Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Asuna Ryuku [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katarina Ryuku
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 26

MessageSujet: Asuna Ryuku [en cours]   Ven 10 Jan 2014 - 21:54

- Présentation du joueur IRL -  

Prénom ://
Age :22 ans
Homme/Femme/Okama :Homme
Comment avez vous connu le forum : Grâce à un membre
Combien d'heures vous vous connectez par jour : A voir
Tes Mangas préférés :One Piece, Naruto, Death Note et autre
Ton personnage préféré dans One Piece : Ace ou Law
Ce qui t'a motivé à venir : L'envie de rp et revivre des aventures one piece
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR :Rp, un long moment avec pas mal de pause.
Hobbys :Sport, jeux vidéo, film, voiture.
Autre(s) : //

- Présentation du personnage -


• Nom & Prenom :Ryuku Asuna pour OPS

• Surnom (facultatif) :

• Age :17 ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) :Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Pirate

•Prime : (Si pirate ou révolutionnaire, selon votre rang de validation vous aurez l'occasion de commencer avec une prime dont le montant est de 12 millions maximum, 4 millions par rang accordé à la validation.Précisez si vous souhaitez en avoir une)[i]

• Orientation psychologique [i](bon, mauvais, indifférent, ...)
: A voir les fréquentations qu'elle aura, mais naturellement bon.

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) :

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : [Merci de regarder la liste des FDD/Armes disponibles avant de demander. Vous pouvez proposer un FDD ou une arme qui n'est pas dans la liste, mais faites-nous en une description détaillée. Merci également de préciser le niveau ou le rang du FDD ou de l'arme d'exception choisie.]

• Rêve(s)/But(s) du personnage : S'évader, trouver un monde où elle pourrait trouver sa place.

•  Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises

• En cas de recyclage de fiche, totale ou partielle veuillez poster l'url de ce forum et la mettre entre les balises, ainsi que d'ajouter "Shazoo" a votre signature sur ce forum.
[/i][/i]
Code:
[hide][C O D E p-r-é-s-e-n-t-a-t-i-o-n : "sǝllǝʍ u0sɹ0"][/hide]
[i]
:



◘ Description Physique :   Le physique de notre cher voleuse, que vous dire pour vous mettre en bouche. Si ce n’est que son physique et aussi intéressant que son caractère. Dommage, vous ne le connaissez pas encore non. Alors mettons nous au travail. Pour commencer par les bases, notre cher Asuna n’est pas très grande. Enfin, si pour une femme quand même un peu. Elle mesure près d’un mètre soixante-cinq et pèse une cinquantaine de kilogrammes. Autant dire que malgré ses courbes magnifiques, elle est très élancée et a le corps d’une athlète. Première chose qui peut marqué chez elle, c’est son incroyable chevelure noire bleuté. Celle-ci est aussi marquante par sa couleur que par sa longueur et pour cause, celle-ci est assez impressionnante. Ses longs cheveux descendent jusqu’à ses pieds et remontent même un peu, finissant par être attaché par un petit anneau argenté au bout.  Cela est pour l’arrière, parce que le devant, ses mèches partent un peu dans tous les sens. Ses mèches cachent parfaitement son œil gauche, même si suivant ses mouvements, il est possible de le voir, son œil droit lui, n’est pas du tout couvert. Notre miss a des yeux aussi d’une sacrée couleur, un magnifique bleu océan vraiment incroyable et assez rare. Cependant, ses belles mirettes ont une particularité, le fait qu’elles changent de couleurs et prenne un noir abyssal. Ce changement de teinte n’est pas un pure hasard, il est du à quelques choses, mais pour cela, il faudra attendre la description mentale et l’histoire pour le comprendre. Enfin pour la suite, Asuna a vraiment un visage assez fin et expressif, il est facile de voir ce qu’elle pense ou ressent. Malheureusement, des fois, ce trop plein d’expression peut aussi être trompeur, il faut juste savoir quand cela est sincère ou pas.

Le rêve continu avec la description de son corps et une chose aussi assez marrante et mignonne vue que notre demoiselle a gardé l’uniforme de son orphelinat. Cela lui va à merveille, mais un petit peu cours étant donné que l’on voit pas mal son ventre. Enfin, son petit haut et des plus simples étant donné que le col de son uniforme est de couleur bleu foncé avec des bandes blanches sur les bords. Sous ce col qui est replié, il y a un petit foulard jaune faisant un petit nœud pour tenir. Le reste du tissu est blanc est va jusqu’au rebord de sa manche, s’arrêtant juste avant son coude. Le rebord a les mêmes caractéristiques que le col, de couleur bleu avec les deux bandes blanches. Comparé à beaucoup de perso, notre belle Asuna n’a pas les mains nues. Elle porte des mitaines rouge foncés remontant juste au-dessus de ses poignets. Le haut de son uniforme cache quand même sa poitrine, bien qu’elle est magnifiquement dessinée à travers ce tissu blanc qui vient s’arrêter quelques centimètres en dessous. Comme dis juste en haut, on a quand même une belle vue sur son ventre et les quelques muscles qui se sont formé au rythme de ses entraînements.

La fin de sa tenue principale est des plus simples, étant donné que cela consiste en une petite jupe bleu foncé partant de ses fines hanches jusqu’à mi-cuisse. Enfin, mi-cuisse cela est encore gentil, vue que c’est un peu plus haut, mais cela n’est qu’un détail. Cependant, ce tissu n’est pas lisse, sa jupe fait pas mal de plis faisant comme de petites vagues qui viennent se briser. On a le plaisir de voir une bonne partie de ses fines jambes, jusqu’à ce que l’on tombe sur ses collants épais si l’on peut dire. Au lieu d’être remonté entièrement, ils sont légèrement baissé pour commencé sous le genoux, aux trois-quarts de son tibias. Ils sont de couleur blanc cassé et le surplus de tissu redescend sur ses chaussures pour cacher une petite partie de celle-ci. Ses chaussures sont des plus simples et de couleur marron, rien de bien exceptionnel. Pour finir vraiment sa description, on ne peut pas oublier son immense lance. Une arme vraiment magnifique en fer forgé et qui au bout de celle-ci se trouve une incroyable sculpture de tête de dragon. A la fin de celle-ci, il y a bien entendu une lame extrêmement coupante, mais notre demoiselle est aussi une adepte des sabres. Qui si frotte si tranche.


◘ Caractère & morale : Asuna, un mental bien particulier, bien qu’elle soit quand même la douceur incarnée, elle peut être aussi une vraie tempête. Enfin, notre demoiselle ne pourra jamais laisser un ami derrière elle, enfin, quand je dis ami, faut qu’il soit précieux à ses yeux. Son histoire lui a fait comprendre qu’il n’est pas bon d’être ami avec tout le monde et elle a retenue cette douloureuse leçon. Maintenant, même si elle ne le montre pas, elle se méfit de tout le monde, jusqu’à avoir la preuve que cette personne est vraiment digne de confiance. Pour être franc, elle se méfit aussi d’elle et cela pour de bonnes raisons.  Enfin, il faut quand même savoir qu’elle pourrait donner sa vie pour les personnes qui lui sont importante. D’ailleurs, elle n’a pas une très grande estime de sa vie, mais cela pourrait peut-être changer. Ne connaissant pas sa véritable famille, elle n’a donc jamais eu l’amour maternel et même si elle ne l’avoue pas, cela lui fait du mal. En parlant d’amour, il n’y a pas que l’amour maternel qu’elle ne connaît pas, mais celui-la, elle ne le connaîtra peut-être jamais. Une très mauvaise expérience fait qu’elle a beaucoup de mal avec cela et pas qu’avec ça. En effet, elle détient une certaine rancœur envers les hommes et cela se transforme quelques fois en haine. Elle serait capable de se jeter sur un homme qui serait en train de faire du mal à une femme ou un enfant et de le remettre en place. A vrai dire, elle se méfit de la gente masculine comme de la peste. Rare son les personnes de confiance qui ont un service trois pièces et elle n’en a connu qu’un, son Sensei.

C’est un peu comme son model, même si elle sait qu’elle ne sera jamais à sa hauteur. Son calme, sa patience et sa façon de faire, jamais elle n’aura tout cela. Elle aurait bien aimé en savoir un peu plus sur son passé, mais elle n’en eut pas l’occasion. Asuna est aussi de nature curieuse,  cela a ses bons côtés, mais aussi ses mauvais. Si une personne n’a pas envie de parler d’une chose, elle lui demandera quand même pourquoi. Juste histoire de savoir et d’assouvir sa curiosité. Cela est un exemple parmi tant d’autres, il y aurait une longue liste à faire. En continuant dans ses qualités et sans faire d’ironie là, elle est loin d’être avar. Elle n’a jamais eu d’argent et ne connaît pas du tout le statut de personne riche. Elle se contente de ce qu’elle a et c’est bien suffisant. Pour le moment, elle ne voit pas l’intérêt d’avoir trop d’argent, à part celui d’attirer l’attention. Son but n’est clairement pas d’attirer l’attention ou de se faire remarquer. Bien que des fois, il n’est pas possible de faire autrement. Une remarque, un mouvement, un geste peut attirer l’attention et d’autre fois, un combat également. Sur ça, ses capacités à se battre, elle y croit dur comme fer et commence chaque combat en se disant qu’elle en sortira gagnante. Que la personne qui sera debout à la fin sera elle et elle seule. C’est un peu le seul moment où elle n’est pas défaitiste. Si vous commencez un combat en vous disant que vous le perdrez, a quoi bon le commencer ?

Une chose qu’elle n’a pas commencée aussi et qu’elle ne connaît pas du tout, c’est le goût de l’alcool. Alors vous dire si elle tient bien l’alcool ou pas, cela est un grand mystère. N’y savoir comme elle réagit, si cela peut la détendre et la soulager un peu ou si elle a l’alcool mauvais. Comme on dit, le futur réserve des surprises, celle-là en sera une. Cependant cette douce créature n’est pas aussi blanche que cela. Pour cause, il lui arrive aussi de voler, pas de l’argent, ou rarement, mais surtout de quoi manger ou s’habiller. Même si elle n’est pas très vêtement, il faut bien quelques choses pour se vêtir, cela est le moindre des respects. Par contre, à défaut de pas vouloir une garde de robe remplit, elle est quand même assez gourmande. Elle ne dira pas non à goutter un bon petit gâteau ou chou à la crème. Malheureusement, Asuna n’a pas que des bons côtés et ces mauvais côtés son représenté par Tara. Loin d’avoir la même mentalité qu’Asuna, celle-ci a comme une existante bien à elle et peut prendre le contrôle quand elle le désire. Quand cela arrive, ce n’est pas la même chose. Elle est remplit de haine envers l’humanité et se fait un malin plaisir de mettre tout en œuvre pour faire souffrir ses victimes. Elle peut être qualifier de sadique, cela ne fera qu’attiser son plaisir de couper, de taillader la peau et la vue du sang ne fait que l’exciter encore plus. C’est ça qui rend cette personnalité dangereuse. Le fait qu’elle n’a pas de limite, malgré tout cela, on la sent plus mature également.

On ne peut pas dire qu’elle a un grand respect de la vie, elle ne lui donne d’ailleurs aucune valeur et c’est ça qui la rend dangereuse. Rien ne peut l’arrêter, qu’elle soit blessée ou encore à moitié nue, elle continuera de se battre jusqu’à ce qu’il en reste qu’un debout. Bien que son plus gros combat soit contre Asuna elle-même. Elle se fait un plaisir de lui montrer tout ce qu’elle fait comme horreur, mais lutte aussi contre elle pour garder le contrôle quelques fois. C’est vraiment une entité. Enfin comme vous l’aurez compris, elle représente la froideur, la colère, mais elle a aussi un côté humain. Elle sait aussi parler, bien que dans sa voix, il n’y a pas la douceur qu’à notre petite orpheline. Cependant, a ce que l’on pourrait croire, Tara agit certaines fois pour la protéger, pour la défendre, mais ne le montre pas et ne le montreras jamais. A vrai dire, elle n’a pas que des mauvais côtés, même s’ils ne sont pas immenses, il faut quand même les signaler. Maintenant, vous êtes prévenu. A vous de vous méfiez de cette furie ou d’essayer de l’apaiser.


◘ Histoire : Qui aurait cru qu’un jour une mère aurait du abandonné son enfant devant les portes d’un orphelinat. Déposant cette petite princesse qui se trouvait dans un immense panier en osier avec une petite couverture rose qui la bloquait. Prenant d’abord bien le temps de regarder si personne ne l’avait suivit et surtout, s’il n’y avait personne pour l’observer. Elle ne voulait surtout pas être reconnu et cela serait même un drame si c’était le cas. Lançant un dernier regard à son enfant, lui donnant une petite caresse sur sa joue, déposant un léger baiser sur son front avant de se redresser. Elle frappa deux fois à la porte de l’orphelinat avant de s’enfuir comme une voleuse. Un homme d’une trentaine d’année vint ouvrir quelques secondes plus tard, mais ne vit personne avant de baisser la tête. Il fut surprit de tomber sur le panier content un petit enfant. Attrapant doucement la lance du panier avant de le soulever doucement pour regarder le petit bout de chou et s’avança un peu plus dans la rue pour trouver la personne. Il se disait que peut-être, la personne resterait à proximité. Il l’appela pendant quelques secondes avant d’abandonner et de conduire le nouveau né à l’intérieur. Cela n’était pas la première fois qu’un enfant arrivait de cette façon, mais cela lui faisait toujours autant de mal. Une fois à l’intérieur, il l’emmena dans la nurseries du bâtiment pour que les sœurs s’occupent de ce petit bébé. Cette petite chippie avait malgré tout cela un bracelet avec un prénom dessus. Il n’y avait que cela qui lui donnait une identité, bien que l’objet semblait valoir une petite fortune. Une fille d’une famille riche ? Enfin, le plus important, c’est que dessus, il y avait écrit Asuna.

Elle fut, au début de sa vie, bercé et élevé par les nones qui se trouvaient dans cet orphelinat. Lui donnant le biberon, la changeant, l’habillant, jusqu’à ce qu’elle apprenne à marcher et à parler. Cela prit quand même un certain temps et déjà à cet âge là, elle demandait où étaient sa maman et son papa ? Qu’est-ce qu’ils faisaient ? Pourquoi ils n’étaient pas là ? Cependant, elle n’avait pas beaucoup de réponse, à part le fait d’aller s’amuser avec les autres pour les attendre. Malheureusement pour elle, jamais ils arrivaient pour venir la chercher et la sortir d’ici. Les années passaient et elle devait commencer à apprendre des choses comme l’écriture, savoir compter et tout ce qui peut aider et servir dans la vie. On peut dire quand même qu’elle n’était pas une élève des plus calmes et des plus somptueuses même. S’il y avait une bêtise à faire, elle était bien la première pour la faire, malgré cela, elle ne le faisait pas méchamment. C’était plus une façon de se faire remarquer plus qu’autre chose. Cela marchait parfaitement, mais pas dans le bon sens à vrai dire. Elle passait plus de temps à être punis qu’autre chose. Ce qui fait qu’elle loupait aussi pas mal de sortit, de délire avec les autres enfants, à la place, elle était enfermée dans une salle à devoir écrire des centaines de phrases. Enfin cela dura un petit moment jusqu’à ce qu’elle puisse participer à une sortie comme tous les autres. C’était vraiment la première fois qu’elle avait le droit à cela et elle avait un grand sourire intérieur.

Asuna c’était préparé un petit sac pour cette balade. Elle avait prit de quoi manger, se changer aussi au cas où. Fallait être prévoyant quand même, bien qu’elle était encore toute jeune. Enfin la balade commençait et c’était quelques choses de tout simple. Derrière l’orphelinat, il y avait un immense bois parcourut de sentier. Cela demande un peu d’effort quelques fois, mais rien de bien méchant, surtout pour aller manger à côté de magnifique lac. Malheureusement, pendant le voyage, un groupe de garçon prit à part la petite fille pour lui faire une farce. Le fait de faire un cache-cache et qu’ils rejoindraient le groupe après. Hésitant quand même un moment, mais pour la convaincre, ils lui disaient que si elle gagnait, elle aurait une surprise. Il ne fallait pas lui dire plusieurs fois, elle acceptait directement et se retrouvait à devoir compter contre un arbre. Une fois arrivé à 100, elle criait qu’elle venait les chercher, cependant eux avaient déjà retrouvé le petit groupe. Asuna pensait elle, qu’ils étaient vraiment en train de jouer et les chercher un peu partout, regardant derrière les arbres, dans les feuillages, dans les petites grottes que cela faisait les grosses pierres. Cela fut quand même un échec vue qu’il y avait plus personne et cela ne s’arrêta pas là. Essayant d’aller voir dans un autre endroit, la jeune demoiselle glissa et se retrouva à dégringoler dans un trou.

Elle enchaîna les cascades, se retrouvant souvent la tête en bas, mais cela allait tellement vite qu’elle ne voyait pas grand-chose. Elle s’arrêta enfin contre un arbre, c’était pas mal égratigné et ne sachant surtout plus où elle se trouvait. Légèrement paniqué, elle regardait un peu partout avant de voir une forme devant elle. Une vague de stress et de peur prit possession de son corps, tout lui passé par la tête, que c’était un monstre qui arrivait pour la dévorer. Heureusement pour elle, une main se présenta d’abord dans la lumière avant qu’elle voit le visage à qui elle appartenait. C’était une personne d’une quarantaine d’années avec de la barbe et une longue toge marron, légèrement déchiré à des endroits. La petite fille avait ramené ses jambes vers elle, un peu apeuré, mais l’inconnu lui parla doucement et calmement. Il lui demanda si elle n’était pas blessée, si tout aller bien, mais Asuna ne savait pas quoi répondre, c’est comme si elle avait perdu la parole. Complètement tétaniser, elle était n’arrivait pas à articuler. L’homme ne chercha pas plus loin et lui prit doucement la main pour l’amener avec lui jusqu’à un endroit assez isolé. Il la fit rentré dans sa cabane avant de désinfecter ses blessures avant de lui faire de petit bandage. Docile, Asuna ne bougeait pas du tout et le laisser faire, cependant, il pouvait voir qu’elle avait mal. Malgré qu’elle essayait de le cacher un maximum, il y avait des signes et des grimaces qui ne trompent pas. Enfin cela faisait rire l’homme qui lui caressa rapidement les cheveux avant d’aller s’asseoir en face d’elle. Il se présenta enfin, Izuma Naguri et lui demanda son prénom. Elle écarquilla les yeux et mit un certain temps pour réussir à prononcer correctement son prénom. Cela fit rire l’homme alors qu’elle faisait une petite moue boudeuse.

Cependant un objet attira l’attention d’Asuna, il y avait un sabre au fond de la pièce, il était entièrement noir avec un fourreau en tête de dragon. Elle s’approcha instinctivement vers l’arme, la regardant de haut en bas.  Izuma la regardait et surtout la laisser faire avec un immense sourire, il laissa quelques minutes avant de se lever et de lui expliquer ce qu’était cette arme et ce qu’elle représentait pour lui. C’était l’arme de sa femme, elle avait traversé toute sa vie avec cette épée à ses côtés et malheureusement, c’est avec elle que sa femme passa de l’autre côté. Un combat contre un marine qui ne se passa pas en son avantage. Bien que pour le respect des croyances que pourraient avoir ou se faire Asuna, l’homme n’expliqua pas pourquoi. Malgré que la jeune demoiselle lui demanda une bonne centaine de fois pourquoi. Il ne pouvait pas lui répondre, mais pour qu’elle arrête de lui poser la question, il lui demandait si elle voulait qu’il lui apprenne a s’en servir ou apprendre à ce défendre. Les yeux de la demoiselle s’éclairèrent d’un coup, bien qu’elle se demandait si elle avait vraiment le droit. Mais, la curiosité et l’envie furent plus fortes que la raison et la peur. Elle accepta avec un immense sourire.

Elle n’y pensa qu’après, mais elle se disait que son orphelinat devait sûrement la chercher et les trois idiots qui avaient fait leur mauvaise farce aussi. Laissant apparemment une petite moue et expliquant ce qui c’était passé à son sauveur, celui-ci ne peut qu’en rire sur le moment. La demoiselle pensait qu’il se moquait d’elle, mais rapidement, il lui disait que cela n’était pas grave, mais de faire plus attention. Cela était vite dis quand même, mais bon. Izuma lui donna aussi rendez-vous pour son entraînement, pour commencer et cela dès le lendemain si elle le désirait. Il faudrait qu’elle arrive à trouver une excuse pour se faufiler dehors, mais cela ne devrait pas trop pauser de problème. Il lui expliqua aussi comment retrouver son groupe, où se trouvait le lac par rapport à la cabane pour ne pas qu’elle se perde. Il ne serait pas toujours là pour la sauver malheureusement. Asuna eut un petit sourire et lui fit un petit signe de la main avant de partir à la grande course pour aller rejoindre tout le monde. Elle était quasiment recouverte de bandage, mais cela lui faisait beaucoup moins mal qu’au début et puis, elle avait fait une grande découverte. Cependant, c’était son petit secret à elle et une fois devant tout le monde, qu’elle avait une vague de question et que les trois idiots s’inquiétaient et lui demandaient de rien dire. Elle ne se dégonfla pas, disant tout ce qui c’était passé, mais s’arrêta et ne parla pas de la rencontre avec Izuma. Finissant par dire qu’elle c’était soigné toute seule après être tombé, il fallait quand même bien trouver quelques choses de viable.

La none qui les accompagnait fit une petite moue, mais elle semblait quand même y croire, c’était le principal. Le reste de la journée ce passa beaucoup mieux pour notre petite beauté aux yeux bleus. Mangeant près du lac, trempant ses pieds à l’intérieur, s’amusant avec les autres de son âge. Asuna passa une très bonne journée avant de devoir repartir à l’orphelinat, mais cette fois, tous ensemble et sans faire de blague ou de jeux idiot. Une fois arrivé à bon port, la petite demoiselle ne mit pas longtemps à s’endormir une fois qu’elle se retrouvait sur son lit. Morphée ne perdit pas de temps pour venir la faucher et l’envoyer dans le pays des rêves.

Le lendemain, elle fut réveillée rapidement et la matinée ne passa pas assez vite à son goût.  Elle avait un large sourire toute la matinée, mais ne voulait pas dire pourquoi. En même temps, elle avait le droit de sourire, cependant, une fois que le midi arrivé, la pause repas, une petite chippie disparaissait. Elle se faufilait comme une Shinobi pour sortir de l’orphelinat et courir à toute vitesse dans la foret. Cependant, elle devait retrouver le point de rencontre, sans faire la même erreur que hier, celui de tomber dans le trou et de dégringoler sans pouvoir s’arrêter. La petite fille s’arrêta doucement au bord du trou, avançant son petit minois pour regarder comment faire et surtout se rappelant ce qui c’était passé hier. Elle faisait des petits pas autour du trou pour passer de l’autre côté et se mit à courir pour retrouver Izuma qui était juste devant la cabane. Asuna sautillait doucement avant de venir s’incliner devant lui pour le saluer. Malheureusement, elle ne s’attendait pas à se prendre un coup de bâton sur le haut de la tête. Poussant un petit cris, elle mit rapidement la main sur son crâne pour frotter en faisant une moue boudeuse. Elle venait de recevoir sa première leçon, ne jamais baisser la tête devant son adversaire. Apparemment le cours prenait très vite. La demoiselle ne savait pas vraiment ce qui allait se passer et comment cela allait se dérouler, mais elle était vraiment impatience. Bien que, le début de sa formation n’allait pas vraiment lui plaire. En effet, Izuma lui expliqua qu’elle allait devoir travailler sa souplesse et sa force en premier lieu. La manipulation de Katana viendrait après. Ce n’était pas vraiment marrant, mais elle n’avait pas vraiment le choix.

La première journée ne fut pas une sinécure pour Asuna, elle avait mal partout, elle était courbaturé et fatigué. Le retour fut largement moins rapide, elle n’arrivait même pas à escalader un petit rocher tellement la douleur était grande. Elle ne s’attendait vraiment pas à devoir faire ça, se remémorant les va et viens à pleine vitesse, l’exercice du grand écart, lever des poids. C’était un entraînement de titan pour une pauvre petite fille. On aurait pu le croire fou, elle se demandait même pourquoi il était aussi dur avec elle, c’était inhumain. Elle hésitait même à y retourner le lendemain et tout le temps du trajet, son petit esprit la tourmenté. Arrivant à la nuit tombée à l’orphelinat, elle se faufila dans les couloirs avant de se glisser dans la chambre et de tomber comme une grosse larve sur son lit. Elle ne mit pas longtemps pour s’endormir et surtout quitter toute cette douleur. Ce fut ainsi un long moment, les années passèrent et la demoiselle y retournait toutes les après-midi et subissait au début le même entraînement. Exactement 3 ans passèrent pour qu’elle puisse enfin mettre la main sur un sabre. Bon, même si celui-ci était en bois, au moins, elle s’entraînait au maniement de celui-ci. Par contre, Izuma se retrouvait contre elle et les coups de bâtons tombaient de plus en plus. Asuna n’arrivait pas à comprendre comment elle prenait les coups d’épées et surtout la vitesse à laquelle ça arrivait. C’était incroyable et elle était recouverte de bleu cette fois.

La première leçon avec le sabre fut plutôt une correction et elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait bien faire. Cependant, son sensei fit son travail correctement, la laissant réfléchir un petit peu avant de venir lui parler et lui dire ce qu’elle avait mal fait. Mais aussi, le fait que les trois ans d’entraînement n’était pas fait pour rien. Asuna ne s’en était pas du tout servi et Izuma n’était pas très fier d’elle sur le coup. Ce premier jour ne fut pas vraiment une réussite pour la petite demoiselle qui repartait la tête basse et vraiment déçue d’elle. C’était vraiment nul ce qu’elle avait fait, en plus de cela, elle avait des marques un peu partout et allait devoir les masquer. Elle arriva à rentrer sans qu’on lui pose trop de question, bien que beaucoup de ses camarades se demandaient ce qu’elle faisait tous les après-midi. Mais la demoiselle ne disait rien du tout à part qu’elle se promenait dans la foret, s’amusait avec ce qu’elle trouvait et ainsi de suite. Pour ses blessures, des fois elle tombait ou glissait et voila. Elle se retrouvait dans sa chambre, couché sur le dos, mais elle n’arrivait pas à sourire. Se disant qu’elle était nulle, qu’elle n’avait pas réussi ce que son Sensei lui avait demandé, elle s’en voulait vraiment. Cependant le lendemain, se fut complètement autre chose. Elle avait retenu la leçon et se servait de son entraînement physique pour esquiver et répliquer. L’homme affichait un immense sourire et arrêta la joute pour commencer vraiment son entraînement.

Asuna était vraiment fier d’elle et elle apprenait beaucoup plus avec Izuma qu’à l’orphelinat, mais elle ne pouvait pas les quitter ainsi. C’était aussi sa maison. Les années passèrent et elle devenait une sacrée combattante, mais aussi, ses formes féminines commençaient à se dessiner de plus en plus. Cependant, elle ne faisait pas du tout attention à cela, ce n’était pas sa priorité. Elle ne voyait même pas que l’un de ses camarades s’intéressaient à elle. En même temps, pour le peu de temps qu’elle restait à l’orphelinat, elle ne regardait pas vraiment ce qui s’y passer. Elle avait passé encore une journée à s’entraîner et avait même pu nager dans le lac avant de rentrer tard à l’orphelinat. L’astre lunaire était déjà bien haut dans le ciel et bien entouré de ses magnifiques étoiles quand notre beauté bleue rentrait dans sa chambre. Elle avait de petits yeux et bailla à s’en décrocher la mâchoire, se frottant ses petites mirettes avant de recevoir un violent coup derrière la tête qui l’envoya au sol. Elle resta un long moment inconsciente avant d’ouvrir difficilement les yeux avec un gros mal de crâne. Elle avait même l’impression qu’elle avait perdu un peu de sang et se demandait ce qui lui était arrivé. Relevant légèrement la tête, elle pouvait rapidement voir qu’elle avait le haut de son corps complètement nu. Sa poitrine était à l’air libre et voulu rapidement se couvrir, mais ses mains se retrouvèrent bloquées. Elle était attaché à son lit et ne pouvait n’y se servir de ses mains, n’y de ses jambes, Asuna était vraiment bloqué et elle commençait à légèrement paniquer.

Elle continua de regarda et remarqua que le bas de son corps n’était pas plus couvert que le haut à part qu’elle avait la couette qui passait sur son entrejambe pour la cacher. Elle était complètement nue et ne comprenait strictement plus rien. Tournant la tête dans tous les sens pour voir quelque un et quand elle s’apprêtait à crier pour demander à l’aide, un jeune garçon sortait de l’ombre. Elle écarquillait les yeux et remarqua Shin s’avançait vers elle. Asuna n’en croyait pas ses yeux et lui demandait ce qu’il se passait. Pourquoi elle était toute nue et qu’est-ce qu’il faisait là ? Cependant elle n’eut aucune réponse et se retrouva avec un bâillon dans la bouche. Maintenant, elle ne pouvait plus crier, même pas se défendre ou se dégager. Des larmes commençaient à couler de ses magnifiques yeux bleus et elle reçut une gifle qui lui fit tourner violemment la tête. La tête dans le coussin, ses larmes continuaient de couler comme des torrents, mais elle ne pouvait rien faire. Ni appeler à l’aide, ni se défendre. Elle se sentait vraiment impuissante, seule et surtout soumise. Ses petits yeux bleus se déplaçaient doucement pour voir ce qu’allait faire le jeune homme. En une fraction de seconde, elle les écarquilla quand elle le vue en train d’enlever son t-shirt et descendre son pantalon. La demoiselle couinait un peu, c’était la seule chose qu’elle pouvait faire là, essayant de bouger, mais en vain. Shin se retrouvait nue et s’installait doucement sur elle, Asuna pouvait sentir sa peau contre la sienne, mais aussi ses mains qui commençaient à la toucher. Son cauchemar devenait de pire en pire et la suite ne fut pas des plus glorieuse.

En effet, le jeune homme profita du corps de la demoiselle qui étouffa aussi ses cris dans le bâillon qu’elle avait. Ses larmes coulaient toujours et de plus en plus et finit par abandonner, restant sans bouger. Elle continuait de pleurer, mais n’essayait même plus de se détacher, Asuna était devenu une coquille vide. Il y avait son corps magnifique en train de se faire souiller, mais pas son âme et son esprit. Son calvaire finit par s’arrêter, mais elle n’était toujours pas revenue. Elle ne sentait même pas le liquide sur son bas ventre ou encore Shin qui faisait bouger sa tête. Elle ne répondait plus du tout et son violeur paniquait un peu, la détachant rapidement avant de prendre ses jambes à son cou. La demoiselle était complètement inerte. Cependant, quelques heures plus tard, elle revenait doucement à elle-même et commençait à ressentir une immense douleur, mais aussi une salissure. Ce n’était pas tout, en elle, il y avait une forte rage, une forte haine, une colère incroyable et une envie de sang monstrueuse. C’était la première fois qu’elle ressentait cela, des envies si noires, mais en même temps, elle réalisait petit à petit ce qu’il lui avait fait. Ramenant la couverture sur elle pour se cacher, elle se recroquevillait sur elle-même, pleurant toutes les larmes de son corps. Asuna ne savait vraiment pas comment réagir, elle était toute seule dans sa chambre, se berçant toute seule et se parlant même à elle. Cependant il y avait deux timbres de voix, l’une apeurée et perdue et l’autre en colère et rageuse.

Elle resta une bonne semaine dans sa chambre, enfermé, complètement nue et prenant que de l’eau pour boire, mais ne mangeant rien. Elle n’avait qu’une envie, celle de mourir. La pauvre avait beau allait dans la salle de bain et se laver pendant des heures, elle était encore et toujours sale. Elle se frottait des fois un long moment, mais cela ne changeait toujours rien. Asuna ne pensait même plus à Izuma, tout ce qu’elle avait en tête, c’était cette petite voix démoniaque qui lui disait de se venger et ne pas se laisser faire. Elle ne voulait pas l’écouter et commençait à se faire peur à elle-même. Il fallait qu’elle se ressaisisse et vite. La belle aux yeux bleus se mit de nouveau sur son lit, les jambes recroquevillaient contre sa poitrine et chercher des solutions. Il n’y en avait pas trente-six, s’habillant rapidement et pour la première fois depuis une semaine, elle décida d’aller rejoindre son Sensei. Une fois là-bas, le calvaire de la demoiselle reprit. En effet, l’homme lui passait un savon. Bon, cela était un peu compréhensible, cela faisait un peu plus d’une semaine qu’il ne l’avait pas vue, qu’elle n’avait pas donné de nouvelle. Baissant la tête et se disant que c’était une mauvaise idée qu’elle avait eut, elle ressentait encore cette colère au fond d’elle. Soufflant doucement pour essayer de reprendre son calme, Izuma avait arrêté de parler et elle ne l’avait même pas remarqué. Puis, il lui demandait ce qu’il c’était passé pour ne pas qu’elle vienne ? Et surtout, pour qu’elle soit ainsi ? Il la trouvait différente dans sa façon d’être, mais il ne savait pas pourquoi.

Asuna avait les yeux qui commençaient à se remplir d’eau et quand elle se redressa pour le regarder, l’homme serra les dents. Il pensait directement au pire et il avait raison. Lui posant la question peut-être maladroitement, il put la voir trembler alors que la voix intérieure lui disait de lui faire payer. Qu’elle ne devait plus se laisser avoir et dominer par les hommes. Secouant la tête, elle baissait un peu le regard avant d’avoir un petit soupire remplir de désespoir, mais aussi de haine. Finissant enfin par lui dire qu’elle c’était fait violer et qu’elle n’avait strictement rien pu faire.  Malheureusement, ne peur qu’il ne la prenne pour une folle, elle ne lui disait pas pour la voix qu’elle entendait et cette envie de sang insatiable. Izuma serrait les dents et lui demanda le prenant de celui qui lui avait fait cela, mais elle secouait la tête de droite à gauche, faisant voler ses longs cheveux. Elle avait peur de lui dire et son Sensei s’approcha doucement pour la prendre dans ses bras, mais par reflex, elle fit un pas en arrière en s’excusant. Cela allait être très dur pour elle de refaire confiance ou d’arriver à contrôler cela. Il lui offrit quand même de quoi manger avant de reprendre l’entraînement. Cependant cela était pour essayer à qu’elle se reprenne.

L’entraînement continua jusqu’à ses seize ans et la voix qu’elle avait dans la tête ne c’était pas arrêté pour autant. Ses envies de meurtres non plus et cela lui faisaient vraiment peur, mais elle n’en parlait à personne.  Asuna avait peur d’être prise pour une folle et qu’on la prive de sa liberté. Cela serait bien plus grave et la mettre plus bas que terre dans ce cas là. Enfin, ce qui devait être une journée comme les autres de ce qu’elle pensait n’allait pas l’être. Comme les malheurs n’arrivent pas seul également, il fallait bien qu’un autre arrive malheureusement. Elle partait tranquillement pour la cabane d’Izuma comme tous les après-midi. Elle était devenu une ravissante jeune demoiselle, ce n’était vraiment plus une enfant bien que des fois, elle en avait un peu le comportement. Cependant quand elle arriva à son lieu de rendez-vous, elle écarquillait ses beaux yeux bleus avant de se précipiter dans la cabane. Il y avait des traces de combat et plus inquiétant encore, du sang. Son cœur battait la chamade et quand elle fut à l’intérieur, la demoiselle voulu crier, mais sa voix se retrouvait complètement étouffé. Aucun son ne sortait de sa bouche et elle se retrouvait une nouvelle fois pétrifier. Son sensei était devant elle, mort, en sang, mais aussi tranché d’un peu partout. Ses jambes se mirent à trembler et finit par se retrouver à genoux, en pleure et terrorisé. Elle tremblait de partout en essayant de se convaincre que c’était pas vrai, mais malheureusement pour elle, c’était bien la vérité. La pauvre était complètement perdu et se retrouvait complètement seule.

Cependant quelques choses n’allaient pas. Elle sentait perdre pied, perdre le contrôle et c’était peu dire. Ses larmes et gémissements de tristesse se transformaient petit à petit en un ricanement démoniaque. La voix intérieure qu’elle avait, celle-ci venait de prendre le contrôle du corps de notre petite princesse. Ses yeux étaient devenus noir, son visage était déchiré par des traits remplit de colère et de vengeance, mais aussi un sourire carnassier au bout des lèvres. Ce n’était plus la même fille et elle se releva doucement avant de prendre le premier sabre qu’elle voyait ainsi que la lance en léchant le bout de la lame. La demoiselle regarda une dernière fois son Sensei et lui fit un petit signe de la main avant de partir en direction de l’orphelinat, elle avait un petit compte à régler. Elle ne mit pas longtemps pour se rendre à l’orphelinat devant les grandes portes et la lance déployait dans son dos. Un large sourire sur ses lèvres, elle ouvrit les portes d’un grand coup de pied dans la porte et la none qui se retrouvait juste devant elle, levant la voix sur elle eut le droit à un triste sort. D’un large revers de la main, la lance décapita la femme et Asuna explosa de rire avant de regarder tout le monde, criant juste « SHIN ». En voyant cela, les élèves qui se trouvaient là, essayaient de s’échapper en criant sous la peur. Malheureusement pour eux, ils ne représentaient que des petits insectes avec lesquelles elle allait s’amuser volonté. Marchant un peu comme une princesse hautaine, elle les regardait un peu de haut avant de leur sauter dessus, les mettant des fois au sol avant de planter sa lame entre leur omoplate. S’appuyant des fois sur les murs pour leur donner de violent coup de pied avant de les achevé.

Les coups n’arrêtaient pas de pleuvoir, se fut un déluge de sang et de membre découpait avant qu’elle arrive devant le fameux Shin. Se léchant les lèvres en le regardant, elle prenait un malin plaisir à le regarder avoir peur. Elle était quasiment recouverte de sang et lui bloqué dans le recoin d’un couloir. Elle était essoufflé quand même, mais s’amusait à lui mettre des petits coups de pression jusqu’à le voir se faire dessus et n’en pouvait plus de rire. Les répliques qu’elle eut furent d’une méchanceté et d’une froideur incroyable. Elle dégustait sa vengeance alors que la vraie Asuna n’arrivait pas à reprendre le contrôle. Sa deuxième personnalité commença sa petite vengeance en s’aidant du bout de sa lame pour découper doucement les boutons de la chemise du jeune homme. Lâchant un petit ricanement avant de lui mettre un violent coup de pied dans le visage et commençant à lui faire de petites coupures un peu partout. Le reste ne fut pas beau à voir et il finit même avec ses parties génitales dans la bouche avant de recevoir le coup de grâce, la pointe de la lance lui perfora la carotide. Lâchant un dernier sourire avant que cet esprit remplit de haine relâche son emprise et laisse Asuna s’effondrait sur le sol et dans le sang de Shin. Elle était complètement inconsciente et cela un bon petit moment avant de retrouver ses esprits. Elle savait parfaitement ce qui c’était passé, c’est comme si elle avait été spectatrice ou était voir un mauvais film au cinéma. Malheureusement, ce n’était pas du cinéma, elle avait bien le sang de tout le monde dans sur ses mains. Elle n’arrivait pas à y croire, elle avait un vrai problème, cependant, elle se demandait comment cela pouvait être possible.

A travers ses larmes, elle put quand même lire quelque chose qui avait été écrit sur le mur. Des lettres de sang où il y avait écrit « Tara ». Elle serra les dents et se disait que cette chose allait continuer de la suivre. Cela n’allait pas qu’une bataille contre le monde, mais contre elle-même pour arriver à contrôler ce mauvais côté. Elle trouva quand même la force de se relever et quelque chose lui disait de fuir cet endroit le plus vite possible. Allant dans sa chambre pour faire son sac, prenant quelques affaires et les accrocha au bout de sa lance avant de sortir rapidement de l’orphelinat. Elle s’arrêta quand même devant, tournant doucement la tête pour regarder une dernière fois les lieux, lâchant une petite larme avant de rapidement l’essuyer. C’était la dernière fois qu’elle allait voir ce lieu maudit. Malheureusement, deux semaines plus tard, elle entendit parler du massacre de l’orphelinat comme un compte d’horreur. Cela l’était pour la demoiselle, mais elle essayait de ne pas se montrer, faisant des petits boulots à droite et à gauche jusqu’à ce dire qu’elle devrait peut-être prendre la mer. 17 ans et l’aventure allait peut-être commencé qui sait, mais les ennuis étaient bel et bien là.




• Exemple de post RP : [Un post Rp est l'exemple-même d'un message de base que vous pourriez poster sur ce forum. Soyez imaginatif, parlez de n'importe quel sujet, cette partie nous sert à juger la qualité de vos posts Rp - 15 lignes minimum sans dialogues]
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
 
Asuna Ryuku [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Asuna Vesperina Theotanasia Entheofushia Kagurazaka
» cours de latin
» Kit pour Asuna
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Sur les mers du flood - :: - Sur les mers du flood - :: Corbeille-
Sauter vers: