Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Karot Ryuu, Pirate [Terminée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Karot Ryuu
Forban
Forban
Karot Ryuu

Nombre de messages : 73

[Feuille de personnage]
• Renommée: 350
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] EmptyMar 2 Juil 2013 - 21:43

- Présentation du joueur IRL -  

Prénom :Eagle
Age :18 Ans
Homme/Femme/Okama :Homme
Comment avez vous connu le forum :Google
Combien d'heures vous vous connectez par jour :Pas mal
Tes Mangas préférés :Dragon Ball, Dragon Ball Z, Naruto, One Piece, Kenichi et j'en passe.
Ton personnage préféré dans One Piece :Zoro
Ce qui t'a motivé à venir :J'aime One Piece
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR :Beaucoup Trop depuis une dizaine d'années presque.
Hobbys :Danser et Chanter, normal quoi.
Autre(s) :Non flemme :p.

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom :Ryuu Karot

• Surnom (facultatif) :L’Épéiste Dragon

• Age :18 ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) :Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) :Pirate
•Prime : (Si pirate ou révolutionnaire, selon votre rang de validation vous aurez l'occasion de commencer avec une prime dont le montant est de 12 millions maximum, 4 millions par rang accordé à la validation.Précisez si vous souhaitez en avoir une) J'aimerais en avoir une, selon vos désirs.
• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) :Bon

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Pirate/Bretteur

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : [Merci de regarder la liste des FDD/Armes disponibles avant de demander. Vous pouvez proposer un FDD ou une arme qui n'est pas dans la liste, mais faites-nous en une description détaillée. Merci également de préciser le niveau ou le rang du FDD ou de l'arme d'exception choisie.]Une Lame d'Exception : Ryuu [12] et un Katana banal

• Rêve(s)/But(s) du personnage :Devenir le Meilleur pour Honorer la Mémoire de Ses Parents.

•  Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises

• En cas de recyclage de fiche, totale ou partielle veuillez poster l'url de ce forum et la mettre entre les balises, ainsi que d'ajouter "Shazoo" a votre signature sur ce forum.

Code:
[hide]http ://one-pieceoceans.forumactif.fr/t32-karot-ryuu-terminee[/hide]

:



◘ Description Physique :  [Minimum 5 lignes]


Le visage d'un Ange...

Karot est un jeune homme très apprécié de tous ne serait-ce qu'au niveau de son apparence qui est plutôt avantageuse, dans tous les sens du terme je dirais. Cela paraît un peu flou vous dîtes ? Je m'explique alors, et pour cela je pense qu'il n'y a rien de mieux qu'une petite description de l'apparence de celui-ci, à commencer par son visage comme vous l'aurez sûrement compris. Un visage angélique, c'était une assez bonne description du visage de notre jeune homme mais ce n'était aucunement lui qui avait décidé de qualifier son visage de cette façon. C'était les personnes qu'il avait côtoyé durant son enfance et au début de son adolescence qui ne cessaient de lui rabâcher cela. Il avait des cheveux magnifiques blonds avec des reflets dorés qui tantôt formaient des pics sur sa tête, tantôt arrivaient à son cou comme s'ils étaient lissés, ce qui n'était pas le cas. Karot ne mettait rien dans ses cheveux, il ne les coiffait même pas, peut-être que cela dépendait de sa façon de dormir ? Il n'aurait pas été capable de vous répondre car, premièrement il n'en savait rien, deuxièmement il n'en avait rien à faire. Les yeux du jeune adolescent étaient changeants, encore plus que le ciel ou la mer mais ils étaient de base d'un bleu-vert océan très profond, attention à ne pas vous y noyer. Ils pouvaient changer de couleur par rapport au temps, à l'environnement dans lequel Karot se trouvait et enfin par rapport à son humeur. La forme de ses yeux était aussi très harmonieuse, tout comme celle de son nez qui s'encadrait parfaitement dans son visage. Il était muni d'une très belle bouche avec de fines lèvres n'ayant encore jamais connu le contact d'autres lèvres. Son teint était plutôt d'un beige assez simple, bien qu'il prendra un teint un peu plus mat à force de voyager à travers les mers dans le futur. Les traits de son visage étaient très fins et ce dernier ne contenait aucune marque de pilosité, peu importe la façon dont on le regardait. Ses oreilles étaient légèrement cachées par ses cheveux quand ils étaient au niveau de son cou mais on pouvait parfois les voir, de simples oreilles, ne cassant aucunement le mythe bien heureusement.

Le corps d'un Combattant...

Que dire du corps du jeune homme qu'était Karot ? C'était un pirate mais cela ne vous donne aucune indication sur son apparence physique au niveau de sa corpulence, de sa taille et de tout ce qui vous importe en définitif, je me trompe ? Je suppose que vous voulez des détails et plus je vous en dirais, plus vous serez satisfaits, n'est-ce pas ? Eh bien, cela tombe bien car c'est mon but. Karot était un jeune homme plutôt grand, environ 1M90 pour 80 Kilos, autant dire que ce dernier ne passait pas inaperçu, surtout qu'il était plutôt imposant et que ses 80 Kilos étaient uniquement constitués de muscle, aucune trace de gras dans le corps du jeune homme. C'était le résultat d'un entraînement intensif ayant duré de longues années mais passons, là n'est pas encore le sujet. Maintenant que vous avez une idée de la silhouette du jeune Karot, passons à quelque chose d'un peu plus précis à commencer par les épaules du jeune homme, ces dernières étaient assez carrées mais pas trop, il n'avait rien d'une armoire à glace bien entendu, cela n'avait jamais été son but de toute façon. Il avait des bras musclés, saillants mais ni trop gros, ni trop petits, un équilibre quasiment parfait en somme. Ses avants-bras étaient aussi musclés que ses bras et faits de la même façon, tout cela à force de manier les Katanas, qui étaient des armes plutôt lourdes en réalité. Ses doigts étaient longs et fins et s'adaptaient parfaitement à ses deux armes. Son torse était comme ses épaules, assez large mais pas trop non plus, il avait une ceinture abdominale plutôt impressionnante de par son tracé et son volume, surtout sa solidité en définitif. Ses jambes étaient plutôt grandes, pas trop non plus, normales en pour faire court, elles étaient bien sculptés et assez musclés car Karot avait beaucoup nagé dans sa jeunesse entre bien d'autres choses. Un petit retour vers le haut avec son cou qui était plutôt normal, il correspondait parfaitement au reste de son corps en somme et direction l'étage 0 avec des pieds parfaitement normaux, donc beaux.

Un style Unique ?

Alors maintenant, la chose à laquelle nous allons nous intéresser pour terminer la description physique du cher jeune homme qu'est Karot... C'est son style et ses habitudes vestimentaires, en somme comment peut-on le reconnaître uniquement à ses habits c'est ça ? Tout le monde à sa marque de fabrique par rapport aux vêtements, enfin cette vérité n'est pas toujours vérifiée mais c'est bien le cas du jeune homme. Karot pouvait souvent être vu habillé d'un ensemble de Kimono Noir sur lequel on pouvait voir des Dragons en or brodés, ce n'était pas un simple Kimono qu'il portait là, ce dernier avait une énorme valeur sentimentale pour ce dernier. Vous comprendrez plutôt vite pourquoi mais une chose que vous devez d'ores et déjà comprendre, abîmer son ensemble de Kimono risque de le mettre en rogne. Pour cela que son ensemble de Kimono est surtout porté lorsqu'il est sur son navire ou en ville et qu'il ne risque pas d'y avoir de combats, ou en tout cas pas de combats trop dangereux. Enfin, ça c'était au début de son aventure, jusqu'à ce qu'il apprenne qu'on était jamais en sécurité lorsqu'on était un pirate. Désormais, son ensemble de Kimono reste souvent dans un coffre fort protégé comme un trésor car c'est un trésor sentimental. Sinon, il préfère porter une tenue plutôt relax, qui n'attire pas l'attention sur lui avec une simple chemise et un pantalon, l'illusion est quasiment parfaite. En dernier lieu, lors des réunions importantes et autres événements capitaux, il porte un ensemble blanc et bleu. Le blanc est la couleur dominante et le bleu la couleur qui fait les contours si on peut dire ça ainsi. Il a une ceinture sur laquelle est gravée HOPE car il espère être à la hauteur, vous saurez aussi très vite de quoi. Il porte souvent des chaussures noires ou blanches allant avec à peu près tout, toutes en cuir ou en tissu, il lui arrive aussi de porter des sandales lorsqu'il porte des tenues un peu plus estivales je dirais. Il a deux boucles d'oreilles en forme de dents de Dragons, et un tatouage de dragon dans le dos, un sur le torse et un sur le bras droit.


◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes]


Un petit Ange...

Comment décrire le mental d'un jeune adolescent encore en train de construire ce qui lui servira plus tard de caractère, mentalité ou appelez cela comme vous voulez. Vous devez quand même admettre que c'est plutôt étrange et assez dur à expliquer, surtout que d'un humain à un autre, le niveau de maturité est plus ou moins grand alors... Dur de décrire un caractère changeant, heureusement que Karot est plutôt simple à cerner à première vue, même si des parties de sa personne et de son caractère demeurent très difficiles à analyser et comprendre pour la plupart des gens. Pour ne pas vous choquer, je pensais commencer par les bons côtés du Pirate, car ce n'était pas parce qu'on était pirate qu'on était forcément mauvais, il y avait encore plus cruels que les Pirates au sein même de la Marine mais bref. Karot avait depuis toujours eu un côté très tendre, sûrement parce qu'il avait toujours vécu dans l'esprit de camaraderie et surtout d'entre-aide, avec le temps, il avait imaginé sa propre justice, plutôt utopique mais tout de même proche de l'esprit familial alors il était heureux de pouvoir préserver sa justice sans fâcher ses parents. Karot était un garçon très sensible et cela n'a pas vraiment changé, il a cependant toujours été ferme malgré sa sensibilité. Quand il était jeune, il était connu pour être un des enfants les plus gentils, généreux et respectueux du village où il vivait sur une île d'East Blue. Il était toujours prêt à aider les personnes qui en avaient besoin, ne rechignait jamais à faire une tâche même lorsqu'elle était difficile, refuser toutes sortes de récompenses à part des entraînements car il adorait s'entraîner... Et il détestait cela à la fois, vous comprendrez plus tard. Toujours là pour aider les plus faibles lorsqu'ils avaient un problème, pour aider les enfants à apprendre quelque chose, il était adoré de tous et sa mère était vraiment fière de lui pour ça, elle-même étant une femme très douce. La fierté de son village ? Peut-être pas, mais un petit ange, oui.

La poigne d'un Dragon...

Qu'il soit enfant ou adolescent, la mentalité de Karot n'a pas changé d'un poil, je dirais plutôt qu'elle a fortement évolué au fil de l'âge si vous voulez tout savoir. Son côté ange a toujours été présent et sera toujours présent mais... Tout comme son visage angélique pourrait dans un certain sens s'opposer à son corps de guerrier, il y avait le même genre de scission complémentaire au niveau du mental, je m'explique. Malgré toute cette douceur, le jeune Capitaine, avant même d'atteindre ce titre honorifique, mais pas qu'honorifique d'ailleurs, enfin tout dépendait des équipages mais bref. Karot avait déjà une poigne de fer, il savait se montrer gentil et tout le reste mais lorsqu'il donnait un ordre ou proposait une idée et que ceux-ci lui semblaient juste, il s'imposait même face à son père pour lui prouver que son idée pouvait aussi être bonne et fonctionner et qu'il fallait donc aussi la prendre en compte. Bien sûr, il acceptait d'avoir tord et ce genre d'interventions étaient plutôt rares mais... Il a toujours eu l'âme d'un bon Leader, capable de régler les conflits sans hausser la voix mais en perdant toute sa partie angélique dans un certain sens, il pouvait passer d'une partie à l'autre très simplement en définitif. Tout dépendait de la situation dans laquelle il se trouvait. Quand il y avait besoin d'autorité, Karot était un véritable Dragon et quand ce n'était pas le cas, c'était un petit ange. Il prenait tout le temps cette facette de sa personnalité lorsqu'il s'entraînait et c'est une habitude qu'il a gardé car elle lui permet de mieux s'entraîner pour une raison qu'il n'a pas vraiment cherché à expliciter pour tout vous dire. Il a aussi pris le rôle d'instructeur quelques mois durant lesquels son père ne pouvait pas assurer ce rôle-là et là, il leur avait vraiment subir ce qu'on appelle un entraînement draconien, il n'était pas méchant que ce soit l'une ou l'autre facette. Il demeurait toujours juste, pas selon sa propre justice mais selon la justice telle qu'il l'interprétait et qu'on lui avait corrigé ce qui était finement différent. Cette facette, c'était son père qui en était fier.

Une face Cachée...

Car tous les humains ont une face cachée... Une partie d'eux-mêmes qu'ils ne préfèrent pas montrer pour diverses raisons... Que le motif soit la fierté, la peur, le rejet de soi-même ou peu importe ce que cela pouvait être, cette face devait absolument rester cachée... Karot avait aussi une face cachée comme cela, une partie de sa mentalité qu'il espérait ne pas avoir à utiliser mais il ne décidait pas, il n'avait aucun contrôle sur celle-ci car elle était provoquée par la haine, une haine incommensurable et... Terriblement destructrice, autant pour lui que pour la personne qui en était la cause. Il n'y avait pas vraiment de secrets pour faire arriver le jeune homme à ce niveau de haine. Il y avait plusieurs options possibles mais les deux pires étaient sûrement les suivantes... Premièrement, abîmer un de ses trésors, autrement dit son ensemble de Kimono noir ou le bateau appartenant initialement à son père. Il se mettait dans une rage semi-contrôlable mais il avait une grande envie de vengeance, cependant sa notion de justice étant toujours présente, il se contrôlait un minimum d'où le terme semi-contrôlable. Dans ce genre de situations, il devenait plus ou moins effrayant car ses yeux semblaient se teinter d'une couleur menaçante, ressemblant à du rouge sang mais pas complètement, c'était assez étrange je l'avoue mais... Ce n'était rien par rapport au deuxième cas de figure où on pouvait véritablement le comparer à un démon, c'était celui qui subvenait lorsque quelqu'un osait toucher à quelqu'un que Karot aimait... Il perdait toute notion de justice ou autre, il ne pouvait plus se contrôler et il ressentait vraiment l'envie de tuer la personne qui avait fait cela... Mais avec le temps et l'âge, Karot a lentement appris à contrôler cette folie, car on ne pouvait qu'appeler cela ainsi, il ne la maîtrisait pas vraiment parfaitement pour le moment, loin de là. Mais il était tout de même un peu plus stable. Vraiment différent de l'ange et du Dragon n'est-ce pas ?
 

◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]


Une enfance calme, Paisible...


Un bébé ne demande pas à naître, ce sont les parents qui désirent se reproduire et pouvoir voir la chair de leur chair s'épanouir petit à petit dans le monde, tout d'abord qu'ils lui ont construit, puis qu'il apprend lui-même à découvrir, petit à petit sans se presser, doucement mais sûrement comme dit le proverbe. C'est vraiment beau d'avoir un bébé mais cela n'a pas que des avantages et, ça on ne le sait que lorsqu'on devient parents apparemment. Le 6 Mars d'il y a 18 Printemps, c'était l'effervescence dans le village, tout le monde se mobilisait pour une occasion des plus attendues depuis maintenant 9 longs mois, je pense que vous faire un dessin n'est pas vraiment nécessaire, surtout si on parle en plus du terme de la grossesse. Et oui, Satoshi Ryuu accouchait de son premier enfant, enfant qu'elle avait eu Kenryuu Ryuu. Pourquoi tout le monde était si pressé ? C'était un petit village et un accouchement était toujours considéré comme un grand événement, la naissance d'un ange au cœur pur, voilà comment étaient décrits les accouchements sur ce charmant village. La particularité de ce village était qu'il était le seul présent sur toute l'île, vous me direz... Elle était plutôt petite et on ne pouvait pas se permettre de détruire toute la nature pour construire un autre village, ce n'était pas la peine qui plus est. Mais si cet accouchement était le plus attendu du village, c'était parce que Kenryuu et Satoshi étaient tous les deux membres du seul équipage de Pirates du village et qu'ils étaient la fierté de ce dernier, les protégeant des envahisseurs entre autres. Peut-être était-ce pour cela que de toute façon, l'enfance de ce petit nourrisson se passerait sans aucune haine ni animosité.
 
Karot Ryuu... Tel était le nom du petit bébé qui serait un jour destiné à devenir l'un des membres de l'équipage du Ryuujin, car c'était ainsi que se nommait l'équipage de Pirates dirigé par ses parents. Mais il était encore bien loin de savoir quoi que ce soit sur cela, comme dit précédemment, c'était encore un ange au cœur pur, il n'avait aucune idée de ce qu'était la vie... Si elle était facile ou non, si elle l'épargnerait des douleurs ou non, il ne ressentait encore aucune réelle émotion si ce n'était celles qu'ont tous les bébés... L'amusement face à certaines choses, le fait de bouder et tout cela mais ce n'était pas comme si il réfléchissait à pourquoi. Il avait des besoins voilà tout mais, pour le moment il était heureux si on pouvait dire. Il n'avait pas encore eu à affronter le monde, il était encore en train de vivre une vie calme, paisible... Et tranquille. Il fallait qu'il en profite un maximum car même s'il ne le savait pas, ce qui était d'ailleurs fort dommage, il n'y avait que lorsqu'on était bébé qu'on pouvait se permettre certaines choses qu'on ne pourra ensuite plus jamais se permettre. Il n'était pas question de bêtises ou quoi que ce soit de ce genre hein mais... C'était une période où il n'y avait aucune obligations pour l'individu, il ne savait pas encore marcher mais il était peut-être la personne la plus libre du monde en fait, je parle bien sûr du bébé en général.
 
Mais bref, la vie de bébé était certes tranquille et tout le reste mais il fallait bien grandir un jour, non ? Alors, après que le jeune Karot aie appris à marcher, à parler, et tout ce qui suffisait à faire de lui un enfant et non plus un bébé, il avait plus de liberté dans un certain sens mais il était désormais soumis à des lois... Donc, il avait juste l'impression d'être plus libre qu'avant mais c'était faux mais bon, ce n'était pas grave puisque lui y croyait dur comme fer, ou plutôt qu'il ne s'en préoccupait même pas le moins du monde. Maintenant qu'il était en âge de marcher et de parler, il se mit à vagabonder à travers le village, alors qu'il n'avait même pas quatre ans, il est utile de le préciser. Bon, il n'y avait pas grand danger étant donné que tous les membres du village adorait cet enfant et qu'ils prenaient tous soin de lui mais, c'était tout de même assez inquiétant pour les parents mais bon... Quels parents ne s'inquiéteraient pas pour leurs enfants hein ? Mais bon, il ne pouvait pas lui reprocher cela car il avait fait connaissance avec les villageois et s'était d'ores et déjà fait aimé d'eux. Les parents de Karot étaient au moins sûr d'une chose, si, alors qu'il n'était pas encore capable de mentir, il s'était fait aimé de tous, il deviendrait sûrement un grand homme, au niveau humain bien entendu, pour le reste, ça allait arriver, pas d'inquiétude.
 
D'ailleurs, quand on parle du loup, on en voit la queue comme on dit... Vous pensiez que le jeune Karot allait pouvoir faire ce qu'il voulait comme il le désirait indéfiniment ? Eh bien, vous vous êtes trompés, sur toute la ligne et c'est bien dommage, autant pour lui que pour vous. Les quatre premières années avaient volontairement été douces pour le jeune Karot, ses parents avaient préféré cela en sachant ce qu'ils allaient lui faire subir ensuite, ils étaient tout de même gentils vous ne trouvez pas ? Vous vous demandez ce qui allait se passer pour lui ? Eh bien, il allait tout simplement enfin recevoir une véritable éducation, dans tous les sens du terme... Il était temps après tout. Ce n'était rien de méchant, c'était juste dans l'ordre des choses, il fallait que le jeune garçon demeure quelqu'un de bien, surtout vu à quel point c'était bien parti pour. Les parents de Karot en avaient même longuement parlé avec les anciens du village comme ils étaient considérés comme sage et leur façon de faire avait été approuvé avec quelques demandes d'alléger un peu le programme du jeune Karot tout de même. Bien sûr, les parents n'en feraient rien mais bon, c'était comme ça chez les Ryuu. On ne pouvait pas faire autrement, c'était ainsi que le petit enfant réussirait un jour à devenir la fierté de son père même si il ne s'en préoccupait pas encore, étant trop jeune.
 
Le jour des quatre ans de Karot, fut donc le dernier jour où ce dernier eut le droit de faire absolument tout ce qu'il voulait. Il n'en profita pas plus que les autres jours, c'était son anniversaire donc il s'amusa énormément mais il n'était pas du genre à abuser de la situation parce que c'était la dernière fois où il pouvait faire ce qu'il voulait sans réelle autorité. Il n'avait jamais fait quelque chose qui nécessite une quelconque autorité de toute façon enfin... Il avait quelques erreurs une fois ou deux, mais il ne les recommençait plus après qu'on lui ait expliqué pourquoi ce n'était pas bien de faire ça et tout le reste, c'était vraiment un bon garçon s'évertuait à dire les villageois. L'éducation de Karot commença donc dès le lendemain avec sa mère qui lui apprit tout ce qui était du domaine intellectuel, cela allait du nom des plantes permettant de soigner en cas de soucis ou maladies, à l'apprentissage de la lecture de cartes aux trésors et de livres. Bref, tout ce qui était primordial ou non, mais qui pouvait servir à un pirate qui se voulait être plutôt polyvalent avec une spécialité. Karot n'aspirait pas encore à ça car il n'aspirait à rien pour le moment mais, c'était sûrement le chemin qu'il prendrait d'après ses parents. Le jeune garçon ne s'ennuyait jamais, il avait soif d'apprendre et c'était beaucoup plus facile que les entraînements de son père...
 
Ellipse temporelle...

 

Une adolescence Remplie...


10 ans ont passé depuis que Karot a commencé son éducation avec ses parents, ou plutôt que ses parents ont entrepris de commencer son éducation. Plus le temps a passé, plus l'éducation intellectuelle a laissé place à l'entraînement physique, l'éducation façon Kenryuu comme ce dernier le disait si bien. Ce n'était pas parce que les parents du jeune homme privilégiait la force ou quelque chose comme cela hein, mais le jeune Karot apprenait très vite et il était déjà un peu trop en avance pour son âge, au niveau de l'entraînement aussi hein, mais son père considérait que c'était beaucoup plus intéressant d'être en avance physiquement qu'intellectuellement, dans un certain sens. Enfin, pour son père, le plus important était de ne pas être un abruti fini et d'être un très bon tacticien aussi mais bon, passons. Lorsque je parle d'entraînement physique, n'allez pas imaginez qu'il s'agissait seulement de muscler le corps et tout ce qui s'ensuit. Il s'agissait de travailler le corps, non seulement par la voie des Arts Martiaux, par la voie des Katanas et aussi par la voie de l'entraînement physique et des plus épuisants, vous voyez un peu le genre ? Environ 14 heures par jour depuis 10 ans. Un rapide calcul estime le nombre d'heures d'entraînement de Karot à un peu moins de 14000 heures en 10 ans, et encore, c'était juste le minimum par jour hein. Les seuls moments où il ne s'entraînait pas, c'était pour dormir 6h, manger et profiter de ses amis et des villageois environ 2 ou 3h .
 
Vous trouvez que c'était un entraînement trop tyrannique, qu'il aurait dû y aller plus doucement avec lui ? Eh bien c'était ce que pensaient la plupart des habitants du village mais qu'est-ce que vous pouvez dire au père quand le fils en veut toujours plus ? Bien sûr, il avait détesté ça les premières années, ou plutôt les premiers jours parce qu'il ne savait pas à quoi ça servait mais il n'avait vraiment pas mis longtemps à apprécier... Bon, il devait avouer que la longueur était plutôt un gros problème au début parce qu'il n'avait pas beaucoup d'endurance mais il en avait tout de même pas mal, il avait toujours réussi à tenir les 14h même si il finissait totalement épuisé et lessivé. Je tiens à préciser une chose, ce n'était pas quatorze heures de suite qu'ils s'entraînaient, il y avait le repas entre ces heures, celui de midi et juste après, il pouvait voir ses amis et ensuite l'entraînement recommençait. Ce n'était donc pas si tyrannique que ça vous voyez ? Et puis, c'était un choix de vie auquel le jeune Ryuu avait adhéré à 100%, c'était la voie familiale et il n'allait pas aller à l'encontre des principes de sa propre famille quitte à bafouer l'honneur de tous alors qu'il adorait ces entraînements où il était vraiment proche de son père, et très proche de la mort parfois. Enfin, voilà un peu comment étaient composés les entraînements en gros, mais il y avait aussi des choses extérieures à l'entraînement.
 
La vie de Pirate, il fallait bien que le jeune homme la vive aussi, alors il y avait bien entendu des jours où l'entraînement était l'exploration de la mer, bon ils s'en tenaient aux mers d'East Blue pour être sûr de pouvoir revenir avant la tombée de la nuit, pour éviter que les villageois ne s'inquiètent pour le jeune Karot... Et oui, ce petit garçon était un peu l'enfant de tout le monde en fait. Il était apprécié des adultes, des plus vieux et des plus jeunes. Autant dire qu'il était autant apprécié que ses parents étaient admirés, enfin, c'était une exagération là mais bon... Vous voyez ce que je veux dire hein ? Karot adorait jouer avec les petits et leur apprendre des petites astuces pour qu'ils deviennent de bons guerriers et les protecteurs de ce village, avec lui bien sûr, car il ne s'imaginait pas quitter cette île et ce petit village... Sa vie était ici et pas ailleurs. Mais, lorsqu'il ne jouait pas avec les enfants, qu'il n'était pas en exploration ou en train de s'entraîner, il était bien souvent en train de parler avec les adultes ayant déjà un haut niveau de maturité et d'intelligence grâce à l'éducation intellectuelle donnée par sa mère durant toutes ces années. Ou encore en train d'aider les personnes les plus âgés et celles qui étaient dans le besoin à faire leurs tâches quotidiennes et des tâches un peu plus spécifiques parfois.
 
Karot eu une véritable responsabilité le jour de ses 15 ans, enfin c'était la première fois qu'il en avait une pour être plus précis. Il devait surveiller l'île en attendant que tout le monde revienne, enfin que tout l'équipage soit de retour si vous préférez. Pourquoi ? Ils devaient partir en expédition dans un endroit plutôt lointain et dangereux, ils reviendraient sûrement dans quelques mois et ils ne pouvaient pas laisser l'île sans aucune sécurité aussi longtemps. C'était une occasion inespéré de récupérer une chose inestimable, ils ne pouvaient se permettre de rater cette chance et le jeune Ryuu le comprenait bien... Il aurait certes voulu les accompagner, mais il était aussi fier qu'on lui confie une telle tâche. Il savait que tout le monde comptait sur lui et avoir une telle responsabilité le rendait vraiment déterminé à remplir sa mission, oui car à partir du moment où son père, sa mère et tous les membres de l'équipage avaient prononcé l'unique phrase disant clairement qu'ils lui faisaient tous confiance, il avait pris cela comme une mission à l'issue de laquelle l'échec n'était pas permis. Il protégerait les villageois, pas seulement parce que ses parents et l'équipage le lui avaient demandé, mais aussi parce qu'il aimait tous ceux qui vivaient ici et il ne voulait pas les voir en danger, ne serait-ce qu'une seule seconde.
 
Pour cela qu'il n'eut aucun regret à devenir le nouvel instructeur du village pour quelques mois. Bon, au début il ne se jugeait pas digne de cela mais tout le monde insistait pour que ce soit lui alors, il n'allait pas refuser une faveur aux villageois. Il ne leur avait jamais refusé une faveur de toute façon, tout simplement parce qu'ils n'avaient jamais abuser de sa gentillesse comme lui n'avait jamais abusé de la leur, c'était un peu comme la loi de l'échange équivalent. Mais bon, cela n'est pas le plus important. Comment un instructeur devait se comporter ? Karot ne savait pas vraiment, il savait juste que son père était très sévère avec lui mais qu'il n'était jamais méchant, toujours juste alors... Il appliqua la même logiques avec les personnes qu'il entraînait, pour sûr qu'ils progressèrent plus vite que prévu mais, qu'est-ce qu'ils souffrirent pour cela... Enfin, ils le remerciaient toujours à la fin de chaque séance, Karot commençait à se demander si il vivait vraiment dans un village normal d'ailleurs... Ils ressemblaient tous à des anciens guerriers en définitif, aucun enfant ne pleurait quand il avait mal, ils supportaient comme de braves guerriers, c'était assez impressionnant d'ailleurs. Karot ressentait un peu l'étonnement que son père devait ressentir quand ils s'entraînaient tous les deux, je vous rassure les entraînements en tant qu'instructeurs ne duraient que quelques heures. Le jeune homme ne voulait pas achever les enfants tout de même.
 
Et puis, les parents de Karot finirent par revenir, à peu moins d'un an après être partis...

 

Dernières Retrouvailles... Premiers Adieux...


Quel soulagement ! Ils étaient encore en vie ! Non pas que Karot doute de leur force ou quelque chose du genre mais à force de voir le temps passer, on finissait par s'inquiéter hein. Et il fallait aussi avouer, et sans aucune once de honte, qu'ils lui avaient énormément manqué. Voir toutes les personnes avec qui on a toujours vécu partir tout d'un coup, c'était assez touchant tout de même. Enfin, ils n'étaient pas tous partis vu que Karot était resté avec les villageois mais il y avait quand même eu un manque énorme de part et d'autre apparemment. Enfin, maintenant qu'ils s'étaient tous retrouvés, cela n'avait plus aucune importance, non il  y avait beaucoup plus important... Ce qui était beaucoup plus intéressant était ce qu'ils avaient finalement réussi à obtenir après cette longue année, enfin ces 11 mois et demi de navigation à travers les Mers. C'était un récit palpitant qui semblait s'annoncer là, mais il était trop tôt pour le moment. Ils devaient d'abord se remettre en état, profiter de l'île qui était aussi la leur et tout le reste. Ils avaient besoin de retrouver la chaleur du cocon depuis si longtemps, alors il fallait qu'ils en profitent un maximum maintenant qu'ils le pouvaient enfin et cela, Karot le savait et le comprenait parfaitement. Il aurait sûrement fait pareil à leur place, alors dur de ne pas les comprendre.
 
Ils étaient revenus la veille des 16 ans de Karot, n'était-ce pas magnifique ? C'était une bonne occasion de fêter à la fois leur retour et l'anniversaire de leur jeune fils en cette belle journée. Car, même si seuls Satoshi et Kenryuu étaient les parents biologiques du jeune homme, toute l'île était telle une grande famille. Une toile d'araignée indestructible de par sa solidité et surtout le soutien perpétuel qui était présent à travers celle-ci. Comment expliquer cela d'une autre façon ? Chaque personne du village était telle une fondation, personne n'était supérieur aux autres. Il n'y avait pas de gouverneur ni rien, tout le monde se gouvernait tout seul mais on savait tout de même ce qu'était la justice et on l'appliquait quand nécessaire, très rarement en somme. Bref, aujourd'hui, l'humeur était à la fête, quoi de plus normal pour des pirates hein ? Rien, nous sommes bien d'accord et celle-ci allait bien durer jusqu'au bout de la nuit, il n'y avait pas de doutes là-dessus... Oui vraiment aucuns doutes là-dessus. Il fallait maintenant tout organiser, cela ne serait pas très long mais il fallait tout de même prendre un petit peu de temps pour le faire. Les pirates devaient dormir un peu, chose qu'ils ne feraient sûrement pas préférant faire la fête. Karot devait annoncer à tout le monde qu'il n'était plus l'instructeur et eut le droit aux remerciements d'enfants devenus encore plus intelligents et forts qu'avant.
 
La fête commença aux alentours de 20h et tout allait pour le mieux, ils étaient tous dans le village autour d'un feu à manger, boire car Karot avait désormais l'âge de boire... Enfin depuis quelques années déjà mais il ne l'avait fait que rarement alors que ce soit c'était boisson à volonté, alcoolisé bien sûr vous l'aurez bien compris et bien sûr... Tout le monde dansait, c'était l'esprit de la piraterie ça, un esprit que le jeune homme affectionnait par-dessus tout, il ne connaissait que celui-ci vous me direz mais il ne pensait pas qu'il puisse vivre à travers un autre esprit, c'était celui-ci qui lui correspondait le mieux, et il ne changerait sûrement jamais d'ailleurs. Enfin c'était du moins ce qu'il espérait parce qu'il s'aimait plutôt bien comme il était actuellement. Ce fut alors que les Pirates du Ryuujin commencèrent à raconter leurs histoires, pas des tissus de mensonges inventés pour faire rêver les jeunes personnes et les vieux rêveurs... Leurs aventures de l'année passée sur les mers à la recherche de cette chose si inestimable. Personne encore ne savait ce que c'était, seuls les membres de l'équipage le savaient mais personne n'aurait osé dire ce que le Capitaine devait lui-même annoncer.  Au détour de la dernière histoire, il révéla que ce trésor était un Katana appartenant à la famille Ryuu et qui avait été perdu depuis des centaines d'années, voilà pourquoi il était inestimable, de plus c'était une des 12 lames, magnifique non ?
 
A minuit, la fête prit fin et les villageois rentrèrent chez eux après avoir souhaité un joyeux anniversaire comme il venait d'avoir ses 16 ans malgré qu'ils les avaient fêté avant. Il paraissait que ça portait malheur en plus, mais ce n'était pas le genre de superstitions qui pouvait alarmer un pirate tout de même. Enfin, les Ryuujin allèrent sur leur bateau pour continuer à festoyer encore un peu et parce que le père de Karot avait quelque chose d'important à lui dire et à lui donner. Karot avait continué de s'entraîner durant toute l'année où son père et tout l'équipage était parti, il utilisait depuis peu les poids d'entraînement afin de durcir ses entraînements justement. Si ils étaient réunis ce soir, c'était pour que le jeune homme soit au courant des choses plus graves qui s'étaient passées... La Marine voulait aussi ce sabre et les membres du Ryuujin ont donc combattu un de leurs navires pour le récupérer. Ils ont réussi à s'enfuir grâce au vent qui était de leur côté et parce que le Ryuujin était une caravelle sacrément rapide mais ils risquaient de les retrouver alors ils allaient devoir tout abandonner pour protéger les gens de l'île et Karot. Tout en lui disant ça, son père lui montrait du doigt un coffre, celui où il avait rangé le Katana en question un peu plus tôt et lui dit que tout ce qui se trouvait dans ce coffre lui appartenait et qu'il devait le prendre et partir au plus vite...
 
Le jeune homme n'eut même pas le temps de refuser qu'on entendit un bruit de boulet de canon tombant dans l'eau à quelques mètres de la caravelle. C'était déjà trop tard pour faire marche arrière, une seule chose était à leur avantage, ils étaient plutôt loin du rivage et comme les villageois avaient bu, ils n'entendraient sûrement pas ce qu'il se passait. Si ils restaient ainsi à ne rien faire, ils allaient tout simplement mourir alors, ils décidèrent de foncer en direction du bateau de la Marine et de partir à l'abordage. Une fois que ce fut fait, plusieurs autres bateaux de Marine firent leur apparition dans la nuit noire, cela ressemblait fort à un piège mais les pirates s'y attendaient et ils se battirent sans relâche... Mais les fusils des Marines eurent raison de plusieurs membres de l'équipage jusqu'à ce qu'un d'eux abatte lâchement le père de Karot par derrière alors que ce dernier mettait un Marine à l'abri car tous les Ryuujin exécraient le crime. La mère de Karot ne mit pas longtemps à se faire sauvagement abattre elle-aussi... Tout cela s'était déroulé après quelques heures d'affrontement... Tout s'effondra à la minute où Karot vit le corps de ses parents par terre, tout le monde était mort, tous à part lui... Il n'avait même pas pu les sauver, il s'était battu et avait défendu sa vie mais n'avait pu sauver personne... Faible... Il était tellement faible. Puis tout devient rouge, ses yeux, son cerveau, son cœur, tout ! Une seule envie, détruire ceux qui avaient fait ça.
 
Pourquoi ? Pourquoi ne se souvenait-il de rien ? Pourquoi était-il de nouveau dans le village, allongé dans un lit comme s'il ne se s'était rien passé ? Pourquoi tout était comme avant mis à part cette odeur de sang que le jeune homme sentait sur lui... Avait-il tué ? Il ne s'en souvenait pas, s'était-il enfuit... Il ne s'en souvenait pas non plus... Qui était vivant, qui était mort ? Tous étaient mort sauf lui, ceux de la Marine aussi ? Mais comment savoir, il savait une seule chose, il devait aller dans le Ryuujin et récupérer son coffre... Ce que lui avaient légué ses parents, bien heureusement la caravelle était là par il ne savait quel miracle comme il ne se souvenait de rien... Il ouvrit le coffre, prit les deux Katanas qui étaient à l'intérieur... Pourquoi son père avait aussi laissé son meilleur Katana de combat dans le bateau, qui était une des 24 lames, lors d'une bataille aussi dangereuse ? La lettre que Karot lut quelque secondes plus tard lui donna la réponse... Ils s'étaient tous sacrifiés pour être sûrs que le jeune homme vive... Mais pourquoi ? Karot pleura de longues minutes tout en prenant ensuite l'ensemble de Kimono Noir que son père portait parfois lors de leurs entraînements, son préféré... Les minutes se transformèrent vite en heures... Tandis que la tristesse se transformait en détermination. Dans la lettre, son père lui avait demandé de devenir un guerrier capable d'écumer les mers et c'était ce qu'il allait faire. Dès aujourd'hui pour protéger les villageois, ils étaient aussi susceptibles d'être attaqués maintenant... C'était dur de dire adieu mais il devait le faire et partir au plus vite... Le lendemain de la pire journée de sa vie, il partirait pour une nouvelle vie sans jamais oublier l'ancienne...

L'Initiation!

Karot décida donc de partir pour écumer toutes les Mers qu'il serait susceptible de pouvoir découvrir. Le jeune homme ne le savait même pas, mais une nouvelle ère de piraterie était sur le point de voir le jour, enfin avait même déjà commencé à voir le jour depuis un petit moment maintenant. Ce n'était donc pas uniquement son monde qui avait changé mais aussi celui de tous. Mais ce n'était pas vraiment ça qui lui importait, le jeune homme était sur les Mers et au détour d'une île de South Blue, il tomba sur un vieillard des plus étranges... Il n'aurait jamais pensé que cette île était même habitée étant donné qu'elle était minuscule et qu'aucun bateau, si ce n'était un petit bateau de pêche, n'y était amarré. Karot se demandait bien ce que ce vieillard pouvait faire sur cette île, seul. Et le vieillard semblait aussi se demander ce qu'un jeune homme d'à peine 16 ans faisait sur les Mers seul. Il fallait désormais faire connaissance mais jamais le jeune homme n'aurait pensé que cette rencontre lui serait aussi bénéfique, comme quoi le hasard faisait parfois bien les choses.

Je m'explique, le vieillard était un ancien bretteur très puissant ayant navigué sur les Mers de Grand Line dans sa jeunesse. Ce dernier proposa pour une raison qui échappait à Karot, peut-être parce qu'ils s'entendaient tout simplement bien aux premiers abords, de l'entraîner à l'art du Katana... Karot maîtrisait déjà l'art Ryuu pour ce qui était du Katana mais il savait qu'il avait encore beaucoup de progrès à faire, alors il n'avait rien à perdre en s'entraînant avec un ancien grand pirate... Le jeune homme était donc très intéressé par cette offre qu'il n'aurait jamais imaginé qu'on puisse lui faire un jour, aussi décida-t-il de rester sur l'île avec le vieillard afin d'apprendre un peu plus en détail ce qu'il en était. Du coup, il allait mettre en pause son voyage qu'il venait à peine de commencer afin d'améliorer aux côtés de cet homme son art du Katana. Il ne comprenait cependant toujours pas pourquoi un pirate de Grand Line se trouvait maintenant sur South Blue, sans doute pour finir ses jours au calme. Quoi qu'l en soit, ces deux années d'entraînement furent sans doute pire que toutes les années d'entraînement qu'il avait subi auparavant. Il ne savait même plus ce qu'il se passait dans le monde, le temps passa plus vite qu'il n'en fallait pour le dire et au bout de deux ans, il décida d'enfin reprendre son voyage, enfin de le commencer. Vous vous demandez ce que le jeune homme qu'était Karot avait appris? Rien de spécial en réalité, il s'était juste battu sans cesse contre son adversaire ce qui lui avait permis d'acquérir l'expérience qui lui manquait... Un entraînement étrange que Karot n'oublierait jamais et pour lequel il avait remercier le vieillard pendant très longtemps, il n'oublierait jamais cet homme.


Dernière édition par Karot Ryuu le Mer 3 Juil 2013 - 20:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karot Ryuu
Forban
Forban
Karot Ryuu

Nombre de messages : 73

[Feuille de personnage]
• Renommée: 350
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] EmptyMar 2 Juil 2013 - 21:50



• Exemple de post RP : [Un post Rp est l'exemple-même d'un message de base que vous pourriez poster sur ce forum. Soyez imaginatif, parlez de n'importe quel sujet, cette partie nous sert à juger la qualité de vos posts Rp
- 15 lignes minimum sans dialogues]



Ah, tu es réveillée ?



Karot était chez lui actuellement, mais ce n'était pas le cas quelques temps auparavant. Mais inutile de commencer par le début de l'histoire .C'était beaucoup trop classique comme approche et Karot n'aimait pas trop tout ce qui était classique, il préférait faire dans l'originalité voyez-vous. Cela était compréhensible non ? Lorsqu'on savait qu'il était différent de la plupart des humains qu'il connaissait. Enfin, humains et sorciers... La différence n'était que très légère en réalité. Pour beaucoup de personnes, les sorciers étaient seulement des humains qui possédaient des pouvoirs que les autres n'avaient pas. Bon c'était surtout le cas pour les sorciers anglais pour être sincère avec vous et sans émettre aucune critique à leur encontre. De toute façon, le fait était que les Japonais étaient plus proches de la magie que l'étaient les anglais, il suffisait d'observer leur magie qui était assez particulière comparée à celle des Japonais qui prenait surtout en compte les éléments... En sachant que les éléments faisaient parti de l'essence naturelle de la magie, la magie japonaise était plus pure que la magie anglaise mais ce n'était de toute façon pas le thème. La Magie anglaise n'était peut-être pas aussi pure que la japonaise mais elle demeurait pas mal impressionnante tout de même et Karot était content de maîtriser parfaitement les deux.

Le jeune homme était actuellement dans sa chambre pour être plus précis que dans le premier paragraphe. Non, il n'était pas dans son lit, n'essayez pas de deviner vous n'avez pas assez de jugeote pour cela mes chers enfants. En plus, vous ne saviez même pas ce qu'il y avait dans la chambre de Karot alors il valait mieux pas que vous tentiez de deviner quoi que ce soit, ce serait vain et j'en suis sûr que vous le savez tout autant que moi. Je vais être sincère avec vous, votre imagination ne serait sûrement pas suffisante pour imaginer tout ce qui pouvait se trouver dans la chambre du jeune homme qu'était Karot. Et oui, ce n'était pas un enfant gâté pourtant, alors comment demandez-vous ? Eh bien, cela faisait bien longtemps que le jeune sorcier qu'était Karot était parfaitement indépendant, il vivait chez ses parents parce qu'il devait s'occuper de sa petite sœur et parce qu'il était le futur chef de la Famille Dragon, la famille la plus puissante du Japon... Il avait donc des devoirs comme vous vous en doutiez sûrement et puis.. Il se sentait bien à la maison, il n'y était presque jamais qui plus est, puisqu'il était à Poudlard quasiment toute l'année. Enfin, si Karot avait autant de choses dans sa chambre, c'était parce qu'il avait gagné énormément d'argent grâce à ses divers métiers, et bientôt son salaire de professeur aussi, à la rentrée quoi. Et pour le reste vous ne le saurez pas maintenant.

Vous vous demandiez ce que le jeune homme pouvait alors bien faire ainsi dans sa chambre seul ? Eh bien, ne vous faîtes pas d'illusions, il ne faisait rien de très intéressant. Mais je suppose que votre esprit risque d'un peu trop divaguer si je ne vous révèle pas le poteau rose maintenant alors je suppose que je ne vais pas avoir d'autre choix que de le faire dans pas très longtemps. Juste le temps de vous faire languir encore un peu, tout ça pour une chose sans importance vous vous direz sans doute ensuite, et c'était sans doute cela qui serait le plus marrant. La blague n'était drôle seulement si elle était poussée jusqu'au bout même si on disait parfois que les blagues les plus courtes étaient les meilleures... M'en fous, je ne respecte pas les protocoles, ce serait trop ennuyeux et je n'aimais pas les choses qui respectaient de trop près le protocole, peut-être était-ce d'ailleurs la raison pour laquelle j'étais à la fois professeur et élève d'ailleurs. Voilà sûrement ce que vous aurait dit le jeune homme si vous lui aviez demandé pourquoi il ne faisait pas comme les autres. Bon, cela suffit je pense, Karot était très simplement en train de travailler quelques théories qu'il soumettrait sûrement ensuite aux grandes instances de magie du Japon. La Famille Dragon était connue pour être à l'origine d'une grande partie des théories sur la magie japonaise après tout.

Karot était sûrement l'exemple même de l'existence de sa famille. Qu'est-ce que je veux dire par là ? Attendez, ne me regardez pas avec de si grands yeux, je vais vous expliquer vite cette fois. Disons que, le jeune homme était la fierté de sa famille et de ses parents. Pour quelle raison ? Il était le plus jeune Sorcier de toute l'histoire du Japon à avoir réussi à maîtriser les cinq éléments naturels. Il était aussi le seul qui avait réussi à ajouter à ces capacités-là, celles de vie et de mort grâce à la lumière et aux ténèbres auxquels il avait été soumis. Comment avait-il réussi à maîtriser ces deux derniers éléments ? Il était passé à côté de la mort, deux fois pour chacun des éléments. Comment cela demandez-vous ? Il avait plongé dans la lumière dans un certain sens... Trop abstrait vous dîtes ? Il avait vécu pendant plusieurs mois dans un endroit empli de lumière aveuglante, impossible de voir quoi que ce soit... La lumière était celle du soleil elle-même, enfin c'était en tout cas ce qu'il semblait. Pour dompter cette lumière, il n'y avait qu'une solution, réussir à la maîtriser pour l'enfermer dans un certain sens. Et ça avait été un peu le même principe pour l'entraînement des ténèbres sauf qu'il était vraiment mort une fois pour maîtriser réellement les ténèbres sans pour autant se faire submerger par ces derniers. Karot était craint et respecté de tous au Japon, mais sa fierté à lui... C'était sa petite sœur dont il s'occupait depuis toujours.

Un bruit de déchirure, ce fut ce qui troubla le travail de Karot, il avait une ouïe hors du commun aussi était-il capable d'entendre tout ce qu'il se passait dans la maison. Comment faisait-il ? Le vent était porteur de bien des messages lorsqu'on le contrôlait vous savez ? Enfin bref, cela venait de la chambre où il avait emmené Yûki après que Rogue lui aie emmené pour les vacances d'été, apparemment il fallait qu'il s'en occupe... Pourquoi ? Il n'en avait aucune idée mais il ne voyait pas trop de raisons de dire non pour être franc alors il avait simplement accepté sans trop réfléchir. D'ailleurs, c'était sûrement elle qui était à l'origine de la déchirure qu'il avait entendu, il valait mieux qu'il aille la chercher avant qu'elle ne fasse n'importe quoi et qu'elle se perde. Il y avait des caméras donc il pourrait la retrouver et puis... Il suffirait de demander au vent mais il préférait lui révéler où elle se trouvait tout de suite. Aussi se leva-t-il de son bureau avant de sortir de sa chambre, il se dirigea ensuite vers l'endroit où se trouvait sûrement Yûki, heureusement pour lui elle n'avait pas pris le chemin inverse que celui par lequel il arrivait. Elle lui rentra d'ailleurs dedans dans la précipitation de ce qu'elle pensait être une fuite. Il lui sourit alors comme il le faisait toujours tout en la regardant, elle devait avoir peur enfin... Maintenant qu'elle l'avait sûrement reconnu, plus autant.
"Ah tu es finalement réveillée Yûki. Tu es chez moi, au Japon. C'est Rogue qui t'a amené ici, il semblerait que tu doives passer l'été ici. Tu as sûrement faim non ? Allez viens."

[Lien : http ://hogwart-wizard.forumactif.biz/t326-le-japon-ou-comment-entree-dans-un-pays-clandestinement-sans-le-savoir-pv-karot-dragon]

[Désolé du double post c'était trop long pour tenir sur un seul post :/. Et j'ai mis Shazoo à la fin du post sur le forum d'où il provient pour prouver que c'est bien mon oeuvre ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
Sid Langren
Seigneur des océans
Seigneur des océans
Sid Langren

Profil Psy : De circonstances
Nombre de messages : 4172
Age : 29
Fruit du Démon : Rasen Rasen no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5000
• Wanted: 460.000.000
• Grade dans la Marine: /

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] EmptyMer 3 Juil 2013 - 18:40

Plop. Un seul sabre d'exeption pas deux :/

Une fois ce détail modifié, je valide rang 2. (j'aurais bien validé rang 3 mais le coté petit prince de toute une ile/seul rescapé, c'est pas mal recyclé :/).

____________________________________

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] 474326acide
Revenir en haut Aller en bas
Karot Ryuu
Forban
Forban
Karot Ryuu

Nombre de messages : 73

[Feuille de personnage]
• Renommée: 350
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:22

Petite précision : Je suis le seul rescapé de mon équipage pas de mon village hein ^^.
Et petit prince? C'est vrai que c'est l'impression que dégage son histoire et tout le reste.. Mais l'île est constituée d'un seul village minuscule donc tout le monde se connaît un peu, alors le fils de ceux qui ont sauvé ce même village est évidemment mis sur un piédestal. Mais après je peux comprendre ton avis même si ce n'est pas exactement le cas en mon sens ^^.
À part ça, j'ai enlevé le deuxième Katana, mais je pourrai faire une demande pour le deuxième Katana par la suite? Voilà j'ai encore beaucoup parlé désolé x). Mais c'est modifié Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Juu
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Juu

Profil Psy : Impulsif-Dangereux
Nombre de messages : 166
Age : 38

[Feuille de personnage]
• Renommée: 420
• Wanted: 8.000.000
• Grade dans la Marine: /

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:35

Seconde validation.

Tu pourras en effet avoir un second Katana de renommé au cours de ton Rp. Penses déjà à nommer celle en ta possession.
Revenir en haut Aller en bas
Karot Ryuu
Forban
Forban
Karot Ryuu

Nombre de messages : 73

[Feuille de personnage]
• Renommée: 350
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] EmptyMer 3 Juil 2013 - 20:36

Ma première lame s'appelle Ryuu ^^.

Et merci Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty
MessageSujet: Re: Karot Ryuu, Pirate [Terminée]   Karot Ryuu, Pirate [Terminée] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Karot Ryuu, Pirate [Terminée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Event pirate
» L'hymne de la nation pirate
» Monkey & Doctor [PV Karot]
» Ile-à-Vache, ilôt de fraicheur subit des dégâts après Fay, Gustav, Hanna et Ike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Pirates-
Sauter vers: