Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Saint Music [En Attente de Validation]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyDim 5 Déc 2010 - 19:52

- Présentation du joueur IRL -

CF Allen B. Walker

- Présentation du personnage -


• Nom & Prenom : Ben D. Grohl

• Surnom (facultatif) : The Saint Music

• Age : 17 ans

• Race : Humain

• Camp : Révolutionnaire

• Orientation psychologique : Il a un bon et un mauvais côté, tout découle de ça

• Métier/Spécialité : Musicien

• Pouvoir demandé : Beku Beku No Mie : (Paramécia de la direction) Permet à son adversaire d’avoir une petite (1 mètre autour de l’utilisateur) zone d’affluence capable de figer dans les aires tous les objets qui ne soient pas au contact avec le sol. L’utilisateur est capable de conserver l’énergie des objets qui ont servi de projectile pour les relancer (avec la même vitesse initiale) dans la direction voulu. Ce fruit est très utile pour arrêter les munitions des divers armes à feu mais ce fruit peut être utile en combat si on arrive à soulever les deux pieds ennemis du sol. L'ennemi aura besoin de user de beaucoup de force pour sortir de cet état d'immobilisation, cela dépend évidement de la force de l'utilisateur. Ce qui n'est pas donné à la plupart des personnes.

• Rêve(s)/But(s) du personnage : Devenir le musicien le plus connu du monde connu et inconnu et changer la face du monde !

• Code présentation :

• Exemple de post RP :

Cf Kansas J. Elsass


Dernière édition par Ben D. Grohl le Ven 24 Déc 2010 - 0:39, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyDim 5 Déc 2010 - 20:49

:
◘ Description Physique :

DDoté d'une grâce naturelle, notre nouveau modèle est un jeune homme d'environ 17 années standard ne connaissant pas encore le poids des haltères ni celui des années. Il possède un visage poupin des plus fins que notre bas monde ait pu apercevoir. Ses yeux, formés d'iris orange, sont tels de la lave en fusion au creux d'un volcan, prêt à cracher à tout moment. Son nez, extrêmement délicat, est composé de deux étroites fentes, se dilatant régulièrement, au gré des inspirations indissociables de la vie. Les lèvres qui entourent sa bouche sont douces et dotées d'une finesse incomparable, comparables à des boutons de roses fraichement coupées, elles cachent de fines dents, d'un blanc nacré. Cet ensemble homogène forme sa bouche, croissant au beurre tourné vers le haut, toujours avenant. Il possède des oreilles banales, cachées en permanence par un gros casque audio. Ces appendices audio sont la seule partie du corps du jeune homme qui le rapproche du commun des mortel. Enfin, sa chevelure est un mélange disparate entre coupe au bol et fouillis total. Ses poils crâniens peuvent, sans aucun soucis, se promener sur tout le front de Ben ou, au contraire, être bien rangés et ordonnés en une parfaite coupe de garçon de bonne famille. Ce noir profond et brillant rehausse le teint blanc de Ben et nous avons alors une parfaite vision de beauté diaphane en face de nous, presque irréelle. Ce visage fait chaviré les coeurs des petits comme des grands, des femmes comme des hommes et il peut donc se révéler être une parfaite arme de séduction avec la mimique appropriée.

Précédé d'un cou assez trapu, le buste de Ben est bien développé et pourtant formé avec une finesse exquise, ravissant entièrement la faction féminine lors des rendez-vous galants. Ses bras sont étrangement longs par rapport à sa taille. Ils possèdent cependant une force et une vivacité des plus impressionnante : ne devient pas virtuose qui veut et un travail acharné à forcément dû conduire à ce ratio parfait entre la finesse et la musculature de ces longs organes. Ces organes ne sont cependant pas dénués de grâce : quand Ben joue, ils semblent virevolter d'un tom à l'autre, d'une cymbale à l'autre. Leur ballet majestueux exalte les auditeurs et force l'admiration. Cependant, dès qu'ils s'arrêtent, le peuple peut alors observer les mains calleuses et fortes de Ben qui sont en opposition parfaite avec la beauté de son corps. Ses mains de musicien expérimenté pourraient sans doute appartenir à quelque paysan, forcé de travailler la terre durant tout l'été, auquel la surface des mains paraissant entièrement cornée. Les jambes de ce jeune homme apportent beaucoup à sa taille. Elles sont longues, fines et élancées pour une personne mesurant 1m80. Elles ne sont pourtant pas dénuées de muscles et permettent une course rapide et aisée sur des courtes ou moyennes distances. Leur finesse étudiée est le fruit d'un dur labeur, car Ben ne veux en aucun cas posséder des jambes de taureau ou, au contraire, des jambes d'anorexique. Leur intelligente proportion attire les regards tant féminins que masculins, certains pour leur beauté, certains pour leur musculature bien formée sans paraître outrancière.

Souvent vêtu d'un T-shirt d'un blanc aussi pur que les ailes d'un ange, Ben apprécie beaucoup toutes sortes de style vestimentaire. Qu'il soit habillé en rock star, en punk ou en simple jeune, cela lui convient parfaitement. Néanmoins, il possède sa propre tenue fétiche : son inexpugnable T-shirt blanc accompagné d'un simple jean d'un bleu profond, aussi profond que les abysses océaniques, presque noir. Ces vêtements, d'une banalité affligeante, reflète la naïveté de l'esprit de Ben ainsi que son innocence. Cette mise en valeur a pour but d'inciter les gens à l'accoster, à venir le connaître. Cette technique fonctionne parfaitement malgré la pauvreté de l'habillement. Les femmes, pensant approcher un jeune homme naïf, se surprenaient à découvrir un jeune dragueur, avide de sensation charnelles fortes et diverses. Fait étrange, une fois démasqué Ben se voyait adulé parfois à outrage. Cet effet provenait alors, selon les dires de ses multiples courtisanes, de ses vêtements simples et sobres, mais pourtant très efficaces.
◘ Caractère & morale :

La Luxure n'est pas un vice pour tout le monde. Aux yeux de Ben, c'est une qualité primordiale. Ne pouvant pas résister à son désir d'unions charnelles, Ben à tendance à user de son charme masculin pour soumettre les jeunes pucelles innocentes qu'il croise. Ces jeunes donzelles, ne se doutant de rien, se font sans cesses avoir par les avances du jeune dragueur. Ainsi, il tend à se rapprocher d'un deuxième péché capital : l'Impureté. Rendant impures de nombreuses jeunes filles, Ben est lui-même imprégné de cette immonde créature noire qui rampe dans son âme : le vice d'impureté. Enfin, s'alliant aux deux autres vices principaux de Ben, l'Envie fait partie intégrante de son être. Envieux et envié, Ben est placé face à des courants qu'il ne peut pas toujours soutenir. L'impulsion du désire, l'envie soudaine de quelque chose, ces courants invisibles de l'âme le tourmentent sans arrêts mais, quand il se noie, il doit alors se raccrocher à ses vertus.

Ses vertus sont, comme ses vices, aux nombres de 3. Tout d'abord, Ben est quelqu'un d'extrêmement modeste. Il ne peut recevoir de compliments sans qu'une teinte rouge pivoine vienne orner son joli visage. Cette modestie va de pair avec l'humilité qui le caractérise si bien. L'humilité n'est pas forcément liée à la manière dont on se montre aux autres. Ainsi, la modestie n'est pas une forme d'humilité, mais plutôt une "démonstration" d'humilité que peut tout-à-fait réaliser une personne dépourvue d'humilité et c'est pourquoi il est important de distinguer les deux chez Ben. Enfin, Ben est une personne qui connait de nombreuses peurs mais c'est également une personne se battant contre ses peurs. Voici comment le courage entre en scène comme la troisième vertu de notre jeune angelot à l'âme si déchirée.

Ben ne connait pas vraiment l'Amour avec un grand A, mais plutôt des amours charnelles avec de nombreuses jeunes filles. Dragueur averti, Ben ne s'attache que rarement. Néanmoins, Ben ne désespère pas pour autant de trouver sa moitié, sa complémentarité, qui l'accompagnera dans les bras de la Grande Faucheuse, quand l'heure sera venue pour lui. Tout comme l'Amour, Ben ne connait pas réellement la Haine. La seule forme de haine qu'il est connu peut s'apparenter au dégout d'un être envers un autre. Il faut bien avouer que Ben ne fait pas tellement attention à ce qui se passe autour de lui et il rate souvent les regards haineux ou amourachés qui accrochent sa silhouette.

Calme et amical sont encore deux termes pouvant qualifier notre jeune ami. Jamais en colère, jamais émotionnel, Ben reste calme et impassible quoi qu'il arrive. Les nombreux amis qu'il compte pour siens parlent toujours de lui comme d'un personnage attirant bien qu'atypique. Son impassibilité apparente et son calme intérieur en font la meilleure des personnes à qui raconter les crasses que le monde nous jette violemment à la face. Cependant, jamais Ben ne parlera de ses ennuis à lui, ses embêtements que le monde lui jette violemment à la figure comme la mort de l'amant de sa mère ou la fin ratée d'une expérience jusque là jouissive. Jamais Ben ne se livrera de lui-même, il préfère garder toutes ses peines pour lui. Il forme ainsi un "grenier" des ennuis et cela lui permet de ne jamais regarder en arrière, rangeant consciencieusement chaque problème dans ce coin perdu de son esprit, coin qui ne visite jamais de son plein gré et qui le maintient ainsi, de manière précaire, dans la bonne humeur.

Pour Ben, notre monde est sale et noir. Son but est de révolutionner ce monde pour en faire un harem de bonheur. Il désire apporter la joie, qu'il n'a pas, aux autres, grâce à sa musique, grâce à sa révolution. Cette vision du monde peut paraître réductrice, peut propice à un sentiment de révolution et sembler basée sur une description extérieure, fait par des adultes pour impressionner les jeunes, mais c'est pourtant comme cela que notre doux angelot déchiré de l'intérieur observe et comprend notre monde, lui aussi tiraillé en deux avec d'une part, le Gouvernement et, d'autre part, la Révolution. Ben a donné un but à sa vie et à ainsi rejoint la Révolution, car d'un point de vue subjectif et personnel émanant de sa personne, le gouvernement est statique et impropre à diriger des nations.
◘ Histoire :
Chapitre I : La Prime Enfance :

Je me prénomme Ben Grohl. Je suis né il y a 17 ans de cela par un sombre levé de soleil, en plein désert d'Alabasta. Mes parents, de braves et fières ouvriers, venaient de se rencontrer et ils me conçurent au cours de leur seule et unique union charnelle. Mon père mourut mystérieusement deux mois avant ma naissance et je ne le connus donc jamais. Ma mère me mis donc au monde, seule, abandonnée de tous, car mon père était un parjure, un intouchable. Sa mort relevait de l'assassinat politique, mais personne ne l'avoua jamais, même sous la torture. Je naquis donc sous un platane, dans une oasis désertée. Le village le plus proche, répondant au doux nom de Yggrak-Barrel Town était aussi affreux que son patronyme. Ma mère y fut cependant accueillie pendant environ deux ans, le temps nécessaire à l'accomplissement de mon sevrage définitif. Le lait maternel était désormais trop riche pour moi et je me mis petit à petit à boire, comme un trou, des barriques d'eau entières. Il parait même que j'aurais gagné jusqu'à 1kg par semaine tellement je picolais. Cependant, ces kilos ont vite dus se dissoudre, car je suis, actuellement, en léger sous-poids et ce malgré ma parodie de carrure musculaire. Ma mère resta finalement trois ans à Yggrak-Babel Town, cet infâme bouge constitué à 75 % de nomades perdus à jamais dans ces sables rouges du sang de leurs ancêtres. Nous prîmes donc la route, ma mère, Taggrul et moi. Taggrul était le nouvel amant de ma mère, un passionné qui ne trouvait, selon lui, rien qui n'égalât jamais la beauté de ma mère. Il est vrai que selon les canons de beautés du désert, ma mère était splendide : sa peau, blanche comme le lait, ne bronzait jamais et ses cheveux, d'un jaune d'or éclatant, représentaient pour moi un véritable soleil. Taggrul possédait un petit champoulin, instrument de musique typique des contrées désertes d'Alabasta. Son champoulin avait été le fruit de la sueur de son père et il avait la forme d'un petit djembé auquel aurait été ajouté de petites cymbales que l'on tapote délicatement avec les doigts pour en obtenir des notes cristallines et pures, faisant danser les femmes lors des fêtes villageoises. Ma mère, danseuse à ses heures perdues, adoraient le son du champoulin de son homme et elle dansait, chaque soir, sur une mélodie différente. Ma tendre enfance fut donc bercée par la musique et la danse qui nous offrait, tel un présent des dieux, notre humanité durant notre errance. Après trois mois de dure traversée, nous atteignîmes Alubarna, la somptueuse cité nous guidant et nous gouvernant. Nous fûmes subjugués par la beauté du lieu et, de toute ma vie, je ne fus jamais autant ému devant une ville. Mais quelle ville ! De superbes colonnades jaillissaient sur la place centrale pour accueillir le toit, pailleté d'or, du marché. Le palais, somptueuse demeure de notre souverain resplendissait de mille feux. Ce fut avec extase et enthousiasme que j'appris que nous allions définitivement nous installer là, non loin de la cathédrale. Ma mère et mon père ersatz achetèrent une petite maisonnette, grâce à la vente des roses des sables que nous avions trouvés dans le désert et s'installèrent en tant que musiciens et danseurs. Rapidement ils eurent de nombreux réguliers qui venaient les admirer un petit quart d'heure pour oublier la monotonie de leur vie. Cependant et à mon grand désespoir, ce bonheur ne dura pas suffisamment longtemps. Tout malheur apporte son lot de bonheur mais, malheureusement, la réciproque est également vraie.


Chapitre II : La Fin Précoce de l'Innocence :


Le soleil nous illuminait, fixé à son noir paroxysme. La journée était d'une chaleur frigorifique, d'une beauté mortuaire. Quelque chose clochait, je le sentais en moi. Ma mère achetait notre subsistance au marché alors que Yaggrul jouait dans l'arrière-cour de notre humble demeure. Nous n'étions pas riches, mais notre vie nous convenait : ma mère achetait à manger et dansait, Yaggrul s'entraînait à la musique et moi, seul et sans ami, j'écoutais Yaggrul pendant des heures. J'appris, avec le temps, comment joué du champoulin et, par extension, de la batterie. J'étais jeune et pourtant tout me semblait simple dans l'apprentissage des percussions. Cette journée était donc étrange. je ressentais au plus profond de moi-même que quelque chose allait arriver. Ma mère avait, sans le vouloir, attisé les désirs d'un seigneur d'Alubasta à cause de son majestueux déhanché. Ce mouvement cyclique des hanches provoquait l'extase de la plupart des hommes, mais ce seigneur avait plus de suite dans les idées que ses congénères. S'étant entiché d'une femme déjà conquise par son prince, le seigneur Shoudou - car il se prénommait ainsi - fit tout simplement tuer le prince charmant. Yaggrul jouait paisiblement depuis presque trois heures quand des hommes, entièrement de noir vêtus, vinrent des toits voisins. Le premier, accompagné d'un serpent des sables, aboyait des ordres brefs et secs, le second, armé d'un gantelet lance-fléchettes le suivait de près. Le troisième bondissait, munit d'une hallebarde d'une fois et demie sa taille. Enfin, le dernier larron marquait le pas de claquements de son fouet métallique, acéré de piques meurtrières. Le gang des Hassassins venait à nous. Rapidement, ils encerclèrent Yaggrul. Il les avait remarqués et avait fermé les yeux en posture de prière, sachant sa dernière heure venue. Encerclé, seul Yaggrul n'avait pas la moindre chance face à ce célèbre gang de tueurs.Néanmoins, au dernier moment, il décida de lutter pour sa survie. Tel un animal au bord du gouffre, il sauta soudain à la gorge du hallebardier qui l'esquiva habilement d'un salto par-dessus le pauvre Yaggrul. A ce moment précis, Yaggrul sortit sa dague et l'abattit de toutes ses forces dans le poitrail de son adversaire. Ce dernier tenta de retirer le métal mortel fiché en lui mais sa face se voilà d'un voile blanchâtre et il tomba, sans un râle. Le fouet claqua alors et frôla la tête de Yaggrul qui s'était baissé, juste à temps. Récupérant sa courte dague sur le cadavre de son ancien adversaire, il couru jusqu'au mur et l'escalada d'un bond puissant. Arrivé en haut du mur, il expulsa une fine aiguille empoissonnée de sa bouche pour tuer le serpent venimeux. Il rata sa cible et la fine aiguille se ficha dans la terre ocre de la cour. Esquivant un nouveau coup de fouet, Yaggrul ne put éviter la fléchette qui avait jailli du bracelet de l'Hassassin posté en hauteur. Il encaissa le choc, mais reçu alors un coup de fouet sur la tempe. Une pique brisa son crâne et il tomba du mur, sur la terre où tantôt il jouait de la musique. Sa poitrine se soulevait à intervalles irréguliers et de plus en plus lentement. Luttant pour survivre à sa blessure, il ne vit point le serpent qui lui planta profondément ses crocs dans la jambe droite. Il poussa un dernier râle puis s'affaissa enfin. Il était mort, mais avec courage et honneur. Les Hassassins lui coupèrent la tête, ramassèrent le cadavre de leur compagnon puis partirent, d'un pas tranquille, dans la rue voisine où les passants les esquivaient dès qu'ils approchaient. J'avais assisté à toute la scène, horrifié et caché derrière un coin du mur Nord-Ouest de la maison. Ce détail, insignifiant, me sauva la vie : le côté Nord-ouest de la maison était entièrement couvert par l'ombre du clocher de la cathédrale d'Alubasta, gigantesque bâtisse située à 150m de chez nous. Yaggrul mort, je me suis retrouvé complètement désemparé. Instinctivement j'ai pensé que les hommes proches de ma mère étaient tous voués à la Grande Faucheuse plus tôt que prévu. Je pris donc mes jambes à mon cou et quittai définitivement la maison familiale. Cela peut paraître stupide mais j'étais jeune et irréfléchi et je mesure ô combien j'étais dans l'erreur et quelle souffrance j'ai dû infliger à ma génitrice.


Chapitre III : La Jeunesse Trouble :

Fuyard du foyer parental, j'errais de longues et éprouvantes semaines au sein d'Alubasta, vivant de mendicité et de petites rapines. Je souffrais continuellement de la faim, cette faim horrible qui te fait te lever à 5h pour espérer récupérer des restes encore consommables et qui te force à te coucher vers minuit, pour voler les morceaux des chats sauvages. Je m'animalisai, je redevenais le barbare que furent mes ancêtres. Je suais la mort de partout, de la tête au pied tant j'avais dû tuer de faibles animaux pour pouvoir survivre. Survivre, quelle horreur quand l'on ne possède rien, pas même un cure dent. Ces longues semaines furent d'autant plus éprouvantes que je n'avais que six ans. Malgré la dureté de la vie, je m'étais rapidement mis martel en tête que je devais survivre, je ne devais pas renoncer. Je pris donc mon courage à deux mains et j'aillai dans le quartier des nobles Alubastians. Je cognai à la porte de chacun, tambourinai sur les fenêtres, pour demander le gîte et le couvert. Un jeune enfant, seul au monde, ne pouvait attiser que de la pitié et j'obtins rapidement gain de cause. Un grand seigneur d'Alubasta me prit sous son aile : le seigneur Shari. Grand et maigre, il approchait la soixantaine. Sa chevelure grisonnante et argentée, signe de vieillesse et de sagesse, me rappelait celle de ma mère, en prématurément vieillit. Il accepta de me prendre comme fils adoptif, mais non pas comme successeur pour éviter les éventuels problèmes de succession entre son fils, Nazim et moi, quand la Faucheuse serait passée le voir. Il m'éduqua comme un jeune noble et, à 10 ans, m'envoya compléter ma scolarisation dans l'un des collèges huppé d'East Blue, à Orange Town. J'arrivai au St-Smoker College pour la rentrée et je commençai de suite ma première année. Cet établissement se composait de cinq bâtiments principaux : la zone féminine, la zone masculine, le bâtiment des sciences, le bâtiment de l'enseignement général et le réfectoire. Un gigantesque gymnase venait compléter le tout, pour nous assurer une forme physique digne des plus grands. N'ayant jamais été sportif dans l'âme, je m'entraînais du moins que je pouvais mais j'obtins néanmoins un début de musculature. Comme j'avais eu une vie exempte de compagnon de jeux, je ne m'affiliais pas à mes camardes. Tout au plus je les aidais quand ils avaient des problèmes dans les matières où j'excellais : la musique, les mathématiques et la biologie. Cette zone que formaient notre collège et le quartier alentour possédait une légende. La légende voulait que le Fruit du démon du Contre-Amiral Smoker soit caché ici, sur le lieu de sa mort autour duquel s'est fondé le collège puis le quartier entier. Je ne fis jamais attention à cette légende avant ma 14e année. A partir de cet âge, ce fruit devint pour moi une obsession : je voulais le posséder, le consommer et devenir plus fort. L'éducation du collège nous remaniait de telle sorte que nous devenions avides de puissance et de forces. Je me perfectionnais donc rapidement en musique, impressionnais mes professeurs en mathématiques et subjuguais mes camarades en biologie, voulant toujours me surpasser. Peu à peu, sous l'effet de la propagande scolaire, je voulus devenir fort, fort au point de pouvoir tuer des personnes juste en clignant des paupières. Je voulais pouvoir servir une cause que je trouvais juste et je voulais donc un révolutionnaire puissant ! Pourquoi révolutionnaire ? Tout simplement parce que le seigneur Shari, mon mentor, était opposé à la Marine et qu'il m'avait manipulé de telle sorte à ce que j'intègre, dès ma majorité, la révolution en cours sur les Blues. Il espérait de tout cœur que je réussisse là où il avait lui-même échoué plus tôt. Effrayé par sa position sociale, il n'avait jamais osé prendre les armes et il voulait se rattraper en m'offrant moi, de mon plein gré ou non, à la cause révolutionnaire, anti-gouvernementale.


Chapitre IV : A la Recherche du Fruit Perdu :

Durant ma dernière année de scolarité je n'avais qu'une chose en tête : trouvé ce foutu Fruit du Démon ! Je ne savais pas par où commencer mes recherches, mais je m'étais juré d'obtenir un minimum de réussite au sein de mon étrange entreprise. Je commençai par explorer les lieux les plus insolites : les vestiaires des filles, les toilettes des filles, les dortoirs des filles et la salle de bain commune des filles. Je me livrai au passage à de nombreuses reluques, ma virilité était chamboulée et je ne pouvais refouler mes hormones alors autant prendre mon pied. Je ne découvris rien dans le dortoir si ce n'est des sous-vêtements et cela fût pareil pour les autres lieux que j'entrepris d'explorer dans la zone féminine...j'étais un bon pervers bien pourri. Je continuai les recherches dans le réfectoire, mais je ne trouvai, encore une fois, rien d'intéressant. Néanmoins, la chance me sourit plus quand je visitai le bâtiment d'enseignement général : une représentation picturale, cachée dans l'un des caveaux des sous-sols, représentant un fruit dans une pièce ronde. Je continuai mes recherches, mais ce bâtiment ne m'apprit rien d'autre. Le bâtiment des sciences fut beaucoup plus dur à étudier : de nombreuses armoires étaient verrouillées, car contenant des produits jugés dangereux. Au sein du bâtiment, je découvris, par pur hasard, une pièce coupée du reste du collège par un mur poreux, formé de torchis et de briques, un ensemble bien hétéroclite pour former un mur. Je détruisis à coups de pelles, volée au jardinier soit dit en passant et m'introduisit dans la brèche formée. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une tige, d'origine végétale, en plein milieu de la pièce, petit et entièrement ronde et dont seul un hublot posté sur le toit irradiait la tige de lumière. Cette pièce était, sans aucun doute possible, celle représentée sur le mur du bâtiment de l'enseignement général et cette tige devait donc posséder le Fruit.J'observai la tige et vit qu'elle montait jusqu'à environ 3m de haut et, en son sommet, je pouvais distinguer une sorte de fruit. Était-ce le fruit de la légende ? Pour moi il n'y avait aucun doute. J'escaladai habilement le mur, sautai sur la tige pour la faire rompre et retombai lourdement. La tige, telle une corde d'arc, avait plié puis m'avait expulsé contre le mur duquel j'avais sauté. Surpris, mais non point dégouté, je recommençai l'escalade du torchis et des briques. Cette fois-ci je ne fis que m'agripper à la tige. Encore une fois, elle se plia, mais ne rompit pas. Néanmoins, ayant fait preuve de précaution, j'étais monté petit à petit sur la tige. Celle-ci avait donc reçu, peu à peu, mon poids sur elle et je ne fus donc pas renvoyé, comme un boulet de canon chauffé à blanc, sur le mur. Je tentai d'arracher le Fruit, mais il tint bon. La résistance de cette plante était étonnante, surnaturelle. Je descendis de la tige, récupérai la pelle et refis, encore une fois, l'escalade du mur. J'abattis la pelle sur la base du Fruit et celle-ci libéra son précieux trésor, enfin. Sans hésitation, je m'emparai du fruit et je l'avalai. Rien ne se passa. Déçu, je retournai à mon dortoir et je m'endormis rapidement, dégouté par mon expérience ratée. J'avais consenti à de nombreux sacrifices, j'avais investi beaucoup de mon temps libre dans cette quête, j'avais atteint mon but mais celui-ci se révéla être un horrible canular sûrement mis en scène par d'anciens étudiants avides de moqueries envers leurs camarades les plus naïfs...

Chapitre V : Le Pouvoir du Démon et sa Révélation :

Après deux longues et monotones années, je reprends enfin un semblant de vie active. Déchiré par mon expérience avec le faux fruit, je n'ai quasiment rien fait depuis deux ans. C'est à peine si j'ai dragué puis dépouillé de leur virginité une vingtaine de filles par an. Néanmoins, la séduction reste mon seul et unique passe-temps. La motivation n'étant pas au rendez-vous je ne peux séduire autant que je le pourrais. Cependant, je ne perds pas espoir, car cette journée célèbre mon anniversaire : je viens d'avoir 17 ans. Aujourd'hui, je dois revoir ma mère, après plus de 10 ans d'absentéisme. Je suis ému. Elle a survécu pendant ces années comme danseuse pour le seigneur Shoudou. Je ne lui en veux pas, elle ne sait toujours pas qui a tué Yaggrul...il aurait été stupide pour elle que de refuser les avances de ce fier seigneur du royaume ensablé. Je la vois qui arrive, je la reconnaîtrai entre mille : elle n'a pas changé en 10 ans, elle reste telle qu'elle était dans mes souvenirs. Maintenant qu'elle se rapproche, je discerne quand même une différence : ses cheveux qui rayonnaient d'un or éclatant se parent aujourd'hui d'un argent brillant et reluisant. Elle me remarque, courre vers moi, m'embrasse, pleure, je pleure aussi, nous sommes heureux. C'est à ce moment-là que j'ai un malaise. Je sens mon métabolisme changer. Que se passe-t-il ? Je ne le sais pas. C'est étrange, je me sens différent, protégé. A ce moment-là précis surgit un homme au regard fou et désespéré. C'est Shoudou qui a poursuivit ma mère jusqu'ici. Il me voit dans les bras de ma mère et me prend pour un rival. Il dégaine sa dague, l'envoie dans ma direction et rugit, la bave aux lèvres. Sa dague, pointue et tranchante à souhait, se rapproche à grande vitesse. Je repousse violemment ma mère qui tombe sur le côté. Je me prépare à encaisser l'attaque tout en maudissant cet homme, ce petit gros bouffi d'arrogance et de haine. Je souhaiterais que son couteau se dirige non pas vers moi, mais droit vers son coeur. Je revois rapidement ma vie défilée et je pense au gâchis que ma mort provoquerait. Je ne veux pas de cela ! Je veux vivre ! Le couteau arrive, prêt à m'achever. Paralysé par la rage, je ne peux bouger. J'exulte littéralement, j'enrage intérieurement. La lame meurtrière n'est plus qu'à 1m de moi quand, tout d'un coup, elle disparaît. Je la vois réapparaître trois secondes plus tard, dirigée cette fois vers Shoudou. Ô bonheur ! C'est mon ennemi juré qui prend sa dague en plein coeur. Quelle joie. Je comprends alors le changement qui s'était opéré en moi. Je connaissais, de nom seulement, les pouvoirs du Beku Beku no Mie et je viens de me rendre compte que ses fabuleux pouvoirs m'appartiennent. C'est décidé, je peux enfin devenir Révolutionnaire !




Dernière édition par Ben D. Grohl le Ven 24 Déc 2010 - 0:50, édité 129 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyDim 5 Déc 2010 - 20:55

Le code, c'est pas ça, regarde mieux, tu peux pas le louper Razz
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyLun 13 Déc 2010 - 18:48

1er jet terminé. De plus : Nezu Nezu No Mie (modèle Tatou) : Permet à l'utilisateur de se transformer en Tatou ou en forme hybride. (Le tatou est un rongeur possédant une carapace sur le dos.)[Gale K. Leagrove] : juste pour dire que je le débloquait Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyLun 13 Déc 2010 - 19:35

Yop !

Mon avis ne change pas vraiment. Je trouve le français ainsi que le style relativement basique. C'est plutôt une description "télégramme", quitte à parler des trucs sans intérêts, style le nez, décris comme normal, qu'une réelle description littéraire. Il n'y a ni métaphore, ni complexification, ni recherche, ni originalité. Il y a aussi quelques fautes.

Je te conseille de lire les fiches des bons rôlistes, pour te donner une petite idée de ce qui peut-être attendu pour ce genre de niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyLun 13 Déc 2010 - 21:00

Je reprend tout depuis le début, pour améliorer
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyJeu 16 Déc 2010 - 21:13

Si tu corriges toutes les fautes, ainsi que les quelques lourdeurs, tu peux monter jusqu'au niveau 7. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyDim 19 Déc 2010 - 19:09

Je change de FDD, si j'y arrive. J'aimerais m'orienter vers le Moku2 qui est lvl 8 et, si jamais je n'ai pas le niveau, le Ame2 qui lui est lvl 7 (à voir encore pour le Ame...)


Dernière édition par Ben D. Grohl le Dim 19 Déc 2010 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyDim 19 Déc 2010 - 22:13

Désolé du double-post, juste pour dire que je pense avoir finit...Si jamais c'est à ce point mauvais, je suis prêt à recommencer Razz mais pour le moment, j'attends des avis.

Merci beaucoup de perdre du temps chez moi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyLun 20 Déc 2010 - 22:37

Blup !

Y'a beaucoup de répétitions, de fautes et de lourdeurs. Mon jugement ne change pas, pour ne pas dire qu'il est trop clément.
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyMer 22 Déc 2010 - 23:12

J. Kazuki a écrit:
Mon jugement ne change pas, pour ne pas dire qu'il est trop clément.

Je tente de te faire changé d'avis, j'ai essayé de revoir l'histoire pour quelle soit exempte d'un maximum de fautes et pour qu'elle soit plus agréable à lire. J'ai également rajouté du contenu pour étoffer l'histoire mais je ne peux rien promettre quand à la qualité.
J'espère que ça ira et, au passage, je demande le Suna2 à la place, vu qu'il a été libéré il y a très peu.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyJeu 23 Déc 2010 - 12:14

Avec les corrections effectuées, tu peux piocher dans le niveau 7 sans contrainte (si tu corriges encore ces trois quatre méchantes fautes).
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyJeu 23 Déc 2010 - 23:59

J'ai revu rapidement les descriptions, j'ai passé le tout à Bon patron et finalement je me tâte pour savoir quel FDD prendre, mais je penses resté au lvl 7...voila voila.

EDIT : Finit et je demande finalement le Beku Beku no Mie, lvl 7
Revenir en haut Aller en bas
Jaag Akanawa
Pirate légendaire
Pirate légendaire
Jaag Akanawa

Nombre de messages : 1404
Age : 27
Fruit du Démon : Eikyuu Eikyuu no Mie

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4600
• Wanted: 620.000.000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyVen 24 Déc 2010 - 18:40

Voici ta première validation Wink attends une seconde Razz
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Kazuki

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 30
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptyVen 24 Déc 2010 - 19:18

Validé, rang 2
Revenir en haut Aller en bas
Ben D. Grohl
Contestataire
Contestataire
Ben D. Grohl

Profil Psy : Sadique
Nombre de messages : 147
Age : 24
Fruit du Démon : Cap des Jumeaux

[Feuille de personnage]
• Renommée: 175
• Wanted: 1 000 000
• Grade dans la Marine: /

The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] EmptySam 25 Déc 2010 - 15:28

Merci beaucoup vous 2 Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Saint Music [En Attente de Validation] Empty
MessageSujet: Re: The Saint Music [En Attente de Validation]   The Saint Music [En Attente de Validation] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Saint Music [En Attente de Validation]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Gendarme à New York [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» ROMY VAN DE LAAR (en attente)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Revolutionnaires-
Sauter vers: