Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mer 11 Juil 2012 - 23:28

- Présentation du joueur IRL -

Prénom :Clem
Age :Bientôt 16 ans
Homme/Femme/Okama :
Comment avez vous connu le forum :Grace à mon grand ami, Google Wink
Combien d'heures vous vous connectez par jour :Hmm.. Je dirais que ça peut aller d'une demi heure à plus de 4 heures si je n'ai rien d'autre à faire
Tes Mangas préférés :One Piece et Fairy Tail
Ton personnage préféré dans One Piece :Question très difficile ^^ Mais je dirais que je préfère Bon Clay pour son apparence quelque peu spéciale, Ussop pour ses mensonges et Luffy pour son caractère hors du commun.
Ce qui t'as motivé à venir : Le contexte et surtout le fait que j'aime One Piece
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR :Hmm... Je dirais trois quatre ans de forum rpg =)
Hobbys :Gym, Télé, ordi, etc...
Autre(s) :Contente d'avoir trouvée ce forum

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom :Winry Hagane

• Surnom (facultatif) :L'Ange Déchue

• Age :26 ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) :Ange Déchue (vous comprendrez en lisant l'histoire ^^)

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) :Revo Power Like a Star @ heaven

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) :Lunatique

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Musicienne, Bretteur et Escroqueuse Professionnelle Wink

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : [Merci de regarder la liste des FDD/Armes disponibles avant de demander. Vous pouvez proposer un FDD ou une arme qui n'est pas dans la liste, mais faites-nous en une description détaillée. Merci également de préciser le niveau ou le rang du FDD ou de l'arme d'exception choisie.]Hmm... J'aimerais savoir s'il est possible de me faire estimer le rang maximum du fruit du démon que je peux prendre à la fin de ma présentation, histoire de choisir selon ce que vous souhaitez et que je ne sois pas déçue de ne pas pouvoir prendre un fruit que je désirerais. (:

• Rêve(s)/But(s) du personnage :Hmm... Trouver un rêve serait bien =) Ensuite, mettre le bordel dans la marine pourrait s'avérer lui plaire Wink, mais son plus grand objectif est sans nul doute de vivre sa vie à fond.

• Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises


• En cas de recyclage de fiche, totale ou partielle veuillez poster l'url de ce forum et la mettre entre les balises, ainsi que d'ajouter "Shazoo" a votre signature sur ce forum.
Code:
 [hide][/hide]

:



◘ Description Physique : [Minimum 5 lignes]



La première caractéristique marquante de notre très chère Winry est qu'elle a une manière très étrange de se mouvoir. Déjà, comme toutes les femmes vous me direz, mais en plus exagéré, sa démarche est fluide et élastique, comme celle d'un loup, d'un tigre, enfin, de bien des animaux sauvages qu'aujourd'hui nous connaissons. De plus, elle a horreur du bruit, donc il fait l'effort de ne pas en faire elle-même. Elle marche donc silencieusement et fait rouler ses muscles sous sa peau afin de contrôler chaque mouvement. Mais l'étrangeté de ses gestes vient du fait qu'elle s'efforce de faire de très grands pas, en allongeant sa jambe et son corps tout entier vers l'avant. C'est avec souplesse qu'elle va traverser une rivière, avec svelte qu'elle escaladera, ou encore avec élasticité qu’elle se battra contre vous. Oui, Winry semble très … originale, rien qu'en la voyant marcher. C'est fou ça. Ah, oui, et elle le dira souvent – peut-être sa réplique favorite – : c'est fou ça, de sa voix franche et impressionnée, celle d'une petite sœur, d'une amie pleine de style, d'une ennemie tétanisante ou d'un maître. Sa voix, comment dire, est un mélange de saveurs. Il y a du miel pour le doux et du caramel pour le chaud. Il y a de la glace pour le glacial et du café pour le grave. Quoique le café est loin d’être assez sombre. Plutôt du cacao pur incrusté de copeau de café pour le grave. Enfin, il y a du lait pour la fluidité, et il y a quelque chose, le genre d'ingrédient que vous avez goûté une seule fois dans votre vie et que vous ne retrouvez jamais. Donc, ce … truc, et bien, il dépend de vous, et qu'est-ce que ça marque ? En fait, on ne sait pas trop. C'est comme pour tout, ça dépend de vous.

Mais Winry n'est pas dotée que d'une voix magnifiquement harmonieuse, non. Elle a aussi … la classe. Ses formes sont celles d’une jeune femme ayant terminée sa croissance. Et ses muscles, ayant été travaillés durant la quasi-totalité de son enfance sont recouverts comme tout le monde par une peau, diaphane, douce et raffinée. Quant à sa chevelure d’un noir de jais, seul héritage de son père qu’elle n’a jamais connu, elle la teint la plupart du temps quand elle n’a rien d’autre à faire. Qui n’a jamais trouvé amusant de se déguiser ? Pour Winry, c’est une passion, une activité qu’elle apprécie et à laquelle elle est constamment vouée. Achetée des lentilles pour troquer ses yeux bleu cyan contre des couleurs plus originales est également un de ses passe-temps. Ses cheveux son lisses, soyeux, nien entretenus tout simplement. Ses yeux naturels sont bleus, un peu comme un ciel au milieu de la journée, sans nuages pour le troubler, couleur saphir en légèrement plus clair. Ceux-ci dérangent la plupart des gens, leurs donnant l'impression d'être aussi facile à lire qu'un simple bouquin. Mais en vérité, ce sont toutes les expressions et sentiments de la demoiselle qui y paraissent, sortent au grand jour, en faisant un point faible de taille. Pour clore cette description de Winry, il est important d’ajouter qu’une cicatrice en forme de V est visible sur ses omoplates, montrant à tous l’abandon de ses ailes. Celle-ci, plus blanche que sa peau est comme on pourrait dire, son complexe. Son nez trop court est également un détail qu'elle n'apprécie pas. Quant à sa démarche particulière, elle fait comme si derien n'était, mais elle voit bien que les personnes y faisant attention sont plutôt amusé. Bref, Winry et bizarre, et rien ne la changera.


◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes]

1- Winry n'a pas l'habitude de demandé aux personnes qu'elle croise la manière dont ils la perçoivent, mais je vais vous décrire, si elle n'avait pas été elle, comment elle se serait perçue. Pour commencer, elle semble être quelqu’un d’assez facile d’accès, malgré ce qu'elle essaye de montrer aux autres. Elle n'est ni trop gentille, ni trop méchante, elle préfére se situer juste au milieu pour juger, c'est mieux d'après elle, non pas qu'elle sache agir exactement comme il faut, ça serait beaucoup trop prétentieux de sa part de dire ça, surtout qu'elle se foure toujours dans un tas de pétrin dont il est difficile de s'extriper sans séquelles. Disons que ses mauvais actes, sont égaux à ses beaux gestes. Elle peux aussi bien cracher sur la tronche d’un type qu'elle hait, que se jeter dans une rivière pour sauver un autre mec de la noyade et s'il se trouve être à son goût, elle n'appelle pas les pompiers, et fait les premiers soins elle-même. Vous l’aurez aussi compris, notre ange n'est pas du genre chaste et prude, son corps élancé lui sert à attirer les hommes, elle en suis fière d’ailleurs et ne promets rien d'impossible, elle n'est suis pas une fabulatrice, quoi qu'elle soit relativement dragueuse. Elle aime plaire, est-ce un mal ? J’en doute, beaucoup font des choses bien pire qu'elle pour parvenir à leurs fins… Mais c'est sans doute est-ce un peu lâche de raisonner ainsi non ? Cela reste sa manière de penser, pour se pardonner ses écarts. "Faite moi confiance", phrase qu'elle a tendance à répeter un bon nombre de fois. Manipulatrice de nature, elle souhaite toujours profiter des situations et en ressortir gagnante. Il faut ajouter qu'elle déteste perdre et que malgré sa volontée, cela lui arrive la plupart du temps. C'est embétant, mais elle s'y fait au fils du temps. Elle est comme une bouteille à la mer, symbole de désespoir, brillant de folie, se terminant cassé au fond de sa propre vie et dérivant ainsi au grès des désirs des gens.

2- Etant plutôt du genre lunatique, Winry peut aussi se montrer austère et exceptionnellement fière.La mauvaise foi qui l'habite l'empêche de délivrer des louanges au sujet des hommes envers lesquels elle n'a aucunement confiance, bien qu'elle s'en serve sans remords. Malgré tout cela, la jeune femme à appris durant le début de sa vie à respecter deux trois choses:
- La première étant la vie elle-même. Si elle en a la possibilité, Winry évitera d'y mettre fin.
- La deuxième, étant la richesse car, si l'on venait à agiter des berrys sous son nez, la demoiselle changerait soudainement de personnalité, désirant à tout prit s'en emparer.
- Puis la troisième, le talent. N’importe quelle maîtrise, du moment qu’elle est grande attirera l’œil de Winry, ainsi que son respect le plus grand… Mais bien souvent, ces deux dernières qualités sont parfois, voir même souvent très lié, à part peut-être pour quelques chanceux peuvant excepter à la règle… Des pirates dans ce monde ou des révolutionnaires…
Pour ceux ayant passé du temps avec Winry, ils savent tous qu'elle ronchonne à longueur de journée et grommele sur les défauts qu'elle rencontre, qu'il soit physique, ou fasse partis de l'équipement d'une personne. Experte en la matière, elle ne peut simplement pas s'en empêcher. Alors, soit elle cache cela dans une partie de son esprit, soit elle le débale comme un cadeau surprise à chaque passant qu'elle croise sur son chemin. Le pire dans tout ça, c'est que ce sortir de cet état de ronchonneuse lui prend, beaucoup, voir énormément de temps. Lorsqu'elle commence, préparez vous car cela risque de chauffer. Autre particularité de la demoiselle, elle garde toujours sur elle un tout petit carnet qu'elle nomme le livret des rancunes. Elle y note toutes les atrocités dites à son sujet afin de ne jamais les oublier. Il lui arrive également de mentir quand cela s'avère nécessaire et de voir jusqu'ou tout cela la mène. Malheureusement pour elle, elle ne met pas en applique certains proverbes qui pourraient lui sauver la mise comme "Tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler". Ces paroles sortent naturellement bien qu'il soit dangeureux pour elle de les assumer parfois. Elle ne prend pas les choses assez au sérieux, hormis quand on lui met un Lieutenant voir plus sous le nez, dans ce cas, elle préfère rester discrète. Fataliste, elle pense que la vie reste sans pitié à tout moment.
Arrogante, grognonne, sans gène, ambitieuse et avare, voila quelques mots permettant de cerner son mauvais côté.
.


◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]


Et si j’étais immortelle, je pourrais prendre le temps de vivre. Je n’aurais plus à chercher, tout viendrait à moi. Il faut croire que les êtres vivants sont peu patients. Je ne peux peut-être plus supporter l’attente. L’attente de quelque chose qui pourrait arriver, mais qui ne viendra jamais, malgré mes efforts, malgré ma peine, malgré mon tourment. Il y avait toujours une fin à notre longue route, en prétendant que la vie est une route. J’aimais cette image : elle était simple, et on pouvait la modeler. Une route pouvait être barrée, traverser des régions montagneuses, brûler sous le soleil, ou encore être parcourue à deux. Il était facile d’assimiler nos péripéties quotidiennes à cette route. J’étais, en ce moment, dans une ère étrange de ma vie, et la forme que ma route prenait ne pouvait être autre que celle d’un labyrinthe empli d’ombre. Je me perdais simplement en vivant à l’intérieur. Revoyant les mêmes murs, rencontrant les mêmes problèmes, et quoique je cherche, je ne le trouverai pas. Je n’avais qu’à me recroqueviller et attendre que la vie m’apporte mes récompenses. Méritais-je d’être récompensée ? Je m’en foutais. Une sombre âme en moi me disait : tu t’es détruit pour le monde, il pourrait au moins t’offrir les pansements. Mais je regardais avec nostalgie le chemin qui disparaissait derrière moi, et je me forçais à croire que j’étais heureuse. Coincée dans un labyrinthe, mais heureuse. J’avais Mago, le vieux pour me donner un coup de main lorsque la douleur était insupportable. Et même alors que le ciel était couvert de nuages, je continuais à fixer le soleil. Le labyrinthe pouvait être grand, la voûte céleste le serait encore plus.


♣️♣️♣️

Au fin fond d'une ruelle sombre d'Angel Island, un linge bleu gisait sur la route enveloppant deux enfants en bas âge. Ceux-ci venaient juste d'être lâchement abandonnés par leurs propres parents tel de simples objets quelconques. Prédestinés à la mort un tel symbole d'innocence devrait être interdit, mais pourtant c'est bien ce qui s'est passé dans la vie de ces bébés. Une jeune fille passant dans ce coin obscure de la ville en compagnie de son grand frère et de ses parents entendit les cris stridents des nouveaux nés. Curieuse, elle s’approcha du morceau de tissu, saisit délicatement les deux enfants et décida de les emmener chez elle. C'est suite à cet événement que l'histoire de Winry l'ange déchu s'écrivit.




Chapitre I

Cinq ans passèrent après la découverte de Winry et de Razer, les gosses ayant été recueillis par une famille du nom de Harper. Elle ne pouvait que les considérer d'une gentillesse absolue du haut de ses cinq petites années. Elle et son frère leur seraient reconnaissants à jamais. Innocente et incertaine, elle pensait que la vie qu’elle menait était tout ce qu’il y avait de normal. Après tout, ces personnes lui avaient donné un foyer, ainsi qu'un prénom. Ce n’était pas rien. Mais malgré les belles apparences de sa situation, elle vivait telle une esclave, enfermée dans cette demeure et contrainte de travailler au service de la belle mère pour ne pas finir une seconde fois à la rue, dehors et sans pouvoir se restaurer. Winry servait donc dans l'auberge d'à côté, faisant la plonge jour et nuit sans protester. Razer, lui, travaillait en tant que surveillant de cuisson des plats. Elle ne se plaignait jamais, ne connaissant personne ayant une vie différente de la sienne, n’ayant pas d’ami à qui raconter ce qu’elle vivait et personne ne daignant l’instruire. Elle était tout simplement ignorante de sa propre situation. La petite brunette n'irait pas à l'école, son destin la voulant séquestrer à jamais, telle une Cendrillon dans sa tour. Elle ne connaîtrait pas les joies de l’amitié et du soupçon d’aventure qu’elle désirait tant. Un matin comme les autres, en rentrant de son mois de travail à l’auberge, Winry découvrit la villa dans laquelle elle avait commencé à grandir sous un aspect méconnaissable. Elle ne le savait pas encore, mais aujourd’hui, sa vie allait changer du tout au tout.

Il n'y avait rien de plus étrange que cette gigantesque baraque, morte pendant la journée. C'était un bâtiment qui menaçait de s'effondrer, délabré, noir, étouffé par la poussière qui entre, qui sort, qui entre, comme si elle dansait. Cet immense immeuble était au bout d'une impasse, comme abandonné à son sort. Mais cette habitation avait désormais un secret. En fait, beaucoup d'hommes connaissent ce secret, et ils en profitent bel et bien. Le jour, ils regardent cette baraque délavée, encombrée par les poubelles, sans grand intérêt. Sur une enseigne que seuls ceux qui sortent la nuit peuvent voir, des lettres lumineuses vertes clignotent : « searching for happiness », une flèche en dessous montrant l'entrée de la maison. Sommes nous vraiment à la recherche du bonheur ? Si oui, le trouverions nous dans cet endroit ? Le lieu était fait de pierre et de bois, une planche surplombait l'entrée, nommant le lieu : « One-eyed-Angel ». Angel-n'a-qu'un-œil. Pourquoi ? Ce lieu existe depuis longtemps si bien qu'on a oublié la signification d'Angel. Regrettable...
Mais pourquoi vous parler d'un lieu à secret, si ce n'est pour vous le révéler ? Car One-eyed-Angel a un secret. C'était un lieu nocturne, se réveillant la nuit. Et les hommes aimaient y aller. La nuit, les lumières s'allument et la fête débutait. Chaque soir. Les hommes y trouvent leur bonheur, ou plutôt croient le trouver. Et les femmes … comment vous dire … y travaillent. En fait, One-eyed-Angel est un bordel ouvert depuis trois semaines, tout simplement. Vers 8 heures, l'enseigne s'allume en clignotant, et les hommes y sont attirés par le parfum féminin et envoûtant qui s'y cache. Enfin, cet immeuble semble sordide à l'extérieur, mais les hommes, une fois dedans, se sentent dans une atmosphère conviviale et sereine. Chacun, en arrivant, choisit sa compagne pour une nuit parmi toute celle présente dans le hall. Et pendant la nuit, qu'il soit marié ou pas, l'homme essaye de revivre les moments de sa jeunesse passée.
Les jeunes garçons aussi, bien que leur père leur ait interdit, courent, montent sur les poubelles et s'appuient sur le rebord de la fenêtre pour pouvoir rêver un peu. Mais ils n'ont que douze ans, ils ont encore cette innocence, cette ignorance, qu'ont perdus les adultes. On a toujours dit que la femme était une tentatrice, un fléau, un démon qui fit que les hommes n'étaient plus des dieux sur Terre. Ève offrit la pomme à Adam, Pandore est une vengeance destinée à Prométhée, et la femme est pleine de fantasmes que l'homme veut apaiser. Voilà pourquoi il va au One-eyed-Angel. Pour vivre avec ce qui l'a détruit. Que des machistes par ici.


Dehors, deux enfants voudraient rentrer et observer les déesses de plus près, mais la poubelle vacille et ils tombent dans un grand fracas. Ils roulent tout deux dans la poussière et recherchent un endroit où se cacher, au cas où l'un des gérant du bordel viendrait à sortir. Ils se faufilent derrière d'autres poubelles et attendent, la respiration haletante. Personne ne sort, ils soupirent tout deux de soulagement. Mais l'un deux tape l'autre du coude et désigne d'un mouvement de menton une ombre haute d'environ une quarantaine de centimètres, noire, et très peu accueillante.


-Seb, c'est un chat. Tu flippes pour rien. Nada, comme d'hab...


Il s'appelle Sébastien Ashmoore, mais son meilleur ami Matteo Stanley le nomme amicalement Seb.


-Mat, y'a pas qu'un chat.


Non, il n'y a pas qu'un chat, mais plutôt un empire félin. Près des murs, dissimulés dans les poubelles, au milieu du caniveau, sur la chaussée, derrière eux, en arc de cercle autour du premier chat. Partout. Mat frissonne, et Seb, qui a sa paume posée sur l'avant-bras de son ami, sent son désarroi ainsi que sa peur, car ses poils se relèvent un à un lentement...
Le chat crache, et les autres félins s'avancent rapidement vers les deux enfants. Ils se font griffer, essayent de se relever en vain, de se dégager de cette masse de chats enragés. Ils commencent à courir vers la rue éclairée, les membres et le visage redécorés par quelques traits ensanglantés. Ces deux-là sont restés innocents et n'ont jamais mis les pieds dans un bordel de leur vie, nous vous le garantissons.

Mais revenons à notre impasse, à ce One-eyed-Angel et à Winry, encore choquée de sa découverte.


La jeune fille rentra donc dans la maison pleine de vie à cette heure-ci et fila à l’étage demander le pourquoi du comment à ses parents adoptifs. Bien évidemment, elle eu beau chercher, elle ne les trouva guère et le gérant du bordel lui tomba malencontreusement dessus. Elle lui expliqua qui elle était, et l’homme un rictus découvrant sa parfaite dentition lui suggéra de monter au grenier. Là haut, tout ce qu’elle découvrit resta à jamais graver dans son esprit d’enfant.
Les deux anciens patrons de l’auberge l’ayant hébergé pendant de nombreuses semaines étaient tout deux allongés sur le sol poussiéreux de la remise, côte à côte, endormit à jamais en plein milieu d'une flaque rouge d'hémoglobine. La jeune enfant, ne sachant rien de la mort, tenta en vain de les réveiller. Elle resta ainsi, des jours entiers assise à les regarder sans manger la moindre nourriture, attendant qu'ils se réveillent. Les corps pourrissaient rapidement dans cette atmosphère lugubre, clos et les vaines tentatives de la fillette pour éloigner les insectes de ceux qui l’avaient recueilli échouèrent. Les fourmis, cafards et autres prirent possession des deux défunts. Puis enfin, rentra la véritable fille des deux adultes. Celle-ci devant un tel spectacle afficha une mine horrifiée, elle regarda dans tout les sens, et la seule chose qu'elle aperçut fut Winry tenant l'arme du crime à la main, posant son regard innocent en direction de la scène. Sans réfléchir, la demoiselle prit l'escargophone qui ne se trouvait pas loin et dénonça la brunette à la marine, faisant d'elle une criminelle du haut de ses 7 ans. Le crime des deux patrons ne fut pas le seul truc que l’ont lui mit sur le dos, l’existence de ce bordel fut également un détail qui fit quelque peu augmenter sa prime, étant un lieu interdit sur Angel Island.


Chapitre II

Courant à travers les pâtés de maisons, Winry était désormais âgée de 13 ans. Sa prime depuis le premier incident avait augmenté en masse. Chaque crime ne pouvant être résolu avait été mis à sa charge. Et oui, il était facile pour la justice locale malhonnête d'inculper une jeune voleuse plutôt que de réfléchir et de passer des mois sur une affaire. Les épaules de la brunette commençaient à sentir peser le poids de tous ces meurtres avec lesquelles elle n'avait rien à voir. L'île des anges était désormais incertaine pour elle. Elle en avait marre de courir pour survivre, de sentir son sang battre à ses tempes, s'en était trop. Ses prunelles bleues-vertes versèrent quelques larmes jusqu'à ce qu'elle daigne enfin reprendre sa route en reniflant.

Un soir, Winry se réveilla en sursaut. Un verrou venait de se refermer. Elle était enfermée dans une cage. Croyant avoir été attrapé par des marines, elle ne pût s'empêcher de trouver étrange le fait que sa compagne d'incarcération n'était autre que la fille modèle de ses anciens hébergeurs. Regardant dans l'obscurité, elle aperçut des dents d'une blancheur éclatante. Un rictus semblable à un croissant de lune. Qui était donc ce personnage qui faisait froid dans le dos ? L'homme se présenta comme le meurtrier des vieux hébergeurs et leur appris qu'il allait enfin terminer son travail en les faisant devenir ses esclaves toute les deux. Il semblait jubiler, un vrai malade mental pour tout vous dire. La jeune fille reconnut le patron du bordel mais ne pipa mot au sujet de son odieuse tromperie. Winry qui avait une carrure moins frêle que sa "sœur" fut contrainte d'effectuer des combats clandestins alors que la deuxième, elle, personne hormis le malfaiteur ne savait ce qu'elle devenait. A ce moment là, la jeune fille commençait déjà à détester progressivement les anges. Tous les soirs, elle entendait des cris de douleurs en provenance du lieu où était entreposée la cage de la blondinette si bien que cela devenait insupportable à ses oreilles et qu’à son âge, elle commençait déjà à sombrer dans la folie. Malheureusement, un soir, les cris de souffrance de la fillette se firent de plus en plus terrifiant jusqu'à ce qu'on coup de feu la fasse taire. Puis, plus rien. Silence. Néant total.

Chapitre III

Deux ans s’écoulèrent, Winry avait désormais 15 ans. Elle était toujours esclave, sa situation ne s'était pas améliorée depuis. D'après son maître, elle n'était bonne qu'à divertir les anges en combattant des marines enlevés sur des lieux divers. Après le combat, on laissait un as de pique sur le corps de la victime, puis on changeait d'endroit. C'est à cause de cela que la prime de Winry montait inlassablement. La brunette était dégoûtée de les voir rire d'un spectacle aussi cruel qu'un combat à mort qui plus est, donné sans raison valable, mais elle ne pouvait rien faire pour manifester sa colère envers eux. Elle les haïssait désormais, si bien qu'elle ne supportait même plus d'appartenir à la même race qu'eux. A chaque minute qu'elle avait de libre, elle élaborait tous les plans possibles et inimaginables qui lui permettraient de s'échapper et durant un combat assez spécial, une chance s'offrit enfin à elle.
Son adversaire n'était pas comme tous les autres, il était humain et possédait des dons impressionnants, un humain qui avait eut la chance de manger un fruit du démon. Winry ne pouvait s'empêcher de l'envier au niveau du fait qu'il avait dût traverser de nombreuses aventures ou missions pour trouver ce fruit. Liberté, si seulement elle avait pût se familiariser un seul instant avec ce mot… Après ce court instant de rêverie, le vrai combat s'annonça. L’arène circulaire changea d’aspect, une montagne sinistre se formant en son centre. Les spectateurs, impressionnés poussaient tous des cris d’admiration rendant palpable la tension entre les deux adversaires. La jeune fille saisit ses deux sabres et fonça sur l'homme, menant son premier assaut. Aucun des deux combattants ne voulait mourir pour que l'autre puisse vivre. L'ange était à égalité avec l'humain ce qui l'étonna fortement, ayant un instinct de survie incroyable et n'ayant, grâce à cela perdu aucuns de ses précédents combats. Suite à trois heures intensive, Winry pût enfin mettre fin à l'enfer qu'elle traversait, perforant la poitrine de sa victime d'un coup de katana bien placé. Sa rage et sa volonté de vivre avait parlé. Elle continuerait de faire partie de ce monde, que ce soit pour quelques secondes ou de nombreuses années. Néanmoins, ne pouvant contrôler sa soudaine rage, elle détruisit tout sur son passage, tuant les spectateurs avec jouissance jusqu'au dernier. Malheureusement pour elle, un des invités du spectacle était plus important que les autres. Sa prime augmenta de plus belle pour avoir assassiné un Dragon Céleste, mais cela, la jeune fille n’en savait rien. Peu après, dans un accès de folie, Winry coupa ses ailes, signe de son appartenance au monde des anges. Criant de douleur, elle se les arracha. Une par une. Les blessures étaient telles que son sang coulait à flot, deux grandes entailles ouvertes au niveau de ses omoplates par lesquelles l'hémoglobine ne cessait de s'échapper en même temps que la vie de l'ange déchue. D'après Winry, la mort n'était rien comparée à la souffrance qu'elle avait éprouvée durant cet instant. Quelques minutes après, l'ange déchu tomba dans le coma, au milieu des cadavres. Toujours ce même sentiment d’innocence se lisant sur son visage.


Chapitre IV


Pendant ce temps, sur Angel Island, une personne d’importance effectuait une reconnaissance du terrain. Le roi de Mastanya, un royaume connu de peu de monde venait d’accoster sur l’île céleste, convié à la parade annuelle. Celui-ci était un homme de bien, loin d’être tyran, il ne recherchait que le bien de son peuple. Sa femme, la reine était aussi somptueuse que l’astre lumineux lui-même et beaucoup de filles enviaient sa beauté. Le couple parfait si l’on voulait l’entendre. Mais, dans ce sublime tableau, il manquait au roi une progéniture pour lui succéder. Ou du moins, il avait bien un fils, mais celui-ci sombrait peu à peu dans le mal. Il était ici, à la recherche d’une femme qui pourrait le ramener vers la lumière. C’est vrai, quoi de mieux qu’un ange pour représenter le bien ? C’est à ce moment-là qu’il aperçu pour la première fois la fillette dont il avait toujours rêvé. Il savait que c’était elle. Il le sentait. Bien qu’en ce moment même, son odorat était oppressé par l’odeur du sang. Il ramassa l’enfant dans ses bras, les cheveux bruns de celle-ci imbibée de sa propre hémoglobine, puis il ordonna que l’on fasse tout pour la soigner. La cérémonie, elle, se déroula agréablement bien, et une fois rentré à Mastanya, Le roi pût enfin présenter Winry à son fils. Leur rencontre fut magique, on aurait dit que les deux êtres étaient prédestinés à finir ensemble. Ce fut à cet instant que la jeune femme connue la joie, et seulement à cet instant. Mais, un mal ravageait silencieusement le pays. La rébellion prenait de l’ampleur, et bientôt, la famille royale risquait d’être gravement touchée. Il fut donc décidé d’éloigner les deux femmes du champ de bataille afin qu’elle puisse survivre.

Dans la salle du trône, la réunion familiale venait de débuter. Le roi, pensif, se tut quelques secondes, puis se dirigea vers un mur, avant de donner sans relâche un violent coup sur celui-ci. Soudainement, tous les murs de la pièce se mirent à trembler et peu à peu un passage s'ouvrit, laissant tomber la poussière qui s'y était logé au fil des années. Ce passage décelait en vrai des escaliers qui menait à un endroit encore inconnu pour chaque membre de la famille royale hormis un seul. Le roi se tourna et demanda à sa femme et son fils de prendre les escaliers, il les mènerait à une petite crique où se trouvait un bateau avec un petit équipage de fortune ainsi qu’un capitaine en qui reposait toute sa confiance. Sans dire mot la reine descendit les marches, alors que Winry regarda l’homme qu’elle considérait comme son propre père pendant quelques secondes jusqu'à ce que celui-ci sorte de la chambre avec précipitation. Winry se retourna et regarda les sombres escaliers qui s'enfonçait dans les ténèbres, puis elle fit un pas puis un autre et descendit les marches une par une, méfiante. Après quelques minutes, elles arrivèrent toutes les deux à la crique, comme le roi l'avait dit, il y avait un bateau et le capitaine qui se trouvait debout devant celui-ci, était prêt à les accueillir. La reine fit quelques pas et salua le navigateur, qui se baissa en signe de respect, puis il resta dans cette position jusqu'à ce que la princesse passe. Une fois les salutations faites, ils mirent les voiles.

Mais malheureusement pour elle, Winry n'eut pas le temps de goûter à la liberté que le roi avait voulut pour elle, étant stoppé par un bateau et embarqué par un Tenryuubito désirant en faire son esclave personnelle.

Chapitre V

Aujourd’hui, il faisait beau sur l’Archipel Sabondy. Un jour spécial débutait. Les bulles faisant la renommée de cette île que Winry avait baptisé l’Archipel savonneuse valsaient dans les airs, offrant un magnifique spectacle pour les plus observateurs. La jeune femme parcourait la mangrove en compagnie d’un groupe de personne d’apparence plutôt lugubre, affichant une mine indifférente à tout ce qui se passait autour d’elle. Affublé d’horrible fringues noires comme les deux autres personnes à ses côtés, elle encerclait le dragon céleste afin de le protéger. Oui, vous avez deviné. En arrivant sur Sabondy, Le Tenryuubito avait fait d’elle un de ses gardes du corps. Comble de la situation, Winry était en quelque sorte contrainte d’obéir à moins de souhaiter que son collier ne lui saute à la figure. Combien de fois avait-elle voulut lui flanquer une bonne correction pour tout ce qu’il lui avait fait subir ? Elle ne serait même plus capable de vous donner un chiffre. Mais bon, afin d’honorer la mémoire et le sacrifice de la reine, elle se devait d’exécuter les ordres sans broncher. Dans le quartier des esclaves, nombreux étaient les habitants ayant perdu des proches à cause des Tenryuubito, si bien qu’ils ne prenaient même pas la peine de s’agenouiller face à celui-ci. Erreur Fatale. L’homme portant cette étrange casque sur la tête pour éviter de respirer le même air que les personnes qu’il traitait de déchet sortit son arme et tirant sur un homme au hasard qui tomba par terre, raide mort. La foule affolée par le bruit se mit à courir en tous sens.

Seul restez sur les lieux les plus courageux, ou plutôt… les plus fous et désireux d’en finir avec la vie. Trois de ces barbares foncèrent sur le dragon céleste et se retrouvèrent aussitôt confronté aux deux gardes du corps masculins. Mais malheureusement pour eux, les trois hommes n’étaient pas les seuls. Deux autres brigands s’avancèrent silencieusement derrière le, Tenryuubito puis s’apprêtèrent à mettre fin à sa vie facile et douillette. Winry, en quelques secondes à peine se retrouva entre l’homme qui avait ôté la vie de sa mère adoptive et les brigands désireux de vengeance, et le combat commença. Sans difficulté, à l’aide de coup de pieds bien placés, ses adversaires furent mis hors d’état de nuire. Ceci fait, le convoi repartit comme il était venu, le sang souillant les habits des gardes du corps. Jours après jours, les combats s'enchaînaient et les victoires aussi, en peu de temps Winry était devenue la meilleure des 3 gardes, elle fut tellement forte qu'à l'âge de 17 ans elle se battait contre toutes les crapules en voulant au Tenryuubito et par chance elle gagnait toujours.

Étant bonne combattante à cet âge, il fut demandé au Tenryuubito de laisser Winry faire partie des forces du gouvernement. En ayant assez de s'occuper d’elle, le dragon céleste accepta et libéra la jeune femme, qui entra par la suite dans la marine, ses fautes passées mise de côté. Les mois passèrent, puis les années et la jeune femme s'était liée d'amitié avec un marine qui était dans la même unité qu’elle. Ensemble ils montèrent en grade et furent vite surnommés les deux cyclones, pour leurs techniques incroyablement synchronisés et rapides. Leurs plus grandes victoires étaient la découverte d'un fruit du démon, qu'elle avait pris soin de remettre à leurs supérieurs, préférant le pas être tentée. Le couple vivaient une vie parfaite et pourtant, un jour fatidique et inévitable arriva...

Chapitre VI

« À toutes les unités, alerte dans le secteur deux ! À toutes les unités vous êtes priez d'aller au secteur deux ! »

Alex, le partenaire de Winry, fut réveillé par cette alerte et comme à son habitude il prit son temps pour se préparer voulant être beau pour affronter tous les dangers possibles. Une fois prêt il sortit de sa chambre et là il put remarquer qu'à l'extérieur la base était complètement détruite...Etrange.

« Où est donc Winry quand on a besoin d’elle ?... »

Il se mit à courir en direction du secteur indiqué, mais ce fut pour lui très pénible de parvenir à cet endroit, le bâtiment étant partiellement détruit et certain couloir étant bloqué par des pierres suite à plusieurs effondrements. Après quelques vaines tentatives, Alex renonça et décida alors de sortir de la base, espérant trouver un chemin plus rapide jusqu’au secteur deux. Il prit quelques couloirs et quelques raccourcis et au bout d'un moment il trouva enfin la sortie, celle-ci était encore intact, mais le plafond décelait quelques fissures et n'allait pas tarder à s'effondrer. Alex fit alors un léger sourire et se mit à courir. Mais au même moment le plafond avait décidé de tomber, il effectua gracieusement un léger saut et glissa une fois arrivé sol, par chance il passa de justesse. Il se releva et fit un grand sourire.

« Toujours avec le style. »

Après ce léger commentaire montrant à quel point son égo allait loin, il sortit de la base. Dehors il pouvait voir quelques marines. Il s'empressa de les rejoindre et une fois à leurs côtés, il ouvrit la bouche pour permettre à quelques mots d'en sortir.

« Au rapport! »

« Plusieurs d'entre nous sommes blessés et il y a déjà eu beaucoup de mort mon commandant. »

« Je vois et qui est la cause de tout ce remue-ménage ? »

« On dit que c'est un marine possédant un pouvoir conféré par un fruit du démon. »

« Tss... Ou est Winry quand on a besoin d’elle ?! »

Soudain un homme sortit en courant et cria.

« Vite fuyez, la personne qui nous attaque c'est... Argh, une… ! »


L'homme venait de se faire toucher par une chose bien étrange, on aurait dit une flèche lumineuse dont lui et sa coéquipière avait le secret. Le projectile avait par la suite frappé le sol et une épaisse fumée de poussière se forma...

« Vite préparez-vous à vous battre jusqu'à la mort ! »

Un hurlement de soldats se fit entendre, ils étaient tous prêt à se battre aux périls de leurs misérables et insignifiantes vies pour le gouvernement. Soudain une silhouette se distingua. Peu à peu la fumée qui s'était formée, se dissipait, dévoilant le corps de celle qui se trouvait derrière le chaos. À la vue de cette femme, les yeux d'Alex s'ouvrirent comme jamais...

« Huhuhuhu. »

Ce petit rire venait de la bouche de celle qui avait détruit la base, et cette femme n'était rien d'autre que Winry...

« Ry-Chan qu'est-ce que tu as fait ?! Et pourquoi ? »

Parce que je hais les marines, je hais ce gouvernement et je compte bien le détruire... Mais j'ai une proposition à te faire, rejoins et devient mon second, ensemble nous fonderons notre monde.

« Non je suis un marine, j'ai prêté serment. »

« Tu es vraiment idiot... Je suis désolé, mais je suis contrainte de te tuer et de détruire cette île. »

«Détruire l'île ? Et les habitants alors ? »

« Les habitants... ? C’est une perte regrettable, mais je n’ai pas le choix si je veux mener mon projet à bien et toi l'ami tu es mon adversaire désormais. »

« Tss enfoirée... Je ne vais pas te laisser faire Winry. »

« Huhu ? J'aimerais bien voir ça. »

Alex courut vers Winry, mais sa course fut stoppée par un homme. Cet homme était Kai, un gradé censé protéger l'île.

« Mr Kei... ? »

« Oh Kei-kun, ça fait bien longtemps dis-moi, qu'est-ce que tu fais ici ? »

L'homme demanda à Evans de reculer, puis il se tourna face à Winry, un léger sourire sur le visage.

« Dès que j'ai vu que le fruit du démon avait disparu, je me suis douté que tu étais dans le coup alors, je suis venu le plus vite que possible. »

« Huhuhu, tu as toujours été très clairvoyant et perspicace mon cher Kei-kun, mais penses-tu sérieusement pouvoir me battre ? »

« Hahaha, je ne suis pas haut gradé pour rien ! »

Les deux marines sautèrent en même temps et le combat commença...
Quelques heures plus tard, Winry se trouvait à bord d'un bateau, assise sur une chaise avec son magnifique sourire, contemplant l'île qu'il venait de mettre à feu et à sang... L'île Santastruel avant le désastre était peuplée de 200 000 personnes... Après le désastre le chiffre avait été réduit à... 0. La balle qu’elle avait reçu dans le ventre ne la faisait pas tant souffrir que ça, étrange.
Par la suite la quête de Winry fut entamé, il put s'apercevoir qu'après le désastre sur l'île, une prime fut placé sur sa tête, cette prime …Plutôt haute, Alors, qu'il n'avait que détruit une île et blessé un gradé ? Et bien parce-que le Tenryuubito en avait décidé ainsi, il ne voulait pas voir son ancien esclave en vie après l'affront qu'elle avait porté au gouvernement mondial et ainsi aux Tenryuubito. Mais ce n'était pas la seule chose, le Tenryuubito ne voulait pas que son père le sermonne pour avoir libéré un esclave même sous la demande du gouvernement mondial, il devait réparer sa faute...



Chapitre VII

« Hé Oh ! Réveille toi la miss ! »

Un vieux d'environs 70 ans s'était penché vers Winry. La magnifique femme qu'elle était restait profondément endormit. Ayant perdu beaucoup de sang pendant le combat, elle était restée inconsciente pendant deux trois jours. Le sexagénaire se traina jusqu'au puit le plus proche puis revint avec un seau d'eau glacé qu'il renversa sur la tête de Winry. L'effet attendu ne vint pas, et le vieux, généreux prit l'ange déchue et l'amena chez lui. Winry ne tarda pas à se réveiller, un masque de pierre cachant ses sentiments. Ce fut lui qui lui apprit que l’enfant qu’elle attendait était mort pendant son combat contre Kai. C’était lui qui l’avait trouvé dans le bateau, quelques jours après la destruction de l’île et de sa base. Elle ne pouvait pas s’empêcher de lui en vouloir de lui avoir appris qu’elle était enceinte. Pas de n’importe qui d’ailleurs, mais d’Alex, son ancien compagnon. Pour ce fruit du démon, elle avait tout gâché. Sa folie l’avait mené loin, très loin.
Winry passa de nombreuse année avec le vieux dégénéré qui l'avait ramassé et appris l'art du camouflage par la coiffure et le maquillage. Chaque jour, avant de sortir dans la rue, elle changeait donc d'apparence. Cela avait beau lui prendre des heures, c'était désormais nécessaire à sa survie vu que des affiches de primes circulaient dans les rues. Elle ne savait pas comment elle avait finie à East Blue, mais elle y était. Grace à ce vieux excentrique à qui elle devait la vie. Suite à ces événements, Winry découvrit sa vrai passion: la musique et en fit aussitôt son métier. Voler de l'argent et chanter pour subsister s'avérer amusant. Mais jusqu'à quand ferait-elle cela ? Reprendrait-elle ses plans là où ils étaient restés ? ça personne ne le sait.




Dernière édition par Winry Hagane le Lun 23 Juil 2012 - 14:58, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Sam 14 Juil 2012 - 1:20

• Exemple de post RP : [Un post Rp est l'exemple-même d'un message de base que vous pourriez poster sur ce forum. Soyez imaginatif, parlez de n'importe quel sujet, cette partie nous sert à juger la qualité de vos posts Rp - 15 lignes minimum sans dialogues]




Il était une fois...
Une escroqueuse manquant de se faire escroquer What a Face


Introduction
Il faut savoir vivre.
Pour savoir vivre, il faut savoir rire.
Pour savoir rire, il faut savoir comprendre.
Pour savoir comprendre, il faut savoir apprendre.
Pour savoir apprendre, il faut savoir regarder.
Pour savoir regarder, il faut savoir connaître.
Pour savoir connaître, il faut savoir apprécier.
Pour savoir apprécier, il faut savoir se passionner.
Pour savoir se passionner, il faut savoir s’intéresser.

Non, ce n’était pas un cycle, simplement une chaîne. On ajoutait ou retirait des maillons à notre guise, selon notre vision des choses. Certains pensent que ce n’est pas important de rire. Soit, c’était leur avis, et non celui de Winry. Elle ignore tout simplement comment on pourrait ne pas rire dans une vie aussi minable qu'elle soit. Mieux valait y mettre fin tout de suite si cela était le cas. Il s’agissait alors d’une longue pièce ennuyeuse, représentée dans un théâtre confiné où l’on était mal installé et où l’on avait terriblement chaud. On désirait alors que le rideau se ferme et que l’on puisse enfin en sortir, revenir à la réalité. Mais la vie était-elle un théâtre ? Une pièce où chacun connaissait son rôle ? Elle espérait que non. Winry voulait croire en l’improvisation, et non au destin, non à la fatalité. Elle n’était pas né pour un but précis, elle créait ce but en vivant. C'était comme les rêves. Elle n'en avait jamais eu, mais elle était persuadée qu'elle en trouverais un, un jour. Tout pouvait devenir succès ou échec, mais elle préférait ne rien savoir à l’avance. N'être pas fixer immédiatement, sinon autant s'enterrer de suite, vous ne trouvez pas ? Sa vie n’était pas un livre, ni une pièce de théâtre. Elle ne le supporterait pas. Son existence, classée en chapitres, en actes, en scènes, innombrables didascalies dictant ses moindres faits et gestes, jusqu’au ton même de sa voix ? Elle n’était pas un acteur comique ou un héros tragique, elle ne saluait pas à la fin, et ceux qui la côtoyaient ne jouaient pas des rôles. Personne ne pouvait lire le roman de sa vie et en connaître la fin avant elle. Imaginez une seconde que ce fusse le cas. Qu’arriverait-il ensuite ? La presse, les critiques ? Les biographies ? Les prix nobel ? Étiquetons chaque vie, rangeons-les sur une étagère et n’en parlons plus. Le rideau s’est fermé, il y a tant de temps déjà. Winry ne voulait pas le croire. Quand elle périrai, les gens se lèveront pour acclamer le scénario ? Qui sera là ? Qui sera là, le jour de sa mort ? Qui sera là, lui soufflant du réconfort à l’oreille, étant le témoin de ses derniers mots, de ses derniers gestes, de la dernière lueur dans son regard, de son dernier battement de cœur ? Qui écouterait le chant de son agonie, rapide et affolé au départ, se calmant ensuite, rassuré et résolu ? La cadence de sa vie, qui en jouerait le dernier accord ? Y aurait-il quelqu’un pour le jouer, cet accord ? Y aurait-il quelqu’un pour recueillir ses larmes ? Pour écouter son dernier rire ? Pour voir son dernier sourire ? Elle aurait passé sa vie à sourire, et pourtant, la vie lui ordonnait sans cesse de pleurer, tout le temps, sans relâche, elle ne cherchait à semer le malheur mais en récolter tout de même les fruits : douleur, peine et souffrance. Mais elle ne la laisserait pas faire. Elle avait déjà fait pousser tant de mauvaises herbes durant son enfance, elle avait fui cet affreux monde dans les nuages remplit d'être infect, de soit disant bienfaiteurs, d'anges... pour trouver un Eden fleuri et fruité.
Rempli de soleil et de cerisiers.

Pourquoi n’était-elle pas heureuse alors ?

Pourquoi n’était-elle pas heureuse ?

Pourquoi n’était-elle pas heureuse ?


Suite et Corps
Cela faisait désormais dix jours que Winry Hagane, une jeune femme sans grande ambition, avait quitté Angel Island. L'île des anges. L'île Céleste. Tant d'appellations qui aurait pût faire rêver n'importe quel humain et pourtant, qui ne méritait même pas le moindre coup d'œil d'après elle. Ange... Rien que ce mot la dégoûtait profondément. Dire qu'elle en avait été un... Non, elle préférait oublier cette époque douloureuse de son histoire et se concentrer sur le présent afin de pouvoir vivre sa nouvelle vie à cent pour cent. Carpe Diem comme dirais le vieux. Drogba était le seul homme et aussi la seule personne qui avait montré ne serait-ce qu'un peu de générosité à son égard, ne la traitant pas comme un objet ou un vulgaire esclave. Le seul homme qu'elle avait accepté de côtoyer et de qui elle n'avait pas cauchemardé. Mais désormais, elle n'était plus en sa compagnie. Seule, marchant à travers les rues d'une des plus grandes villes d'East Blue, Winry admirait ce nouveau paysage. Quel plaisir d'avoir autre chose à contempler que des nuages. En haut, tout était fait de nuage. C'était le matériel principal composant l'île. La mer était en nuage, les îles, les maisons et tant d'autres choses également. Et cela pouvait s'avérer plutôt lassant de toujours voir la même chose, blasant même. Par contre, Winry n'était pas prête de dire ça de la première île du monde d'en bas où elle venait de débarquer. Tant de maisons, de places, de rues à perte de vue. Voilà qui promettait un séjour intéressant.

Partout, les rues grouillaient de monde, si bien que même Winry en tant qu'escroqueuse expérimentée qu'elle était aurait eu du mal à filer quelqu'un. Les couleurs chatoyantes des vitrines attiraient ses prunelles brunes telles de stupides aimants. Chaque boutique dans laquelle elle entrait était différente, et bien qu'elle n'ait pas d'argent, elle en sortait toujours plus chargée. Si une voleuse vous avez piqué un vêtement sous votre nez ? Quel aurait été votre réaction ? Lui courir derrière sans aucun doute, ou la dénoncer aux autorités en leur donnant un portrait-robot caractéristique de la personne sans aucun doute. Mais bon, avec Winry, ce genre de méthode était tout bonnement inutile. Dès qu'elle sortait d'un commerce, impossible de la retrouver. Pourquoi me demanderiez-vous ? Tout simplement car elle avait le chic de savoir ou se cacher pour n’être retrouvée. Si elle avait pût rêver de posséder un fruit différent du sien, elle aurait désiré le Mane Mane no mi. Nous ne parlons pas d'un quelconque Paramécia, mais certainement d'un des plus utiles. N'avez-vous jamais rêvé de pouvoir prendre l'apparence d'une personne croisée dans la rue histoire de lui faire porter le chapeau ? Je suis même presque sûr que vous l'avez déjà espéré un bon nombre de fois, à moins d'éprouver un malin plaisir à se faire taper sur les doigts ce qui démontrerait chez vous un léger penchant pour le masochisme. Enfin, votre vie personnelle ne me regarde pas vraiment. Je suis plutôt là pour vous raconter celle de cette étrange demoiselle. Bref, reprenons. Le Mane Mane No Mi était le fruit du démon qu'elle aurait voulu ingurgiter. Si cela s’était fait, elle aurait pût s'amuser à inventer les stratagèmes les plus fou afin de faire tourner en bourrique chaque marine qu'elle rencontrait. Et afin de signer les crimes qu'elle reconnaissait être les siens, elle n’aurait eu qu’à laisser sur place un as de pique en acier peinturluré en noir tout droit en provenance de son atelier. Pourquoi les signer si elle avait été capable de fuir les lieux sans se presser ? Tout simplement car elle n'avait pas peur d'être recherché et que si un jour, quelqu'un l’avait démasqué, elle savait qu'elle ne se serait pas laisser faire comme ça.
Soudain, un parfum surprenant envahit l'ancien ange. Un parfum de sagesse et de grandeur. Un parfum attirant. Il s'installa dans l'Eden de Winry, submergea son malheur et lui fit oublier un instant ses anciens tourments. Un parfum bienfaisant. Et immortel. La fragrance de l'argent. Deux marines, pas assez discrets n'avaient fait qu'en parler alors que la jeune femme se trouvait derrière. Quels imbéciles finis ces deux-là ! Incapable de clouer leur bec devant une demoiselle escroqueuse... Ils le payeraient sans doute, mais à quel prix ? Voilà ce que nous allions découvrir.

♣️♣️♣️

Winry marchait donc comme si de rien n'était derrière les deux jeunes officiers de la marine, tendant l'oreille à chacun de leur propos. Calme, le visage inexpressif comme à chaque fois qu'elle ne rêvait pas, personne ne remarquait son manège.


"Dire que tant de berrys somnolent au fond de cette auberge de fortune et qu'aucun de ces villageois n'est au courant... Il y a de quoi trouver cette situation assez marrante, tu ne trouves pas ?"
"Ouai, c'est sûr. Quand même... 5.000.000, ce n'est pas rien."
"C'est même énorme, avec ça tu tiens plus de deux ans sans travailler. Qu'est-ce que je donnerais pour pouvoir les voler..."
"T'oserais même pas si tu savais combien de gradés sont présents sur cette île en ce moment."
"C'est vrai, en plus, ça compromettrait tous mes plans d'avenir. Devenir un bandit, quoi de plus horrible ? Quand j'y pense, le seigneur des pirates n'a pas eu de récompense pour avoir reçu ce titre. Ses proches ont été éradiqués et lui exécuté. Qui aurait voulu avoir une vie pareille ? Courir chaque jour, se battre sans arrêt pour n'importe quel motif, quelle vie lassante."
"Ouai, pas cool je dirais. Bref, je dois me rendre à l'auberge du Poney Fringuant. Et ouai, faut pas oublier que c'est moi qui suis censé transporter le magot."
"T'as vraiment que de la chance, tu monteras sans doute en grade, si tu réussi."
"Si je réussi ? Mais bien sûr que je vais réussir ! C'est pas pour rien qu'on m'a demandé de me rendre là-bas à 9h15 et qu'on m'a donné le mot de passe ! D'ailleurs, j'le trouve bizarre quand même. Kangourou Bleu... L'officier devait avoir bu un peu quand il m'a confié cette mission..."
"Vas-y, crie le sur les toits tant que t'y es... Bon, je vais rentrer. Les pommes de terres n'attendent qu'à être tranchées.
"Aller Bon vent, et à demain."
"Mouai"


Après ce dernier mot, Winry n'hésita pas un instant. Etant plutôt bien foutue (excusez moi de ce terme familier), la demoiselle ne réfléchit pas une seconde et se laissa tomber sur les deux jeunes sots devant elle. Une fois rentrée en collision avec, la réaction des deux bonhommes ne se fit pas attendre. Ils la rattrapèrent sans hésitation alors qu'elle était à deux doigts de se manger le sol. Une fois ceci fait, Winry agrippa le marine de droite par la nuque. Puis elle se releva adroitement en s'aidant de celui de gauche, plus costaud que l'autre. Puis elle termina cette petite scène en lui touchant le menton sensuellement, en clignant de l'œil, puis en les remerciant tous deux de l'avoir secourue tel deux nobles chevaliers. Elle leur promit même qu'elle n'oublierait pas d'en toucher deux mots au dirigeant de la base de Logue Town. Tout fiers, le duo de nigauds la salua, lui recommandant de faire attention à ne pas tomber sur des gens plus dangereux qu'eux, puis ils s'en allèrent et Winry ne les revue pas de la journée. La carte de marine d’un des imbéciles à la main, Winry souriait devant cette superbe supercherie. Journée Radieuse qui plus est car elle allait enfin pouvoir mettre la main sur un joli petit pactole.

♣️♣️♣️

Ayant réservé une chambre dans un hôtel connu pour être le plus fameux de la ville, Winry se réveilla dans un somptueux lit dont les draps en cotons était sans aucun doute les plus doux qu'elle ait testé jusque-là, hormis ceux en nuages bien sûr, mais ça, c'était une autre histoire. Elle quitta l'hôtel en disant au gardien qu'elle payerait le lendemain puis elle se dirigea calmement vers l'auberge qu'elle s'était ciblée. Cachée dans une ruelle sombre, elle attendit que le marine se pointe et une fois qu'elle l'aperçut, elle le prit par surprise en abattant sur lui le manche de son katana. Une fois qu'elle l'eut assommé, elle le ficela à un tonneau et le dissimula à l'aide de caisses qui trainaient par là. Voilà qui est fait.
Elle n'avait désormais plus qu'à effectuer son plan sans oublier de détails. Winry emprunta les vêtements marins du type et se métamorphosa en homme marine toutefois moins impressionnant que celui qu'elle venait d'assommer. Une fausse barbe collée sur son menton. Même visage, même vêtements, personne ne pouvait rien soupçonner. Enfin, personne n’étant idiot. D'ailleurs, Winry avait même fouillé les poches du marine et conservée tous les papiers pouvant lui être utile. Dur de faire les choses correctement, la prochaine fois, elle essayerait en fonçant tête baissée pour voir ce que cela donnait. Elle entra donc dans la maisonnette surmontée de la pancarte Poney Fringuant puis s'installa au bar à 8h15 pétante. Là, un homme s'approcha d'elle - ou plutôt de lui- puis la regarda en attendant qu'elle dise quelque chose. A ce moment, Winry eut toute les peines à articuler Kangourou Bleu sans manquer de s'étouffer en se tordant de rire. Mais bon, la récompense en valait la chandelle, nan ? 5.000.000 de berrys rien que pour elle...

Jamais elle n'avait en sa possession une somme d'argent aussi hallucinante et rien que d'y penser, elle avait déjà hâte de les dépenser. Quelques minutes après, le barman revint avec une valise puis lui montra la porte de derrière en l'incitant à déguerpir rapidement avant que des pirates n'arrivent. Winry n'hésita pas une seconde, et une fois qu'elle fut dehors, elle se retrouva en face de quatre grands brigands n'attendant que de cueillir le fruit de tout son travail. La valise serrée contre son cœur, elle ne savait plus quoi faire. Elle n'avait pas prévue que qui que ce soit d'autre soit au courant de cette affaire. Il faut dire qu'elle s'était bien fait avoir. D'un coup de main, elle arracha la barbe et enleva les vêtements bleu et blanc puis elle saisit sa flûte traversière la pointant vers les méchants voleurs. Ceux-là se mirent à rire à gorge déployé devant ce petit phénomène. Quoi que impressionnés par cette métamorphose, pointer un instrument vers eux était plutôt vu comme stupide. Winry les regarda silencieusement, n'affichant aucune expression sur son visage de rêve. Calme, Sûr d'elle, elle les regardait tel des êtres inférieurs.
Puis, aussi vite que la situation était devenue amusante, elle se transforma en vrai calvaire pour les quatre rigolos une fois qui l'eurent menacé de mort contre son trésor si mérité. La jeune femme fit glisser les trois quarts de sa flûte qui dévoilèrent une lame de katana bien entretenue. Les pirates n'eurent pas le temps de dire aie que le flingue du premier valsait déjà dans les airs. Et Winry tournoyait dans les airs, toujours sans afficher la moindre expression. Elle se concentrait sur le moment présent. Tout se passait bien pour l'instant. Winry avait liquidé deux de ses adversaires à en juger par leur état et leur incapacité à gesticuler. Les deux autres se battaient d'arrache pieds afin de triompher de cette fichue "gamine". Elle s'apprêtait à donner le coup final à une des deux brutes quand l'autre, la prenant par surprise l'enserra dans ses bras. Coincée par la forte étreinte du brigand qui se faisait de plus en plus forte, Winry fut contrainte de lâcher son sabre sous la pression exercée sur son frêle corps. Etait-ce la fin de sa petite aventure? Peut-être bien que oui. Mais même dans un des moments les plus horribles de sa vie, la jeune femme ne pût s'empêcher d'afficher un grand sourire.

"Pourquoi tu ris, tu vas mourir demoiselle.
"Pourquoi je souris tu veux dire ? Eh bien, c'est sans doute parce que je suis heureuse de cette journée."
"Fait pas l'idiote, qui serait content de mourir ?"
"Je ne pense pas à cela, c'est tout. Si cela doit arriver, ça arrivera. C'est la vie après tout, nan ?"
"Mouai mouai, elle est folle, tu trouves pas ? "
"Très bizarre surtout "
"On fait quoi alors ???"
"Débarrasse toi d'elle ! "
"Ok"
"Non mais Oh !"
"Sinon on pourrais la vendre comme esclave!"
"Allez, ça recommence... Vous êtes tarés ma parole"
"Tue là en fait, c'est bien mieux."


Sur ces mots, Le deuxième homme sortit son flingue de sa poche, puis le pointa en direction du front de Winry, prêt à attenter à sa vie. Elle, continuait de sourire en pensant qu'au moins, sa vie ne semblait pas écrite vu les rebondissements et les péripéties qu'elle avait vécue. Quel bonheur de savoir cela ! En dernier acte de résistance, Winry envoya le plus fort possible un coup de pied dans les bijoux de famille de celui qui la compressait qui la lâcha immédiatement en criant de douleur. La jeune femme entendit le Pan habituel des armes à feux et resta collée au sol tandis que l'autre brigand se relevait et se prenait la balle en pleine épaule. Celui-ci s'effondra au sol, l'air souffrant pendant que les deux autres retrouvaient leurs esprits et que le flingueur semblait choquer d'avoir tiré sur la mauvaise personne.

"Tu vas regretter de nous avoir cherchés nous les brigands de Logue Town. Tu finiras par mourir sous nos diverses méthodes de torture sorcière!"

Winry était désormais dans un sacré pétrin, privée de son arme et face à ces trois brutes sans cervelles. Qu'aurait-il pût lui arriver de pire? Beaucoup de chose alors autant s'estimer heureuse de cette situation et prier pour un miracle.
©Enzaamheid

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mar 17 Juil 2012 - 0:47

Up Up Upinou pour dire que j'ai fini ma fiche et que j'attends qu'on me donne un level pour le FDD =)
Revenir en haut Aller en bas
Jeska Kamahlsson
Terreur des mers
Terreur des mers
avatar

Profil Psy : Sainte
Nombre de messages : 828
Fruit du Démon : Kekkai Kekkai no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2666
• Wanted: ex-132.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mar 17 Juil 2012 - 19:15

je ne valide pas.

non respect des consignes de base. Une description n'est pas une saynète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mer 18 Juil 2012 - 12:18

J'ai donc fait des modifications au niveau du physique en espérant que cela conviendra
Revenir en haut Aller en bas
Xuè Xi Akanawa
Chasseur expérimenté
Chasseur expérimenté


Nombre de messages : 566
Age : 25
Fruit du Démon : Neko Neko no Mie (Version Guépard)

[Feuille de personnage]
• Renommée: 900
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mer 18 Juil 2012 - 16:12

Bonjour.

Pour rappel, le post rp doit être un post standard, soit un post qui est vraiment un exemple type du genre de rp qui vont être posté à la suite. Est-ce le cas ici ou bien as tu essayé d'enjoliver les choses pour booster ta présentation?
Si c'est le cas, merci de modifier et de faire un post standard. Si non, tant mieux.

Pour rappel, si un post d'exemple rp n'est pas un post standard mais bien un post de la mort kitu rien que pour la fiche et qu'on le découvre par la suite, ça va mal aller.

Merci de bien préciser ou changer selon le cas de figure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mer 18 Juil 2012 - 18:03

Bonjour Xuè.

Oui ce rp est un de mes posts standard que j'ai recycler sur un autre forum. Si tu désire voir la suite, voici le lien

Il arrive parfois que je manque d'inspiration et donc que mon introduction soit plus petite mais sinon, la taille et la qualité sont équivalentes à ce rp.

Voila tout
Revenir en haut Aller en bas
Xuè Xi Akanawa
Chasseur expérimenté
Chasseur expérimenté


Nombre de messages : 566
Age : 25
Fruit du Démon : Neko Neko no Mie (Version Guépard)

[Feuille de personnage]
• Renommée: 900
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Lun 23 Juil 2012 - 12:22

Bonjour.


Etant donné le grand nombre de métier/spécialité que tu as choisis, je me permet d'insister sur un point: Tu ne pourras pas tout maîtriser en un coup. Donc tu pourras certes, par exemple, être une bonne breteuse mais tu ne seras pas la meilleure et, à côté de ça, tu ne sera pas non plus une archère d'exception.
De même, plus tard, tu ne sera pas capable de couper une mouche en plein vol avec une arme ET de tuer une fourmis à 900 mètres à l'arc.

Je préfère faire un rappel au cas où, même si pour certains cela peut paraître évident et ce afin d'éviter les abus futurs.


Pour ta fiche donc:

Il faudrait que tu m'expliques pourquoi tu utilises à un moment la troisième personne du singulier pour une description, puis par la suite la première du singulier pour une autre.

Ensuite, pour la description physique en elle même, ton perso est parfait. Mais quand je dis parfait, y a pas un pet de travers, pas un soucis, non, c'est un canon de beauté descendu du ciel pour mettre un peu de perfection dans ce bas monde.
De même, tu te dis dangereuse mais face à des personnages plus puissant, tu paraîtras plus être un chaton que le féroce tigre que tu décris.

Pour ce qui est de la description morale, ça achève de me faire penser que je lis le "journal d'une fille parfaite". Même les défauts que tu donnes à ton personnage ne se font qu'à l'extrême de l'extrême des cas. Séductrice, les hommes qui tombent à ses pieds comme des mouches ou presque, etc, etc...


Au final, tout ça me fait craindre des abus. Je t'invite donc à réfléchir à ton personnage d'avantage et en faire un personnage plus "humain", avec ses faiblesses et ses défauts, ses exagérations (une personne gentille peut être saoulante ou effacée pour ne pas "déranger" par exemple), les petits trucs qui vont faire que ton personnage va être plus réel.
Pour finir, je t'invite aussi à penser à modérer tes fiches. Je sais que c'est tentant de faire un personnage parfait, mais il ne faut pas oublier qu'il y aura toujours des joueurs plus puissant que toi qui ne te craindront ni ne seront séduit par toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Lun 23 Juil 2012 - 14:55

Re-Bonjour.

•En ce qui concerne les spécialités, j'ai modifié en enlevant le maniement de l'arc. Je sais bien entendu que je ne serais pas la meilleure, cela va de soit et donc, je n'ai jamais précisée être capable de tuer une mouche en vol ^^'. J'ai laissé tout de même trois métiers dont le dernier est tout simplement quelque chose qu'elle a tendance à faire pour survivre.
•Quand au changement de personne, j'hésite toujours entre les deux et donc il m'arrive de prendre soit l'une, soit l'autre. J'ai donc modifié au cas où cela te gène pour la validation de ma fiche et afin de rendre sa lecture plus agréable.
•Pour la description physique, j'ai tenté de rajouter deux trois défauts, et je vais en chercher d'autre afin de rendre mon personnage plus réel. Par contre, je ne vois pas où j'avais marqué dangereuse.. Donc je n'ai pas modifié cela, et pour le tigre, c'est simplement au niveau de la démarche.
•Puis enfin, pour la description morale, je l'ai totalement revue en spécifiant les deux personnalités de mon personnage, d'un côté, la bonne, et de l'autre, la mauvaise et ronchonne.

Au final:
Je vais essayer de modérer correctement ma fiche en rajoutant des défauts par ci par là, en espérant que cela conviendra la prochaine fois qu'un admin passera sur ma fiche. Je demande un délai d'au moins jusqu'à demain avant de revoir mes descriptions, histoire que j'ai le temps de trouver d'autres défauts pour le physique. Si vous voulez bien, évidemment =)
Revenir en haut Aller en bas
Xuè Xi Akanawa
Chasseur expérimenté
Chasseur expérimenté


Nombre de messages : 566
Age : 25
Fruit du Démon : Neko Neko no Mie (Version Guépard)

[Feuille de personnage]
• Renommée: 900
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Lun 23 Juil 2012 - 18:50

Pas de soucis, tu peux prendre ton temps!
Revenir en haut Aller en bas
Xuè Xi Akanawa
Chasseur expérimenté
Chasseur expérimenté


Nombre de messages : 566
Age : 25
Fruit du Démon : Neko Neko no Mie (Version Guépard)

[Feuille de personnage]
• Renommée: 900
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Lun 17 Sep 2012 - 8:48

Des nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Sid Langren
Seigneur des océans
Seigneur des océans
avatar

Profil Psy : De circonstances
Nombre de messages : 4173
Age : 27
Fruit du Démon : Rasen Rasen no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5000
• Wanted: 460.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   Mar 23 Oct 2012 - 15:59

pas de news => prez non finie

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Winry Hagane - L'ange Déchu [Finish]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Poussière d'ange.
» La longue histoire d'un Ange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: