Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kara Beane ! La Justice !

Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Beane
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Kara Beane

Profil Psy : Du côté de la Justice !
Nombre de messages : 26
Age : 26
Fruit du Démon : Mera Mera !

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 12.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kara Beane ! La Justice ! Empty
MessageSujet: Kara Beane ! La Justice !   Kara Beane ! La Justice ! EmptyMer 27 Mai 2015 - 3:13

- Présentation du joueur IRL -  

Prénom :Voir Fukami/Elya/Ilia Nugu/Eri Akina
Age :
Homme/Femme/Okama :
Comment avez vous connu le forum :
Combien d'heures vous vous connectez par jour :
Tes Mangas préférés :
Ton personnage préféré dans One Piece :
Ce qui t'a motivé à venir :
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR :
Hobbys :
Autre(s) :

- Présentation du personnage -



• Nom & Prenom : Beane & Kara

• Surnom : La Flamme Justicière

• Age : 20 ans environ

• Race : Humaine

• Camp : Pirate
• Prime :
• Orientation psychologique : Du côté de la Justice, plutôt gentil.

• Métier/Spécialité : Boxe, Sabotage, Couture

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le ramen kempo ou le Fishman Karaté) : Mera Mera No Mi : Logia du feu

• Rêve(s)/But(s) du personnage : Pouvoir être la plus grande et la plus connue des Justicières !

•  Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] à mettre entre balises

• En cas de recyclage de fiche, totale ou partielle veuillez poster l'url de ce forum et la mettre entre les balises, ainsi que d'ajouter "Shazoo" a votre signature sur ce forum.

Code:
[hide][/hide]

:



◘ Description Physique :  [Minimum 5 lignes]

Un p'tit physique c'est toujours quelque chose d'incroyable ! Kara est quelqu'un qui mesure un mètre soixante-douze et qui pèse soixante-et-un kilogrammes et un bonnet de 85C exactement ! Elle est brune et a les cheveux en coupe en bol, et possède une petite queue de cheval au niveau de la nuque. Ses cheveux  sont d'ailleurs coiffés à la va-vite et en bazar (voir avatar). Les yeux de la demoiselle sont marron/orangés. Son nez est fin à force de flairer les cambriolages de son frère, mais aussi elle est quelqu'un avec une bonne vue, et une bonne écoute pour ce qui est des pas d'une personne, à force d'entendre Bha rentrer en douce pour faire croire qu'il n'avait fait que dormir. Pour rester tranquille, il suffit de lui dire que les objets vous appartiennent, même si c'est faux. Elle vous croira à part si elle les a déjà vus quelque part.

Le visage de Kara est ovale, comme un œuf, et elle prend soin de son corps par des exercices si elle a mangé quelque chose de trop mauvais pour son corps. En tant que combattante du crime et Justicière, elle se doit de cacher sa véritable identité, et donc porte deux types de vêtements : les habits de rue, et ceux de son métier. En vêtements de rue, la jeune fille possède une vieille cape maintenue par un bouton non visible, mais aussi par deux sortes d'épaulière qui sont des décoration en forme de pics, comme des écailles géantes. Le col est assez grand et lui permet d'avoir assez de place pour l'enlever très facilement par le haut. Sous cette cape, elle porte un débardeur noir assez moulant s'arrêtant là où commence son short de couleur grise. Sa ceinture est une petite corde rouge, tout comme certaines décoration de son maillot au niveau de la poitrine, et les bretelles de ce dernier. En bas, Kara porte des jambières blanches, un peu grisées, et des sandales un peu plus foncées. Lorsqu'elle devient une Justicière et doit se masquer, ses yeux voient des lunettes de Soleil extravagantes apparaître sous eux. Sa cape est changée en une écharpe rosâtre pendant que son débardeur est changé en un maillot à manches longues laissant un décolleté mais aussi ses épaules à l'air libre, le tout retenu par des bretelles. Son short ne change pas, mais la ceinture devient en cuir, et garde sa couleur rouge. Elle porte cependant des collants allant jusqu'à la moitié de ses cuisses, et ses sandales sont remplacées par des bottines fines et d'un rouge vif.

Kara est une personne possédant une très grande force, et son physique montre qu'elle a le potentiel de faire mal, mais aussi de soulever de bonnes charges. Elle fait défaut cependant sur sa vitesse malgré une bonne agilité et une endurance qui la force à ne pas partir en course-poursuite mais à tenter de finir un combat sans laisser la moindre option de recul pour son adversaire. Pour cela, son fruit l'aide bien puisqu'il peut lui permettre de toucher une cible à une certaine distance assez rapidement. Son rire est « Mekamekameka ! ». Une fois qu'elle a terminé de rire, elle ajoute à la fin un « rara » bien distingué. Le rire est plutôt grave, et voix change selon ses vêtements. Plutôt dans les aigües en civile, elle prend plus de confiance et devient un peu plus grave en Justicière. Elle insulte d'ailleurs plus souvent en civile, et cherche des mots plus adéquats sortis de ses bandes dessinées en Héroïne. Elle se change très rapidement, juste le temps que sa cape cache son corps. Elle s'est entraînée un bon moment pour maîtriser sa « transformation »

◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes]

Kara est une Justicière, d'ailleurs, elle est quelqu'un qui adore lire les livres de Justiciers, quelque soit leurs camps, parce qu'il y a des méchants partout pour n'importe qui. Un méchant c'est quelqu'un qui fait du mal à un autre pour le plaisir, ou qui vole pour son propre plaisir, ou parce qu'il est le larbin d'un grand vilain. Bref, elle est quelqu'un qui recherche à faire le bien, mais qui n'hésite pas à pourrir la gueule à ceux qui pensent faire la Justice à sa place. Après tout, elle ne partage pas forcément les mêmes idéaux, et surtout elle ne tape quelqu'un que s'il fait quelque chose de mal sous ses yeux, ou encore s'il n'essaie pas de se racheter, comme son frère, qui dans son seul acte de sentiment d'injustice, s'était fait tirer dessus alors qu'il n'avait rien fait de mal. En tant que civile, Kara est quelqu'un qui sort les mots comme ils sortent lorsqu'elle est énervée, et peut donc très facilement insulter les personnes, elle est très souvent à ouvrir la bouche si quelqu'un fait quelque chose et à lui faire la morale.

Très volontaire pour n'importe quelle tâche, même celles qu'elle ne sait pas faire, elle n'est pas quelqu'un qui sera discrète dans une mission d'infiltration, même si elle cherche à cacher sa véritable identité que beaucoup de personnes connaissent, si ce n'est tout le monde. Grande amoureuse des animaux, elle pense que ceux-ci sont tous purs et qu'il ne peut pas exister de mauvais animaux. S'ils mordent un être humain, c'est que celui-ci ne l'aime pas. Mais le problème est qu'un animal sauvage mordra au moins une fois Kara : lors de leur rencontre, quand elle tentera de le caresser. Ceci ne marche pas avec les animaux de compagnie dressés un minimum, oou encore ceux qui ont pris l'habitude de sa présence. La jeune fille en a conclu que la morsure, le minimum fait par un animal en dehors de ceux qui veulent la manger ou la tuer, était une forme de salut affectif de la part d'un animal. Après, il lui arrive de punir cet animal s'il fait une erreur, comme tenter de lui arracher le bras ou la manger.

En Justicière, elle ne choisit de se transformer que s'il y a la Marine, ou encore un combat tout proche. Sinon, elle garde sa tenue civile. Elle est une grande admiratrice des admirateurs de Justiciers, ou encore des déguisements de ces derniers, même si elle ne les porte jamais. En avoir la collection est l'un de ses plus grands rêves. Alors elle s'est mise à la couture afin de se permettre de les avoir faits mains dans des gardes robes à un seul exemplaire. Kara n'est pas une grande fanatique du grand amour, mais elle n'est pas à se dire que ça ne sert à rien. Elle cherche le Prince qu'il faudra sauver d'un terrible méchant (les dragons sont purs donc pas des méchants). Qu'il reste à la maison et s'en occupe pendant qu'elle parcours les mers à défendre sa Justice. Bien sûr, quand elle le demande, la personne prend peur et s'enfuit, ou bien commence à avoir des doutes sur les susbstances que prend la demoiselle, puisqu'elle demande directement le mariage après avoir sauvé la personne.

Dans le domaine de la nourriture, Kara est quelqu'un qui mange de tout, mais surtout de la viande et des fruits. Depuis qu'elle a vu des méchants légumes dans l'une de ses bandes-dessinées, elle n'en mange que lorsqu'ils apparaissent dans son assiette, et s'imagine un combat acharné entre son corps et l'envahisseur pour finalement gagner avec un cri de victoire.

Kara aime aussi s'entraîner pour devenir plus forte et tenir la cadence. Elle ne pourrait pas faire de mal aux personnes qu'elle aime, il faudrait une très grosse trahison pour qu'elle puisse faire quoi que ce soit contre cette personne. Le meurtre est la plus petite des choses. Elle est très fière de son physique, et n'hésite pas à parler avec ses poings de la Justice.

◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]

Les couples difficiles, c'est toujours difficile, c'est ce que disait le père de Kara Beane à chaque fois que celle-ci voyait sa mère partir, énervée, de la maison. Il fallait bien que la Justice tombe sur les arnaques dans lesquelles il était tombé à cause de sa naïveté. Tout comme il pensait que sa fille se prendrait d'amour pour la Justice, et donc par la Marine. Le fait qu'elle devienne Pirate spoilera votre torse non épilé et montrera que la naïveté du père était encore présente. Pourtant, Thur Beane et Miss Theure Beane avaient des prénoms qui se ressemblaient, et ils s'étaient d'ailleurs mariés après avoir brisé la glace sur cette force du hasard et passé des mois et des mois à discuter, puis des années à être ensembles.  Et maintenant, ils s'engueulaient parce que le petit Bha, le frère jumeau de Kara, était toujours en train de manger dans le frigo, si bien qu'il fallait que Thur fasse en sorte d'être plus strict que de laisser le gamin prendre du surpoids. Mais étrangement, il n'en fut rien. Pour ce qui était de l'ambiance entre les deux enfants, c'était une guerre. Si la fillette était une passionnée de Justice grâce aux différents romans que leur offraient ses parents, le frère, lui, était un ennemi de la Justice pour celle-ci. Ainsi, il fallait le capturer le plus rapidement possible, et des combats acharnés arrivant jusqu'au lancer de peluche se firent très souvent dans toute la  maison. Justicier versus Criminel, c'était un peu ce qui se répétait chaque jour, si bien que la mère eut pour idée de commencer des romans en s'inspirant de ses deux chenapans, même si d'un autre côté, elle en avait plus que marre de voir le salon en désordre alors qu'elle tentait de travailler dans le calme et la tranquilité. Le père, lui, continuait son bonhomme de chemin. Au départ réparateur naval, il se retrouva engagé dans la Marine, parce qu'il était certain qu'il s'agissait du meilleur moyen de se rapprocher de la Justice, mais aussi de donner un bon exemple à suivre à ses enfants.

Bref... Très rapidement, entre les chantonnements de Kara, les goinfreries de Bha et les combats, l'écriture des aventures se transforma en bande-dessinée. En effet, un homme, voyageant à travers les Blues, était inspiré des histoires racontées par Miss Theure Beane qui devait décompressert en les racontant. Les noms furent changés bien sûr, les aventures, elles, non. Mais l'auteur radin ne fit pas en sorte que celle qui lui avait passé des années d'écritures puisse toucher le moindre Berry. Se sentant arnaquée, et surtout mal pour son job puisque les éditeurs de la Maines attendaient toujours son écrit... Et elle avait six mois pour tout réécrire, et c'était mission impossible. A cet instant, Kara Beane avait son personnage qui devenait populaire, et pas elle, puisqu'elle avait alors huit ans. Instruite, comme son frère, elle était souvent renvoyée parce qu'elle se battait... Avec lui sur le fait qu'il volait le goûter des autres. De temps en temps, des pirates intervenaient, mais la Marine parvenait, la plupart du temps, à les repousser. Un jour, on vint apporter de graves nouvelles. Le port où travaillait Thur venait de se faire détruire avec la dernière attaque des pirates. Les fouilles pour trouver les survivants avait commencé, et pour l'instant, le père des deux jumeaux n'avait toujours pas été trouvé alors qu'il était sensé s'être trouvé sur le site. Kara et Bha, euh, étaient occupés à se faire Justice dehors pour apprendre la nouvelle, et ne l'apprirent que lorsqu'un officier dut se charger des problèmes qu'ils posaient tous deux en ville. Si la Justice de notre héroïne était pleine de pureté dans la volonté, elle ne se souciait pas réellement des dégâts colatéraux, ce qui eut pour effet de détruire plusieurs échoppes. L'accueil de leur mère fut des plus violents. Si bien qu'ils se retrouvèrent tous deux incapables de bouger pendant que Miss Theure, elle, se rongeait les sangs à demander des nouvelles de son mari à peu près à chaque minute. Comme si les Marines allaient oublié de la prévenir le moment venu.

Quelques heures plus tard, on annonça la survit de l'homme, au plus grand bonheur de la femme qui demanda directement où il se trouvait, on lui annonça qu'il était en soins. Ayant perdu un bras lors de l'écroulement du bâtiment, il n'allait pas rentrer avant l'opération et le fait de savoir si son état restait stable ou non. Suite à cette attaque ratée, les pirates, qui s'étaient repliés pour aller prévenir leur Capitaine de leur échec, risquait d'attaquer à nouveau, mais cette fois avec une force de frappe beaucoup plus grande et forte. Les Marines le savaient, et firent le choix d'éloigner la population de la mer. La famille Beane fut, comme beaucoup d'autres familles, forcée à héberger d'autres personnes pendant le temps où une grande bataille pouvait éclater à n'importe quel moment. Les deux jumeaux furent intenable pendant cette période, forçant beaucoup de changements dans les hébergements parce que certaines personnes n'arrivaient plus à les supporter. Leur mère était de plus en plus fatiguée, stressée par le fait que Thur ne revienne pas pendant que ses deux enfants s'entraînaient pour se battre plutôt que pour étudier. Bien sûr, ils étaient à s'intéresser à des choses qu'ils jugeaient intéressantes : Pour Bha, il s'agissait des techniques pour voler encore plus discrètement, et pour Kara, il s'agissait  tout simplement de Justiciers. Elle ne s'intéressait qu'à ceux autorisés par la Marine, et qui passaient donc très bien dans l'idéologie qui voulait être passée par ceux qui dominaient partiellement le monde et qui voulaient gagner des hommes afin d'éradiquer la menace qu'était celle des Pirates, mais aussi toute menace pour la paix et l'ordre. Kara était âgée de treize ans lorsque les pirates occupèrent les plages, faisant reculer la Marine petit à petit, mais aussi le jour où son père ne revint jamais. S'ensuivit d'un acte irréfléchit de la part du frère jumeau de l'adolescente. En effet, Bha avait quitté la maison en apprenant la nouvelle du décès, et s'était dirigé vers la Marine, qui avait envoyé l'homme blessé à la morgue. Sur ses talons, une Kara tentait vainement de l'arrêter. Ils se battaient tout le temps, mais il fallait avouer que le garçon avait une condition physique hors du commun, et donc se fatiguait beaucoup plus lentement que sa sœur. C'est donc hors d'haleine que cette dernière put seulement constater que son frère, qui n'avait fait que gueuler ce qui était pour lui une injustice, se faire planter d'une balle en plein corps. L'officier n'avait pas le temps d'écouter les jérémiades d'un gosse, et toute personne contestant la Marine était un ennemi potentiel, ou une gêne qu'il fallait mettre rapidement de côté.

Pour la première fois de sa vie, Kara sentit toute son idéologie s'effondrer. Sur le coup, son frère était innocent. Alors pourquoi était-il au sol à hurler de douleur ? Oubliant toute logique, réagissant seulement à son propre sens de Justice, elle fonça vers celui qui allait donner un second coup de canon après avoir remarqué que ses hommes se dirigeaient vers lui afin de prendre des nouvelles sur ce qu'il venait de se passer. Mais le canon dévia de sa trajectoire et partit dans les airs pendant qu'un poing lui percutait violemment le visage. Il n'eut pas le temps d'aligner un nouveau tir et ne constata que le départ des deux jumeaux, essuyant d'un geste de la main son nez qui commençait à saigner. Ses hommes venaient d'arriver. Il les rassura en disant qu'il allait faire en sorte de rechercher cette graine de Criminels une fois les pirates virés de l'île. Kara, elle, s'était barrée chez le médecin le plus proche pour pouvoir soigner son frère. Par chance, aucun point vital n'avait été touché, et l'opération se fit sans la moindre encombre. Le garçon pleurait la mort de son père pendant que sa sœur, inquiète, elle, ne dormit pas. Lorsque les deux rentrèrent, Bha sur des béquilles, ils constatèrent la dévastation qu'avait provoqué l'état de leur mère sur la maison. Des murs étaient complètement détruits, et elle se lamentait sur la Marine. Elle les traitait de tous les noms, rejetait la faute du décès sur eux. Elle demanda la défaite de cette foutu Marine.

Trois mois plus tard, cette fameuse demande eut lieu. Les pirates venaient d'envahir les lieux, laissant une place à une grande misère pour laquelle la maladie frappa la majeure partie de la population. Mais grâce à cela, Kara connut de nouveaux visages de Justiciers qui se battaient pour autre chose que la Marine. Elle aidait son frère à dépouiller les pirates ou personnes véreuses qui tentaient de profiter de leur pouvoir. Cinq ans se passèrent ainsi sans qu'ils ne faiblissent, s'entraînant, et se battant non pas pour leur survie, parce qu'ils avaient les moyens de le faire  et vivre ici ne les dérangeait pas. Mais leur mère, elle, ce n'était pas forcément le cas. Elle était forte, mais l'âge et la maladie, et surtout son moral l'empêchait de vouloir s'en sortir. Mais Bha et Kara avaient un projet fou, un projet qu'ils avaient commencé il y avait déjà trois. A eux deux, surtout au frangin pour la conception, ils avaient créé une quantité impressionnante de bombes qu'ils avaient planqué plus ou moins dans tout ce qui pouvait abriter des pirates. Bha était la discrétion, la vitesse et l'esquive. Kara était le canon, le poing ravageur et le tank de l'opération. Elle ne pouvait malheureusement pas arrêter les balles... Mais le souci avec les bombes, c'est qu'ils n'avaient pas de feu. Jusqu'à ce que Bha se ramène avec un sourire en coin, blessé, mais faisant tourner sur son doigt un truc étrange... Un fruit. Il riait en disant que ces types protégeaient à fond ce truc, prétendant qu'il donnait le pouvoir de mettre le feu aux choses. Comme la jumelle était supposée s'occuper d'allumer les mèches, il la lui donna. Il fallait faire tout exploser afin de réduire à néant la force de frappe des pirates et de créer une brèche qui allait leur permettre de prendre d'assault le navire mère, et de s'enfuir avec la leur, de mère. Croquant dans le fruit, Kara était confiante, ne ressentant rien au départ. Elle tenta de faire ce qu'elle pensait devoir faire pour faire apparaître des flammes, mais rien ne se passa. Pensant d'abord à une blague de son frère pour lui faire manger un fruit qui avait passé sa date de péremption. Elle s'enflamma d'un coup, créant un sursaut de surprise chez les deux adolescents qu'ils étaient, démarrant aussi un incendie que Bha arrêta le plus rapidement possible. Il fallut un moment avant que la jeune fille ne contrôle un minimum ses pouvoirs, sa force physique faisait le reste. Elle fit en sorte d'allumer toutes les mèches le plus rapidement possibles avant de revenir dans le sens inverse avec un immense sourire. Ils allaient le faire ! La série d'explosion eut lieu très peu de temps après. Si bien que tout le monde sortit pour voir ce qu'il venait de se passer. Les deux jumeaux couraient en direction de leur maison pour aller chercher leur mère, la portèrent afin de pouvoir l'emmener pendant que les pirates, eux, avaient perdu beaucoup d'hommes, et devaient enquêter sur les personnes qui avaient fait ça et les identifier. Très rapidement, ils tombèrent d'accord sur le fameux voleur... Le sale type et sa sœur qui hurlait des. Ils fouillèrent la ville en mettant en affiche des dessins plus ou moins réussis de ce qu'ils avaient pu voir, dessins faits quelques mois plus tôt, le tout le plus rapidement possible bien sûr. Mais ils ne s'attendaient pas à ce que les adolescents ne cherchent qu'à s'enfuir. Sautant sur le navire quasiment vide, puisque le grand Capitaine Marmotte était sorti du Terrier afin de chercher les vils chenapans qui l'avaient sorti de son sommeil tranquille. Grâce à ses pouvoirs, Kara réussit facilement à se défaire des ennemis avant de trimmer plein de temps pour démarrer ce fichu truc machin. C'est en se souvenant des mécaniques d'un des Justiciers qu'elle se souvint qu'il fallait lever l'ancre, puis démarrer le navire au niveau de son moteur, puis le diriger avec le gouvernail. Par contre, les voiles, elle n'avait jamais compris comment ça marchait. P'is ils s'enfuirent, trois heures plus tard, ce fut de nouveau le Capitaine Marmotte qui comprit qu'il devait aller sur l'Hibernation... Mais celui-ci avait coulé. Il n'y avait aucun moyen pour suivre les deux gamins. Mais on lui indiqua en plus que le fameux Fruit qui avait été volé avait été mangé par la fille... Lui qui pensait s'être fait arnaqué (Bha avait changé le vrai fruit par un faux) hurla de rage. Il se moquait de ce que pouvait faire le garçon. Mais la fille allait le payer ! Il consentit avec la Marine à mettre une Prime sur Kara pendant que celle-ci se retrouvait à voguer avec son frangin. Les jours passèrent avant qu'ils n'atteignent une ville. Leur mère était faible, ils se précipitèrent donc voir un médecin, et le payèrent avec ce qui leur restaient. Kara, elle, disparut après la découverte de sa prime. Bha la découvrit lui aussi, se demandant à quel moment les rôles entre eux s'étaient inversés. Sur le coup, elle l'avait doublé pour devenir la première réelle Criminelle de la famille. Très rapidement, la vagabonde se retrouva dans un trio. Au départ parce qu'elle n'avait pas réellement de lieu où aller, puis parce qu'elle pouvait y garder ses esprits de Justice. Tout le monde laissait l'autre tranquille dans le domaine de ses idées. L'ambiance n'était pas toujours bonne bien sûr, mais l'expérience, elle, était enrichissante. Son frère resta près de sa mère, l'aidant pour ses écrits.  Il s'amusait de temps en temps à détrousser les nouveaux arrivants. Et cette fois-ci, il n'avait plus personne pour l'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Beane
Pirate en devenir
Pirate en devenir
Kara Beane

Profil Psy : Du côté de la Justice !
Nombre de messages : 26
Age : 26
Fruit du Démon : Mera Mera !

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 12.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kara Beane ! La Justice ! Empty
MessageSujet: Re: Kara Beane ! La Justice !   Kara Beane ! La Justice ! EmptyMer 10 Juin 2015 - 17:26

Présentation Terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Sid Langren
Seigneur des océans
Seigneur des océans
Sid Langren

Profil Psy : De circonstances
Nombre de messages : 4172
Age : 29
Fruit du Démon : Rasen Rasen no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5000
• Wanted: 460.000.000
• Grade dans la Marine: /

Kara Beane ! La Justice ! Empty
MessageSujet: Re: Kara Beane ! La Justice !   Kara Beane ! La Justice ! EmptyMer 10 Juin 2015 - 19:56

vulzalidé avec le frouit.

____________________________________

Kara Beane ! La Justice ! 474326acide
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Kara Beane ! La Justice ! Empty
MessageSujet: Re: Kara Beane ! La Justice !   Kara Beane ! La Justice ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kara Beane ! La Justice !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Pirates-
Sauter vers: