Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Massoud, extrémiste révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Massoud, extrémiste révolutionnaire   Sam 23 Avr 2011 - 19:54

(DC de Charlie Chang)

• Nom & Prenom : Né Kamasutrah Jairo, se renommera Massoud

• Surnom (facultatif) : (Je laisse le peuple me surnommer)

• Age : La trentaine

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) : Humaine.

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) : Révolutionnaire

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) : Extremiste = Bon ou Mauvais selon les personnes

• Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : Démineur de profession, Massoud à un talent inné pour (dés)amorcer les bombes/ les fabriquer. Sa carrière au sein de la Marine lui a permis d'apprendre à manier les armes à feux les plus courantes, ayant une préference pour le fusil de précision... Il maîtrise aussi le Bouddha Kempo, art martial dévastateur qu'il a appris auprès de Moines long-bras : Nous pouvons donc affirmer que notre cher barbu est un guerrier accompli, un soldat né qui a acquis une grande experience dans le domaine du combat après avoir cotoyé pendant de nombreuses années les champs de batailles...

• Pouvoir demandé : Mato Mato No Mi : Permet à son utilisateur de viser une "cible" à n'importe quel moment et à n'importe quel endroit avec n'importe quel objet qu'il soit animé ou pas. Il peut limiter ses "cibles" à 2 et il mémorise celles-ci en les touchant avec ses mains. (LVL 4)

• Rêve(s)/But(s) du personnage : Voir le Gouvernement Mondial s'effondrer

• Code présentation [OBLIGATOIRE !!!!] : XXXX

Psychologie :
Extrêment fier, Massoud croit en ses idéaux et bien qu'à une certaine époque celui-ci prônait la paix, c'est aujourd'hui par la violence que celui-ci compte se faire entendre. Voir le Gouvernement Mondial s'effondrer est aujourd'hui sa seule raison de vivre et si pour cela il faudra sacrifier des dizaines de milliers de personnes, il n'hésitera pas à le faire...
Cynique, il n'attend plus rien des autres, résolument solitaire. Il parle peu et n'est pas sociable. Il n'a de respect que pour les valeureux guerriers, les personnes qui ont un honneur, les personnes fiables... Il apprécie aussi la compagnie des animaux, avec qui il a une affinité toute particulière et je peux vous assurer que secrètement Massoud à toujours désiré ingéré un fruit du démon de type Zoan... Sous sa forme la plus "bestiale" le barbu aurait apprécié la vie simple et posée d'animal sans se soucier des Hommes, avec qui il se sent profondément différent bien qu'il en soit lui-même un.
Il est d'ailleurs assez charmé par les Hommes-poissons avec qui il aimerait échanger quelques mots, fasciné par leur culture. Malheureusement il n'a jamais eu l'occasion d'en rencontrer un, se voyant dans ses rêves les plus fous poser un pied sur leur île située vingt-mille lieues sous les mers.
Mais revenons sur Terre, notre magicien d'apparence se doit d'accomplir sa "Révolution", animé par une rage sans borne et désirant se venger d'un Gouvernement qu'il défendait autrefois... Ce même Gouvernement devra surveiller ses arrières et surveiller par la même occasion ce soldat trahi qui n'a aujourd'hui plus rien à perdre. Un vieux fusil et un esprit torturé seront ses seules armes, et peut-être un pouvoir surhumain offert par le Diable en personne.

Physique :
Pas très grand, Massoud est plutôt trapu. La première chose que vous remarquerez est cette barbe assez broussailleuse, parfumée au musc et d'une teinte sablée, qui le vieillit considérablement. Ses sourcils aussi sont fournis, accentuant son regard caractérisé par deux grands yeux ronds noirs dotés de longs cils comparables à ceux d'une femme, à ceux de sa mère...
Le nez épaté, dont les lignes sont bruts donnent l'impression que celui-ci est fait de granit et son crane, un énorme caillou beige, est constamment rasé, donc complètement lisse, luisant aisément sous le Soleil.
Comparable à un taureau, Massoud possède un cou large prouvant qu'il possède un corps robuste constamment dissimulé sous une toge de soie aussi beige que le sable du désert dont il est originaire. Anormalement bronzé, le père Noël de fortune ne passe pas inaperçu : C'est pourquoi il recouvre sa tête d'une capuche sombre lorsqu'il se trouve dans un lieu public. Les bras larges, ceux-ci témoignent d'une grande force presque surhumaine chez l'individu.
Ses pectoraux en sont aussi le témoin, le torse bombé semblable à un coq ou plutôt à un lion, fier et rugissant. Ses mains avec lesquelles il est si habile sont assez larges et rugueuses, usés par le temps et le travail, et pourtant, elles dégagent une certaine gràçe, dire que ces cinq pauvres doigts ont pris/sauvés la vie de milliers d'innocents...


Biographie :


Jairo, fils d'honnêtes marchands d'épices est né et à grandit dans la ville d'Alubarna, située sur l'île d'Alabasta. Son seul frère naîtra quatre ans plus tard, attisant sa jalousie car le nouveau-né deviendra le centre d'attention de ses parents, qui délaisseront complètement leur fils ainé... Son père était quelqu'un d'extrêment fier et colérique, essayant d'inculquer à ses enfants une éducation saine. Celui-ci pronait les valeurs familiales, ainsi que l'honneteté et quel ne fut pas son désarroi lorsqu'il apprit que son fils ainé faisait parti des "Microbes", une bande de voleurs âgés de 6 à 12 ans redoutés par tout commerçants du Grand Marché. Rouge de honte, celui-ci frappa son fils jusqu'à ce que ses vieilles phalanges saignent...
Depuis ce jour, l'enfant éprouvait une profonde rancoeur pour son père qui l'avait sauvagement tabassé, pour sa mère qui, effrayée par son mari, n'avait pas osé le retenir, et pour son petit-frère qui n'était qu'un pourri-gâté devenant vaniteux et prétentieux avec le temps.
Jairo était donc seul au monde. Il avait arrété de travailler dans l'entreprise familiale et avait décidé de s'engager dans une voix complètement différente de celle dans laquelle s'étaient engagés ces parents. Reste à savoir quoi.
Après avoir reçu l'enseignement d'un vieil horloger, Jairo fabriquera sa première montre-gousset à l'âge de onze ans. Considéré comme un prodige par son "enseignant" et ses pairs, celui-ci recevra à son tour beaucoup de chaleur, cette même chaleur que ses parents avaient ommis de lui donner...

Passant le plus clair de son temps dans l'atelier du maître horloger (nommé Massoud), Jairo est très vite blâmé par son père qui lui reproche de "ne servir à rien", de ne "pas travailler", alors qu'à la maison personne ne mange à sa faim. Aveuglé par la colère et par la haine qu'il éprouve pour un fils "irrespectueux" et "irreconnaissant", son père décide de le jeter à la rue, la richesse du gamin se résumant à deux pantalons de toiles, des babouches, plusieurs toges et une vieille toupie attachée à un bout de ficelle...
Jairo part sans se retourner.
Agé de seize ans, Jairo fabrique des montres aux mécanismes de plus en plus complexes... Payé à réparer et fabriquer des montres, l'adolescent élit domicile dans un petit studio situé en plein centre-ville. Ca y est, c'est un grand maintenant. Il en prit conscience à la seconde oû il installa ses affaires dans son appartement de fortune.
Massoud, son instructeur, faisait parti d'un groupuscule révolutionnaire redouté par l'actuel patriarche de la dynastie Nefertari nommé Osirus IV, véritable dictateur se prenant pour un demi-dieu, narcissique et arrogant. Le groupuscule, nommé "Le Bras Armé", était composé d'ouvriers, artistes et autres intellectuels originaires d'Alabasta. Utopistes et courageux, les membres du Bras Armé faisaient, ces derniers-temps, constamment parler d'eux. Soucieux d'un renversement possible, le roi Osirus forma une petite armée de l'ombre destinée à enquêter et trouver les membres de ce fameux groupe, qui commençaient à se montrer de plus en plus violents : ça allait de la prise d'otages aux attentats à la bombe... Massoud était le spécialiste en explosifs du groupe, façonnant de violentes bombes destinées à exploser tout ce qui avait un rapport avec le Roi... Bien entendu, il ne les posait pas lui-même, il les programmait juste...
Un soir un membre du groupuscule armé se fit surprendre en train de poser une bombe par des membres de l'Armée Royale. Il résista à la torture durant deux bons jours avant de reveler le nom de ses pairs. Alors que tout les plus éminents membres étaient accusés de trahisons, preuves à l'appui, Massoud, lui, contrairement aux autres, avait échappé à la peine de mort faute de preuves. Mais ça n'allait pas stopper le chef de l'Armée Royale qui sabra lui-même les deux avants-bras de l'horloger qui n'avait maintenant plus aucune raison de vivre étant donné qu'il ne pouvait faire ce qu'il aimait le plus au monde : fabriquer des montres... Ne plus pouvoir travailler de ses mains signifiait la mort pour l'Horloger qui décida de se venger avant de partir pour de bon...
Jairo fut touché par la cause que defendait le Bras Armé et décida lui-aussi de s'y impliquer en apprenant à façonner des bombes dévastatrices, toujours sous l'enseignement de Massoud, maintenant incapable de faire la plus banale des choses. Contrairement à ce que croyait notre fils de marchands, confectionner des bombes était quelque chose de vraiment simple étant donné que selon les dires de Massoud, "C'est un peu comme fabriquer une horloge...".

La T-99 fut surement la plus fabuleuse et la plus puissante des bombes qu'avait confectionné Massoud. Son tortueux et ingénieux cerveau avait crée une arme destructrice, et Jairo l'avait monté de toutes pièces en suivant les instructions de son maître...
Quelques jours après, Jairo fut surpris et à la fois choqué d'apprendre que son maître et père de substitution avait tenté de se donner la mort dans un attentat-suicide au sein du palais royal. Bien entendu, sa tentative fut avortée par des soldats alertes qui le tabassèrent violemment avant de l'éxécuter en place publique. C'est donc sous ses yeux qu'un Massoud amoché et fatigué par les sévices se fit éxécuter. Pleurant des litres de larmes, Jairo en fut attristé à jamais... Jamais il n'oublia ce sourire fier qu'esquissa Massoud avant de se faire assassiner...
Rongé par la tristesse, Jairo était prêt à, lui aussi, se donner la mort pour venger son maître mais plusieurs facteurs l'en empêchèrent comme la lacheté, la raison mais aussi la rencontre d'une jeune femme avec qui il se mariera quelques années plus tard...
Agé de 25 ans, on peut dire que Jairo avait réussi dans sa vie : Il était marié à une jolie femme aimante (qui portait en elle leur petit garçon), avait renoué des liens avec sa famille, et possèdait trois horlogeries dans la ville d'Alaburna... Tout allait pour le mieux... Jusqu'à ce qu'un groupe de pirates n'y foute le boxon : Echangeant des tirs avec les soldats de la Marine, une balle perdue perfora le ventre de sa femme qui mourut sur le coup. Perdant SA famille d'un seul coup, Jairo est perdu...
Il décide de s'éxiler, abandonnant tout ses biens et prenant la route, complètement détruit.

Après avoir visité maintes et maintes îles, Jairo s'attarde sur l'île de Festia, occupée essentiellement par des tribus long-bras. Située sur South Blue, les habitants y sont très croyants... Et c'est gràçe à l'aide d'un moine long-bras, nommé Chan-Mun Suk que Jairo arrivera à faire son deuil. "L'exercice est un bon moyen d'enterrer sa tristesse, la pratique d'un art martial t'aidera" lança t-il au pauvre commerçant qui se lança dans la pratique d'un art martial dévastateur, le Bouddha Kempo... Après huit bons mois d'enseignement, le moine jugea qu'il n'avait plus rien à lui enseigner, et lui ordonna de quitter l'île et vivre sa vie... "Mais que faire ?" lança Jairo, en proie au désarroi. "Les réponses à tes questions se trouvent au plus profond de ton âme, toi seul peut y répondre..." répondit le moine avant de casser sa pipe devant Jairo, victime d'une crise cardiaque.

Jairo prit donc la mer, et quelques mois plus tard s'engagea dans la Marine... Après quelques mois d'instructions dans des camps d'entrainement, Jairo était fin prêt à servir. Etonnanement habile avec les fusils de précision, il devint le sniper officiel de son escadron... Il atteignit très vite le grade d'Adjudant et alors qu'il était destiné à un grand avenir au sein de la Marine, un évenement le traumatisa à jamais : Selon les dires d'une criminelle qu'il avait fait prisonnier, sur telle île se trouvait un camp de concentration oû de pauvres criminels étaient victimes d'expériences par des savants fous employés par le Gouvernement. Lui et cinq de ses meilleurs hommes furent surpris de constater que la criminelle avait raison. Le lendemain, alors qu'ils partaient en reconnaissance sur une île d'East Blue, ils furent victime d'un groupe d'assassins particulièrement coriace...

Membres du CP9, ils ne tardèrent pas à décimer tout l'équipage du veuf qui, par miracle, survécut... Conscient du danger que représentait l'Adjudant, les hautes sphères du Gouvernement décidèrent de mettre sa tête à prix, et c'est au prix d'un effort considérable que Jairo réussit à survivre, encore une fois... Sa tête mise à prix de 50M, il décida de changer d'apparence non pas en effectuant une chirurgie esthetique mais en prenant du poids, se rasant complètement la tête et en se laissant pousser une énorme barbe broussailleuse... Il se renomma "Massoud", rendant hommage à son père de substitution et était fin prêt à affronter le Gouvernement Mondial, seul.
Enquêtant sur le s membres du Conseil des Rois, conseil dont fait parti une vingtaine de rois originaires du monde entier, Jairo ou plutôt Massoud a des preuves comme quoi ceux-ci seraient corrompus et auraient conclus des marchés importants avec les plus grandes figures criminelles de ce monde. C'est une raison amplement suffisante pour qu'ils prennent leur tête.
Revenir en haut Aller en bas
Elya Tose
Trappeur
Trappeur
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 24
Fruit du Démon : Hebi Hebi No Mie (modèle Anaconda) : Fouet

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Massoud, extrémiste révolutionnaire   Sam 23 Avr 2011 - 20:56

Pour le moment, cela va pour un fruit niveau 3. L'histoire est bien, mais il manque en descriptions plutôt pour avoir le niveau 4.
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: Massoud, extrémiste révolutionnaire   Mar 3 Mai 2011 - 19:27

du nouveau?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Massoud, extrémiste révolutionnaire   Ven 6 Mai 2011 - 3:03

Envoyez cette fiche à la poubelle svp.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Massoud, extrémiste révolutionnaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Massoud, extrémiste révolutionnaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massoud, extrémiste révolutionnaire
» L'ARG: Armée Révolutionnaire Grot
» Marine VS Révolutionnaire : Génésis
» Rémunération des soldats de l'armée Révolutionnaire
» Groupe : Révolutionnaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Présentation Refusés et/ou Non Finies (poubelle)-
Sauter vers: