qu'elle teinture il peut bien se faire afin d'arriver à ce résultat qui colle si peu avec ses gênes. Je vous dirait qu'il est tout simplement chanceux ( ou pas ). Passons maintenant maintenant au visage. pour continuer le fait qu'il soit chanceux , je dirais que les proportions de son visage ont étés réussites. Mais que peut il bien se cacher derrière de telles proportions ? Deux yeux verts , beaux selon les uns et normaux selon les autres. Moi perso j'aime pas... Ensuite , le nez. il est plutôt proéminant chez les autres membres de sa famille mais le sien ainsi que celui de son frère font exception , en effet les leurs sont plutôt moyen. Un peu en dessous du nez se trouve la...bouche je crois non? Enfin , ses lèvres sont encore une fois un peu moins imposantes que celles de ses congénères. C'est tout ce que j'ai à dire dessus , en même temps je ne vois rien de plus... Ah si! Les dents et le menton! Alors , ses dents sont mal rangées , et son menton et fin. Voilà!

Maintenant parlons peu mais parlons le langage des mecs. Ouais ouais les gars ont va jouer au jeu du plus imposant vous et moi. Partons du haut et finissons par le bas. Alors dans la tête... y'a du potentiel mais manque sérieusement d'entraînement. Le cou. Long et peu musclé , le bonheur de certaines femmes... Les trapèzes , je dirai "bof". Le torse par contre ne se porte pas si mal , il est taillé de telle sorte à ce que les os ne soient pas apparents et que l'on voit tout de suite qu'il n'est fait que de muscle. Les pectoraux bien fait et bien aussi bien en forme qu'en taille , les abdominaux en béton armé et le dos plutôt bien rempli. Les bras de notre amis jouissent d'une musculature passe partout. Le torse avance , oui mais pas tout seul , il faut des jambes pour ça. Et c'est la deuxième partie de ce paragraphe. De manière générale ses jambes sont bien formées , bah oui je sais ça fait beaucoup de choses bien faites mais ça fait bien quand même. Plus en détail , ses cuisses sont de musculature moyennes et ses molets eux , sont plutôt musclés quant à eux. Personne ne sait pourquoi.

Niveau pilosité , sachez que les poils l'ont envahis sauf sur le torse.
Puis vient l'attirail du personnage. Une sono est venue un jour atterrir sur son avant bras droit. Il s'en sert plus comme bouclier qu'autre chose mais bon faut pas lui dire... Une paires de lunettes est venue se perdre aussi , elle ne sert pas à grand chose , mais sans doute son style en a besoin. je rebondis sur le mot style pour vous informer qu'il aime les pantalons larges et les T-shirt serrés. Les chaussure montantes sont également souvent de la partie.

Description morale:

Notre ami Berny , appartiens à l'étrange groupe de personne plus communément appelés Rasta. Ces dernier pratiquent une religion dans laquelle ne trouve pas toujours son compte sur le long therme. Ce qui est le cas de Berny d'ailleurs , celui-ci n'aime pas devoir s'identifier à une quelconque religion , même si son peuple le lui reproche par dessus tout. Pour lui , seule les certaines philosophies de vie comptes. Le fait qu'il fume de l'herbe ne fait donc en rien de lui un religieux. Non , il fume pour le plaisir , et parce que il y a été confronté très tôt. Synthèse , si il y à une personne saine d'esprit dans votre entourage c'est Berny. Enfin , certains penseront le contraire.

Je vous ait parlé de philosophies de vie n'est ce pas ? Je vais tenter de vous expliquer celles que suit Berny car Dieu sait que ce n'est pas toujours simple. Premièrement , Berny se voit comme un être en constante évolution. Il tentera de tirer un maximum de sagesse ou autre de chacune de ses expériences vécues. Il arrive ainsi à adopter un regard différent sur le monde que le jour précédent. En revanche , étant doté d'une grande capacité d'adaptation , il se lassera peut être de vous après avoir son but. Qu'est ce que ça à voir avec la capacité d'adaptation ? Eh bien , en s'adaptant à vous , je vais schématiser: Imaginons qu'il soit un perso de jeu de rôle. En venant vous voir il acquiert une certaine quantité d'expérience , mais imaginons que sa quête consiste à battre le méchant dragon rose. pour l'instant il ne peu pas , pas sans votre aide du moins. Il apprendra à vos côtés , tentera de vous surpasser , et allez vaincre le dragon rose sans vous dire au revoir... Il pense lui même que c'est le résultat d'une trop grande intelligence. c'est vous dire comme il est humble...

L'humilité ne fait donc pas partie de son lui même. Enfait si , mais il est desfois ou il s'emballe par sentiment d'injustice ou tout simplement pour rabattre le caquet de son interlocuteur. Mais passons , je ne vais pas vous compter que ses défauts non plus! Passons à l'humour. Chose qui se réserve une place très importante dans la vie de Berny. Dans sens de l'humour on peut entendre plusieurs choses. Mais une seul rallie tout le monde , à savoir qu'un bon fou-rire peut créer des relations plus qu'inatendues. Et ça , Berny le sait , c'est d'ailleurs pourquoi il se plait à lancer toutes sortes de vannes à tout va. Seulement , il n'a pas encore dévoiler de réèl talent de ce domaine , et il arrive parfois qu'il devienne la risée de toute la bande ou encore que les blagues un peu trop poussées soient mal prises.

Dans les grandes lignes du caractère de tout les jours , Berny souffre de paresse aiguë. Il a attrapé cette maladie alors qu'il n'était pas sorti du berceau. Mais cela ne pose pas vraiment de problèmes en générale , car quand il s'agit de passer à l'action quand sa vie est en péril ou bien qu'il commence à manquer d'herbe il le fait. Sur ce qui est de l'amitié , Berny est parti à sa recherche mais n'a pas encore trouvé qui que ce soit de convenable selon ses propres critères. Pour les intéressés , il faut savoir qu'il ne dit jamais non à une belle grosse fête , qu'il est toujours prêt à rentrer dans toutes sortes de délires et que s'il vous a à la bonne vous pourrez bien volontié goûter sa précieuse herbe
Histoire:

Après un beau rêve voilà que je me réveillai et revenai dans le monde des vivants. Qu'il est dur de se remémorer les situations difficiles. pourquoi je dit ça ? tout simplement parce que ça faisait environ trois semaines que j'étais seul sur l'île de Blaze. Et encore , île est un grand mot , "micro île" serait plus adapté à un caillou comme celui-ci. Que faisais-je ici ? j'attendais mon cousin Erny... Cet imbécile était parti chercher je ne sais quoi sur l'île de Jagan une nuit alors qu'il était trop embrumé. L'île de Jagan était à environ une heure de bateau. Donc que faisait il depuis trois semaine? Bonne question... Quoi qu'il en soit je me retrouvai sans bateau , comme un con sur une île prévue pour accuellir des fêtes monstres et non pas pour résider pendant un mois...

Sortit de mon lit , je me préparai mon petit déjeuner. après ça je m'en allumai un. Mon rituel du matin était simple , je me préparai mon p'tit dej , m'en allumai un , le fumait et partais voir la plantation tout en m'en rallumant un. Aller voir la plantation était très important , surtout que j'étais seul. Je devais vérifier les quantités restantes ainsi que de ceuillir les quantités nécessaires pour la journée et les faire sécher un minimum. Ensuite , je sortais ma guitare et jouai un peu. Une fois ma petite heure de guitare et deux autres joints plus tard , je vais me baigner. A partir de là , la journée commence.

Musique
C'est une vie assez sympa me direz vous. Eh bah nan!! Pas pendant trois semaines du moins. Nan , à la longue ça devient limite ennuyant. Je voulais à tout prix qu'il se passe quelque chose. Je ne pouvais plus tourner en rond toute la journée , et puis , l'herbe qui poussait ici n'était pas top. Bref , jours et nuits étaient monotones et je sentais que je so,brait dans les abysses de la déprimes. Comment rejoindre Zion si je ne pouvais pas bouger ? Zion était une sorte de royaume comparable au Jardin d'Eden. Mais les contes de mon enfances disent que quelque part sur l'Océan , il y a une île semblable au Zion. Et que la rejoindre est impossible si l'on est pas prêt ou quelque chose comme ça. Tant que j'y suis , je vais vous parler de notre univers à nous. Parceque pour vous les Océans se résument par les mots : Bleus , Grands , Pirates , Marine et îles. Eh bien pour nous autres les habitants de l'île de Jagan ce n'est pas que ça. Notre religion n'est pas approuvée par tout le monde et je dois dire que je suis le premier dans ce cas. Mais plus sérieusement , il y à des personnes quelque part sur l'océan qui ont jurés notre perte. On les compare aux Babyloniens de nos croyances.

Il paraît que pour mener à bien leurs projets , ils auraient hissé le pavillon noir et seraient partis à notre recherche. Après Mythe ou Vérité? Je n'en savais trop rien... Ce jour là j'avais décidé de partir plonger. J'avais repéré un coin plutôt sympa , une sorte de récif de corail. Et , l'eau étant tellement claire que l'on aurait put croire que l'on flottait dans l'air une fois rentré dedans. Une fois arrivé au dit endroit , je plongeai. J'avais du souffle , je pouvait tenir environ trois minutes sous l'eau. J'ai acquis cette vertu à force d'entraînement. Je suis assez sportif en général il faut dire. Non c'est une blague...

J'étais maintenant sous l'eau. On aurait dit un monde parallèle , ou tout était beau et hostile. Et l'eau étant chaude dans la région de monde ou je me trouvait actuellement , j'aurai aisément pu m'endormir bercer par les courants. Mais voilà , je n'étais pas un poisson... Tant pis , et tant mieux , parce que un poisson ne fume pas , le pauvre. Bref , j'étais en train de hêrer dans cette infinie bleue. Après environ trois minutes je remontai à la surface. Après avoir repris mon souffle , je replongeai. Et ainsi de suite durant une demi heure. Lorsque je commençais à me lasser de l'eau j'étais sous l'eau. Au moment de remonter j'aperçue quelque chose au loin dans l'eau. Etant donné qu'il me restait encore du souffle , je me lançai à la rencontre de la chose qui s'avérait être un objet. Arrivé à son niveau je me retrouvai à court d'air et me voyais contraint de retourner à la surface. Une fois la tête sortie de l'eau et mon souffle repris je me relançai à l'assaut de la chose. Elle était à demi enfouie dans le sable. Je tirai pour la tirer de la et constata que c'était un coffre. Je le ramenai jusqu'à la plage afin de l''ouvrir et savoir ce qui se passait à l'intérieur. Je le rapportai dans ma petite maisonette de fortune située à la frontière du sable et du gazon. Une fois posé sur la table , je tentai de l'ouvrir en vain. La serrure était bien faite , c'était étrange d'ailleurs , car le coffre en question ne semblait pas être de très bonne confection.

Je me rallumai un joint et sortai dehors en délaissant le coffre sur ma petite table. Dommage , ça aurait pu occuper une partie de ma journée , mais bon , le destin en à voulu autrement semble-t-il. Je décidai donc de me remettre à entretenir ma plantation. Puis je mangeai un brin , histoire d'attendre que l'herbe de ma récolte sèche. Après ça je me remettais à la guitare et jouait un petit air qui venai de chez moi. Puis je chantai.

Autre Musique
( évidemment je ne joue pas l'orchestre entier )
Après avoir interprété ce petit morceau je repensai à mon cousin. Cet imbécile devait être mort. Eh merde... Peut être je ne le reverrai jamais , mais ça passai en second temps , de toute façon je ne l'aimai pas plus que ça , à vrai dire ma famille ne m'attirait plus trop en ce moment. Ils étaient tous pompant à force , moi je voulais vivre ma vie sans avoir à devoir me taper d'autre personne à devoir porter sur le dos. A vrai dire partir en mer avec une poignée de potes à la recherche du Zion ça me tentai bien. Mais les potes motivés manquaient et l'organisation également. En gros c'était quasiment infaisable. Mais j'aurai tant voulu!! D'ailleurs depuis que j'étais seul je m'imaginai dans ma vie de globe trotter , tranchant , buvant et fumant. J'avais d'ailleurs pris la lame qui traînait depuis mon enfance dans ma maison de Jagan avec moi. Elle ne coupait pas pour un sou mais je m'en fichais pas mal. J'avais mit au point deux trois bottes et m'était forgé mon propre style de combat. Ce n'était bien évidemment pas une valeur sure dans le sens ou je ne l'avais pratiqué nul part et jamais appris où que ce soit.


Après une petite heure d'exercice je stoppai , pour m'en allumer un. Ma récolte avait sécher et j'étais prêt pour me mettre en mode fumeur d'élite. Une fois passer en mode fumeur d'élite , j'activai la fonction "inventeur" . J'avais commencé à mettre au point deux trois trucs , dont une sono. Mais elle ne marchait pas , il fallait une quantité astronomique pour la faire marcher et je travaillai sur le fait de diminuer ce besoin d'électricité. Heureusement , j'avais eût la bonne idée d'emporter mes instruments et divers matériaux avant notre arrivée ici... Sinon je serai mort d'ennui.

Tout en fumant mon blaze je triturai ma sono , mais j'avoue que je ne savais pas vraiment comment l'améliorer , enfait elle n'avait un rôle , sa seule particularité était qu'elle était faite à base d'un alliage ultra résistant que j'avais dégotté au marché. Enfin... Voilà que je me mettait à essayer de réaliser l'impossible... Mais , après de longues minutes je me redirigeai vers la table qui trônait au centre de la pièce et qui supportait le petit coffre du fond de l'eau. Je voulais à tout prix savoir ce qu'il y avait à l'intérieur. En m'en rallumant un je pensai au moyen de l'ouvrir mais en vain...encore une fois. Le bois semblait indestructible. Et l'alliage qui se trouvait sur les bordure était sans doute bien plus solide que celui de ma sono. En allant m'allonger sur une serviette sur la plage je terminait mon joint. Et pensai à toutes ses histoires de Babyloniens. Nous étions des gens prônant la paix , pourquoi nous voulaient ils du mal? Mon oncle Bob qui était lui même un grand compositeur de son époque m'avait dit une fois que c'était parce que nous détenions de très précieux trésors qu'ils voulaient car ils pouvaient leur servir à dominer le monde. Personnellement je ne voyais pas ce que nous avions de se précieux sur nos terres ou dans nos eaux , mais beau si oncle Bob le disait je devais le croire. Enfin je pense...

Je me relevai de ma serviette et me roulai un autre blaze. Bientôt le papier allait me manquer , et aucun arbre n'avait de feuilles assez bien pour rouler. Je ne pouvais donc pas rester très longtemps sur cette île. Et puis , j'avais rangé précieusement dans un tiroir quelques graines de la meilleur herbe de Jagan , je les avaient gagnées en jouant au poker contre mon frère. Lui non plus je ne l'aimais pas , mais bon... Les planter ici serait de la folie , dans un premier temps parce que tout le monde venait régulièrement ici pour faire la fête et ensuite , parce que les plantés ici voudrait dire m'installer ici , et c'était hors de question. Je sais , j'ai dit que les gens de Jagan venaient souvent faire la fête ici , mais la je ne sais pas pourquoi , ils ne venaient pas. ironie du sort ou malédiction? Je n'en savi rein mais ça commençai sérieusement à me gaver... Je passai le reste de la journée à fumer...

Le lendemain , je me réveillai , avec la même défonce que tout les jours , me faisait mon petit dej et fumai mon premier joint. Seulement , cet jour là , je n'étais pas seul , non... Il y avait ce coffre que j'avais sortit de l'eau le jour d'avant. Ce n'était pas un simple coffre , il dégageait quelque chose de spéciale , d'envoûtant et de dangereux. C'était frustrant , je ne savais pas comment l'ouvrir mais je le voulais plus que tout. C'était comme si il me narguait et je dois dire que cela m'énervai plus que tout. Je détournai mon regard de ce coffre de malheur pour aller voir ma plantation. Quand je dit "ma" ce n'est pas exact. Cette plantation est faite pour approvisionner les fêtes de longue et de courte durée que se déroulent ici. Donc , j'allai voir la plantation et récoltai ma dose journalière. Puis je rentrai et regardai mes restes de papier. Trois jours , voilà combien de temps il me restait. Je décidai de ce fait de partir le lendemain à la nage pour Jagan.

Seulement tout ne se passa pas comme ça. C'était trop monotone n'est ce pas ? Alors que je m'étais rallumé un blaze , j'observai par la fenêtre une sorte d'embarcation. Elle n'était pas similaire à celle que mon abruti de cousin avait utilisé en partant. Tant mieux quelque part. Seulement , elle était vide et personne ne s'était annoncé. J'avais deux options , soit j'hallucinai soit quelqu'un était là et ne voulait pas se faire voir. Car tout le monde est censé avoir l'amabilité de dire "Hé ho y'a quelqu'un?" quand il accoste sur une île et que l'on voit une maison sur la plage , ou où que ce soit d'autre d'ailleurs. Je ne sortais donc pas tout de suite de la maison , je voulais m'assurer une quelconque défense. Rien de mieux que de prendre la lame avec laquelle je m'entraînai souvent. Je l'empoigna et m'accroupie. je tira une dernière et généreuse latte sur mon joint et l'écrasai. Je fixai une dernière fois le coffre et me dirigeai vers la porte d'entrée toujours accroupi. Je voyais une ombre s'approcher de la porte. Puis elle s'arrêta. La solution que je choisit était de m'élancer tel un héros et d'en découdre avec cette ombre. Ce que je fit. Seulement , une parade et un direct plus tard et j'étais au tapis.

Je m'étais évanouie , je sais que ce n'a fait pas très héroïque mais bon. En ouvrant les yeux je vit un pistolet braquer sur moi. En scrutant un peu autour de moi je voyais quelques hommes un peu partout sur la plage. Je fixai mon agresseur et remarqua un étrange signe sur son haut. Il ressemblait étrangement au signe de Babylone qu'il y à dans les livres. Nan... Pas possible. Le gars ria en me voyant ouvrir les yeux puis me releva violement. Les autres hommes se retournèrent vers moi et l'un deux , sans doute le chef du groupe se posta devant moi et me demanda tout en m'insultant où était coffre. J'observai l'endroit où je l'avait trouver et y vit quelques hommes qui remontaient et replongeaient. Ils savaient sans doute que le coffre devait être là...Normalement. je regardai le chef de mes agresseurs et lui répondu que je n'en savais strictement rien. Il prit mal cette réponse car il me frappa. Nan mais sérieusement , ces mecs étaient encore plus abrutis que mon cousin...Le coffre qu'ils cherchaient avec tant de frénésie n'était nulle part d'autre que sur la table de ma cuisine. Et alors que le chef allait me refrapper un autre scanda qu'il l'avait trouvé dans la maison. Au moins tous n'étaient pas débiles.

Le chef se rua vers son subalterne qui fit tomber le fameux coffre. Sans doute par peur. Puis le chef des simples essaya en vain de l'ouvrir. Coups de poing , coups de pieds coups de sabre , rien n'y faisait le coffre était un vrai... Enfin vous avez compris. Puis ce gros lourdeau qui m'avait frappé dégaina son pistolet et tira deux coups sur le coffre. Les balles restèrent bloquées dans le bois. j'eût envie de rire à la vue de la tête que cet imbécile. Mais cette envie me passa quand il revint vers moi. Il me réinsulta et me demanda comment ouvrir le coffre. Je répondais tout simplement:

J'en sais rien j'ai eût le même blème que vous...


Cette réponse non plus ne lui avait pas plut. Mais il ne frappa pas cette fois ci. Il se contenta de prendre le coffre et d'ordonner à un de ses homme de m'éxecuter. En plus de ça il rajouta "comme les autres". A ce moment précis il signa son arrêt de mort. Maintenant je comprenais , je comprenais pourquoi les autres ne venaient pas , pourquoi mon cousin n'était pas revenu. Je le fixa de mon regard le plus noir. Il explosa de rire et se retourna. Son sbire chargea son arme et nettoya son arme de mort. Ce temps me fut utile. Il fallait que je trouve un moyen de me sortir de cette situation. En réfléchissant une chose m'apparut , tout se rejoignait en un point , le coffre... Or , il était impénétrable et alors:

Je vais l'ouvrir...

Le chef lâcha un petit grognement et ordonna à ses gars de m'amener dans la maison afin que j'ouvre et je cite "ce putain de coffre". Entré dans la maison je m'asseyais devant mon plan de travaille. Je demandai un peu de poudre à un des Babyloniens. Il obtempéra en grognant. Decidémment c'était la mode chez eux ! En tout cas j'introduis une sorte de micro bombe dans la serrure. En me voyant faire , mes agresseurs étaient comme émerveillés. Et puis je suis con moi aussi , pourquoi n'avais-je pas pensé à cela plus tôt ? Une fois le dispositif mit en marche j'allumai la mèche et juste avant qu'elle n'atteigne la poudre me planquai sous le plan de travail. L'explosion fût assez forte pour déstabiliser mes gardes. L'un d'eux fit tomber son sabre , je l'empoigna au vol tout en me relevant et fit parler la lame. Les autres allaient sans doute venir. Je me retournai vers le coffre afin de voir si mon stratagème avait marché. Et bingo ! Le contenu avait été mit à jour. Je ne prit pas vraiment le temps de le regarder à vrai dire , j'étais trop stressé par les évènements de le journée. Je me contentai de le mettre dans mon sac de tissu qui se trouvait à côté de mon plan de travaille. En reprenant la lame que j'avais utilisé pour défaire mes trois copains , je sautai par la fenêtre afin de me réfugier dans une petite grotte situé au Sud de la Micro île. Cette grotte était mi immergée mi émergée et je pense que j'étais l'une des rares personnes de toute l'île Jagan à la connaître je pensai donc que mes agresseurs qui n'étaient même pas capable de trouver un coffre sur une table ne la trouveraient pas. Seulement voilà , comme je l'ai dit plus tôt , le chef des agresseurs avait signé son arrêt de mort. Et tout en courant je songeai au fait que toutes mes connaissances étaient peut être mortes...

Pour éviter de mouiller mes affaires je devais porter mon sac au dessus de ma tête. C'est un petit détail mais je le dit quand même. Je me mettais dans un coin de la grotte afin d'y poser mes affaires , et comme j'avais toujours sur moi de quoi rouler un ou deux sticks , je m'en roulai un. J'avais également rangé le sabre dans un coin , histoire de m'assurer un moyen de protection viable. Les premières lattes eurent pour effet de me calmer moralement , les autres m'avaient atteint plus profondément. Il me fallait agir , je ne pouvais pas rester là. Mais avant tout , ouvrir le sac et voir ce qu'il y avait à l'intérieur... Je sortais l'étrange chose que j'aurai qualifiée de fruitesque au premier regard. La chose était ovale , et sa peau était enfait une vingtaine d'écailles rouges et vertes. Le haut du fruit en question était blanc , et deux pointes légèrement incurvée pareilles à des cornes miniatures prenaient forme. Sur ce que je devinai être l'envers , deux excroissances ressemblant étrangement à des ailes apparaissaient. Après une légère pression sur le fruit je constatai qu'il était plutôt dur. Je le remettais dans le sac afin de le préserver. Après tout , les Babyloniens le voulaient , autant le garder comme monnaie d'échange au cas ou.

L'idée de foncer tête baissée sur un groupe d'ennemis enragés n'était pas une bonne idée en soi. Je devais élaborer un plan d'action , comme tout les héros des livres. Et j'avais décidé de retourner chez moi une fois la nuit tombée. Certes il y aurait sans doute une foule d'ennemis entrain de skoiter chez moi , mais au pire je n'irai pas et ferai autre chose. J'allai sortir de la grotte et alors le destin me sourit en me rappelant qu'il y avait un chemin plus sec pour sortir de ma cachette. Je sortais alors par ce chemin. Je trottinai maintenant en mode "plier en deux" vers ma maison. Les lumières étaient allumées. Décidément... ils étaient pas très malins. J'étais maintenant à quelques mètres d'une des fenêtres. J'empoignai le katana que j'avais prit et dont j'avais camoufler la lame dans un linge. Je regardai très vite fait et senti une drôle d'odeur... Ma ganja !! Ces salopards étaient entrain de me sifflé ma ganja!! Et vu les rires et autres choses que j'entendais ils étaient déjà bien entamés...

Ahaha !! Les petits joueurs !! Ils étaients maintenant encore plus inoffensifs que des enfants. Je décidai de rentrer par la porte d'entrée , et croyez moi je savais ce que je faisais. Ils étaient tellement défoncés que leurs réflexes étaient très très loin... c'est pourquoi je rentrai le katana à la main. Prenais le pétard d'un de ces imbéciles et lâchai tout en les tuant tous un par un :

Quand on ne sait pas fumer...on ne fume pas...sinon...c'est mort.

Ils étaient tous mort...ceux là du moins. Il en restait d'autre des lumières provenaient de l'embarcation. Mais ceux la je me les réservaient pour le lendemain. Pour l'instant j'avais mieux à faire , je devais prendre de l'herbe , le reste de mon papier , dépouiller les skoiteurs de leur armes et notamment leurs armes à feu , ensuite , après avoir pris ma sono , je reprendrai la lame que j'avais prise de chez moi et je l'affuterait. Une fois mes bagages prêts , je rejoignais ma planque pour m'en rouler trois ou quatre. J'affutai ma lame , et faisais l'inventaire de mes armes à feu. Je n'avais qu'un fusil et trois pistolets , deux de longueur plutôt moyenne et un petit. Le fusil n'avait que trois cartouches , et les pistolets eux , ne pouvaient contenir que trois cartouches , néanmoins ils en avait bien plus. Je passai la nuit à fumer , à affuter , à bricoler mes flingues afin qu'ils puissent contenir un maximum de munition , avait alégé le fusil et lui avait rajouter un viseur.

En gros il y avait ça:
 

Vous remarquerez que j'ai customisé le plus petit... Bref , j'avais également fait en sorte que les munitions se rechargent toute seules en confectionnant de lignes de munitions qui partaient de mes poches et rejoignaient les deux flingues. Au petit matin je m'accordait quelques heures de sommeil. J'aurai pu dormir ainsi pendant des années , seulement , des coups de feu me réveillèrent. Les survivants devaient être furax. J'endossai mon équipement et mon sac à dos , et avança lentement vers la maison. Je m'étai planqué dans un buisson. Je décidai de commencé par vider le fusil. J'étais en face de la porte d'entrée , à environ cent mètres. Elle était ouverte et devinez quoi l'un d'eux sortit tout à coup...je tirai. La balle avait atteint l'estomac , il ne mit pas longtemps à tomber et mourir. Un second se précipita un peu plus rapidement et subit le même sort. Le hasard voulu qu'il y en ait un troisième à l'intérieur , mais il restait à couvert. Comment je le savais ? tout simplement parce que j'avais son bras au milolieu de mon viseur. je sortais du fourré en courant et me mit dans en face de lui. ( tout en restant à à peu près cent mètres hein.) et lui logeai la dernière balle du fusil que j'avais mis si longtemps à retoucher , en pleine tête. Soudain , derrière moi , j'entendais des sortes de cris de guerre ou je ne sais quoi. En me retournant je constatai qu'il y avait cinq autres Babyloniens enragés qui se ruaient sur moi. En dégainant mes flingues comme un pro je tirai , certes un peu n'importe comment , mais je les avaient eût. Je m'allumai ensuite un joint et continuai mon chemin vers l'embarcation.

Devant elle il y avait le reste des hommes dont le chef qui riait. Il riait tout le temps celui là... Il ordonna à ses gars de venir me défaire je vidai mes chargeurs sur eux... Il n'en restait que trois à présent dont le chef. En laissant mes flingues tomber à terre avec toute la classe d'un héros Zionhoodien je me ruai vers mes adversaires l'arme blanche au poing. Au contact , je prenais l'avantage en faisant tomber l'un d'eux. Les deux autres m'attaquèrent et je parai. Mais ils enchaînaient les coups , alternaient les uns les autres , groupaient leurs attaques , et je du avoir recourt à ma sono plusieurs fois. Le joint à la bouche j'attaquai vaillement. Mais mes assauts pitoyables n'eurent pas plus d'effets qu'une goutte sur une pierre... Après une minute d'échange , j'étais essoufflé , complètement essoufflé. Mes adversaires n'allaient pas pour le mieux non plus mais ils étaient trois eux... Et alors me vain une idée , je fourrai le main derrière le dos , relançai l'assaut et au moment d'atteindre mes adversaires tirai trois coups avec mon petit atout. Le chef ne riait plus , plus du tout , il était même furax...

Je continuerai demain parce qu'il est tard chez moi , mais j'invite les admins à me dire dès à présent si je suis sur la bonne voie. Et également me permettre d'incorporer quelques musiques par ce que le fow ne veut toujours pas.


Dernière édition par Ganja F. Berny le Jeu 6 Oct 2011 - 7:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dahmed
Supernova
Supernova
avatar

Nombre de messages : 838
Age : 26
Fruit du Démon : Entrain de voler tes sous

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2065
• Wanted: 166.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Ganja F. Berny   Lun 3 Oct 2011 - 10:38

Yop, Pour les music pas de soucis

Le fdd que tu demandes n'est ni un logia ni un paramecia mais un zoan légendaire, tu l'as érit juste après avoir demandé de quel type de fdd il s'agissait^^

C'est un fruit de niveau assez élevé, 7 ou 8 de mémoire, tes descriptions sont trop courtes pour un fdd de ce niveau, il faudrait que tu retravailles le mental et le physique.

Bon courage pour la suite de l'histoire et les rectifications demandés, que la mégaforce soit avec toi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ganja F. Berny   Mar 4 Oct 2011 - 8:49

Je me permet de poster pour savoir si j'étais toujours en bonne voie. Et également signaler que je ne pouvais pas mettre de musiques Sad
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Ganja F. Berny   Dim 30 Oct 2011 - 18:51

On en est où de cette prez?

Pour les zic, je crois qu'on ne peut rien insérer avant un certain nombre de messages...
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Ganja F. Berny   Mar 13 Déc 2011 - 19:08

pas de nouvelles... adios!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ganja F. Berny   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ganja F. Berny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Piece 573
» Le dessin-animé de Ralph Bakshi
» The Weed Smoker
» [Validée]FT du désir !
» ♫ Siesta, amor y ganja ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: