Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]

Aller en bas 
AuteurMessage
Noren Ectÿl
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Moi, dangereux ? vous n'avez aucune raison de me c
Nombre de messages : 13

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Sam 6 Nov 2010 - 18:41

- Présentation du joueur IRL -

Prénom : Axel
Age : Inconnu
Homme/Femme/Okama : Homme =)
Comment avez vous connu le forum : J’me souviens plus du tout …
Combien d'heures vous vous connectez par jour : Tout dépend du boulot et tout et tout =)
Tes Mangas préférés : ONP, Fairy tail, Pluto, DBZ, et beaucoup d’autres =)
Ton personnage préféré dans One Piece : Zorro, Sandi, Nami, Ener
Ce qui t'as motivé à venir : La relecture des deux derniers tomes de One Piece
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : La quantité de forum sur laquelle je suis allé est impressionnante !
Hobbys : Ordi, ordi, ordi et … lecture :p
Autre(s) : Ben si vous avez des questions, n’hésitez pas =)

- Présentation du personnage -

• Nom & Prenom :
Noren Ectÿl

• Surnom (facultatif) :
L’ombre furtive

• Age :
25ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) :
Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) :
Assassin professionnel. Ce n’est pas tout a fait comme chasseurs de primes, car ici ce n’est pas Kendäl qui va chercher les personnes a tuer, mais c’est ceux qu’il l’emploie qui lui donne sa cible et la récompense pour son assassina

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) :
Très, très, très mauvais

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) :
Assassin ! :p

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) :
Genshi Genshi no mie, le fruit de l’atome.
Spoiler:
 

• Rêve(s)/But(s) du personnage :
Tuer, tuer et encore tuer !

(Vous trouverez ce code très facilement si vous lisez toutes les règles du forum, où il se cache) :
sǝllǝʍ u0sɹ0



◘ Description Physique :
La description physique d’une personne est totalement subjective. En effet, on voit quelqu'un pour ce qu’elle est et non pas comme elle est. On peut qualifier Noren de beau, ou de moche. Il est les deux à la fois, mais il n'est aucun des deux. On trouve souvent un homme joli quand il représente le bien, et un individu moche quand il est le mal incarné. Alors peut-être devrait-on décrire Noren comme moche, de hideux, un démon sur la planète ? J’en doute fort, même si cela alimenterait les ragots de certains sur Noren qui est très discret. Non, je vous confirme bien, il n’y a rien de hideux chez cet homme, on pourrait même parler d’une beauté certaine. Enfin, tout dépend toujours de votre regard. Je vais essayer de parler le plus objectivement possible.
Le jeune homme n’est pas très grand, environ 1m70, pas très lourd, 50 kilos. Il n’est pas du tout imposant, autant par sa carrure que par sa musculature ou par sa taille. Noren possède un corps très effilé, des muscles fins, mais très solides. Grâce à cela, il a une agilité accrue ce qui est crucial pour son métier. Il donne l'impression d'une grandeur relative à cause de ses longues jambes effilées, plus grandes que le buste. Passons maintenant au niveau de ce qui est le plus changeant chez lui: son visage. Habituellement, et même tout le temps, nulle expression ne flotte sur son visage, jamais aucun sourire. La dernière fois qu'il a souri, c'était 20ans plus tôt, quand il avait environ 5 ans.
Il possède de longs cheveux blancs qui lui recouvrent l'oeil gauche, ce qui ne l'empêche pas d'être toujours précis dans ses gestes et d'avoir un sens accru de la visée. Le jeune garçon possède une caractéristique qui n'a jamais été vue chez quelqu'un d'autre que lui. Sa rage, sa douleur influe sur son système nerveux ce qui fait varier la couleur de ses pupilles en fonction de ses humeurs. Quand le jeune homme est heureux (ce qui n'arrive à peu près jamais) il a les yeux d'un bleu clair profond. Quand il est normal, il possède les yeux verts de sa mère ; quand il s'ennuie, il a les yeux marron et quand il est en colère ses yeux deviennent rouge sang. Quand c'est le cas, il vaut mieux pour votre survie de ne pas vous trouver sur son chemin.
Au dessus de son oeil droit, il a un tatouage, signe de la dynastie de son père, le symbole du pouvoir sur l'île d'où il vient. Il possède deux cicatrices correspondant à deux blessures qu'il a reçues au cours de ses années de vie à la cour de son père, durant les années de grandes trahisons.
Quant à ses habits, il porte toujours un débardeur noir avec une grande écharpe autour de son cou, ce qui lui cache la partie inférieure de son visage et rajoute une obscurité à sa personnalité déjà bien sombre. Cette écharpe est en fait un héritage de sa défunte mère qui lui avait cousu pour son anniversaire il y a de cela fort longtemps. Il aime cette écharpe autant que luffy pouvait aimer son chapeau. Même si il ne se souvient plus de sa mère.

◘ Caractère & morale :
Comment pourrait-on bien décrire le jeune homme qu'est Noren ? Violent ? Impassible ? As-sociable ? Oui, en effet, tous ces mots pourraient convenir à la description de ce qu'est Noren. Je crois qu'il n'est même pas possible de classer encore dans la catégorie morale des humains, car il a dépassé le stade de la raison. C'est un homme sans remords, tuer pour lui n'est qu'un vulgaire jeu. Pour lui les humains sont faibles, peu résistant. Sauf peut-être certains, comme le capitaine qui arrivait à lui tenir tête. Mais le commun des mortels le dégoûte profondément.
Et même plus, ce n'est pas du dégoût, mais de la pitié. S'il devait diriger un jour le monde, les faibles devraient mourir et seul les puissants pourraient survivre. Ses mots préférés sont: guerre, meurtre, sang. Il fait partie de ces gens qui réfléchissent longuement avant de faire un choix mais n'éprouve jamais le moindre regret sur ce qu'il a choisi. Il n'a aucune pitié. En fait, il n'a pas de sentiments. Il ne ressend ni l'amour, ni la peur, ni le stress, ni rien. Ce n'est plus un humain depuis longtemps, il n'a plus d'humanité, juste un grand nombre de meurtre sur les mains.
Il expose quelques règles avant chaque contra : Nul ne doit connaître son identité, la cible doit être localisée, il ne doit pas avoir de témoins, ou le cas a échéant ils seront éliminés directement après la cible. Un acompte doit être versé avant l'assassina de la cible. Le cadavre sera apporté à la personne à la fin du contra.
Mit à part cela, Noren n'aime pas le contact entre les personnes. On ne le touche jamais, sinon il s'énerve. Mais le pire, c'est que tant que l'on ne regarde pas ses yeux, on ne peut voir sa rage, car son visage est tout le temps neutre, sans expression, vide de tout. C'est un point fort pour son métier. En fait tous les défauts que l'on pourrait lui trouver sont des points forts à son activité ! Je crois qu'il existe bien peu d'assassin qui trouve que tuer et répugnant, ou ne supportant pas la vue ou l'odeur du sang...
Le sang est pour Noren quelque chose de fascinant, de beau, de rouge, sa couleur de prédilection. Il aime le rouge a tel point que tout l'intérieur de sa maison est de cette couleur, tout comme l'intérieur de son bateau.
D'ailleurs, en parlant de cela, je crois avoir omis un détail. Noren garde un souvenir de chacun de ses assassinats. Il garde un doigt, vidé de son intérieur, sur une étagère avec un petit mot juste en dessous avec le nom de la personne assassinée, son âge et son sexe. Cela peut paraître très glauque, certes, mais ça montre aussi le nombre de personnes victime de Noren.


◘ Histoire :

Partie 1: Contexte et naissance:

Nous sommes environ 25ans en arrière, soit 16 ans avant que Monkey.D Luffy devienne le second seigneur des pirates. Nous nous trouvons sur une île perdue au millieu de tant d'autres îles. Un endroit où la seule saison était l'hiver. Un hiver froid, mais où une communauté de personnes arrivait tout de même à vivre dans une harmonie, sans pirates car ils étaient trop reculés dans les terres pour que les pirates qui accostaient sur l'île aient le temps de les trouver avant de mourir de froid. De par son climat, ils étaient les seuls habitants dans une société de châteaux aux grandes murailles, où tout le peuple était dirigé par un roi et dont le fils devait récupérer le trône. Les gens se fichaient pas mal des règles de la marine étant donné qu'ils n'étaient jamais venu là pour vérifier si elles étaient bien appliquées... Le roi se nommait Nacktal le Grand, de par sa taille et de par le respect qu'il inspirait par sa personne. Il était aimé du peuple, mais pas de ses fils qui voulaient tous sa mort pour accéder au très convoité trône pour le pouvoir que celui-ci pouvait engendrer.
Sauf un, le dernier des fils naît, Noren. Il avait fort peu de chance de pouvoir accéder au trône étant donné qu'il y avait déjà 7frères avant lui. Pour arriver au pouvoir il aurait fallu que tous meurent. Mais nous nous éloignons de notre cher Noren, fils de Nacktal le grand. Il naquit donc, dernier d'une longue série de frères. La mère de toute cette marmaille était madame Ilyä, reine et épouse du grand Nacktal.
L'accouchement se passa aussi bien que pour les 7 précédents grâce a une sage femme qui excellait dans son métier et qui pouvait transformer des accouchements catastrophiques en merveilleux moments. Pour l'instant jamais aucun nouveau-né n'avait vu sa mère mourir lors de l'accouchement. Ce fut un grand évènement, autant que les dernières fois, sa naissance fut fêtée avec un grand banquet dans le château. Mais il y eut une différence avec les autres. Ce fut sa mère qui se chargea de son éducation et non la nourrice payée pour ça.


Partie 2: Une enfance difficile

Ce fut, je crois, le plus marquant passage de la vie de Noren. Sa mère le prit sous son aile, car elle avait vu en lui l'âme d'un roi, bien plus développée que ses autres frères. Mais alors pourquoi l'avoir éduqué elle-même ? Parce que dans le château, c'était une guerre ouverte entre tous, trahison, meurtre, assassinat, tel était le maître mot de chaque jour.
Le château était connu pour être bien pire que la jungle la plus sombre, car c'était dans sa propre famille que l'on s’entre-tuait. Mais pourquoi tant de violence ? Pour le trône bien sur ! chaque jour, le roi évitait de justesse la mort par empoisonnement, par tentative d'assassinat, et par tant d'autres moyens que tous ses fils avaient trouvés pour le mettre a mort de façon la plus discrète.
Cependant, si les attentats étaient dirigés juste sur le roi, tout irait bien. Mais ce n'était point le cas, car tous les frères tentaient d'éliminer celui qui était plus vieux que lui pour espérer un jour acquérir le trône.
Tous sauf un. Un non-violent dans ce monde horrible, dans cette jungle de la vie où l'on avait si peu de chance de pouvoir survivre si l'on restait passif. Mais Noren n'avait pas de souci a se faire, personne ne tenterait de l'éliminer, puisqu'il n'empêchait aucun de ses frères à accéder au trône. Mais ce n'était en aucun cas les projets de sa mère. Elle éduqua son fils dans la douleur, la souffrance, le frappant pour un oui ou pour un non, hatisant sa haine et son dégoût profond, et finalement, le jeune homme si calme qu'il était, devint la pire machine de guerre que la famille ait jamais conçu en son sein. Nous nous éloignons de son enfance. C'est quand même à 5 ans qu'il fut le plus marqué. Il vit l'assassinat de sa mère devant ses yeux effrayés. Pour une fois, ce fut le roi qui le fit de sa propre main, soupçonnant sa femme de vouloir sa mort pour faire monter au pouvoir son dernier fils . Celui-ci n'avait jamais plu au roi.
Mais le roi ne s’arrêta pas là, il prit son dernier fils qu'il n'aimait pas le moins du monde et lui fit tester des produits chimiques spécifiquement mis au point pour effacer la mémoire. Ces produits n'avaient jamais été testés auparavant. Tout de même il fit perdre une grosse partie de la mémoire du jeune Noren. Je pense aussi que ce produit est aussi à l'origine du phénomène de ses yeux. Nul ne le saura un jour car nous ne sommes toujours pas au courant de ses effets secondaires sur l'homme. Il ne resta qu'une image dans la tête du jeune garçon: l'image d'une femme morte égorgée dans un bain de sang. C'était l'image de sa défunte mère.
Le roi paya grassement une famille pour qu'il le jette sur la première île qu'ils croiseraient. En effet cette famille voulait partir de l'île parce qu'ils la trouvaient bien trop inhospitalière. Au début, la famille pensa jeter le jeune garçon dans la mer, mais ils se résignèrent finalement à l’abandonner sur une petite île qu'ils croisèrent. Dans un élan de générosité, la mère de la famille qui prit le petit garçon pour pitié lui donna un sac contenant quelques provisions et une écharpe ainsi qu'un petit papier avec son prénom: Noren.
Plus tard le jeune garçon se réveilla. Depuis le meurtre de sa mère il était sous l'effet d'un puissant somnifère. Il ne savait pas qui il était, ne se rappelait plus de rien. Il n'avait plus de passé. C'était un gros trou noir. Un seul souvenir en mémoire, celui d'une femme égorgée baignant dans son sang.
Le garçon pleura durant des heures et des heures, il ne savait quoi faire. A 5 ans, abandonné dans la forêt, que pouvait-on bien faire ? Comme Noren était malin, alors il fouilla son sac et ses poches à la découverte de ce qu'on l'on avait bien pu mettre dedans. Il trouva une petite feuille avec un prénom, une écharpe et un peu de nourriture. Alors, il mit son écharpe, se leva et marcha en direction d'une ville que l'on voyait au loin. Il marcha longtemps, durant un temps qui lui parut interminable... Pour ses petites jambes bien peu entraînées, cela parut une éternité. Il devait souvent se reposer.
Pourtant il y parvint, par la force de la détermination. Alors il entra dans la ville, passa devant les diverses échoppes, bavant devant beaucoup d'aliments, de viandes qui pourrait permettre de réapprovisionner son stock de nourriture. Mais il n'avait pas d'argent, alors il vola. Au début, personne ne le voyait, où personne ne faisait attention au petit garçon, ou même il est possible que les marchands aient eu pitié de lui et l'aient laissé voler pour se nourrir. Il se faisait poursuivre quelques fois, mais les poursuites étaient juste symboliques.
Sauf qu'un jour, les marchands en eurent marre de voir leur marchandises disparaître. Parce que le garçon volait de plus en plus de nourriture car il grandissait et qu'il avait besoin de manger plus. Au bout de 2 ans de vols, il se fit attraper en essayent de voler une arme. Sauf que l'armurier était aussi très rapide et très précis dans ses mouvements. Il eut bien du mal à attraper Noren qui avait 7ans mais dont l'agilité et la vitesse étaient très développées.
Il attrapa donc Noren et le considéra. Il avait l'air plus ou moins bien nourri, il avait des habits déchirés et surtout il était sale. Je crois bien que Mr Neck, le forgeron se prit de pitié pour ce petit bonhomme qui semblait si frêle et si fragile. Alors, au lieu de le jeter aux marines qui auraient été capables de lui faire subir on ne sait quoi, il l'adopta. Disons plutôt que Noren adopta bien son nouveau père, parce que celui-ci lui donnait des cours de combat avec son arme de prédilection: les dagues, deux dagues recourbées, tranchantes. Deux redoutables armes avec lesquelles on pouvait semer la mort avec une rapidité féline. Ce fut le cas pour Noren qui se trouvait être le candidat idéal .
Or, il y avait un problème dans tout cela, c'est que Noren ne voulait pas reprendre la forge après le départ à la retraite de son père adoptif car il n'aimait pas du tout forger des armes, son seul plaisir était de se battre, tuer. Mais nul ne savait que Noren avait déjà tué maints et maints animaux, car il était très discret et jetait les cadavres dans la mer pour éviter les réprimandes et les plaintes. Mais son désir de mort était bien loin de pouvoir se contenter de pauvres petits animaux. Il se vengeait sur ces petites bêtes dès qu'il était énervé.


Partie 3: Une adolescence mouvementé

L'adolescence fut marquée par un évènement. Un grand évènement. Je m'explique: la jeunesse vivante sur l'île de Noren était elle aussi attirée par les combats, la guerre, la mort et tout ce genre de choses. Vers l'âge de 15ans Noren était le chef incontesté de toute la délinquance. Il avait bien changé du petit enfant modèle qui travaillait à la forge. Il passait le plus clair de son temps dans les rues avec la bande de jeunes.
Sauf qu'un jour, quelqu'un porta plainte à la marine pour vols répétés dans son magasin. La marine envoya deux soldats pour enquêter sur cela. Les jeunes n'aimaient pas du tout cela et il fut convenu de les éliminer dans les brefs délais. A une quinzaine de jeunes, ils étaient presque obligés de pouvoir gagner, même contre deux soldats adultes² de la marine. Alors, ils organisèrent une embuscade. Noren fit semblant de dire aux soldats qu'il savait où se trouvaient les jeunes. Les soldats le suivirent jusqu'à une ruelle déserte où toute la bande les attendait tapis dans l'ombre. Quand il arriva dans la ruelle, il sortit ses deux dagues et émit un cri, bondissant sur les deux hommes avec rage. Tous les jeunes sortirent et lui donnèrent un coup de main. Le combat fut bref, aucun marine ne survécut plus de 10secondes. A 15 contre 2, il aurait fallu des officiers de marine pour pouvoir lutter contre eux.
Mais ce ne fut pas tout, un membre de la bande revendiqua à Noren que les tuer n'avait pas été une bonne idée et que désormais ils allaient avoir de gros problèmes. Noren se tourna vers lui et lui jeta un regard assassin, les yeux rouge- sang et prononça la phrase d'une voix sinistre :


"-Tous autant que vous êtes, vous avez été d'accord pour faire cela, pourquoi aurions-nous des regrets ? Pourquoi se laisser submerger par les remords ? Nous n'avons pas de remords, jamais ! telle est la règle du tueur. Que pensiez-vous ? Que j'étais un enfant de coeur, fils de forgeron, qui aimait la guerre, mais pas le meurtre ? Non, je suis bien plus que ça, je suis né pour donner la mort à tous ceux qui s'opposent à moi. La mort est la raison de ma vie"

La plupart des jeunes frémirent, trouvant ce jeune garçon bien plus effrayant que tout ce qu'ils auraient bien pu imaginer. Il était certes fort au combat avec deux dagues, nul autre sur l'île ne l'égalait, mais il était bien plus froid que normalement. Apparemment, pour lui, tuer était tout aussi naturel que manger. Les membres de la bande prirent peur et s'enfuirent tout raconter à la marine, s'excluant des jeunes de la bande. Noren dut fuir, partir de l'île pour éviter la marine qui le poursuivait pour meurtre avec préméditation.
Il vola un bateau et partit, se sachant pas le moins du monde naviguer. Il ne prit même pas de quoi manger. Durant une semaine il se nourrit que de rares poissons et but de l'eau de mer salée.
Il fut recueilli par un bateau qui passait par là et qui l'amena sur une autre l'île, où il décida de prendre un autre nom et changea de coupe de cheveux. Avec un produit, il se décolora les cheveux pour les avoir blancs et les laissa pousser. Mais il ne savait pas que l'effet était définitif. La personne qui l'avait récupéré à moitié mourant l'avait gardé en son sein. Cette personne l'hébergea durant deux mois, durée de rétablissement de Noren.
Finalement, une nuit, Noren partit car il en avait marre de rester cloîtré dans un lit sans rien pouvoir faire. Au passage il prit toutes les économies de la famille et cette fois-ci des provisions pour un mois et vola un autre bateau. Il ne savait pas vraiment quoi chercher. A ce moment-là, il avait presque 18 ans. Alors, il se trouva une île tranquille grâce à une carte qu'il avait achetée.


Partie 4: L'âge adulte

L'âge adulte, l'âge de raison comme dirait certaines personnes. Voyez-vous, ce fut à cet âge là (ou presque) que Noren décida de sa vie, de ce qu'il allait devenir. De son futur, donc. Il avait, après de bien longs mois de solitude à voyager d'île en île pour trouver une raison de vivre, il avait finalement découvert ce qu'il allait devenir : un assassin professionnel à son compte. Mais pour cela, il fallait déjà de l'argent pour débuter avec un petit pied à terre qui pourrait servir de bureau.
La solution fut donc des plus simples, il allait devoir effectuer le travail d'un chasseur de primes pour gagner un peu d'argent et acquérir un petit bateau (légalement, cette fois pour pouvoir le garder) et une maison dans l'île qu'il avait trouvée.
Justement, la chance fut de son côté et il trouva une affiche de recherche d'un pirate qui traînait dans les environs. La prime n'était certes pas très élevée, mais elle suffirait déjà.
Le pirate répondait au nom de Jyorash. C'était le plus connu de cet petit archipel. Il pillait les îles, tuait des gens, enfin la routine pour un pirate ! La technique d'élimination de Noren fut simple, mais rapide et efficace. Il chercha le pirate dans toutes les îles, pour enfin le trouver près de la ville où il logeait pour le moment.
Alors, aussi vif que l'éclair et discret que l'ombre, il se rendit sur le bateau de Jyorash. Il allait se faire recruter pour mieux le tuer. Il se faufila à bord, car tout l'équipage était parti piller la côte, mais le capitaine, lui ,était resté dedans pour étudier des cartes. Le plus discrètement possible, il s'approcha du capitaine qui était penché au-dessus des bouts de parchemin et fit d'une voix ironique:


"-Je trouve votre bateau et vous- même très facile d'accès si je puis me permettre !"

La voix fit sursauter Jyorash. Cet homme n'était pas vraiment grand, mais très imposant. il avait de longs cheveux noirs avec un chapeau noir avec une tête de mort dessus. Jyorash devait taper fort mais lentement. C'est d'ailleurs pour cela qu'il avait un sabre. Il portait des habits longs et entièrement noirs, d'une matière qui ressemblait fortement à du jean. Sur le dos du pirate, il y avait le même signe que sur le drapeau du navire, une tête de mort gelée. De ses quelques centimètres de plus le capitaine le toisa et le regarda droit dans les yeux en dégainant son sabre :

Spoiler:
 

"-Qui es-tu donc pour oser déranger le grand Jyorash dans sa cabine personnelle ?
- Moi ? je suis Eran (il utilisa un pseudonyme, c'était préférable) et j'aimerais bien me faire recruter dans votre équipage !"


Jyorash le regarda d'un air étonné puis commença à rigoler sans s'arrêter. Noren se retenait de ne pas lui planter ses deux dagues dans la gorge avant même que celui-ci ne s'en rende compte. Il aurait pu le tuer avant même que celui-ci n'ai pus bouger d'un cil, mais il préférait étudier sa cible avant de la tuer. Jyorash s’arrêta de rire quand il lut dans les yeux du jeune garçon la rage qui débordait de son être tout entier. Le visage de Noren était impassible, mais ses yeux en disaient bien long sur ce qu'il éprouvait en ce moment même. Jyorash reprit :

"-Bon, bon... Tu m'as l'air tout de même sérieux, alors je vais te tester... Sors ton arme et bats-toi !"

Noren sortit ses deux dagues et se mit en position d'attaque. Jyorash esquissa un sourire, comme s' il pouvait le tuer en un seul coup. Il sous-estimait totalement son adversaire et plaça une toute petite attaque pour juger Noren. Celui-ci esquiva avec une agilité féline . Il se positionna très rapidement et riposta avec la même force. Le capitaine fut surpris par tant de rapidité et fit un blocage plus ou moins laborieux. Et repoussa le jeune homme. Il sourit encore plus, dévoilant ses dents jaunes et peu soignées. Il attaqua mais cette fois-ci avec force et précision et Noren fit un roulé-boulé sur la gauche puis contre-attaqua. S'y attendant, le capitaine fit une autre parade.
Les coup s'échangèrent toujours aussi rapidement, jusqu'à temps que les deux combattants soient fatigués, mais qu'aucun ne soit blessé ni même éraflé. Ils étaient de même niveau. Ce fut le capitaine qui intervint après un blocage:


"- Tu es très fort, je t'ai sous-estimé ! félicitation, je te recrute dans mon équipage ! Tiens, justement, tous les autres membres arrivent, on va leur annoncer la nouvelle ! ce soir alcool et nourriture à gogo !"

L'équipage arrivait avec des coffres pleins d'or, de vivres, et de bien d'autres choses. Le capitaine laissa embarquer tout le monde et après que trésors et vivres soient chargés, annonça la nouvelle:

"-Ecoutez-moi bien, j'ai recruté un nouveau membre qui, en dépit de son jeune âge ,est un très bon combattant ! alors ce soir messieurs, que l'alcool coule à flot ! C'est la fête !!"

Et la soirée se continua dans la boisson et dans la nourriture. Noren faisait semblant de boire car il n'avait jamais tenu l'alcool et détestait ça. A la fin, tout l’équipage était ivre mort sur le pont du bateau, dormant comme des bébés. Le capitaine aussi était dans cet état là. Le tuer fût fort simple. Noren s'approcha doucement de lui et trancha la gorge du pauvre homme en un coup. Pou éviter que les pirates continuent à piller l'endroit où il allait vivre, il alluma une grande mèche près des tonneaux de poudre et porta la dépouille du capitaine jusqu’à la base de la marine la plus proche qui se trouvait être quelques îles après. Quand Noren fut près de son bateau, non loin de celui des pirates, il entendit l'effroyable explosion qui tua tous les membres de l’équipage. Heureusement il avait eu la chance de trouver un petit coffre et sa clef, secrètement gardée dans la chambre du capitaine où il en avait profité pour prendre des berryls.
Il prit son beateu en hissant tant bien que mal le cadavre du capitaine fort lourd dedans et s'en alla vers la base de la marine. Il arriva bientôt en vue de la base et s’arrêta dans le port de la ville, toute proche. Il faisait sombre, très sombre. il n'y avait pas un chat dans les rues, mis à part quelques gens qui regardaient l'endroit de l'explosion du bateau. Noren approcha de la base, et vit les gardes de la marines s'activer tout autour. Il s'approcha d'un marine et lui demanda :


"-C'est par où le bureau de récupération des primes ?
-Une prime ? a cette heure- là ?
-Je viens pas de me taper tout le chemin avec un gros cadavre juste parce que je voulais le faire de nuit !
-C'est qui ,ce cadavre d'ailleurs ? il jeta un coup d'oeil et écarquilla les yeux. Il regarda le cadavre puis dit fort à tous les marines:
Les gars, stoppez les recherches, Jyorash est ici ! enfin, son cadavre est là en tous cas ..."


Noren reçu la prime équivalente à ce qui était marqué sur l'affiche ainsi qu'un petit bonus de tous les habitants de l'archipel et leur bénédiction. Il s'installa alors dans une modeste maison avec un bateau de taille raisonnable. Un jour, il se décida à regarder ce que contenait le petit coffre et découvrit alors un fruit. Avec un avertissement a l'intérieur:

"Ceci est un fruit du diable, nul ne sait ce qu'il peut vous faire, mais sachez que si vous le mangez, vous ne pourrez plus jamais nager de votre vie. mais peut être en vaut-il le coup ? à vous d'en décider..."

Noren le considéra et referma le coffre, peut-être qu'un jour il se déciderait à le manger.


• Exemple de post RP :
Attention, le message qui va suivre pourrait heurter la sensibilité des plus jeunes par sa violence physique et orale.
Voici donc le récit de l'assassinat de la mère de Noren par son père.

Il faisait beau en ce jour, un jeudi si je me souviens bien. A ce moment-là, Noren avait 5 ans. Il était tout petit et encore si gentil et si mignon, toujours un sourire aux lèvres, malgré ce que lui faisait subir sa mère, il l'aimait beaucoup. Mais cela n'allait pas durer. Non, le roi savait. Que savait-il ?, allez-vous me dire ; He bien voilà, il connaissait les projets de la reine quant à lui. Elle voulait l'empoisonner ainsi que les sept frères de Noren. C'était un ambitieux projet qu'elle avait déjà commencé il y avait de cela fort peu de temps. En effet, quand Noren avait fêté ses 5ans, elle avait commencé à manigancer le meurtre de son aîné. Celui-ci ne se méfiait guère de Noren car il était le seul prince non violent. Même s'il ne savait nullement qu'il deviendrait un assassin de métier.
Le soleil se levait donc, resplendissant, merveilleux, inondant la chambre du prince Noren d'une pâle lumière jaunâtre, réveillant le jeune garçon . Emmitouflé sous les grosses couvertures qui le protégeaient du froid terrible de la nuit sur l'île, il regardait le plafond de sa chambre. Il 'était richement décoré, il représentait un combat de deux hommes. Noren détailla comme chaque matin tous les dessins de sa pièce, attendant que sa mère vienne le réveiller, l'aider à s'habiller et remettre du bois dans la cheminée pour rallumer le feu, éteins depuis bien longtemps.
Justement, la reine arriva dans la chambre. Elle portait de grands habits très long et très épais pour résister à la fraîcheur matinale du château. Ilyä alla vers le lit et posa ses lèvres sur la tête de Noren qui ouvrit les yeux et la regarda avec un grand sourire. Sa mère le regarda dans les yeux avec un air glacial, pour montrer qu'il était bien tard et qu'ils allaient être en retard pour le petit-déjeuné et que le roi ne serait pas content de cela. La femme du roi se retourna et mit du bois dans la cheminée de la chambre de Noren, et l'alluma. Le jeune prince, pendant ce temps, s'habilla avec ses affaires chaudes.
Ils partirent tous deux vers la salle à manger. Enfin ce n'était pas la salle a mangé, mais la cuisine, car la salle à manger était bien trop grande pour les neuf personnes qu'ils étaient et que pour la chauffer il fallait au moins 5-6heures. C'est pour cela qu'elle n'était utilisée uniquement que pour les banquets. La cuisine quand a elle était chauffée par un grand poêle a bois ainsi que par la chaleur que dégageait les fours qui faisaient cuir le bon bon pain noir. Tous les frères de Noren ainsi que le roi était réuni à la table. Ils n'attendaient plus que la reine et son fifils adoré, comme l'appelait le roi. Celui-ci dit justement:


"-He bien enfin vous voici ! Nous vous attendions pour commencer ! j'ai faillit envoyer des gens à votre recherche ! Veuillez s'il vous plaît vous dépêcher, s'il vous plaît la prochaine fois ! Sur ce, mangeons"

Noren n'avait jamais apprécié le roi. Peut être parce que le roi lui non plus ne l'aimait guère ... Le repas se passa comme tous les autres depuis la naissance de Noren, c'est-à-dire dans un grand silence troublé uniquement par le bruit de la mastication des aliments. Noren prit un pain avec de la confiture et ... Non en fait on s'en fiche de ce qu'il mange !
La mâtiné débuta donc comme tout le temps, c'est à dire par les cours personnalisés de la reine a Noren. En ce moment elle lui apprenait à conjuguer des verbes. La reine entra donc dans une salle de taille restreinte suivie de près par le jeune prince, impatient de débuter le cours, car il commencer à s'ennuyer ferme. La reine posa son regard sur le petit garçon, le considéra puis commença :


"-Bon, aujourd'hui nous allons changer un peu de la conjugaison ! Nous allons faire quelque peu de mathématiques. Tu sais compter ?
-Oui Maman, jusqu'à 20 !
-Bon, c'est déjà bien. Nous allons désormais t'apprendre à compter jusqu'à 50 !
-Ouiiiiii !!"


La reine le regarda d'un oeil dur. Il stoppa tout de suite son élan de joie. Noren savait que sa mère n'aimait pas quand le jeune prince était trop joyeux pour une raison qui lui échappait encore. La leçon se passa donc pour le mieux. Elle dura à peu près toute la matinée. A la fin de celle-ci, Noren savait donc compter parfaitement jusqu'à 50. Le jeune garçon était bien loin d'être bête, il savait emmagasiner ce qu'il aimait. Et il aimait particulièrement apprendre. Peut-être parce que c'était sa mère qui lui faisait les cours et qu'il l'appréciait fortement, ou est-ce parce que cela lui évitait de passer du temps en compagnie de son père qui lui rendait la vie difficile, ou de ses frères qui le jalousaient de l'amour que lui portait sa mère. Même si la mère aimait beaucoup Noren elle ne le montrait pas et rester impassible, voir même plus violente qu'avec les autres frères.
L'heure du repas arriva donc et toute la famille se retrouva dans la cuisine pour partager un bon repas constitué de mets divers rapportés par des habitants qui faisaient du commerce avec d'autres îles. Il y avait une délicieuse viande grillé sur un lit de sauce avec des épices, suivi de céréales cuitent avec du fromage fondu dessus. Leur cuisinière était vraiment un grand cordon bleu. Une fois tous a table, l'odeur alléchante du repas leur traversa a tous le nez, ce qui donna encore plus faim à la famille.
Les serviteurs disposèrent les plats sur la table et, après que le père se soit assit, que les goûteurs eurent finit leur travail, toute la famille se mit à manger. Aujourd'hui devait être un bon jour, car seul un goûteur mourut du poison contenu dans le vin. La famille étant habituée a cela, ne fit pas plus de commentaire que ça, mit a par le roi qui demanda à un des serviteurs d'envoyer une lettre à sa famille pour leur annoncer la nouvelle. Au moins leur mort avait servi à éviter celle du roi et par conséquent, la famille du mort recevait une compensation plus que modeste en guise de dédommagement. Souvent, dans le village, c'était une punition d'envoyer un de ses fils en tant que goûteur du roi. Cela servait aussi à trancher sur certaines questions de justice : si deux personnes avaient un problème, ils devaient devenir goûteur et la vérité se jouait à celui qui survivait le dernier. Ce doit d'ailleurs être pour cela qu'il n'y a peu de dispute dans le village. Malgré tout ce que l'on pouvait dire sur ce métier dont les chances de survies sur du long terme était bien peu possible, la somme qui leur était versée pour chaque repas était bien plus grande que celle obtenue après deux mois de récolte. Pour éviter les abus, le rois ne donnait l'argent qu'après une semaine de service. Bien peu ont réussi à survivre jusque là, mais ceux qui y sont arrivés sont désormais riches.
Le repas se passa normalement, comme chaque jour, dans un grand silence. Sauf que le roi fixait la reine de ses deux yeux et avait un regard malsain sur elle. Au bout de quelques minutes, la reine comprit que sa fin était proche, car le roi avait du tout comprendre. *Finalement, pensa-t-elle, mon mari n'est pas aussi bête que ce que je pensais ...* Et elle pensait bien. Nacktal avait deviné tout cela que bien peu de temps auparavant. En effet, il avait quelques doutes quant à sa femme qui tentait par tous les moyens d'accéder au pouvoir. Elle voulait se servir de Noren comme tremplin. En effet, elle voulait tuer le roi ainsi que tous les frères du jeune prince pour que celui-ci monte sur le trône, mais n'ai pas l'âge pour. Si c'était le cas, ce devrait être a la reine de régner jusqu'à ce que son fils eu atteint sa majorité. La phase finale de son plan pouvait alors avoir deux solutions: ou Noren montai à ses 18 ans sur le trône et devenait roi, gardant sa mère comme conseillère et elle le laisserait tranquille en influant le plus possible ses décisions, ou alors il refusait que sa mère devienne sa conseillère et la renvoyait du palais et a ce compte-là, il mourra d'un terrible accident...
La fin du déjeuné se finit par un dessert magnifique que ne fit pas un pli face à l'appétit dévorant des jeunes frères de Noren. Ensuite, c'était l'heure de la sieste pour le jeune prince qui retourna dans la chambre et s'allongea sous sa couette, bien au chaud. Il n'arriva pas à trouver le sommeil. Alors il eut la mauvaise idée d'aller voir sa mère pour on ne sait quelle raison.Norenl se leva, renfila ses habits et sortit dans le couloir. Un parfait silence régnait dans le château, ce qui fit frémir Noren. Celui-ci s'avança s'avança a pas discret vers la chambre de la reine où il entra le plus discrètement possible. La chambre était très spacieuse. Elle était séparée en trois parties : le hall d'entré qui était une petite salle rectangulaire, avec une seconde porte pour entrer dans la chambre où une autre pour aller dans la salle de bain.
Noren poussa la porte menant à la chambre et s'arrêta immédiatement. Il entendit la voix de son père. Pour ne pas se faire punir, il entre-ouvra juste la porte et passa sa petite tête. Le roi parlait:


"... TOUT DÉCOUVERT SALLE CHIENNE ! JE SAIS CE QUE TU MANIGANCEs CONTRE MOI ! ON NE ME TROMPE PAS SI FACILEMENT ! TOI ET TON CHIEN DE FILS, VOUS ALLEZ MOURIR ! , cria-il. Il reprit plus doucement, Non, en fait, toi tu vas mourir et ton fils servira à mes expériences ! justement, il va tester mon produit de perte de mémoire ...Peut-être qu'il mourra. Mais dans tous les cas, je n'en ai rien à FOUTRE !"

La reine regarda le roi dans les yeux. Une haine profonde se lisait dedans. Quand aux yeux du roi, ils n'étaient que rage ... Celui-ci dégagea la dague de sa ceinture et considéra sa femme. Il prit une voix ironique:

"-Un dernier mot ?
-Va crever sale ..."


Il ne laissa pas finir sa phrase à sa femme et lui trancha la gorge d'un cou sec. Entraînait pas la frénésie de la haine accumulée depuis tant et tant de temps il frappa sans même regarder où ses coups pouvaient bien tomber. Quand il s'arrêta enfin, il jette un coup, d'oeil sur sa femme. Celle-ci était part terre, son corps était tailladé de partout. Les entrailles de la jeune femme pendait mollement sur le sol, son crâne était fendu par la puissance de la rage du roi. On aurait pu observer le cerveau de la reine en un regard.
Noren, sur le pas de la porte resta sans voix. Il était tellement sous le coup de la peur, de la haine, de la douleur qu'il ne pouvait ni crier, ni fuir. Ses jambes ne le portait plus. Et pourtant il sentait déjà une légère attirance pour le sang de la reine. Quand enfin ses jambes purent le porté et partit tellement précipitamment qu'il se prit les pieds dans le tapis de l'entrée et tomba sur le sol. Le roi entendit le bruit et ramassa le jeune Noren pour l'emmener loin de là dans le laboratoire secret du château pour lui faire subir ce qu'il avait prévu ...


Dernière édition par Noren Ectÿl le Mer 10 Nov 2010 - 15:33, édité 46 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 29
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Dim 7 Nov 2010 - 11:25

Yoplait !

Citation :
Genshi Genshi No Mie : (Paramécia de l’atome) L’utilisateur permet de faire gravité autour de lui des billes noires (de la taille d'un boulet) chargées négativement (comme les électrons). Ces billes servent de protection et de projectiles électriques. Comme l’utilisateur a une charge positive, les billes électriques recommencent à gravité autour de l’utilisateur si il est utilisé comme projectile. C’est un peu l’effet boomerang.

Ce ne sont pas des électrons au sens propre, mais des billes noires chargées négativement, COMME les électrons. Pour le nombre de billes que tu peux utiliser, c'est en F.T que ça se décide, et c'est assez évolutif. Plus tu deviendras puissant, plus tu en auras.

Ensuite, je commence à voir modification du fruit, c'est niet directe. Le Genshi² est un paramécia de niveau 8, déjà, et il est hors de question de l'augmenter encore. Et pour l'instant, au vu de tes descriptions, je n'accorderais pas au dessus d'un fruit de niveau 3, 4 maximum. Il y a énormément de fautes en tout genre (orthographe, grammaire), et le français est assez basique.

Bonne continuation pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Noren Ectÿl
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Moi, dangereux ? vous n'avez aucune raison de me c
Nombre de messages : 13

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mar 9 Nov 2010 - 19:39

Et voilà le travail ! présentation corrigée et terminée, après de bien longues soirées de travail ! =p
C'est l'heure du ju-ju-ju-jugement !
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 29
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mar 9 Nov 2010 - 22:44

Vous avez tiré la carte : Déesse Kazuki

Bon, plus sérieusement. Il y a des efforts de fait, cependant, je n'accorde toujours pas au dessus d'un niveau 6 maximum, bien que les fautes soient moins nombreuses. La qualité littéraire du français reste tout de même assez simple. Je ne peux que te conseiller de lire les fiches des gens possédant un fruit de haut niveau (et ayant été validé avec, cela va de soit), ou encore les RPs des bon roleplayeurs.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Noren Ectÿl
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Moi, dangereux ? vous n'avez aucune raison de me c
Nombre de messages : 13

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mer 10 Nov 2010 - 13:44

Hum ... y aurait-il possibilité de faire appel a un autre modération/administrateurs pour voir si son avis converge avec le tient ? Non parce que, à moins que le niveau de RP ai particulièrement augmenté, mais je me souviens bien qu'avec http://onepiecerpg.forums-actifs.net/pirates-f137/arkhan-le-violoniste-finit-t3932.htm cette présentation on m'avait accordé un fruit de niveau 5 ^^ alors que là, avec le double de présentation en terme de volume, peut être moins de fautes d'orthographes et un vocabulaire qui reste tout de même aussi développé on me donne un fruit de niveau 6 ? Je trouve ça bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 29
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mer 10 Nov 2010 - 14:08

Le niveau d'un fruit est indicatif. Un fruit de niveau 6 est plus que respectable. En voyant certains RP, j'ai décidé de mon plein chef d'augmenter mon niveau de sévérité sur les présentation, en voyant combien certains trimaient pour un fruit de niveau 8. Il te suffira d'aller regarde mes récentes validations, pour voir qu'il n'y a pas que sur cette fiche que je suis sévère.

Puisqu'il semble que mon avis ne te conviennent pas, et qu'il laisse à penser que mon jugement est erroné, je laisse cette fiche à mes collègues. Je n'interviendrais plus.


Dernière édition par Kazuki le Mer 10 Nov 2010 - 14:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noren Ectÿl
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Moi, dangereux ? vous n'avez aucune raison de me c
Nombre de messages : 13

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mer 10 Nov 2010 - 14:59

Loin de la une critique aussi agressive de ma part ! en effet, je trouve que ton jugement est légèrement trop dur ^^ C'est d'ailleurs pour cela que je demande l'avis de quelqu'un d'autre. Si cette personne est d'accord avec toi, alors j'aurais un fruit de ce niveau. Sinon ce sera a vous de juger Smile Mais si ne souhaites plus intervenir, tel est ton choix.

Edit spécial: j'ai corrigé les blindes de répétitions dans la présentation. Surtout dans la description physique et dans l'histoire, où pas mal de "il" traînaient, ainsi que beaucoup de "Mais" et surtout énormément de "Personne" =)
Je doute que la modification puisse me faire prétendre a un fruit de niveau 7, mais si c'est le cas je prendrais bien le Tori Tori No Mie (modèle Garuda) le cas a échéant, un zoan de niveau 5: Neko Neko No Mie (modèle panthère noir) (je tiens d'ailleurs a faire remarquer que le nom est le même que son voisin le zoan du jaguar et que la description des deux fruit est exactement similaire =) Voilà, voilà, a vous de juger
Revenir en haut Aller en bas
[Supp.] Kazuma
Colonel
Colonel


Profil Psy : Bon - Mitigé.
Nombre de messages : 657
Age : 28
Fruit du Démon : Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 1730
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mer 10 Nov 2010 - 15:05

Yop,
J'appuis l'avis de Kazuki, ton ancienne présentation est vieille et dépassée. Les critères accordés par le passé ne sont plus aussi souples. Aussi je trouve pour ma part que le niveau 6 qu'elle te donne est plus que correct. Sinon pour mon avis sur ta présentation :

- Elle comporte de nombreuses répétitions.
- Un mauvais usage de certains mots, mais après ça dépend des personnes.
- Des fautes à la fois orthographiques et grammaticales.
- Les descriptions sont minimales et basiques.

Voilà, voilà, je t'en ai déjà parlé sur la CB, mais c'est juste pour officialiser. Donc bon va pour niveau 6 et essaies d'apporter ces corrections, autant que tu peux, non pas pour nous, mais pour toi et tes prochains RP Wink.

Edit : Validé pour niveau 5.


Dernière édition par Kazuma le Mer 10 Nov 2010 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noren Ectÿl
Nouveau
Nouveau
avatar

Profil Psy : Moi, dangereux ? vous n'avez aucune raison de me c
Nombre de messages : 13

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mer 10 Nov 2010 - 15:32

Bon, ben finalement kazuki, t'avais raison ! :p et me dit dit pas que t'as toujours raison ! XD
Manque plus que quelques validations, je crois ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 29
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   Mer 10 Nov 2010 - 20:57

Je reparticipe uniquement parce que j'ai pas envie que tu mette trois plombes à être validé. Je valide donc avec le Neko², Apprenti Traqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Mais vous êtes qui vous ? (Pv : M-A)
» Salut, moi c'est Eno' ♥ Mais vous pouvez m'appeler Tic Tac (a)
» MJ Explo by Jason
» QUOI MOI ENFERME!!!!!MAIS VOUS REVER(pv Galimybé) RP FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Chasseurs de Primes-
Sauter vers: