Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau venu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Un nouveau venu   Dim 8 Jan 2012 - 0:59

- Présentation du joueur IRL -

Prénom :Raphael
Age :14 ans
Homme/Femme/Okama : Homme
Comment avez vous connu le forum : Par l'intermédiaire du Forum Dreamland Rpg
Combien d'heures vous vous connectez par jour :Aucune idée
Tes Mangas préférés :One Piece, Dreamland, Shaman King
Ton personnage préféré dans One Piece : Crocodile
Ce qui t'as motivé à venir :Le fait que je cherchais un forum Rp One piece .
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : Une seule sur le forum Dreamland rpg, qui a un partenariat avec vous ( enfin je crois)
Hobbys : Dessin , lecture jeux vidéos et grosse poilade
Autre(s) :

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom : Noah Alighieri

• Surnom Le gratteur de ciel :

• Age : 24

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Pirate/ Chasseur de prime à l'occasion

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Plutot calme eet indifférent

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Escrimeur,

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : Kama Kama no Mie ( Premier du niveau 4 Paramécia de la faucille) L’utilisateur peut se faire pousser des griffes et aller jusqu’à griffer l’air. Il peut réussir à créer des zones d’air dense en forme de lame pour se protéger ou attaquer. Tous ceux qui touchent des zones, sont immédiatement tailladés. Il sert également à envoyer des lames d’air particulièrement puissant.( mention ajoutée; l'utlisateur peut faire surgir n'importe quel type de lame( rapière, hace, etc... Et peut aussi faire surgir des lames dans l'environnement proche( 10-20 mètres maximum

• Rêve(s)/But(s) du personnage : Vivre sa vie pleinement

• Code présentation

[b]◘ Description Physique : De taille normale, Noah ne se distingue pas non plus des autres pirates par sa carrure. Plutôt frêle, il a quand même un minimum de consistance, en parfait équilibre entre le poids léger et le poids moyen. Tout en muscle, il n'est quand même pas très imposant. Le cheveux blonds en bataille, il donnent l'impression d'avoir étaient soigneusement peignés pour obtenir en effet de pique, alors que pas du tout. Les yeux d'un bleu océan, ils ne dénotent pas d'une grande tristesse comme ils pourraient le laissés penser aux premier abords, mais d'une grande vivacité d'esprit. Les sourcils fins et entre le blond et le brun, demeurant au dessus de ses yeux, pourraient laissés penser que Noah est un faux blond. D'ailleurs, même lui ne préfère pas répondre lorsque l'on lui pose la question. les oreilles de Noah sont plutôt spéciales, une collée, l'autre légèrement décollée offre un contraste avec le reste de son visage assez symétrique. Une boucle d'oreille argentée orne le bas de son oreille gauche, celle légèrement décollée. Sous un nez élégamment taillé, un bouche fine et assez courte laisse place à un petit menton. De manière générale, son visage est bien taillé, le rendant plutôt beau est attirant auprès de la gente féminine

Coté vestimentaire, il est vêtu d'une veste sans manche du coté droit à long col. Son épaule est recouverte par une épaulette, noire comme le reste de ses vêtements, ornée d'un tête de lion. De ceinture barrent son torse de part en part l'un en diagonale penchée de haut en bas, le second de gauche à droite, l'aidant à maintenir son épée dans son dos sans se servir de fourreau. Des gants sur les deux mains, noirs aussi, cachent ses mains et presque tout son avant-bras, lui laissant la possibilité de se protéger des coup d'épée et autre en mettant son avant-bras en avant. Une ceinture de cuir noir étreint sa taille et suspend un manteau qui lui tombe sur la taille, que Noah revêt lors de grand froid. Ce manteau, Noir comme le reste de ses habits, est doublé à l'intérieur d'une mince couche de fourrure. Trois fermetures éclairs sont cousues sur la veste. La première, à hauteur du torse, renferme toujours des bandages, et ce quoi qu'il arrive, prêts a être utilisés en cas de besoin. L'autre, vers le poignet gauche, renferme toujours une petite boule renfermant de la fumée, pouvant être utilisée pour diffuser un écran de fumée et s'enfuir. la troisième, elle toujours vide, est à un emplacement classique, vers le bas de la veste, du coté droit. son pantalon, large et noir lui aussi n'a pas de poche, faite de matière synthétique, elle est totalement imperméable. Il porte aussi des chaussures de marche, utiles pour les longs trajets et les activités sportives, mais un peu moins pour la discrétion, ce dernier désavantage largement compensé par la discrétion naturelle de Noah et ses dons acquis lors des nombreuses chasses à travers bois.


◘ Caractère & morale : Tout petit, les gens de son village insistaient beaucoup sur le fait que les forts dominent le monde. Encore aujourd'hui Noah s'en souviens comme la leçon la plus importante pour lui. Confronter à de nombreuses reprises à des situations dans lesquelles la force seule primait, Noah à appris à survivre dans les milieux les plus hostiles. Ne laissant quand même pas de coté la négociation et le pacifisme, il aura tout de meme tendance à régler ses problèmes par la force. Pour lui, l'expression" La violence ne résoud rien" et la plus grande des inepties de ce monde. Il a pour habitude de ne jamais renoncer, préférant mourir comme un guerrier que vivre comme un lache meme si un soldat peureux vivant vaut mieux qu'un solda travaillant mort au combat. [Minimum 5 lignes]

◘ Histoire : Noah est né dans un petit village tranquille d’East Blue. Élevé selon les codes du guerrier, il ne s’illustra pas dans son dojo par sa maîtrise du sabre mais bien par son étrange capacité à décortiquer les styles de combat des enfants de son village. A force d’efforts et d’entraînement, il finit quand même par avoir un niveau correct, pas un épéiste de génie sans pour autant être comme poule ayant trouvé une fourchette( l’expression initiale étant « une poule ayant trouvé un couteau »).

Choyé par ses parents, il décida quand même de partir en mer à l’age de 16 ans. Sur son radeau, il ne teint juste que 5 jour en mer. Au bout de ces quelques jours de solitude, une violente tempête renversa le radeau de Noah le projetant dans les eaux glacées. Se réveillant quelques heure( ou quelques jours, il avait perdu le sens du temps durant son naufrage). Après avoir fait plusieurs fois le tour de l’île, il n’aperçut pas âme qui vive. D’à peu près une douzaine de kilomètres de large pour un peu moins d’un de longs, l’île s’étendait d’Est en ouest. Quelque peu boisée en son milieu, elle regorgeait d’arbre fruitiers en tout genre. Une petite colline surplombait toute cette petite île. Un tout petit lac d’eau douce coulait tranquillement au pied de cette mini montagne.

Obligé de rester sur l’île quelques temps, il commença donc à construire une petite maison, en veillant bien à la placer en haut de cette colline de sorte que si un bateau passait par la, le regard d’une des matelots ne pourrait pas manquer de l’apercevoir, laissant présager le fait qu’il aille prévenir son capitaine et que Noah serait tiré de cette île, même si au fond lui-même, il ne savait pas s’il avait vraiment envie partir de cette petite île ou la liberté était à portée de main. Il commençât donc à s’installer sur l’île. Pour commençait, après avoir fini de construire sa petite battisse avec les restes de son radeau qu’il avait retrouvé quelques jours plus tard sur le rivage nord de l’île, il commençât à tracé une petite carte de l’île avec les maigres affaires qu’il avait emporté dans son voyage. Avec des zones de couleurs jaunes pour les parties à risques, un gros point rouge pour représenter sa masure et des zones de couleurs différentes suivant quelles regorgeait d’arbre fruitier ou de gibier, l’organisation dont il avait fait preuve était presque irréprochable.

Après quelques mois de vie sur l’île déserte, il avait appris à vivre comme un parfait petit aventurier. Chasse, pêche et même cueillette de fruits n’avait plus aucun secrets pour lui. Après quelque test et quelques intoxications alimentaires, il avait finit par avoir une petite liste de fruits, champignons et herbes comestibles. Cependant, un mystère demeurait. Durant une de ses expéditions de ravitaillements, Noah avait trouvé un fruit d’une couleur étrange. Il était de couleur bleu/ violet avec des reflets verdâtre. A première vue dur, il se révélait chaud et agréable au toucher. Mis à parts ces aspects, ce fruit ressemblait à s’y méprendre à un ananas. Même petits pics sur la chair, même petites feuilles à son sommet, ce fruit n’avait rien de très intimidant. Pourtant, Il n’avait pas encore osé y touché. En effet, il n’avait encore trouvé aucun fruits tels que celui ci dans toute la foret et il avait beau inspecté les arbres alentours en quête d'un arbre portant des fruits similaires, il n’avait rien trouvé de semblable que se soit par sa texture, sa couleur ou bien par l’odeur acide à la fois agressante et douce que dégageait le fruit. Au bout de quelques temps, il se décidât quand même à plonger ses dents dans le fruit. D’un léger goût acide avec une pointe de sucré, ce fruit était tout simplement un délice. Le mangeant goulûment, il regrettât de ne pas avoir eu la témérité d’y goûter plus tôt. S’endormant bien content de s’être tant régalé, Noah bascula lentement dans le monde des rêves.

Le lendemain, lorsqu’il se réveilla, il se sentit d’humeur à faire une petite partie de chasse. Après avoir pris un petit- déjeuner assez copieux, il prit son sabre, ouvrit son sac, prit la carte et sa petite boussole de poche et partit dans les bois. Courant pour atteindre une partie de l’île dans laquelle le gibier pullulait comme des larves dans un cadavre, il se mit à courir comme il n’avait jamais courut ; Comme saisit d’une nouvelle énergie, il arriva dans sa zone avant midi. Après quelques minutes de recherche, il ne trouva aucune bête, seulement des cadavres d’animaux et des traces de sang un peu partout. Suivant les traces de sang, il arriva bientôt dans une petite clairière. Et au milieu de cette clairière se tenait, les babines pleines de sang… Un tigre géant. Ressemblants en tout point à un tigre normal mis à part ses dents des grosses comme un avant bras dépassant de la gueule de la bête, le premier détail qui frappât Noah fut sa taille. Véritable force de la nature, ce tigre mesurait à vue d’œil plus d’un mètre quatre vingt dix de haut pour plus de 3 de long. Pris de frayeur, Noah voulut s’enfuir de peur de se faire tuer car il savait bien qu’il n’avait presque aucune chance. Mais cette manœuvre désespérée avorta avant même d’avoir commencée. Commençant à courir, le tigre commença à foncer sur lui esquivant prestement, Noah réussi avec difficulté à se mettre à l’abri de la charge de cette créature sanguinaire. « Après tout, je n’ai rien à perdre » voici les pensées qui habitaient Noah alors qu’il dégainait son sabre. « Un miracle arrive si vite après tout » se dit-il avant de charger vers la bête, le sabre tel brandit tel une lance dans l’espoir quelle embrocherait une patte du monstre. Arrivé à quelques mètres à peine du tigre, ce qu’il redoutait le plus arriva. Levant prestement sa patte avant gauche, le tigre l’envoya directement valser vers un arbre voisin. Sonné par le coup, Il mit quelques minutes pour se relever. Pendant ces quelques minutes, il ne s’était pas rendu compte que la bête courait sur lui à tout allure. Relevant la tête, il eut à peine le temps de dévier les dents qui menaçaient de le lacéré à tout moment. Dos à l’arbre et en mauvaise posture, Noah se résigna. « Bon, eh bien… tant pis, même si j’aurais tellement aimé revoir mon petit village une dernière fois. Lorsque le tigre allait le gratifier d’un coup de patte bien senti, Noah mis quand même sa main pour se défendre. C’est alors qu’une chose inattendue arriva. Un lame poussa littéralement de l’avant bras de Noah, transperçant la patte de son opposant de part en part. Rugissant de douleur, la bête, commençât à s’enfuir la queue entre les jambes. Elle réussit à s’enfuir car Noah encore choqué par ce qui venait de se passer regardait fixement son bras sans se concentré sur autre chose. «Un fruit du démon, pensa-t-il, ce fruits, c’était un fruit du démon!»Se relevant, il se remémorât les paroles du maître de son dojo;«Les fruits du démon…. Ces fruits qui confère à la personne qui les ingères de fabuleux pouvoir… il son extrêmement rare mais toute la puissance qu’il donne à un prix. La personne qui en mange un ne pourra plus jamais nager. Pour un pirate, cela signifie que si tu tombes à la mer, tu meurs.» Repartant dans sa cabane il se dit que ce fruit lui avait sauvé la vie. Pour lui, il était en même temps une bénédiction et une malédiction. Une bénédiction car il lui avait sauvé la vie, et un malédiction car il ne nagerait plus jamais. A présent, plus question d’essayer de repartir sur son île avec un petit radeau vétuste. Maintenant s’il partait de cette île, ce ne serait que par l’intermédiaire d’un autre bateau, et ce, quelque soit le temps qu’il faudrait attendre.

Après quelques jours dans lesquels la surprise par rapport à son nouveau pouvoir fut de mise, Noah décida que, quitte à avoir un tel pouvoir, autant apprendre à s’en servir. C’est ainsi que, durant une petite semaine, Noah essaya tant bien que mal de faire surgir une petite lame au moins mais, il n’y arrivé pas. Continuant à s’acharner pendant plus d’une heure chaque soir, ce fut la deuxième semaine à partir de l’obtention du pouvoir qu’il y arrivât. Jusqu’ici, Il pensait juste a faire sortir une lame. Ce qu’il fallait, c’était pensé à l’endroit ou allait sortir la lame. C’est alors que le véritable entraînement commença. Essayant d’en faire pousser un peu partout, il essayait de trouver les limites de son pouvoir. Au bout de quelques jours d’entraînement et de réflexion, il dressa la liste de ce qui était possible de faire:
-1. Faire surgir une lame de n’importe quelle partie de mon corps
-2. Possibilité de faire surgir une lame ce que je tiens à la main.
-3. N’importe quelle type de lame peuvent sortir( Lame de hache, de rapière, épée géante, katana, etc…)
-4. Possibilité de faire sortir une lame dans environnement proche si elle surgit à moins de 10 mètres autour de moi.
Ce tableau fait, il commença à exploiter les différentes facettes de son pouvoir, essayant de trancher tout ce qui lui passait sous la main. Il ajouta cette ligne:
-5. Peut tout trancher, pierre, métal, feu, air, eau et ce quelque soit l'épaisseur de la matière à trancher
Maintenant qu'il en avait fini avec la théorie, il fallait qu'il mette en pratique tout ce qu'il avait découvert jusque la s'il voulait avoir une chance de battre le tigre qui lui avait permis de découvrir son pouvoir. Commençant à élaborer de nouvelle technique de combats liées à l'obtention de son nouveau pouvoir, Noah se préparât doucement pour son prochain combat.
Après trois semaines d’entraînement visant à maîtriser un minimum son pouvoir, Noah décida qu'il était temps de mettre son pouvoir à l'épreuve. Et pour cela, la meilleur manière de le faire était de se battre en l'utilisant. Et la seule personne (ou plutôt le seul animal) sur cette île encore capable de lui résisté était ce tigre. Repensant à son combat antérieur, Noah commença à se préparé psychologiquement. Ce combat serait peut être son dernier, et Noah le savait. Saisissant son sabre, et quelques provisions, il sortit de sa masure d'un pas décidé. Commençant ses recherches dans la partie est de l’île, il ne trouva rien à part des restes de bête éventrée et des traces de sang. Comme précédemment, Noah suivit ces traces, sur de trouver son tigre au bout de celle ci. Et son intuition fut la bonne. Comme la dernière fois, le tigre, se tenant droit et fier devant lui commençât à charger. Ayant bien étudié durant ces longues semaines de préparation les coups qu'il avait pris et les différents manières de sen sortir, Noah fit surgir une lame du sol, fine, longue et tranchante. Cette manœuvre fit mouche, et, quelques instant plus tard, la bête poussât un rugissement de douleur. Souriant à pleine dent, Noah dégainât son sabre. Tailladant la patte avant de la bête, il fit sortir et disparaître plusieurs reprises des lames de son avant-bras. C'est alors que la force de la nature se tenant devant lui entra dans une rage folle. Levant sa patte encore ensanglantée, elle aplati Noah sur le sol. Pour se sortir de cette situation pour le moins périlleuse, il fit sortir de son ventre une lame de hache d’à peu prés trente centimètres de longueur. Elle partait de son torse pour finir à son bas ventre. La patte complètement déchiqueté, la bête perdait beaucoup de sang. Réalisant que le fait d'avoir un fruit du démon était réellement utile, Noah utilisât une technique qu'il avait élaborer lors de son entraînement Tenant fermement son sabre, il fit apparaître une lame sur le bout de celui-ci, parfaitement perpendiculairement. L'ensemble ressemblait à peu près une faux. Maintenant, le coup de grâce était à portée de main. Sautant le plus haut qu'il put, il abattit sa lame droit sur le coup de la bête. Roulant au sol, la tête du tigre roulait des yeux presque suppliant. Essuyant le sang qui avait giclé sur sa tunique, Noah rentrât en même temps sa lame. Encore stupéfait par le pouvoir que conférait son fruit et la facilité presque déconcertante avec laquelle il avait battu le tigre, Noah prit un grand plaisir à avoir dévoré le fruit à pleine dent. Comme mué par une nouvelle énergie, Noah poussât un hurlement bestial. Cela lui fit le plus grand bien car il avait besoin d'évacuer toute sa pression. Se retournant en ignorant totalement le cadavre de la bête maintenant morte, Noah rentra chez lui.

Cela faisait à présent plus d’un an que le jeune homme vivait sur l’île. Il avait appris à utiliser son pouvoir non sans mal, même si sa technique n’était pas encore totalement aboutie. Mais, durant cette seule année, la chose qui manquât le plus à Noah était une personne avec qui parler. La solitude était telle que la dernière fois qu’il avait discuté avec une personne civilisée, c’était la veille de son départ avec une petite fille de son village, Mitsuki. C’était la seule personne a qui il avait parlé de son délirant projet de partir en mer. Noah se souvenait encore du visage triste de la jeune fille lorsqu’il lui avait expliqué qu’il voulait devenir pirate. Elle avait beau essayait de retenir Noah de toute ses maigres force, en usant de toute sorte ruse aussi bien physique que mental tel que lui dire que si il partait, elle mettrait elle même fin à ses jours dès qu’il quitterait le rivage de l’île, la détermination de Noah était telle qu’il partit quand même car il savait très bien quelle ne se suiciderai pas, pour celle guise d’adieu une simple lettre d’adieu relatant les sentiments de Noah envers la jeune fille. Les seuls mots ayant un rapport avec son départ fut un petit mot de cinq lettres griffonnées dans un coin du dos de la feuille. Ce mot fut « Adieu ». A chaque fois qu’il se remémorai ce passage de sa vie, il ne pouvait s’empêcher d’avoir un petit sourire à la fois mélancolique et rêveur en se souvenant de son petit village, de sa famille, de ses mais, du dojo de la ville. C’est en repensant à ces doux souvenirs que Noah aperçut pour la première fois un bateau à une centaine de mètres de l’île. Saisissant son sac et son sabre, Noah courut à travers Les bois, prenant bien soin de crier à tue –tête « Oh hé, le bateau ». Arrivant devant la plage, il continuât à courir, en continuant à crier. C’est alors que son plus grand rêve se réalisa. Le bateau s’arrêta, et un petit groupe de personne vinrent le rejoindre sur l’île en barque.

Le sentiment qu'éprouva Noah à la vue du bateau s’arrêtant est totalement indescriptible. C’est à peine si, quand les secours sont arrivés pour lui demander s’il allait bien, il pouvait bafouiller un petit mot. Montant dans le bateau, Noah s’émerveillât du moindre petit bruit, de la moindre petite odeurs. Quand le capitaine arriva à sa rencontre; Noah fut tellement heureux d'entendre à nouveau des voix que c'est à peine si il n'embrassa pas son interlocuteur. Après ces quelques minutes d'égarement, Noah reprit son calme et déclara d'une voix ferme :

«- Bonjour, je m'appelle Noah Alighieri. Je suis naufragé sur cette île depuis plus d'un an maintenant. Merci infiniment de m'avoir secouru.
-Ah ! Mon gars , pas la peine d'ét' si pouli avec nous tu sais, déclara le capitaine d'une voix amicale.
-Merci, déclara Noah avec un grand sourire. Ça fait tellement longtemps que je n'ai pas entendu de voix humaines que j'en suis presque à vous embrasser !
-Ha! Ha ! Ha !Le capitaine éclata d'un grand rire franc, I' faut quand po' aller jusqu'la! Mon nom à moi c'est Nero, Nero Tyluini,ravi de t'avoir rencontré petit. C’est sur ces mots que Noah s'enfuit de sa vie de naufragé

Après quelques temps sur le bateau, sa liberté retrouvée, Noah commença à se demander ce qu'il allait faire à présent, car il avait deux alternatives:
-Soit rentré dans son village en accostant au prochain port pour prendre une navette jusque son village.
-Soit continuer la grande aventure sur les mers.
Mais même ce choix lui ouvrait deux autres alternatives:
-Continuer avec cet équipage dont il ne connaissait rien, surtout dans quel camp ils se situaient.
-Ou bien, continuer seul et rejoindre un équipage on crée le sien.
Ces choix occupait grandement Noah durant les longues heures de navigation. Ce fut la phrase d'un matelot qui le décidât.« La mer, c'est le paradis, la liberté, l'aventure, l'amusement et la chasse aux pirates!». Cette phrase fit comprendre à Noah que le navire sur lequel il se trouvait était sûrement un navire de la marine. Maintenant qu'il le savait, il n'allait pas resté encore longtemps sur le bateau.

Quelques jours plus en tard en rentrant dans sa cabine, Noah fut surpris de ce qui se passait dans sa chambre. Le capitaine, d'allure chaleureuse d'habitude affichait un visage de méchanceté et de vices. Sa démarche était menaçante. Lorsqu'il s'adressa à Noah, son ton n'avait absolument rien d'amical:
«-Alors comme ça tu es un futur pirate petit!
- Euh... non, non messieurs, lui répondit Noah en reculant doucement
-Menteur ! Cria le capitaine cédant à un accès de fureur. Et ça, c'est quoi alors, lui lança le capitaine alors qu'il brandissait haut carnet de Noah dans lequel il avait noté ces impressions, son rêve de devenir pirate et le récit de ses aventures.
- Effectivement, je veut devenir pirate, rétorqua Noah furieux que le capitaine ai fouillé dans ses affaires. Et alors, ça vous pose un problème.
-Plutôt, oui! C'est un navire de la marine ici, pas un débarras de pirates naufragés!
-Quoi, lui répondit Noah qui venait de perdre le peu de patience qui lui restait. Vous qui n'êtes qu'un chien de la marine, vous osez me faire des réflexions!
- Ouais tout à fait ! Et tu sais ce qu’on leurs fait aux pirates quand on est dans la marine.
Noah le savait pertinemment, et, tout en se préparant à attaquer, il réfléchissait déjà à une technique pour se débarrasser du corps sans que les autres marins s'en rendent compte. Pour l'instant, il n'était pas encore assez puissant pour décimer un équipage de soldats de la marine (même novices). Su ruant sur son opposant, Noah fit surgir une lame de son poignet. Courte, tranchante, elle sectionna l'artère de part en part. L'artère percée, Nero ne pourrait pas pousser un cri. Rattrapant le cadavre avant qu'il ne tombe par terre, Noah réfléchissait à la manière de se débarrasser du cadavre. Soit le mettre dans un autre cabine(trop typique), soit le jeté à la mer( trop simpliste). En faisant ces deux méthodes, Noah avait 100% d chances de se faire suspecter. C'est alors que l'idée du siècle traversât assez lentement le cerveau de Noah pour qu'il puisse l'attraper. Simuler un faux suicide! C'était la seule solution. En plus, le mur de sa cabine était mitoyen de celui du capitaine, il lui suffirait juste de transporter le corps d'un dizaine de mètres! Ouvrant à demi la porte de sa cabine, Noah scruta prudemment l'extérieur du bateau. Personne en vue. Soulevant le corps de Nero, il avançât vers sa cabine. Fermée. Fouillant rapidement dans les poches du capitaine, il trouvât bientôt ce qu'il cherchait. Insérant la clé dans la serrure, il jeta le corps sur le lit. Fermant la porte à double tour, il regarda rapidement l'heure. 18Heures et demi. Il fallait qu'il se dépêché car si il n'était pas au souper à 19heurs et quart, les matelots le suspecterait directement. Fouillant minutieusement les affaires du défunt, il trouvât un couteau. Frottant le couteau sur la plaie du capitaine, pour l'enduire de sang, il le mit dans sa main. Maintenant que c'était fait, il ne lui restait plus qu'à faire une fausse lettre d'adieu. Ouvrant les registres de navigation, Noah s'appliqua à imiter à la perfection l’écriture de Nero. Surveillant l'heure, il vit qu'il ne lui restait plus qu'une petite demi-heure. Se dépêchant d'écrire, il cherchait en même temps la signature de Nero dans le registres. Le trouvant à la dernière page, il s'essaya plusieurs fois à l'imitait sur une feuille à part avant d’être satisfait. Posant la lettre sur le bureau du capitaine, il fit sortir un lame de rapière de son doit, de la taille d'une aiguille. La trempant dans le sang sur le parquet il en mis un peu partout sur le mur opposé comme si le sang avait giclé. En parlant de sang, la Tenue de Noah en était maculée. Sortant de la cabine, il la fermât à clé et fit passer la clé dans la chambre en la jetant par le petit écart entre la porte et le sol. Rentrant dans sa cambre, il se changeât promptement et regarda l'heure. 19Heures 10. Il était dans les temps. Se dirigeant vers la salle à manger, il réfléchissait encore pour savoir si il avait commis un erreur. Après quelques minutes, il fut tiré de sa réflexion par l'arrivée du souper ? Ce soir la, le capitaine ne se présentât pas au dîner. Certains matelots surpris, partirent voir après le repas si le capitaine allait bien. En entendant cela, Noah revêtit son «masque de comédien» lorsqu'il entendit les cris. N'entendant aucune réponses les trois matelots avaient défoncer la porte, trouvant le capitaine mort égorgé sur son tapis. Sortant en vitesse de sa cabine, Noah fit semblant d’être surpris. Laissant en plan les matelots, il courut cherché du secours, feignant l'espoir que le capitaine ne soit pas mort, chose impossible. Ameutant le bateau en quelques minutes, ils se ruèrent à la cabine du défunt pour voir de quoi il retournait. Se frayant un chemin dans la foule, Noah put alors jugé de l’efficacité de la manœuvre lorsque le médecin de bord arriva. Heuresement pour lui il n'y vit que du feu. Lisant la lettre d'adieu, les pleurs qu'il faisait était exactement comme si il était vraiment triste. Transportant le corps dans une pièce à part, le médecin conseilla à toute les personnes présentes de partir dans la cabine. Le lendemain, il fut décidé que le bateau accostera sur l’île la plus proche et que l'on irait au QG de la marine pour les funérailles.

Ce fut le lendemain que le bateau accosta. Tout l'équipage partit avec le corps jusqu'au QG. Ce fut pendant cette marche funéraire que Noah s’éclipsa. Volant le premier bateau en vue, Noah partit de l’île. Il imaginait encore la tête que feraient les autres personnes de la Marine en découvrant son dernier coup d'éclat. Avant de partir, il avait pris un peu de temps pou écrire ses aveux et jeté à la mer les registres et autres papiers administratifs du défunt capitaine. Maintenant, la grande aventure commençait pour lui.


• Exemple de post RP :

Sortant du port avec la chaloupe qu'il avait volé, Noah comtemplat le drapeau encore enflammé du navire qu'il venait de quitter. Sentant l'air marin et gouttant à la liberté qui s'offrait de nouveau à lui, Noah déroula la carte qu'il avait volé ainsi que la boussole de poche qu'il avait trouvé, abandonnée sur le pont par un marin négligent. Bien sur, il avait aussi pris ses effets personnels, se résument à son carnet de bord dans lequel il avait consigné minutiesement ses aventures ainsi que la carte de l’île sur laquelle il avait vécu pendant deux ans et demi. Il déroula donc la carte sur ses genoux pour se situer et continuer à naviguer vers d'autres île. Ce fut lorsqu'il vit l’île devant laquelle il était qu'il reconnut qu'il s'était trompé. Cette île, s'était l’île sur laquelle il avait passé son enfance avant de partir en mer il y avait deux ans et demi de cela. Se tromper, le mot était bas. A la place d'avancer sur East Blue, il était repartis vers son île natale, soit le contraire de ce qu'il voulait faire. à l'évidence, il n'avait aucun talent pour la navigation. C'est alors qu'une énorme vague de nostalgie s’emparât de lui. " Pff... je suis un peu jeune pour la nostalgie moi" se dit-il avant de diriger la barre vers son île, un petit sourire aux lèvres.

Accostant dans une petite crique qu'il avait trouvé lors de ces explorations de l’île lorsqu'il était jeune et d’où il était aussi partit pour la grande aventure. Aujourd'hui, il en revenait, et la seule chose qu'il avait obtenu, était les pouvoirs d'un fruits du démon, deux ans et demi en plus et un carnet dans lequel il y avait assez d'aventures pour faire un conte pour enfants. Noah tira sa braque dans un buisson à l'abri des regards indiscrets. Remontant la berge, il traversât un petit bois touffu autrefois peuplé par une myriade d'écureuils avant de déboucher devant le petit chemin conduisant à son ancien dojo. Continuant donc son chemin, il se remit à penser aux années pendant lesquelles il avait vécu ici. Bien sa jeunesse ici avait plutôt était paisible, mais, il avait eu comme tout le monde, ses peines, ses joies ses déceptions et ses col ères. Il se remémora aussi son premier combat d’entraînement gagné sous les cris d’exclamations et les applaudissements de ses amis dont il ne savait pas ce qu'ils était devenus. Mais il fut rapidement sortit de ses réflexions par l'approche du dojo. Ce fut alors que le doute l'envahit. Revenir après deux ans et demi dans sa ville natale ne le dérangeait pas. Mais revenir après deux ans et demi était une chose mais savoir comment allait réagir sa famille, ses amis et Mitsuki, le seule personne qu'il avait prévenu et aussi la seule personne a laquelle il avait laisser un mot d'adieu en était une autre. Certes, il avait bien changé durant ses deux ans, que ce fut par la voix, le visage ou la manière de se comporter, il était absolument sur qu'ils le reconnaîtraient du premier coup d’œil. Alors qu'il allait repartir sur la petite plage bordant la crique pour réfléchir sur le fait de la sagesse de son retour, la porte du dojo s'ouvrit, laissant place à un vieillard d’à peu près soixante quinze ans. Ce vieillard, Noah le reconnut du premier coup d’œil. C'était Hajime, le maître du petit dojo qu se tenait derrière lui. Scrutant la réaction du vieil homme, Noah se rendit compte de l'expression surprise qui s'affichait sur le visage du vieillard, laissant comprendre que, lui aussi l'avait directement reconnut. La première réaction qu'il eut fut de toucher l'épaule de Noah, sûrement l'histoire de voir si la personne qui se tenait devant lui était réellement le Noah qu'il connaissait et non une apparition fantomatique ou la mort venue le chercher. Après s’être assuré que c'était bien Noah qui se tenait devant lui, il lui posât la question à laquelle Noah s'attendait:

-Noah, c'est bien toi? Lui demanda le vieillard 'une voix ferme et assurée malgré son age avancé.

Cette question, Noah s'y attendait, mais pour la réponse, il ne savait pas du tout quoi dire. Réfléchissant vite, sa réponse se résuma à un hochement de tête et un petit sourire. C'est alors que les sourcils épais et broussailleux de son interlocuteur se levèrent, laissant apparaître deux yeux, l'un vert, l'autre marron, luisant d'émotion et de surprise. Se reprenant, il invita donc Noah a entrer dans le dojo:

-Eh bien entre Noah entre, lui dit il avant de renter lui même.
-Euh, oui merci, lui répondit Noah visiblement mal à l'aise.
-Cela fait combien de temps, deux ans et demi que tu n'était pas revenu, pas vrai? lui dit le vieillard, visiblement pas choqué de le revoir.
-Euh, oui, c'est ça. lui répondit Noah toujours gêné.
-Tu te demandes sûrement pourquoi je ne suis pas surpris de te revoir hein? lui dit Hajime alors qu'il eut un petit rire. C'est juste que, le soir ou tu est parti, je t'ai vu, arriva-t-il a articuler avant d’être repris d'un nouvel éclat de rire.

Quand il entendit cette nouvelle, Noah fut à la fois amusé et consterné. Amusé, par ce qu'il ne s'en doutait pas du tout et consterné parcequ'il pensait avoir fait preuve d'une discrétion exemplaire. Traitant la nouvelle avec bonne humeur, Noah se mit a lui raconter ses aventures, de son naufrage à sa fuite du bateau en passant par la dressage de la carte, l'obtention de son pouvoir, les diverses expériences menées sur son pouvoir, la combat contre le monstre, son sauvetage et l'assassinat du capitaine du bateau.le vieil homme l'écouta attentivement, en ne l'interrompant pas, et, lorsqu'il eut fini, il posa quelques questions sur son pouvoir et Noah fut bien heureux de lui répondre.

-Et tu arrives toujours à t'en servir sur commande? lui demanda-t-il.
-Bien sur, lui répondit Noah le sourire aux lèvres, regarde.

Faisant sortir une lames du sol, a sa droite, fine et droite comme une lame de rapière et une autre à sa gauche, massive et tranchante comme une lame de hache à sa droite pour laisser Hajime juger de leurs solidités, il se leva et lui montra la seule et unique technique qu'il avait élaboré pendant son séjour sur l’île, soit faire sortir une lame incurvée à la verticale du tranchant de son épée, de manière à faire une faux.

-Voila, ça te va ou pas lui demanda Noah avec une voix dans laquelle résonnait une petite pointe d'insolence mais sans irrespect.
-Ho ho, plutôt oui lui répondit le vieillard avant de se lever à son tour, maintenant que j'ai vu cela, voyons si tu t'es aussi amélioré au maniement du sabre lui répondit-il du tac au tac avant de lui donner un sabre d’entraînement. On va voir si tu fait toujours ton malin après.
- OK, mais prépare toi à la défaite lui répondit Noah en saisissant le sabre au vol.
- Par contre, n'utilise pas ton pouvoir lui répondit le vieil homme car il avait décelait une lueur de malice dans les yeux de Noah.
- Bien sur.

Se saisissant du sabre en faisant quelques moulinets dans l'air, il se mit en position de garde en attendant que son mètre l'attaque. Il n'eut pas a attendre longtemps car il se jetait déjà sur lui lorsqu'il se préparait. Esquivant facilement son coup, Noah portât un coup vers le flanc droit de Hajime qui fut instantanément contré et repoussé alors qu'il se préparait déjà à essuyer une nouvelle attaque. Se fendant sur lui sabre en avant, le maître faillit touché Noah qui esquivât au dernier moment son coup et sautant pour lui mettre un coup descendant. ce coup, Hajime le par avec une facilité déconcertante malgré l’age qui s'affichait déjà largement sur son visage. repoussant un des assauts de son maître Noah assénât une série de petits coups rapides sur la gauche avant de mettre un coup de pied sur le genou de son maître, le forçant donc a reculer. C'est alors qu'il portât le coup décisif, se rapprochant facilement de lui, il lui plaça le sabre d’entraînement sous la gorge, signe que le combat était fini. Laissant le sabre tomber par terre, Noah regarda son maître avec un grand sourire et lui dit:

-Plus faire le malin hein, en attendant, c'est moi qui ai gagné.
-Ho ho, tu à l'avantage de la force de la jeunesse.
-Je croyais qu'en général c'était l'expérience qui l’emportait lui rétorqua Noah toujours aussi confiant.
- Ho! Tu as retenu mes leçons, c'est bien.
-Bah, pendant toutes ces heures je n'avais que ça à faire donc c'est normal, lui répondit Noah toujours dans la bonne humeur
-Ah, bah passons, maintenant, il faut qu'on parle sérieusement, trancha Hajime en s'asseyant
-Euh, oui de quoi répondit Noah en s'asseyant lui aussi.
-Voila, il ne FAUT pas que tu ailles au village, sous AUCUN prétexte.
-Pourquoi ça?
-Voila, depuis que tu es parti, tes parents pensent que tu es mort.
-Quoi?! Mais pourquoi ne leur à tu rien dis, lui répondit un Noah visiblement refroidis par cette nouvelle.
-J'ai bien essayé, tu le penses bien, mais rien n'y faisais, il ne voulait pas me croire, lui répondit son vieux maître sans même essayé de le réconforter.

Frappé par l'annonce de cette dernière nouvelle, Noah tomba presque par terre. S'asseyant convenablement, il se remit à penser au fait que ses propres parents le croyaient morts. Ce qui signifiait que, si il y allait, ses parents ne croiraient même pas que c'était lui, que c'était un imposteur, il serait visiblement chassé, même si Mitsuki s'opposait à cette action, à l'appui de son mot d'adieu, car si ils n'avaient pas crus les dires de Hajime, il ne croirait sûrement pas le sien. Réfléchissant toujours du comportement à adopter là-bas, car même si son maître avait voulu l'en dissuader, Noah avait toujours le projet d'aller là-bas, et ce coûte que coûte. Pendant qu'il réfléchissait, il n'entendit pas son maître s'approcher de lui et lui susurrer:

-Si tu penses à l'appui de Mitsuki, sache qu'elle est partie du village, voila bien un an au minimum.

A peine remis de la première nouvelle, son maître venait déjà de l'accabler d'une deuxième, à peine moins importante, mais de poids quand même. Maintenant qu'il savait cela, aucune chance pour qu'il revienne du village. Car, si il avait le courage ou la débilité d'y aller, ses amis, sa famille et tout les autres habitants du village le repousseraient, affirmant qu'il n'était pas le vrai Noah, que le vrai était mort. Cela l'attrista beaucoup, car, ce qui il y avait dans le cercueil, c'est à dire rien ne permettait en aucun cas de dire que la personne qui avait son nom sur la pierre tombale était réellement morte, sauf témoin. Or, la, il ne pouvait y avoir aucun témoin de sa mort SAUF si quelqu'un avait menti sur sa mort. Et si cela s'avérait vrai, Noah n'aurait aucune pitié pour le menteur. Ces réflexions faites, il demanda donc si quelqu'un avait cautionné sa mort auprès des villageois. La réponse, a laquelle s'attendait fortement Noah fut:

-Oui, Bell, le charpentier.

Son maître le lui annonça à mi-voix, comme si quelqu'un pouvait les entendre, ou comme si il se préparait déjà a la réaction de la personne qui se tenait à ses cotés. Sa prudence n’arrangeât rien car, Noah qui avait déjà bien entendu le nom de la personne qui l'avait "enterré" saisissait déjà son épée et se dirigeait vers la sortie. Ses dernières paroles, adressées à son maître furent:

- Maître, je pars chasser.

Cette phrase, son maître la connaissait bien. Pour avoir déjà vu Noah dans une colère froide envers quelqu'un il savait par expérience que cela se terminait mal. Cette fois ci, en l’occurrence, ça se finirait par la mort d'un des deux parti. D'un hochement de la tête, il le laissa s'en aller. Ce hochement ne fut même pas nécessaire car Noah s'élançait déjà dans la nuit sombre. Regardant son disciple partir dans la nuit sombre, Hajime n'eut qu'une seule pensée:" Pourvu qu'il me revienne en vie". Adressant une rapide prière, il retournât dans son dojo, laissant Noah vaquer à ses funestes occupations.

Courant dans la nuit sombre, L'assassin improvisé ne pensait qu'a tuer la personne qui avait fait en sorte que ses parents le croient morts. Rassemblant ses souvenirs par rapport au charpentier, il ne trouva aucune raison valable pour qu'il ait commis cet acte. repensant au village il situa mentalement l’endroit ou était la maison de Bell. En périphérie de la bourgade, quelque peu isolée du reste du village, si il s'expliquait un peu avec son "meurtrier", même si celui si poussait des cris de cochon que l'on égorge, personne ne l'entendrait, donc il pourrait en faire ce qu'il voulait. Arrivant devant la maison, il observa un peu la silhouette qui se dressait devant lui. De taille respectable, la maison n'en restait pas pour le moins modeste. Se dirigeant vers la porte d'entrée avec une discrétion exemplaire, résultat de multiples chasses en foret durant lesquelles mieux valait surprendre le gibier, Noah consultât rapidement les étoiles; D'après lui, il ne lui restait que quatre heurs maximum avant le lever du jour. Cela serait amplement suffisant. Prenant en compte le fait qu'il se rendait au village a peu près trois quarts d'heure après le lever du jour, cela était un temps largement acceptable pour s'expliquer avec lui et le tuer.Ouvrant avec précaution la porte, Noah montât presque machinalement les escaliers en bois, usés par le temps et les pieds des gens passer dessus. Ouvrant la porte de la chambre, il prit un tabouret et s'asseyat dessus, le plaçant juste devant le lit du charpentier. Toussant fortement dans l'espoir de suscité une réaction, Noah planta son épée dans le sol.Ouvrant doucement les yeux, l'esprit à moitié sortit de sa torpeur, la personne devant lui ne comprit pas directement ce qui se passait. Ayant un petit temps de latence, il se redressa dans son lit.

-Bouh.

Cette phrase, prononcée sur un ton calme et posé eut l'effet recherché presque instantanément. Se ruant hors de son lit, l'ex dormeur fut sûrement au bord de la crise cardiaque. Se levant tranquillement, Noah détourna le lit et s'approcha de lui. Le regardant, toujours d'un air calme, il le regarda tranquillement, se contentant juste d'afficher un sourire posé. Le regardant au point de se recroquevillé, il continua à le regarder, sans jamais croiser ses yeux. S’accroupissant tranquillement, en continuant d'essayer de capter son regard il posa doucement sa main sur sa tête d'un air presque maternel. Approchant sa tête de l'oreille du menuisier, il lui sussura ces mots." Tu sais très bien pourquoi je suis venu.". Noah, toujours calme, reculant doucement sa tête, en veillant bien a laisser son souffle sur sa nuque, Noah se leva, refit le tour du lit tranquillement, prit son épée et se dirigeât vers lui. Levant sa tête de la pointe de son épée, il lui adressa quelques mots. "Des dernières volontés?". Au son de ces mots, la personne qui se tenait devant lui, s’effondrât en larmes. "Je prends cela pour un non." Ces paroles, il les prononça posément, sans empressement, presque sur un ton amer. Levant son épée, il l'abbatit tranquillement, d'un coup sec, sur la gorge exposée de la personne qui se tenait devant lui. Prenant le cadavre et le posant sur son lit, il trempa son doigt dans le sang de sa victime et écrivit sur le mort qui était derrière le lit: "Mort au menteur". Se jugeant satisfait, il reprit son épée, la remit sur son dos et repartit. Demander des explications, il n'y avait pas penser, la colère l'avait aveuglait. Marchant tranquillement vers le chemin menant au dojo, il s’arrêta avant d'ouvrir la porte. Se retournant, il utilisa son épée pour écrire dans la poussière deux simples mots: " Au revoir".

S’enfonçant dans la nuit, il reprit sa barque et partit de l’île aussi furtivement qu'il était arrivé.



Voila pour le post Rp. Si vous voulez voir mon niveau, allez plus sur le lien qui suit, car le post Rp audessus, je me suis surpasss en terme de longueur. Voila le lien:

http://dreamland.forums-actifs.net/t1684-joint-et-gaz-a-tous-les-etages

Aide de compréhension: Les protagonistes sont dans les mndes des reves, il ne controlent pas l'endroit ou ils arrivent. Pour les pouvoirs, ils sont lis à la plus grande peur de la personne qui les détienent. Et pour les post, je suis sous le pseudo de RAPHAEL MICHAELIS


Dernière édition par Ulkiora JaggerJack le Mer 28 Mar 2012 - 14:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fujimi Fukami
Pilier de la Marine
Pilier de la Marine
avatar

Profil Psy : Folle / Mesquine
Nombre de messages : 528
Age : 24
Fruit du Démon : Mushi Mushi no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 3750
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Contre-Amirale

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Dim 8 Jan 2012 - 1:09

Avant même que tu ne continues, il faudra que tu te lises et relises plusieurs fois avant de poster ta présentation. C'est plein de fautes Wink Autant dire que tu n'auras pas de validation si tu postes cette présentation comme le montre tes descriptions physiques.

Bonne chance pour corriger tes fautes présentes, et les futures Wink

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Ven 13 Jan 2012 - 21:50

Merci du conseil , A part ca , est ce que le niveau ( exceptant les fautes ) est plutot bon , correct , mauvais , ou normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Fujimi Fukami
Pilier de la Marine
Pilier de la Marine
avatar

Profil Psy : Folle / Mesquine
Nombre de messages : 528
Age : 24
Fruit du Démon : Mushi Mushi no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 3750
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Contre-Amirale

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Ven 13 Jan 2012 - 22:43

Enlève les fautes déjà, puis je dirai. Et fini ta fiche aussi.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Sam 14 Jan 2012 - 15:49

Ok ! Et c'est parti
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mar 21 Fév 2012 - 16:17

Désolé pour la lenteur de ma fiche mais je pense quelle sera finie avant la fin de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mer 29 Fév 2012 - 15:24

Up! l'histoire est postée( le post Rp dans la semaine
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mer 7 Mar 2012 - 17:49

on attend le post rp
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Sam 24 Mar 2012 - 16:28

Post rp Samedi prochain, désolé pour le retard.





Ps; Ya t'il possibilité de changer de psuedo( donc de nom de perso)?
Revenir en haut Aller en bas
Labrusca D. Kohane
Pirate en devenir
Pirate en devenir
avatar

Nombre de messages : 152

[Feuille de personnage]
• Renommée: 350
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Lun 26 Mar 2012 - 17:17

évidemment, en quoi voudrais-tu que l'on renomme ton personnage?
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mer 28 Mar 2012 - 14:21

Noah Alighieri si possible
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mer 28 Mar 2012 - 14:38

Petit Up au passage, post Rp et nouvelle description physique postée.
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mer 28 Mar 2012 - 17:20

on a changé ton nom.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Jeu 29 Mar 2012 - 21:48

Merci, j'ai vu ça



ps; pret pour la validation!
Revenir en haut Aller en bas
Yue D. Aquila
Bras droit de la Marine
Bras droit de la Marine
avatar

Profil Psy : Neutre Bon/Paria
Nombre de messages : 2774
Age : 32
Fruit du Démon : Aucuns

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5560
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Vice-Amiral

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Lun 2 Avr 2012 - 21:51

Plop à toi.

Bon, pour commencer, je trouve le moral/caractère trop court. Il n'y a même pas le minimum syndical requit. Ensuite, tu demande le fdd de la faucille et tu as basé ton histoire dessus. Hors, sache qu'on peut te refuser le fdd, et donc ton histoire devient complètement incohérente. Ensuite, j'ai lu que tu coupais de l'acier. Hors, ici, ça dépend aussi du niveau du personnage. Donc oui, tu pourrais avoir le fdd mais non, tu ne coupe pas l'acier ou d'autres matériaux durs. Je te rappelle que Zoro n'a tranché l'acier que sur Alabasta.

Modifie tout ça!

____________________________________


Aquila no Theme
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Jeu 5 Avr 2012 - 17:37

Ok, si j'allonge la description morale a la longueur de la physique sa passe?

Et pour les détails du fruits, je vais voir les erreurs et tenté de les corriger


Ps: C'est dans mon histoire? Parceque j'ai pas trouvé. Et si c'est pour la technique avec l'épée que cela te pose un problèe, ca ne coupe pas le métal, la lame pousse verticalement dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alighieri
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Zen
Nombre de messages : 13
Age : 23
Fruit du Démon : En cours de validation

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Ven 13 Avr 2012 - 16:11

Désolé pour le double post, mais je trouve rien
Revenir en haut Aller en bas
Yue D. Aquila
Bras droit de la Marine
Bras droit de la Marine
avatar

Profil Psy : Neutre Bon/Paria
Nombre de messages : 2774
Age : 32
Fruit du Démon : Aucuns

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5560
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Vice-Amiral

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Jeu 19 Avr 2012 - 19:09

Citation :
-1. Faire surgir une lame de n’importe quelle partie de mon corps
-2. Possibilité de faire surgir une lame ce que je tiens à la main.
-3. N’importe quelle type de lame peuvent sortir( Lame de hache, de rapière, épée géante, katana, etc…)
-4. Possibilité de faire sortir une lame dans environnement proche si elle surgit à moins de 10 mètres autour de moi.
Ce tableau fait, il commença à exploiter les différentes facettes de son pouvoir, essayant de trancher tout ce qui lui passait sous la main. Il ajouta cette ligne:
-5. Peut tout trancher, pierre, métal, feu, air, eau et ce quelque soit l'épaisseur de la matière à trancher

Dès la pres', c'est clair que c'est non. Après, comme je t'ai dit, relit toute ton histoire et rectifie.

____________________________________


Aquila no Theme
Revenir en haut Aller en bas
Sid Langren
Seigneur des océans
Seigneur des océans
avatar

Profil Psy : De circonstances
Nombre de messages : 4173
Age : 27
Fruit du Démon : Rasen Rasen no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5000
• Wanted: 460.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Jeu 19 Avr 2012 - 19:49

et en plus c'est redondant avec le supa supa no mi (fruit de mr1 dans le manga).

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Elya Tose
Trappeur
Trappeur
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 24
Fruit du Démon : Hebi Hebi No Mie (modèle Anaconda) : Fouet

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Sam 5 Mai 2012 - 13:29

Encore là ?
Revenir en haut Aller en bas
Xuè Xi Akanawa
Chasseur expérimenté
Chasseur expérimenté


Nombre de messages : 566
Age : 25
Fruit du Démon : Neko Neko no Mie (Version Guépard)

[Feuille de personnage]
• Renommée: 900
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Un nouveau venu   Mar 12 Juin 2012 - 19:45

Bon, sujet clos et à la poubelle!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau venu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau venu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau venu
» Nouveau venu cherche partie(s) de JdR
» le nouveau venu: ametz
» Un nouveau jour, un nouveau venu
» Un nouveau venu du pays de la Choucroute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: