Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Danaël Ashlott
Nouveau
Nouveau
Danaël Ashlott

Nombre de messages : 28
Age : 25

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 0:11

~~~~~~~~~~Présentation du joueur ~~~~~~~~~~

Prénom: Raphaël

Age: 16 ans

Sexe: masculin

Comment avez vous connu le forum? Avec D’Jim, nous avons cherché un forum, nous sommes tombés sur celui qui semblait pas mal. Et puis, j’ai eu un compte sur le site, c’était sympa, mais après un coup de pompe et une bonne période sans Internet, je reviens en force

Combien d'heures vous vous connectez par jour? Pff, qui s’en soucie, je suis là tout le temps

Tes Mangas préférés: One Piece, Blue Dragon, Soul Eater, Détective Conan, Prince of Tennis, Saint Seiya, Dragon Ball( les premiers et Z, GT j’adhère pas trop), Gundam (Wing c bien mais c compliqué, 00, c’est pas mal, ça donne envie de suivre ^^)

Ton pirate préféré dans One Piece : Sandji ( J’adore ses coups de pieds )

Hobbys: Lire, tous les types de livres( sauf de l’eau de rose )
Ds ( me doser pour être le meilleur à Mario Kart )

Autre: Pc
~~~~~~~~~~Présentation du personnage ~~~~~~~~~~
Nom : Ashlott

Prénom : Danaël

Pseudonyme :Il se fait connaître de la Marine sous le nom de l'Ange des Mémoires, de part son acharnement à vouloir à briser les chaînes qui liait notre passé.

Age : 22ans

Race : Ange

Occupation : Révolutionnaire

Rang Spécial : Aucun

Métier : Danaël est avant tout un joaillier, le plus jeune de son époque et peut être même le plus talentueux, capable de faire ressortir toute la beauté d’une pierre précieuse. Néanmoins, il reste un spécialiste de l’histoire, qu’il a étudié particulièrement.. Enfin, il est également ornithologue, à ces heures perdues. Il est vrai que ces occupations n’ont pas l’utilité sur un navire mais on peut noter que le travail des roches peut « ajouter du beurre aux épinards". Ajoutez à cela que c’est un excellent compagnon de travail, apprenant vite et pouvant seconder n’importe qui.

Physique : Danaël est une personne plutôt simple, si l’on se fie à sa description physique, mais qui dégage tout de même des particularités indéniables.
Tout d’abord, on peut remarquer sa ligne, très simple, en effet, il mesure pas loin d’un mètre quatre vingt pour un peu moins de soixante dix kilos.
D’ailleurs il ne s’embarrasse pas plus de graisse superflue, il est très fin et sa largeur peu importante augmente l’impression de simplicité et de sincérité qu’il dégage. On peut donc bien dire que c’est plutôt une personne qui ne s’encombre de rien de superflu sur le point de son physique, ne préférant pas un corps difforme par la masse musculaire, ni par les kilos en trop.
Ses yeux, d’un bleu délavé, semblent parfois devenir totalement incolores par moment, inspirant la confiance aux personnes autour de lui, ce qui fait de lui une personne assez remarquable tout en conservant une capacité importante à se fondre dans la masse.
Oui, il se fond parfaitement dans la masse, comme en témoigne sa physionomie. Pourtant, son visage, presque ovale, que l’on retrouve chez de nombreux habitants des îles célestes, à la mâchoire descendant d’une manière étrange mais tout de même charmeuse accentue la volonté qui a logé dans son regard, ce qui en faisait un personne difficile à oublier lorsqu’on l’avait cotoyé.
Des cheveux châtains, mais relevé à certains endroits d’éclats blond, et en y remarquant de plus près, on peut voir qu’ils ont un éclat froid, voire glacé. On peut observer également qu’ils sont légèrement en bataille et que de très nombreuses mèches lui tombent sur le front, voir même lui cachent une partie de son visage, ce qui l’on peut dire, est sa façon à lui de se préserver un temps soit peu du monde.
Ses sourcils fins appuient la détermination de son regard, d’une couleur identique à celle de sa chevelure.
Une chose également qu’il est relativement difficile de ne pas remarquer : ses ailes.
Il faut d’abord préciser que leur couleur : noir et blanc est dû au fait qu’elles n’ont pas la même origine.
Son aile blanche, situé à sa gauche fait partie de son corps, tel un héritage céleste. Elle est bien plus grande que celles des autres anges. Car, en effet, contrairement à ceux ci qui ne sont que des appendices, celle de Danaël atteint près de 1m 60 de longueur. Son aile noire, situé à sa droite, est le résultat du fruit du démon qu’il a avalé : le fruit du faucon. En plus de ne pas possèder la même couleur que son aile d’origine, elle est également légèrement plus petite. Lorsque Danaël déploie ses ailes, elles provoquent immanquablement chez les personnes l'obervant un sentiment indéfinissable, formé d'envie, parfois de crainte mais surtout de d'admiration. Pour ce qui concerne ses goûts vestimentaires, ils sont plus que basiques, il porte une chemise d’une blancheur immaculée, assorti avec un pantalon d’un noir d’ébène. Son aile droite, étant originaire d’un fruit démoniaque, peut disparaître en un instant, mais pour cacher son aile blanche, et ainsi préserver son identité, il porte une veste, noire également qu’il retire en cas de réel danger.

Caractère & morale : Danaël est quelqu’un de discret, et de réservé qui aime peu parler de lui et préférant s'accorder le plaisir écouter les autres. Il faut également savoir que la perte de son aile droite d'origine l'a profondement pertubé et qu'il hésite toujours à donner sa confiance à qui que ce soit, ayant appris à ses dépens où les vices des hommes pouvaient mener. Il avait appris de ses professeurs à raisonner et à appliquer la logique. Ainsi, quoiqu’il fasse, il songeait toujours aux conséquences possibles de ses actes..
Il essayait toujours de connaître réellement la volonté de gens, ce qui les menait, tout en se mettant mentalement dans la situation de l’autre. Tout cela finit par donner une homme particulièrement compréhensif, peu prompte à la violence. Il apprécie aussi les animaux, dont il se sent particulièrement proche, quelque soit leur nature. La façon dont il maîtrisait leur territoire, sans pour cela manquer de respect à la nature, tout cela le touchait et le pousser à éviter la compagnie des hommes quand il le pouvait. Néanmoins, il pouvait se montrer plus chaleureux lorsqu'une véritable confiance était installé. Il essayait également d’être sympathique, de se faire apprécier les gens, ce qui se faisait doucement mais sûrement avec son caractère, mais en faisait de lui un agréable et excellent compagnon de voyage.
Il faut pourtant noter deux grand défauts, qu’il n'essayait désormais plus de cacher, car elles faisaient définituvement partie de lui: sa curiosité, il ne pouvait s’empêcher d’aller jusqu’au bout lorsqu’il cherche quelque chose, pouvant parfois devenir une obsession même lorsqu'il s'agit du domaine de la vie privée, mais dans ce cas là, il évite évidemment toutes questions indiscrète. Son deuxième défaut était son individualisme notoire, qui pouvait aller jusqu'à un véritable égoïsme : il lui était difficile après tout ce qu'il avait vécu de ne prendre en compte autre chose que sa volonté et il pouvait devenir agressif pour une simple opposition à une de ses décisions.



Histoire : Danaël est né il y’a à peu près 22ans de cela, dans une petite ville d’Angel’s Island . Une naissance dans une ville perdue dans les cieux, loin de l’agitation des humains. Tout présageait un destin tranquille pour l’enfant qui allait naître. Pourtant, force est de constater qu’il en fût bien autrement, et à peine né, il marquait les signes d’un destin peu commun.
Pourquoi ? Après tout, il était un ange nouveau né comme les autres, un tête, un corps, des ailes…mais quels ailes !! Majestueuses de part leurs tailles, qui avaient la même que celle d’un ange adulte, mais également par le mouvement gracieux qu’elles effectuaient. Danaël était un véritable don du ciel, dont les magnifiques ailes qu'il avait hérité par quelque miracle divin, le destinait à une capacité de voler, sans artifices ni objets célestes tels les dials.
C’est donc avec un vrai petit miracle dans les mains que les parents de Danaël rentrèrent chez eux.
A 8 ans, il possédait un bon sens de la découverte et un certain goût du risque. Ses ailes avaient pris considérablement d’envergure et lui permettaient même… de voler !! Fait incroyable chez les anges qui avaient toujours eu recours au dials pour se mouvoir dans les airs et notre héros, qui malgré son air angélique, n’était pas si sages que ça finit par se lancer seul à l’aventure, afin d’en connaître plus sur ses limites.
Ces expéditions, aériennes évidemment, finissaient quelque fois mal : combien de fois Danaël avait été emporté loin de chez lui, porté par des vents trop forts, où il dépassait même la pointe de l’île et où il avait failli une chute de plus de 7000 mètres par manque de vent. Mais qu’importe ces mésaventures pour lui ; voler méritait largement ce risque et se disait quelque fois que c’était une des véritables façons d’apprécier la liberté. Malheureusement, le bruit de ses aventures finit par courir et de nombreuses personnes, choqués, avaient pris le parti d’aller les parents de « ce véritable danger ».
« Il vaut mieux se débarrasser d’un tel enfant, avant qu’il ne cause de véritables problèmes » avait même dit une mère.
Devant le désarroi de ses parents, Danaël se résigna à abandonner sa passion et fît la promesse de ne plus apporter d’incidents. C’était sa première expérience avec un mal que les hommes connaissaient bien et dont les anges n’étaient malheureusement pas épargnés : la jalousie. Toute cette histoire avait fini par le rendre méfiant de tout le monde et il s’était peu à peu renfermé sur lui même, remplaçant ses heures de vols et la compagnie des autres personnes par les livres.
Il finit par se passionner par deux domaines : l’histoire et la joaillerie. Il rêvait de tout savoir sur les grands hommes qui avaient résonné leur nom dans le monde entier : Monkey D.Luffy et Gold Roger en particulier. Quant à la joaillerie, il trouvait cela merveilleux de transformer ainsi un élément de la terre en un objet précieux, admirable de part sa forme et ses couleurs. Parfois, quand il se sentait oppressé et que le cœur n’y était plus, il allait s ‘envoler quelque heures près de la pointe de l’île, en secret bien entendu.
Pourtant, un événement devait bouleverser sa vie, et le laisser dans un état de grand désarroi.
Danaël n’était pas le seul à posséder ce « don », un homme sur l’île, de 5 ans son année avait reçu la même capacité de voler, qu’il avait utilisé pour se hisser parmi les meilleurs combattants de l’île. Tout lui réussissait, sa maîtrise des armes et du vol finirent par faire de lui un adversaire redoutable. Mais tout cela finit par persuader cet homme d’être exceptionnel A tel point qu’il prit lui même le nom de Luxos., Iil poussa son orgueil jusqu’à la perfidie et tenta avec certains de ses camarades, de prendre l’île par la force. Après un long mois de guerre fratricide, l’armée d’Angel Island finit par défaire le traître. Dépité, Luxos décida de descendre sur la terre ferme, en jurant de prendre sa revanche.
Un vent d’agitation soufflait et emportait tout sur l’île : pour la première fois, un homme de l’île avait brisé cette paix qui avait mis tant de temps à être mis en place, et qui n’aurait jamais apparu sans le Second Seigneur des Pirates. La suspicion envahit tout le monde, tel un poison qui se propageait dans le corps et un véritable tribunal d’Inquisition fût ouvert afin de ne plus laisser un tel chose arrivé.
Danaël, 14 ans à cette époque, qui n’avait pas d’autre souci que d’étudier et de profiter de sa liberté, n’aurait pas du être concerné par cet état de chose, pourtant, il ne fût pas épargné.
Car tout à coup, des mauvaises langues de part toute l’île se mirent à cracher leur venin, en affirmant que le jeune Danaël tournerait de la même façon. Des personnes habituellement de bonne foi, se mirent d’un coup à affirmer que ce jeune homme était un risque qu’il fallait régler immédiatement.
Jugé sans avoir pu se défendre, Danaël fût amené au cachot sans autre forme de procès.
Le jour de sa condamnation, il fût amener de force devant un bourreau. Devant cet homme, il s’attendit à perdre la vie et ferma les yeux mais sa punition ne fût pas de perdre la tête.
Une douleur immense lui fit comprendre qu’il était bien vivant, une douleur indescriptible, près de son omoplate gauche, il comprit alors, entre deux éclairs de souffrance que le bourreau lui avait coupé l’aile.
Un flot de sentiments envahit Danaël comme un torrent : incompréhension d’un tel acte de barbarie, mais plus que cela, de la peine, la peine d’être mutilé ainsi, la peine d’avoir perdu quelque chose qu’il ne retrouverait jamais plus. Une rancœur enveloppa tout son être ainsi qu’une haine envers toute les personnes qui avaient provoqué son châtiment. Attaché, il ne pouvait qu’exprimé son ressentiment qu’en hurlant, mais le bourreau, insensible à ses cris et à ses pleurs, se prépara de finir son funeste travail Mais le destin en avait décidé autrement : une secousse se fît entendre au loin, ce qui étonna tout le monde, puis, une véritable explosion fit flamber plusieurs maisons de la ville, dispersant tout les habitants. Dans la cohue, une silhouette encapuchonnée le libéra de ses chaînes, pansa son aile coupée et sans attendre, l’emmena à une embarcation, simple mais solide, prêt à effectuer une chute vertigineuse de plus de 7000 mètres. Après l’avoir déposé dans le petit navire, l’inconnu décida de montrer son vrai visage.
C’était sa mère. Elle lui expliqua comment son père avait mis tout ceci en scène : les explosifs disposés dans des endroits où ils ne blesserait personne, et comment elle l’avait suivi sans faille dans ce plan, tout simplement parce qu’ils ne pouvaient tolérer l’idée de voir leur enfant souffrir. Elle embrassa son fils une dernière fois et s’assura du départ du départ de la barque.
A son réveil, Danaël se trouvait dans une hôpital de Jaya Island. Seul ne connaissant ni son environnement ni une seul personne capable de l’aider et de se renseigner, il dût se résigner à se débrouiller tout seul, pour se reconstruire : physiquement, et également psychiquement. Ne sachant que faire, il s’engagea comme apprenti dans un atelier de joaillerie où il apprit rapidement les subtilités de ce travail délicat. Avec l’argent de son travail , il décida de se fixer à West Blue, où il put travailler dans une petite boutique. A l’âge de 17 ans, il avait pût établir une véritable notoriété, son patron ayant dit à qui voulait l’entendre les incroyables qualités de son apprenti. Durant son temps libre, il se consacrait à l’étude de l’histoire et à celle de l’ornithologie. N’ayant jamais oublié son aile perdue et avec elle, sa capacité de voler, il se consolait en observant le vol des oiseaux, ces êtres si proches, et pourtant si différents de ceux que l’on pouvait trouver dans les mers célestes. Un jour, alors qu’il était en excursion en montagne, il aperçut un faucon d’un plumage magnifique. Désireux de l’observer de plus prêt, il s’approche, lentement mais sûrement. Mais c’était sans compter la vigilance exceptionnel de l’oiseau qui s’empressa de le mettre en déroute. C’est en redescendant de la montagne aussi vite que possible, qu’il trébucha sur ce qu’on l’on pourrait appeler un fruit. Sa forme et sa consistance étaient étranges au plus haut point, mais pourtant, sans savoir pourquoi, cette objet donnait l’impression d’être comestible, il possédait un tel attrait que Danaël l’avala en quelque secondes, alors si prudent d’habitude. Ce n’est qu’une fois arrivé chez lui qu’il ressentit les terribles effets du fruit du démon.
Son corps se couvrait de plumes, deux ailes noirs lui poussaient dans le dos alors que aile blanche disparaissait, son nez et sa bouche se rejoignirent pour former un bec crochu et pour finir ses pieds se transformèrent en véritables serres. Danaël était devenu un faucon. Effaré et excité par un tel pouvoir, Danaël se promit d’apprendre à maîtriser ce pouvoir afin de retrouver ce qui l’avait perdu : la capacité de voler. La vie de Danaël aurait pu continuer ainsi : assez simplement, mais un fait remit tout en cause.
L’envie lui prit d’étudier le Second Seigneur des Pirates : Monkey D.Luffy. Ce personnage qui par sa force et sa bonté avaient libéré les îles célestes de la tyrannie du Dieu Ener. Etant sur terre, il espérait trouver bien plus de documentations que dans le ciel, et ainsi, retracer la vie du célèbre pirate. Il accumula un grand nombre d’informations sur le sujet, obtenant au passage de nombreuses réponses sur les ponéglyphes, car il semblait que le pirate avait un rapport avec ces pierres laissées par les anciens.
Alors qu’il revenait d’une longue journée de travail, il revint dans son appartement et trouva un désastre : une pièce sans dessus dessous, une odeur de brûlé, son sol en partie calciné, des résidus de feuilles qui n’avaient pas été complètement consumés. En regardant ce qui étaient écrit sur ces feuilles, il comprit que ces précieuses recherches avaient été détruites, pas une feuille, pas une note qui n’avaient été trouvés et mises en poussière. Danaël fondit en larmes : il comprit que cet endroit, que l’on nommait « terre » n’étaient pas si différent que l’endroit où il vivait, que le fait d’être différent était un motif pour vous piétiner. Le désespoir l’envahit, lui qui se croyait chez lui, il pensa qu’il n’avait pas d’endroit qui lui correspondait. Il prépara ses affaires à la hâte et prévint les gens qui lui tenait à cœur de son départ mais alors, qu’il achetait le nécessaire, il tomba sur une babiole, qui allait se révéler un objet extraordinaire.
« Approchez, approchez, voilà un objet tout à fait unique !! » disait un marchand
Curieux, Danaël s’approcha de l’objet, qui était une sorte de bâton cylindrique recouverte de cuir. Sans savoir, il fit l’acquisition de cet étrangeté et courût chez lui, car cet objet, elle lui rappelait quelque chose mais il lui était impossible de songer quoi. Toute la nuit, il essaya de résoudre le mystère de l’objet, sans aucun succès.
Au petit matin, il examina le cylindre de toute ses formes, et découvrit un mécanisme quasi invisible. Il le toucha délicatement et sans un bruit, l’objet se mit à changer de forme, des plaques de métal apparaissant au fur et à mesure. Le résultat était étonnant : Danaël avait brusquement devant une magnifique lance, d’une longueur incroyable et d’une couleur proche de celle du bronze. En regardant de plus près la pointe, il pût voir le nom de l’arme : Zantesuiken.
D’une main hésitante, il posa sa main sur la poignée de la lance, il en ressentit un véritable bien être, un sentiment d’apaisement. Il sentait ses soucis s’estomper peu à peu, tel un baume sur une brûlure. Il observa encore le corps de la lance et aperçut encore une gravure, mais celle ci était ci fine et si légère, qu’elle semblait faire partie des aspérités du métal. Il posa intensément ses yeux dessus et pût y lire un simple mot : Espoir.
Pour Danaël, c’était une renaissance, il comprit que peu importe où il fuyait, rien ne serait plus beau qu’un monde libre, un monde sans secret. Et puisque dans ce monde, il fallait se battre pour obtenir quoique ce soit, il était prêt à embrasser un destin guerrier, il avait alors 18 ans.

Quatre ans se sont passés depuis. Danaël est devenu un magnifique jeune homme, dont la élégance et la simplicité n’échappait pas à tous. La candeur de la jeunesse avait fui son regard d’où l’on pouvait voir une flamme ardente de détermination. Désormais révolutionnaire, il était prêt à faire tomber le gouvernement afin de briser les chaînes qui entravaient notre passé.


Fruit du Démon : Taka Taka No Mie, le fruit du faucon. Ce fruit donne la capacité à Danaël de se transformer en faucon ou en une forme hybride. Dans le cas de Danaël, elle lui permet de remplacer son aile droite perdue, de transformer sa main droite en serre et enfin d’acquérir une vision de faucon, lui permettant de voir parfaitement jusqu’à 6 kilomètres, mais possible qu’avec un seul œil.

Arme : Une lance de 1m50 de long, très semblable à celle qu’on employait dans les joutes de chevaliers. C’est une arme d’estoc, utilisé pour percer plutôt que pour trancher, néanmoins, sa large garde protégeant la main et son équilibre permet également de parer les coups ennemis, la rendant équivalente à une rapière. Conçue par des savants célestes avec du fer de la terre, elle est rétractable et assez légère ( 2..5 kg), permettant ainsi de l’emporter simplement. Son nom est Zantesuiken.

Rêve / But : Danaël a de nombreux buts. Le premier est de retracer la véritable histoire du Second Seigneur des Pirates. Ce qui était d’abord pour lui une simple curiosité est rapidement devenu un leitmotiv sur lequel il met en jeu sa vie.
Le second est de pouvoir un jour remonter au îles célestes, et de retrouver ceux qui l’avaient quittés depuis si longtemps. Enfin, il rêve d’en savoir un peu plus sur ses origines et pourquoi il était si différent des autres anges. Pour cela, il compte sur les ponéglyphes, qu’il pense chargés de réponses à ses questions.

Post RP : (mon histoire était quelque peu sommaire, mais le post Rp devrait faire remonter ça --')

Il venait de franchir la barrière…
Andy Levin était là devant la barrière ouverte.
La cour de la base était vide…
Pas un chat…
Comme prévu…
Andy Levin était quelqu’un d’étrange : il refusait tout combat stupide, du moins, tant qu’il n’avait pas à sa possession ce dont il avait besoin, dans ce cas précis, cela impliquait qu’il use de discrétion. Pourtant il était consumé par la détermination qui brûlait en lui et qui lui disait de foncer tête baissé. Ce n’était pas du tout son genre de se mettre accroupi et de ratisser les murs. Après tout, il était un pirate.
Une bataille faisait rage à l’intérieur du jeune homme, indécis, paralysé par la décision qu’il faudrait prendre : raison ou témérité ?
Mais Andy Levin était quelqu’un d’intelligent, aux décisions rapides. Pour lui, il y’avait un moyen de ne pas choisir en ces deux solutions, il était même tout trouvé.
Il leva Zérachiel bien haut dans sa main, et l’épée, déployant toutes ensembles ses huit sublimes ailes de trois mètres d’envergure, les rabattit soudain avec force et rapidité.
Le jeune homme sourit : l’action avait bien eu l’effet escompté.
Une petite tornade s’était brusquement levé devant lui, balayant la cour de la base marine de fond en comble. Les recrues, encore toutes fraîches et n’étant pas habitué à ces événements pourtant si banal dans ce monde ( quoi de plus normal qu’une tornade qui se lève en 30 secondes chrono ) se réfugièrent dans la caserne, en attendant que la tempête se calme.
D’ailleurs, ils n’y voyaient guère plus à un mètre, le cyclone ayant fait levé les gravats de la cour, ils assistait là, ébahis devant la petite tempête de sable.
Andy assistait à ce spectacle satisfait : c’est exactement ce qu’il voulait. Profitant du désordre régnant, il traversa la cour en quelques pas rapides et pénétra dans le bâtiment. Direction : le bureau du colonel.

Il entra dans la base en coup de vent et regarda instinctivement à droite et à gauche : personne dans les couloirs et pas de bruits indiquant l’arrivée de quiconque. Rassuré sur la tranquillité provisoire mais néanmoins certaine, il se permit d’identifier les lieux.
L’endroit était d’une blancheur immaculée, du sol au plafond. Andy s’émerveillait de voir ce tableau : des carreaux au sol sans aucune trace de poussière, un mur parfaitement peint, un plafond que l’on pourrait qualifier de « soigneux », on était bien loin de l’ambiance de la taverne qu’il venait de quitter plus tôt.
Un décor d’hôpital aurait-il dit quelque siècles plus tard.
N’allez pas croire que Andy avait été élevé dans la crasse, loin de là, seulement, pour lui, qui observait tout aec attention, un tel endroit revêtait une signification particulière pour lui. Dans cette grandeur et cette propreté infaillible, il l’y voyait la toute puissance de la marine.
« Quel endroit sublime, une preuve que la marine n’a pas de soucis avec son budget… »
Il n’y avait pas que ça. De sa position, Andy pouvait observer une cantine dernier cri, avec ce qui semblait à sa toque surdimensionné l’un des meilleurs cuisiniers de la région, heureusement, celui ci était retourné et ne s’occupa pas de l’agitation de la base, de l’autre côté, il pouvait également voir une salle de remise en forme haute gamme : matériel de musculation pour toutes parties du corps avec un …véritable prof de sport !
En fait, il n’en était pas certain néanmoins, Andy était un homme aux suppositions et déductions rapides, même si un tel comportement est normalement déconseillé, il fallait comprendre la situation devant lui : une salle de sport vide seulement un sac de sport qui semblait méchamment chargé était encore là.

Le jeune homme arrêta tout de suite son inspection visuelle, la marine mettait les bouchées doubles, et alors ? Il n’était pas venu pour ça. Son but pour l’instant, c’était de trouver le bureau du colonel. Ce qui lui faisait songer que cette « bâtisse » possédait deux étages. Le mieux était qu’il fouille d’abord le dernier car il semblait probable que le bureau du colonel se trouve à cet endroit-là. De même qu’il était plus logique de commencer par le haut pour finir par le bas. Décision adopté.
Il chercha pendant quelque instant l’escalier, qu’il trouva après une petite marche. Il se mit à monter précautionneusement, il ne tenait pas à déclencher une bataille maintenant, alors qu’il était encore si loin de son objectif. Andy sentait la tension l’acculer, il sentait chaque marche grincer sous ses pieds, comme si elle n’avaient été conçues que dans ce but : faire un bruit malsain afin de le faire repérer. Sans aucun doute, Andy aurait pris un autre chemin…si il n’y en avait un. Il était maintenant coincé entre sa peur d’échouer, ses marches grinçantes à en mourir et son arrivée inéluctable à l’étage. Le tout, surmonté d’une pression énorme.
Arrivé au premier étage, Andy cessa de respirer, tendit l’oreille et écouta comme il ne l’avait jamais fait auparavent. Personne au premier étage non plus. Tension enfin retombée et confiance récupéré pour Andy qui se sentit soudain plus léger et grimpa le deuxième escalier avec moins de prudence, au point d’oublier toutes mesures. C’est ainsi qu’il pénétra au deuxième étage sans aucun gêne et alerta stupidement les deux gardes du couloir qui surveillait à en voir la plaque sur la porte le…bureau du colonel.

« Génial, pensa t-il j’ai même pas eu à chercher longtemps »

Son enthousiasme était à son comble… jusqu’à ce qu’il remarque les deux gorilles du couloir fonçant sur lui pour lui porter l’estocade.

« La poisse, moi et ma confiance trop bien placé. »

A l’instant d’avant, il était satisfait de sa situation de petit vénard mais maintenant, il aurait eu tendance à se maudire lui même. Il avait alerté deux gardes, MAINTENANT, alors qu’il ne pouvait se permettre de rencontrer qui que ce soit, de plus il était coincé dans un étroit couloir avec deux hommes prêt à en finir. Sa situation était si peu reluisante qu’il lui fallait maintenant utiliser la méthode qu’il songeait à tout prix à éviter : mettre hors de nuire ces braves soldats qui n’avaient sûrement aucune idée de ce qui se passait dans l’ombre.
Les hommes continuèrent à courir vers lui…
Il n’hésita plus…
Il sortit Zérachiel, sa fidèle lame de son fourreau et commença à regretter ce qu'il allait entreprendre.

« La maîtrise de Layah, l’ange manieuse de chaînes ! »

Et contre attente des gardes devant lui, il se mit à ouvrir sa garde en laissant son épée derrière sa cuisse gauche.
Les marines, surpris d’abord, reprirent leur esprit et continuèrent leurs attaques. Ce qu’il n’avait pas compris, ce que la posture d’Andy ne signifiait nullement une signe de résignation, soudain, le jeune homme leva son épée d’un geste ample et l’utilisa à la manière d’un fouet. Une certaine rage s’était emparée de lui, ou plutôt, l’ange guerrier qui veillait en lui s’était réveillé. Il lacéra de façon rapide et méthodique ses opposants, ne se permettant aucune once de pitié.

Le combat s’acheva rapidement, les deux hommes à genoux, soufrant intensément. Leurs corps était marbré de partout par la lame du jeune homme et chacune d’elles saignaient abondamment, pourtant, ils le savaient, l’agonie serait longue, très longue. Ils s’écroulèrent tout deux, se précipitant tous deux dans l’inconscience, tel un refuge propice au repos.
Cela, Andy ne l’entendit pas, tant sa rage était encore forte en lui, mais ce qu’il entendit et qu’il lui fit entendre raison, c’était le sang, ce précieux liquide, qui se répandait en un flot rougeâtre sur le sol.
Le regret et le chagrin fondirent sur lui tel des rapaces sur une proie. Il savait dès le début la tournure qu’allait prendre ces évènements et ne pouvait que s’en vouloir. Il avait beau savoir qu’il avait agis ainsi en temps que véritable pirate, son côté humain déplorait cette perte et lui disait qu’il fallait empêcher ceci. Il prit de son sac le nécessaire pour désinfecter et panser chacune des plaies, ce qui lui prit un certain temps. Pourtant, il ne regrettait rien, il savait que son esprit n’aurait jamais eu la paix si il avait fermé les yeux sur ceci. C’est avec cette pensée à l’esprit qu’il termina son travail.

Ils les déposa soigneusement contre le mur, les rhabilla pour cacher les bandages et décida de s’occuper de la porte. Un rapide examen lui montra qu’il n’avait pas affaire à une porte de basse qualité, elle semblait même faite d’un bois noble et solide, si bien qu’Andy se trouvait devant une question insalubre : comment entrer sans défoncer la porte.
Un début de solution se présenta devant lui : la serrure. Hélas, ses espoirs furent avortés, il n’a y avait rien à faire de ce côté-ci. Bien qu’il ne soit pas serrurier, il savait reconnaître une serrure de qualité, et celle-ci, celle qu’il avait devant les yeux, était tout, sauf du genre à être forcé en quelques minutes avec une pointe de lame. Une solution, c’est ce qui lui fallait. Et soudain, une idée sembla germer en lui…
Il prit de nouveau Zérachiel dans les mains, et murmura délicatement les instructions près de la lame. Celle-ci s’anima, déploya ses ailes et les firent battre, avec un tel force et vigueur, qu’un vent violent frappa la porte de plein fouet, donnant à Andy l’accès à son bût.
Il referma tout doucement la porte et après cela, pût se permettre d’observer la salle.
Elle n’était pas un véritable modèle de propreté, comme aurait pu se l’imaginer Andy, Elle n’était pas non plus dégoulinante de crasse. Ce qui étonnait Andy, ce n’était pas la différence du lieu, mais bien la ressemblance qu’elle partageait avec d’autres : des papiers en vrac sur le bureau, des tiroirs mal fermés avec tout ça, des feuilles sortant de classeurs rangés dans la bibliothèque en toute hâte, vu la dangereuse inclinaison de certains d’entre eux. Tout cela et même…un magazine quelque peu …coquin. Tout cela rassurait Andy, il avait tendance à se représenter la marine comme quelque chose d’insurmontable car au dessus de la portée de l’humain. Mais constater de croire qu’elle était constitué de gens tout à fait comme nous et cela, rassurait le jeune homme.
A la pensée du travail qu’il l’attendait, il rangea son épée, inspira profondément, ferma les yeux. Après quelques secondes, il s’autorisa à les ouvrir, expira lentement et prit un air déterminé.

« Le travail peut commencer… »


Dernière édition par Danaël Ashlott le Mer 26 Mai 2010 - 19:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Suzuka Sumire
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Serena Willams
Nombre de messages : 617

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 6:19

Ça peut sembler minime, mais essais de ne pas changer de ligne après chaque phrase s'il te plaît.

Il reste quelques fautes, mais ce n'est pas si pire. Je te demanderais de retravailler un peu tes descriptions. Tu as fait des phrases un peu répétitives des fois et je ne crois pas que ça vaille un fruit niveau 5 pour l'instant, mais avec un peu de travail tu peux y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Danaël Ashlott
Nouveau
Nouveau
Danaël Ashlott

Nombre de messages : 28
Age : 25

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 8:28

Citation :
Je te demanderais de retravailler un peu tes descriptions. Tu as fait des phrases un peu répétitives des fois et je ne crois pas que ça vaille un fruit niveau 5 pour l'instant, mais avec un peu de travail tu peux y arriver.


je comprends pas, le fruit du faucon est un fruit de niveau 5, mais les différences sont très minimes par rapport au fruit de l'aigle, qui possède un niveau 3, si je m'abuse.


Sinon, je ne vois pas bien ce que je peux rajouter en description physique, mais je peux m'améliorer pour le caractère morale, afin que cela soit bien un niveau 5. Ce sera comme un challenge. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
Godwrath D. Alexander

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 12:19

Le truc, c'est qu'une fiche présentation, ça fonctionne un peu comme une dissertation rendue à un prof. Tu peux avoir un contenu très bien, mais si c'est présenté en un pâté informe qui n'est pas agréable à lire, ça va te coûter des points.

Imagine que des préz', on s'en enchaîne un bon paquet, donc si tu te mets à notre place, on est bien plus content quand un joueur fait un effort de présentation. A contrario, on sera moins gentil avec quelqu'un qui nous balance un pâté de caractères ASCII... ^^"

J'apprécierais donc un peu de mise en forme, s'il te plaît (paragraphes & mise en valeur des titres, par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Okama Momifié
Nouveau
Nouveau
Okama Momifié

Nombre de messages : 2363
Fruit du Démon : Soul Crusher

[Feuille de personnage]
• Renommée: 1950
• Wanted: 720.000.000
• Grade dans la Marine: /

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 17:05

Citation :
je comprends pas, le fruit du faucon est un fruit de niveau 5, mais les différences sont très minimes par rapport au fruit de l'aigle, qui possède un niveau 3, si je m'abuse.

Pour te répondre à cette question, les fruits bougent et changent de niveau avec le temps et cela pour plusieurs raisons.

1) On essaye d'avoir une jolie gaussienne (si tu connais les mathématiques), ce qui veut dire d'avoir autant de fruit en haut que en bas avec une grande majorité pour le niveau 5.
Spoiler:
 

Cela est calculé en fonction du nombre de fruits qu'on rajoute. C'est pour cela qu'il y a un monstre pâté de fruit autour du lvl 5 et devient rare vers le 1 et 10.

2) On monte les fruits les plus demandés et descend les moins voulus, c'est pour cela qu'il y a des très bons fruits très bas. C'est l'offre et la demande.
Revenir en haut Aller en bas
Danaël Ashlott
Nouveau
Nouveau
Danaël Ashlott

Nombre de messages : 28
Age : 25

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 19:33

Ok je comprends. J'admets que j'ai dû faire mauvaise impression avec mon pavé brutus, mais j'ai essayé d'aérer un peu et je pense que c'est acceptable.

Le post Rp est ajouté également, j'espère que ça suffira pour obtenir ce fruit du démon.
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
Godwrath D. Alexander

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 19:50

Pour moi c'est ok.
Revenir en haut Aller en bas
Okama Momifié
Nouveau
Nouveau
Okama Momifié

Nombre de messages : 2363
Fruit du Démon : Soul Crusher

[Feuille de personnage]
• Renommée: 1950
• Wanted: 720.000.000
• Grade dans la Marine: /

Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] EmptyMer 26 Mai 2010 - 21:13

Je valide
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty
MessageSujet: Re: Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]   Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Danaël Ashlott- L'ange des Mémoires [Fini ...ou pas ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ange Des Ormes.
» Ephylix - Mémoires oubliées
» Danaë ► you always knew that you'll be the one
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» ~Poyo Rainyday~ [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Revolutionnaires-
Sauter vers: