Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La justice de Raphael [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: La justice de Raphael [Terminé]   Sam 25 Sep 2010 - 13:43

Présentation du Joueur

Prénom: Guillaume ou Guigui
Âge: 20ans
Sexe: Masculin
Comment j'ai connu le forum?: En cherchant sur internet =)
Combien d'heure je me connecte?: Variable mais de manière régulière.
Mes manga préféré: One piece, Naruto, Bleach, Eden No Ori, Ghost 7, Akaboshi, Soul Eater.
Mon Pirate préféré dans OnePiece: Usop!
Hobbies: Piscine, Cinéma, Lecture, Manga, Planeur...



Présentation du Personnage


Nom & Prénom: Raphaël Bartholomew Curtis ou Raphael B. Curtis

Surnom: Hyūmanisuto (l'Humaniste)

Âge: 50 ans

Race: Humain

Camp: Marine

Orientation psychologique: Raphaël a une foi absolue dans le principe de vie et le respect de la vie: "Une vie ne devrait prendre fin qu'en accord avec son possesseur. Pour tout ceux qui affrontent la mort avant de la désirer, je serais là pour les en protéger."

Métier/Spécialité: Un rang qui implique des responsabilités si possible mais surtout un rang qui nécessite de rendre compte à un supérieur régulièrement/Tacticien

Pouvoir demandé: Chizu Chizu No Mie : (Paramécia des cartes)[Rang 9]
Permet à l’utilisateur de former des symboles intangibles de carte à jouer : cœur, pique, carreau et trèfle. Le cœur peut être apposé sur les diverses personnes et permet partiellement de lire dans les pensées. Le pique permet d’être utiliser en tant que projectile et devient donc tangible. Le carreau peut s’empiler comme des briques et faire un bouclier tangible. Le trèfle peut aider à la guérison. Chaque pouvoir n’est pas particulièrement puissant dans son domaine mais la diversité des attaques rend le fruit polyvalent. Si l’adversaire est faible, l’utilisateur peut parfois arriver à l’enfermer dans une carte à jouer géante et à le contrôler.


Technique Spéciale: Aucune.

Rêve(s)/But(s) du personnage: Le rêve de Raphaël est simple, pouvoir finir sa vie en se disant qu'il n'a pas dévié de sa route, ce qui entraine ses décisions si subjectives. Pour ce qui est de son but, il se résume en une phrase: "La vie est un don, il est du devoir de chacun de la protéger et le mien de protéger celle des plus faibles que moi."

__________________

Description physique: Raphaël est un homme intrigant à bien des égards. Quand on le regarde pour la première fois et qu'on cherche à savoir ce qu'il nous inspire, les impressions peuvent varier. Allant d'un homme imposant qui en a beaucoup vue et qui n'a pas toujours eu la vie facile, mais qui a toujours une présence certaine et qu'il ne vaut mieux pas le prendre à la légère même s'il a des cheveux blancs, à un homme vieux qui a eu une vie bien remplie et au final commune à tout bon membre de la Marine et qui devrait avoir le plaisir de profiter de la vie prochainement, car il a certainement atteint l'âge de la retraite et que parcourir les mers est un travail pour les jeunes.

Mais au final aucune première impression ne s'approcherait jamais de la vérité en ce qui concerne cet homme. Oui Raphaël était imposant et mieux que ça, il en était fier, fier de son physique, fier du message qu'il transportait et fier du chemin qu'il avait parcouru pour obtenir ce corps, corps qui l'avait suivi jusqu'ici dans son intégralité et qui retraçait sont histoire jusque dans ses moindres rides. Oui il paraissait vieux avec ses cheveux devenus prématurément blancs, bien que des traces du roux flamboyant qui les caractérisaient si bien il y a encore quelques années étaient encore visibles. Oui il paraissait digne avec sa coupe nette, son visage constamment rasé, ses grands yeux vert turquoise capable de vous emprisonner dans leurs profondeurs où vous aurez un aperçu de l'intelligence de leur propriétaire, intelligence qui lui a sauvé au moins autant de fois la vie que son physique. Mais rien de tout ça n'englobait la totalité du personnage, car pour le connaître réellement il faudrait pouvoir l'observer dans sa totalité.

Oui, Raphaël est un homme rempli de mystères que peu de gens ont jamais été capable de percer. La première rencontre avec lui est toujours très dérangeante, car on ne sait comment l'aborder réellement, cela à cause des deux éléments les plus visibles de sa personne, son corps et son visage. De loin, une grosse brute qui aime se battre et raconter ses exploits martiaux autour d'une table pourrait se dire que Raphaël est ce genre d'homme, car ce qu'il voit c'est un passif d'entraînements et de combats accompagnés par une impression de "survivant" que ses cheveux blancs laissent imaginer. Par contre, une fois proche, le visage raconte une autre histoire, l'histoire d'un homme de principes, sage et serein et un observateur assidu pourrait même voir dans la profondeur de son regard et de son expression toujours positive qu'il est un homme calme et rempli de compassion pour son prochain, qu'il aime voir la vie en action autour de lui et que la violence n'était pas son idéal de vie.

Certains s'attarderaient même sur d'autres détails, à savoir sa tenue. Peu importe l'heure de la journée il sera toujours habillé de l'uniforme blanc de la marine et aura toujours son sabre au fourreau. De loin on ne distingue pas que c'est un uniforme, les gens pensent qu'il s'agit seulement d'un costume blanc porté par une sorte de brute armé pour se mettre en avant, ce qui accentue d'une certaine façon la crainte que certain pourrait avoir envers lui. Mais de près, les gens distinguent les galons et d'une certaine manière se voient rassuré en ce qui concerne la personne, pensant que si c'est un soldat il n'est pas forcément mauvais et qu'il a ses raisons de se balader armé. Mais, en général, c'est une fois qu'ils voient son visage que la plupart des gens sont rassurés. Cette première impression est en grosse partie due au fait qu'il y a un élément bien précis que Raphaël a toujours refusé de porter dans son uniforme, cet élément étant la casquette qui caractérise les soldats de la Marine. En fait, cette répulsion ne vient pas seulement de la casquette, mais concerne toutes sortes de chapeaux, Raphaël ne supporte pas la présence de cet accessoire sur sa personne, ce qui à exaspéré beaucoup de ses supérieurs pendant sa jeunesse.

Tous ces éléments mis bout à bout font qu'une fois assez proche de lui pour tenir une conversation, une impression tout autre prend place. Celle d'un homme qui est toujours en pleine possession de ses moyens aussi bien physiques que mentaux, un homme ouvert et souriant qui apprécie la vie pour ce qu'elle est et la respecte, mais surtout celle d'un homme dont la présence rassure, car il semble assez vaste et apte pour supporter la tâche qui lui incombe.

Mais d'autres détails sur sa personne restent encore caché au commun de la population. Seul ceux qui le connaissent auront remarqué le bracelet qu'il porte à son poignet gauche, ou ce qu'on pense être un bracelet, car il s'agit en fait d'un pendentif, mais personne n'a jamais vu distinctement le pendentif en question, ils savent seulement qu'il est à son poignet car il s'agit d'un hommage à une personne connue par Raphaël seul, quoi qu'il en soit c'est un artefact cher à son cœur qu'il transporte partout, il dit lui-même qu'il se doit de l'emmener partout pour respecter la promesse la plus importante qu'il ait jamais faite dans sa vie. Ils auront également remarqué le texte tatoué sur sont avant bras droit, bien qu'ils n'aient jamais vu ce type d'écriture auparavant, il s'agissait d'une sorte de texte codé, en tout cas ce n'était pas du langage ancien, ou alors un qui était inconnu jusqu'à aujourd'hui, ce qui était improbable. Un tatouage qui intrigua beaucoup de personnes, mais Raphaël refusait toujours d'en parler, c'était un de ses secrets. Le seul bout d'information qui n'ait jamais filtré concernant ces deux éléments, est qu'ils sont liés aux deux personnes les plus importantes de sa vie, une information dont tout le monde devrait se contenter, car il n'en donnerait aucune autre.

Ainsi peut se décrire l'homme qu'est Raphaël dans toute sa complexité. De ce récit on ne peut tirer qu'une chose, Raphaël est un homme avec lequel on ne peut se fier aux apparences, c'est un homme qu'il faut connaitre pour apprécier dans son intégralité, bien que très peu de gens aient jamais gratté assez profond jusqu'à aujourd'hui.


__________________


Caractère & Morale: Raphaël est un personnage bien particulier, il a toujours cette expression joyeuse sur son visage, comme ci rien ne lui faisait plus plaisir que voir la vie suivre son cours autour de lui. Cette joie était même contagieuse, allégeant les cœurs et ramenant le sourire aux personnes vivant un moment difficile de leur vie. Cette expression était bien plus qu'une expression cependant, elle était la définition de l'homme, la marque que sa plus grande caractéristique était toujours présente, car nul homme autre que Raphaël n'aimait autant la vie, ni ne la respectait ou vénérait. Cependant, il est vrai que Raphaël, derrière cette joie affichée, reste un homme toujours concentré et sérieux étant même, à la grande déception de ses camarades et amis, rarement enclin à joindre les soirées détentes et rigolades, préférant s'attarder sur une situation tout autre et bien moins divertissante, il y avait, selon lui, tellement de choses à faire pour remplir leurs missions que les moments de joie et de repos ne pouvaient qu'être rares, se traduisant par certains moment de repos entre les missions où Raphaël daigne lui aussi s'octroyer une pause parfois bien méritée.

Pourtant, lorsqu'une bonne occasion de rire se présente, ou tout simplement lorsqu'un événement qui le rend particulièrement heureux se produit, on voit ses yeux pétiller de joie et un sourire se dessiner sur ses lèvres. En de très rares occasions il peut même rire d'un bon rire rauque qui entraine bien souvent les autres avec lui, même s'ils n'avaient pas partagé la blague ou la situation et les rares personnes qui l'on jamais vu exploser de rire se comptes sur les doigts d'une main, il va sans dire que c'est parfois le défi d'une soirée de voir cet événement, mais Raphaël est un bon client et aime se retenir pour perpétuer l'éternel manège. Il y a cependant de rares moment où la joie disparait du visage du vieil homme et est remplacée par des sentiments beaucoup moins chaleureux. Ces périodes surviennent lorsqu'un événement affligeant et alarmant se produit, comme une attaque sur un village par une bande de pirates, des marines qui maltraites des villageois ou encore des équipages sanguinaires qui ne trouvent plaisir que dans le sang. Ce sont des exemples de situations pouvant amener un tel changement dans l'expression de Raphaël et dans ces moments, les camarades de Raphaël remarqueront dans l'instant la noirceur pénétrer son regard, ce changement de teinte dans ses grandes iris, changement qui pourrait être considéré comme joli s'il n'était pas relié à de tristes événements. Dans de tels moments, tous comprenaient ce que ressentait leur camarade et tous le rejoignaient dans sa haine envers le coupable et dans sa volonté de le punir pour ses actes.

Cependant, si une chose peut être certaine au sujet de Raphaël, c'est qu'il n'a jamais été un homme de sang et de décision irréversible en ce qui concerne ses semblables, personne plus que lui ne respecte la notion de vie, personne n'aime plus la vie que lui et jamais il n'ôtera une vie s'il n'y est pas contraint ou que la personne concernée n'as pas démontré qu'il ne s'arrêterait pas de tuer tant qu'il vivrait. Pour un homme tel que lui, le principe de sacrifier une minorité pour sauver une majorité est caduque, il s'agit d'une invention d'un prétendu tacticien dans le but de s'autosatisfaire dans l'idée qu'il était un maître dans la matière en faisant gagner à son camp une bataille à n'importe quel prix. Non, aucune vie n'était dérisoire, toutes avaient un rôle à jouer et toutes pouvaient se révéler un tournant décisif d'une bataille, il suffisait de bien connaître les cartes dont chaque camps disposaient et de bien jouer son jeu dans le but d'aligner la meilleure combinaison de coups possibles pour déstabiliser et finalement vaincre son ennemi.

Cet état d'esprit fît se poser la question à beaucoup sur les qualités de tacticien de Raphaël, mais nul homme ne pourrait être plus apte à diriger des troupes aussi efficacement que lui, chaque vie ayant son importance, il n'enverra jamais une unité vers une mort certaine, la sienne comme une autre, jamais n'entreront en compte des rivalités futiles ou des interférences extérieures, tout suivra un schéma prédéfinit et toutes les situations qui s'y raccrochent dans le but de mener son camp à la victoire en perdant un minimum de vie. C'est un principe fondamental dans la personnalité de Raphaël et c'est un principe qu'il n'a jamais trahi. Si parfois il prend des décisions qui peuvent paraitre douteuses dans le cadre d'un affrontement, bien mal inspirée est la personne qui déciderait de lui enlever le pouvoir de décision, car seul son esprit pourrait donner suite à ce genre d'ordre et toute autre personne se retrouverait coincée et aurait de grandes chances, on pourrait même dire la quasi certitude, de sacrifier des vies inutilement.

Enfin, rien ne saurait mieux caractériser ce personnage que son incroyable dévotion envers ses proches, beaucoup compare son comportement comme celui d'un parent, la nature du parent variant selon l'âge de la personne en question, et toute personne chère au cœur de Raphaël est assurée d'avoir un protecteur avec une volonté intangible et un ami au cœur sans fin. En effet, personne n'est plus dévoué envers ses amis que Raphaël, il pourrait risquer sa carrière pour sauver un de ses proches et n'aurait aucun scrupule à outrepasser ses droits. Il va aussi sans dire qu'une telle attention ne s'obtient pas facilement, être un proche de Raphaël n'est pas une chose aisée, c'est une chose qui s'obtient avec le temps même s'il y eut de rares cas où l'alchimie opérât rapidement, plus rapidement que Raphaël ou l'autre personne concernée n'aurait pu l'imaginer. En ce qui concerne la morale de Raphaël, tous ceux qui le connaisse peuvent citer par cœur la phrase qu'ils considèrent comme celle qui le définit: "Toute vie épargnée représente un espoir pour l'Humanité".

Il y a cependant une erreur que beaucoup de personnes, politiciens ou autres, ont commise. Cette erreur est de croire que, de part son humanité si prononcée, Raphaël est un homme facilement manipulable. Ils ont tous découvert, plus ou moins à leurs dépends, qu'il est rare de trouver une personne moins corruptible et moins prompte à la compréhension et à la manipulation des mots et que s'il n'avait pas choisi d'intégrer une vie militaire il aurait trouvé sans aucun problème sa place dans la mer politique.


L'Histoire de Raphaël B. Curtis, un Homme droit

Les jours Heureux

Tout ce qui apparait dans les données de la Marine au sujet de la vie de Raphaël avant qu'il ne les rejoigne nous informe qu'il est né sur une île dans North Blue dans une famille de riches propriétaires terriens avec quelques gouttes de noblesse dans le sang, suffisamment en tout cas pour qu'ils puissent évoluer dans certains milieux sociaux très souvent fermés à tous. Sur son parcourt scolaire et son enseignement, rien n'apparaît, il semblerait que déjà lors de son admission il ait été capable de manipuler l'agent en charge de son dossier pour omettre certains détails sur sa personne. Comme beaucoup de nobles, cependant, il fût formé chez lui par des précepteurs, coupé du reste du monde n'ayant pour seul camarade que son grand-frère, Samuel Francis Curtis ou encore Sam, plus vieux de deux ans.

Leur enfance se déroula plutôt paisiblement, aucun ne souffrait de la faim ou de maltraitance et ils disposaient de toute l'attention qu'ils désiraient sans parler d'une éducation stricte et complète sur tous les sujets du monde qui devaient être connus par tout noble qui se respecte. Ils furent ainsi instruit en Histoire, en Géographie, en Mathématiques, en Sciences et même en Mécanique, car loin d'être une tâche pour les ouvriers, les inventeurs de machines et armes nouvelles disposaient eux aussi d'ouvertures dans le monde de la noblesse, il était donc essentiel de savoir maitriser un temps soit-peu ce type de sujet. Au-delà de tout cela, leurs parents insistèrent pour qu'ils suivent une formation physique et une préparation à l'entrainement militaire, car leurs rêves étaient que l'un de leurs enfants rejoigne la Marine et devienne un haut gradé célèbre pour porter haut l'étendard de la famille Curtis et enfin être reconnus dans le monde.

La seule différence majeure dans cette famille de petite noblesse, c'est qu'avant de faire prévaloir leurs droits en temps que nobles, les parents de Raphaël et Samuel n'étaient pas considérés comme tel, leurs propres parents n'aillant jamais daigné s'introduire dans un tel milieu. Si leurs familles respectives n'étaient pas pauvres, elles ne désiraient pas non plus se mêler au monde de la noblesse et pour cause, plus le père et la mère des deux frères s'enfonçaient dans cet univers, plus leur vision du monde changeait.

La chose à savoir des nobles est que pour eux rien de prévaut à l'avis des nobles de hauts rangs, ceux qui ont leur place dans le gouvernement mondial, ainsi chacun se base sur leur vision et se l'approprient à leur tour au cours du temps. De la même manière, Mr et Mme Curtis commencèrent doucement, mais surement, à changer, ils ne regardaient plus les non-nobles de la même façon qu'avant, commençaient à réclamer des privilèges dont ils n'avaient pas besoin, considéraient toutes personnes ne partageant pas un sang noble comme des êtres inférieurs qui ne méritaient pas leur attention ni leur compassion, mais le plus important, ils essayèrent d'inculquer leur nouvelle vision du monde à leurs fils.

Séparation et Choix

Malheureusement pour eux, ou heureusement pour les deux garçons, Raphaël et Samuel étaient nés avec de fortes personnalités et s'étaient déjà forgé leurs propres visions du monde basée sur ce que leur avaient appris leur famille et parents avant que ces deux derniers ne se fassent dérouter de la manière de penser qu'on leur avait inculquée. Le résultat fût que les deux garçons rejetèrent en bloc la nouvelle vision du monde que voulait leur imposer leurs parents, à vrai dire on avait rarement vue une telle dispute au sein de la famille, le ton était monté très haut et après plusieurs heures où chaque duo avait essayé de ramener l'autre à sa vision. Les garçons prirent une décision inattendue qui prit à revers les deux parents ; Si Mr et Mme Curtis préférait s'enfermer dans leur monde de nobles alors eux, leurs fils, quitterait la maison et iraient vivre chez leurs grands-parents. Mr et Mme Curtis essayèrent bien de retenir leurs fils, mais ils s'y prirent très mal, continuant à clamer qu'ils avaient raison et qu'ils étaient trop jeunes pour comprendre, les fils partirent donc. Ce fût cependant plus facile pour Samuel que pour Raphaël, car le premier était déjà majeur, il avait donc parfaitement le droit, d'un point de vue légal, de faire ce que bon lui semblait. Cependant, ils apprirent à leurs dépends qu'ils avaient bien éduqué leurs fils, car Raphaël les informa qu'à son âge il pouvait demander une injonction pour ne plus vivre chez ses parents, mais chez ses grands-parents qui deviendraient ses tuteurs jusqu'à sa majorité. Bien sûr les parents auraient pu s'y opposer et gagner le procès, mais au vu de la détermination dans le regard de leur fils ils acceptèrent en se disant que peut-être reviendrait-il vers eux un jour et que le braquer contre eux encore plus en le forçant à rester n'était pas la bonne solution.

Après ces évènements, les deux garçons changèrent de manière signifiante. Tous deux commencèrent à s'informer sur tout ce qui se passait dans le monde, comme une obsession, et dans chacun d'eux une vocation était apparue. Ils voulaient mettre un terme à cette démagogie des nobles, ils voulaient remettre les nobles à leur place et le gouvernement par la même occasion. Seulement chacun d'entre eux avait sa propre vision du monde, Raphaël avait déjà ses convictions qui le caractérisent tant sur la vie et la mort tandis que son frère acceptait le fait que des personnes meurt pour une cause, il était un homme d'action au sang chaud, alors que Raphaël, lui, préférait la réflexion avant l'action, bien qu'il soit prêt à se défendre quoi qu'il arrive. Ces divergences d'opinions profondes amenèrent deux solutions similaires, mais aussi opposées l'une de l'autre. Raphaël avait décidé d'intégrer la marine et de tout faire pour atteindre les hauts rangs où il pourrait agir de l'intérieur sur le gouvernement et mettre un terme et cette démagogie, une décision qui était, comme lui faisait remarquer constamment son frère, dans le sens de leurs parents, même si elle n'était pas pour les mêmes, raisons. Il lui faudrait attendre encore une année et demi avant de pouvoir rentrer dans la Marine mais c'est ce qu'il ferait et il allait se préparer. De son côté Samuel avait décrété que si le problème venait du gouvernement et des nobles, eux-même protégé par la Marine, il fallait donc rejoindre des forces qui s'opposaient à cette entité, il fallait combattre cette entité.

Étant majeur, Samuel n'attendit pas bien longtemps avant de quitter sa famille et son frère. Raphaël avait bien tenté de l'en dissuader mais rien n'y fît, Samuel le rassurait en lui disant que quoi qu'il arriverait il ne laisserait pas sa dignité de coter, il resterait l'homme qu'il a toujours été et ne deviendrait pas un barbare. L'histoire de Samuel est une autre histoire, tout ce qui peut être dit c'est qu'il rejoignit un équipage de pirates avec lequel il resta pendant un moment. C'était un équipage réputé autour du monde pour être fort mais clément, ils étaient craints, mais pas sanguinaires; Puis un jour son équipage avait croisé la route d'un pirate légendaire à cette époque, Barbe Blanche. Personne ne sait ce qu'il s'est passé, mais l'on n'entendit plus jamais parler de celui-ci après. Certain dirent que Barbe Blanche les auraient massacré, d'autre que l'équipage aurait rejoint sa flotte, beaucoup d'autres histoire apparurent, toutes plus invraisemblables les unes que les autres. Raphaël resta dans le doute pendant près de neuf mois quand il reçut une lettre de son frère lui apprenant qu'il avait rejoint le rang des révolutionnaires et qu'il était enfin dans le centre des actions contre le gouvernement, que son projet prenait enfin le droit chemin, après ça il n'eut plus de nouvelle de lui et son frère avait disparu de la circulation, tout n'était plus que supposition.

Un avenir prometteur

Quand il reçut la dernière lettre de son frère, cela faisait deux ans qu'il avait rejoint les rangs de la Marine. Fidèle à son choix, l'année précédent son enrôlement il avait suivi un entrainement physique draconien dans le but d'être prêt à sa nouvelle tâche, il découvrit également qu'il aimait manier l'épée et se révéla plutôt bon à ça, loin des maîtres bretteurs bien sûr, mais il avait son propre style qui pourrait devenir dérangeant avec le temps. Quand il arriva au centre de recrutement, la procédure se passa sans problème particulier, son profil convenait, tout comme sa condition physique qui était même plutôt bonne pour une recrue. Lors des entraînements des recrues, dans l'école qui leur est dédiée pendant leurs premiers mois dans la Marine, il reçut bien souvent certaines distinctions, certains professeurs disaient qu'il avait le potentiel d'aller loin dès l'instant qu'il continuait sur cette voie et qu'il ne faisait pas de bêtise. Grâce à ses notes à l'école, il parvint à intégrer un bon équipage chargé de mission parfois relativement importante, mais surtout qui traversait Grand Line et avait pour port d'attache Marine Ford, le QG de la Marine. Il fît tous les postes qu'un rookie pourrait se voir confier sans jamais rechigner. Il intégra les escouades assez rapidement, escouades dans les lesquelles il resta un petit moment, faisant son chemin, démontrant ses capacités et prenant doucement du grade. Pour soutenir son grade, il décida de démontrer qu'il en était digne et qu'il ne s'arrêterait pas là; Ce comportement, allié à sa personnalité, finirent par porter leurs fruits et il prit à nouveau du grade dans les années qui suivirent. Les décisions qu'il prenait sur le terrain étaient souvent efficaces et ceci n'échappait pas à ses supérieurs qui l'appuyèrent si bien que son rôle dans son équipage ne cessait de prendre de l'importance, promettant des promotions futures.

Les suites d'événements qui prennent place dans la vie de tout Marine contribuèrent à mettre en avant ses talent de tacticien aussi bien que son caractère. Ainsi, même si certain avait du mal avec son amour pour la vie qu'ils qualifiaient de "débordant", ils ne pouvaient nier qu'il avait un talent certain pour gérer un affrontement, c'est pourquoi ses avis était souvent écouté avec attention et se révélait intéressant et parfois même important. C'est dans cette continuité qu'il poursuivit lentement son ascension dans la Marine, prouvant à la foi ses talents en tactique et en combat à main nue ou à l'épée. Très vite une réputation se fit autour du personnage, ce qui est courant avec des gens à caractère fort, il commençait à être respecté dans l'équipage pour son Humanité autant que pour son talent et on commençait à parler de lui un peu partout dans la Marine, loin d'être un emblème on le connaissait seulement pour ses principes et sa droiture, une qualité que la Marine aimait à diffuser.

Après 18 ans dans la Marine il finit par atteindre un rang prometteur. Il était fier de lui, content de son parcours, il voyait déjà devant lui se tracer le chemin qui le mènerait vers les hautes sphères, mais c'était sans compter le climat qui s'était installé quelques années auparavant, le monde allait mal et il fallait faire quelque chose. Cela faisait longtemps que Raphaël ne s'était pas senti respirer librement, toutes ces tensions, toutes ces morts inutiles et tout ça au nom d'une seule et unique personne. Son malaise était ressenti par ses camarades et les quelques personnes qu'il pouvait appeler amis au sein de la Marine, il ne comprenait pas ce climat et n'en voyait pas l'utilité. Bien sûr il connaissait l'homme responsable de tout cela, ou tout du moins le désigné responsable. Qui ne le connaissait pas après tout, Monkey D. luffy, l'homme qui, même avant de trouver le One Piece 10 ans auparavant avait eu une renommée mondiale pour avoir défié la Marine à plusieurs reprises et s'en être tiré vivant, un homme capable d'amener les personnes les plus improbables à sa cause et un détenteur du Haki du Roi. Un homme craint et dangereux, même si du peu qu'il savait à son sujet il n'ait jamais été cruel quoi qu'en dise certaines personnes.

Le début de la fin

Pour une personne telle que Raphaël, voir les choses arriver et n'agir qu'en recevant des ordres qui arrivaient parfois trop tard pour prévenir le mal commit était insoutenable. Beaucoup se demandaient comment il avait pu tenir aussi longtemps sans réagir, mais la décision qui s'imposait était une décision dure à prendre et tant qu'il pouvait limiter les dégâts il se refusait à la prendre, il luttait contre lui-même. D'une certaine façon, ces 6 années de guerre avaient contribué à magnifier la réputation de Raphaël, il avait livré des batailles parfois épiques, parvenant à sauver des points clefs de la Marine alors que tout le monde les pensaient perdus, le gouvernement envisageait même une nouvelle promotion rapide, car mettre en avant une telle personnalité dans le climat de l'époque et sous le nouveau régime amènerait plus facilement les civils à suivre la Marine. D'une certaine façon, Raphaël eu vent de la situation et c'est cela qui lui fit prendre la décision qu'il avait si longtemps repoussée. Si sacrifier sa vie et sa carrière ne l'emballait pas, vivre en sachant qu'il était utilisé par ceux qu'il condamnait le plus, ceux qui étaient responsables en partie de cette guerre, pour sacrifier encore plus de vies était impensable. Il prit donc les choses en main et décida d'écrire à son frère. Dans sa dernière lettre il lui avait indiqué un endroit, une ville sur une île de Grand Line, où il pourrait lui adresser tout courrier ou colis qu'il désirait. Jusqu'à maintenant il n'avait jamais utilisé ce moyen de communication, décidant de couper tout simplement les ponts avec son frère, mais aujourd'hui il avait besoin de lui, car il avait pris la décision de rencontrer le Seigneur des Pirates, qui était aussi le fils de Dragon, le roi des révolutionnaires.

Cette action était un véritable coup de poker, car après tout, l'adresse n'était peut-être plus bonne et aussi, en temps de guerre, son courrier pourrait très bien être intercepté par la Marine ce qui impliquerai qu'il serait jugé pour trahison avant même d'en avoir commis une, cela ne devait pas arriver. Il parvint cependant à bien arranger les choses, en profitant d'une mission qui le ferait passer à proximité de l'île en question il parvint à faire délivrer son courrier par l'un de ses plus proches amis, il ne restait plus qu'à attendre. Il se demandait comment son frère allait lui répondre, en supposant qu'il recevrait sa lettre et quelques mois plus tard il découvrit que les soupçons du gouvernement étaient fondés, il y avait encore des espions du camp adverse dans les rangs de la Marine. Tout d'abord il découvrit un dial sur le pas de sa porte, un dial dans lequel était enregistré un message codé lui indiquant que sous peu, une information filtrerait et qu'elle indiquerait la date et le lieu de rendez-vous. Quelques jours plus tard, l'information arriva, l'équipage du Seigneur des pirates était intervenu lors d'un affrontement entre la Marine et les révolutionnaire, ce qui n'était pas rare, mais la nouveauté et qu'il semblait y avoir un nouveau venu dans l'équipage et en voyant les photos Raphaël compris tout de suite qu'il s'agissait de son message, car devant lui, sur la photo, apparaissait son frère. Malgré les années il ne pouvait se tromper, c'était bien lui, aucun doute et le plus brillant dans tout ça c'est qu'il n'avait jamais parlé de son frère à personne, tous le considéraient fils unique, personne ne pourrait donc décoder ce message. Maintenant il ne restait plus qu'à trouver la date et le lieu, la recherche ne fût pas longue, sur son bras droit il y avait un tatouage élaboré qui se révéla être en fait l'écriture codé qu'ils utilisaient quand ils étaient encore chez leurs parents, cela faisait longtemps, mais il s'en rappelait encore, il lui faudrait juste un peu de temps pour tout déchiffrer. Finalement il y parvint, la réunion se tiendrait au royaume d'Alabasta, dans deux semaines.


Une récompense de mauvais goût

D
e ce qui se passa ensuite on ne peut retenir que quelques détails. Tout d'abord Raphaël réussi à quitter Marine Ford sans se faire repérer et arriva à Alabasta en temps et en heure, là-bas il rencontra Le Seigneur des pirates et eu le plaisir de revoir son frère. Malheureusement les choses ne se passèrent pas comme il l'avait souhaité, Luffy ne voulut rien entendre, il avait ses raisons de mener cette guerre et il refusait de les partager avec lui, la rencontre fût donc une franche déception. Un malheur ne venant jamais seul, la situation empira quand la Marine découvrit qu'il avait disparu et pire que tout pour quelle raison. Raphaël, qui pensait que personne ne savait qu'il avait un frère avait sous-estimé les services de renseignement de la Marine qui, non seulement savaient qu'il n'était pas fils unique, mais en plus découvrirent qui était l'homme sur la photo. Après tout était très simple, ils découvrirent grâce à leurs espions qu'il était arrivé sur l'île d'Alabasta, mais aussi que le bateau du Seigneur des Pirates y était amarré, il ne fallut pas longtemps pour mettre les pièces ensemble. Là où la Marine fût surprise, c'est de voir Raphaël revenir sans résistance au QG, à vrai dire il ne s'était même pas fait arrêter, il était revenu de lui-même et n'avait pas protesté quand la garde lui avait passé les menottes.

S'en suivi un procès très controversé où la Marine essaya, en plus des charges de désertion, de faire passer des charges de trahison et d'espionnage pour avoir dévoilé des informations à l'ennemie. De manière surprenante, un certain nombre de militaires joignirent la cause de Raphaël, affirmant que s'il avait rencontré le Seigneur des pirates, jamais il n'aurait fournit des informations, de plus l'opinion publique suivait Raphaël, la Marine recevait le retour de bâton de leur politique de mise en avant des personnages droits et intègres de leurs rangs, comme ils l'avaient souhaité les gens avaient commencé à aimer Raphaël, ce qui jouait à présent contre eux. Éventuellement, ils ne parvinrent pas à l'accuser d'espionnage, mais les charges de désertion et de trahison restèrent et Raphaël fût condamné à la prison à perpétuité. C'est à Impel Down qu'il passa ces 15 dernières années et avec les nouvelles mesurent de sécurité après le passage de Monkey D. Luffy et l'évasion de nombreux criminels puissants, il était devenu impensable de s'évader de cette prison, mais Raphaël n'essaya même pas. Le plus dur pour lui fût d'entendre parler de la guerre de l'extérieur, des erreurs de la Marine comme des pirates et révolutionnaires, des massacres. Le pire fût quand il entendit parler de la bataille de Negara. Ce jour là, il eut la surprise de voir un journal aussi épais qu'un roman et l'amer déception de réaliser que toutes ces pages étaient des pages mortuaires, relatant les noms des défunt pour la noble cause de la Marine. Il ne pût retenir ses larmes quand il vit le nom de certains de ses amis et de certains de ses camarades d'équipage. Le plus surprenant est qu'il n'en voulait pas à la Marine en elle-même, il en voulait au Gouvernement et pour lui la voie qui était la plus à même de le renverser restait de les atteindre de l'intérieur. Mais tout cela était fini, à présent qu'il était en prison cela n'avait plus d'importance, le plus important ici était de survivre même si parfois il se demandait pourquoi il voulait vivre.

Une lueur d'espoir

Finalement, alors qu'une nouvelle ère de la piraterie prenait place et que la Marine cherchait des Hommes capables, un jeune homme ressorti le dossier de Raphaël et l'analysa. Il obtint même quelques rendez-vous avec lui. De ces rendez-vous il tira que Raphaël n'avait jamais trahît la Marine, qu'il avait toujours voulu agir pour le bien de tous. De son côté Raphaël ne disait que partiellement la vérité, cet homme lui proposait de sortir de cette prison pour rejoindre à nouveau la Marine, il y voyait une opportunité en or, après tout, sa volonté était de protéger des vies, son autre volonté était de faire tomber le gouvernement, mais personne n'avait à le savoir. Il s'attela donc à convaincre ce jeune gradé qu'il ne voulait aucun mal à la Marine, ce qui était vrai dans une certaine mesure, cependant le faire sortir de prison ne serait pas aisé, les raisons de son emprisonnement n'étaient pas des raisons faibles, elles ne pouvaient pas être annulé d'un simple claquement de doigt. Le jeune gradé insista cependant en affirmant que le gouvernement avait changé, ce n'était plus les mêmes dirigeants et qu'ils seraient à même d'analyser son cas avec un point de vue différent, si longtemps après la guerre. De plus comme aucune accusation d'espionnage ou de transmission d'informations n'avaient étés retenues contre lui rien n'empêchait une reconsidération de son cas de nos jours. Raphaël avait du mal à y croire, mais il aidait ce jeune gradé, car au-delà de son envie de sortir, il lui était reconnaissant d'essayer. Finalement un beau jour il revint et lui dit qu'il avait enfin réussi à rencontrer les Hauts Gradés et qu'il avait réussi à les convaincre de lui donner une seconde chance, mais que pour cela ils devraient rencontrer l'homme en personne. Sa liberté ne tenait donc qu'entre ses mains, il devrait convaincre le Gouvernement Mondial et les Hauts Gradés qu'il n'était pas un traître et qu'il avait toujours été fidèle à la Marine, quelle chance unique!

Il ne lui restait plus qu'à saisir cette chance, même si tout ce qu'il avait à démontrer n'était que la stricte vérité, son objectif n'était pas de détruire la Marine juste de mettre fin à la démagogie des plus puissants. Et il y avait la possibilité que cette guerre ait mis fin à cette démagogie, mais il ne fallait pas trop rêver, le plus important était de négocier sa réintégration dans les rangs.
Fin
...

[HRP: J'avoue m'être un peu lâché sur l'histoire, elle est longue... Mais j'ai voulu être le plus précis possible sans rentrer dans les détails ni devenir lourd, j'espère donc qu'elle sera à votre convenance et j'ajouterai que notre gaillard à eu une vie bien remplie, ça serait irrespectueux de ne pas lui en rendre hommage =)
Je répète également que ma priorité est le fruit, si vous ne jugez pas le RP suffisant pour le fruit et la lame je prendrais le premier.

Pour finir, question rang j'ai demandé un rang qui implique des responsabilité en raison de son passif mais je ne veux pas tomber dans le grosbilisme non plus, c'est juste que le gaillard n'était pas faible et que la prison ne l'a pas affaibli, je le voit mal Caporal si vous voyez ce que je veux dire :s

En ce qui concerne l'avatar, j'en ai un en cours de réalisation ayant été dans l'incapacité de trouver un avatar ressemblant sur internet... Si vous en désirez un cependant je peux prendre l'un des avatar proposé par le forum en attente du définitif.

Encore une fois j'espère que la lecture vous plaira!

Je fais aussi une demande un peu incongrue =O Dans le cadre de mon RP, je vais mettre en scène l'entrevue de Raphaël avec des membres du Gouvernement Mondial et de la Marine, je me demandais s'il serait possible de le faire avec les joueurs qui incarne ces membres? Je ne sais pas si ça c'est déjà fait avant sur ce forum ou même si c'est faisable, je pense juste que ça permettrait de rendre le RP de sa libération plus crédible ou tout du moins d'éviter de faire des erreurs stupide. ]


Dernière édition par Raphael B. Curtis le Sam 2 Oct 2010 - 13:40, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Dim 26 Sep 2010 - 10:30

Un petit up pour dire que j'ai chapitré un peu l'historie, car ça faisait vraiment pavé sorti du néant....

J'informe aussi que pour le RP il ne faut plus tenir compte de ma proposition. Après tout c'est une présentation donc je vais le faire tout seul et on voir ce que ça donne, donc à bientôt pour le RP en question !
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Dim 26 Sep 2010 - 20:07

Petit up pour dire que j'ai théoriquement terminé ma présentation.

J'ai normalement fait le tour de toutes les grosses fautes, si vous en trouvez je m'en excuse..
Bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
avatar

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mar 28 Sep 2010 - 21:40

Bienvenue sur OP RPG, tout d'abord.

Il y a des points qui me dérangent dans ton histoire, à savoir les (trop) nombreuses références aux personnages de l'histoire. Après, si tu m'assures que les détails du genre que ton frère est passé un temps chez Barbe Blanche n'auront aucune incidence sur ton Rp, ça me va. Par contre, je vois que tu t'octroies le rang de colonel dans ton histoire, et ça, c'est déjà non. TU peux rester vague sur ce sujet, pour éviter les incohérences, mais te placer colonel de ton propre chef signifierait qu'on devrait te mettre rang 6 dès la présentation. Or, ici, c'est entre 1 et 3 que l'on débute. Je préfèrerais donc que tu restes vague.

Sinon, il reste encore quelques fautes d'orthographe, une petite correction s'impose donc, et ça sera ok pour une validation avec les deux FDD. A toi de choisir ton fruit, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mar 28 Sep 2010 - 21:52

Tout d'abord merci.

Alors en ce qui concerne le passage de mon frère chez Barbe Blanche, je peux t'assurer sans hésitation aucune que l'incidence sera nulle, à vrai dire son passage à été plutôt éclair, il n'y est pas rester plus de quelques mois et le reste de son temps à été dans la révolution où il à poursuivi sa vie, je dirais même finie mais je développerais ça plus tard.
En ce qui concerne son grade... J'ai hésiter à mettre ce grade, il était même carrément plus bas quand j'ai d'abord écris l'histoire, mais après je me suis dit qu'un gars comme je l'ai décris seulement caporal à 38 pige ça le faisait moyen, misant sur le fait qu'il aurait passé un certain temps en prison pour justifier le fait qu'il soit rétrogradé.... mais je comprend les nécessités du forum et je change ça.

Je corrige dans la foulé également!

Encore merci!
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mar 28 Sep 2010 - 23:37

Up.

Fautes corrigées (il en restait beaucoup effectivement.... T_T) et histoire modifiée en ce qui concernait le rang.

Bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
avatar

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mer 29 Sep 2010 - 0:01

Pour moi, c'est validé. N'oublie pas de choisir vite ton Fruit pour l'indiquer au prochain qui passera derrière moi pour classer ta présentation Wink

Sinon, concernant le grade, c'est vrai qu'à 38 ans, caporal, ça peut faire bizarre. Mais en y réflechissant bien, pas mal de potes à mon beau-père sont caporal à 50 ans... parce qu'ils ne peuvent pas passer de militaires du rang à sous-officier pour des raisons diverses ^^ DOnc bon, après en Rp, on pourra dire que tu as eu des opportunités pour franchir les caps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mer 29 Sep 2010 - 0:19

Oki super, encore merci =)

J'ai fait un nouvel edit pour indiquer mon choix concernant le fruit à savoir le Chizu Chizu No Mie : (Paramécia des cartes).

Bonne nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 27
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mer 29 Sep 2010 - 13:32

Re-yop(lait)!

  1. Il y a des tournures de phrases dérangeantes

  2. Il y a des fautes.

  3. Les descriptions sont trop courtes.

Bon courage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Mer 29 Sep 2010 - 22:15

Petit Up!

J'ai refais le tour des fautes, il y en avait encore T_T et rallongé légèrement les descriptions.

En ce qui concerne les tournures de phrases, j'en ai changé certaines mais mis à part une ou deux aucune ne me dérangeait vraiment =X Si tu en trouve d'autres tu pourrais me les indiquées? (En général ça ne me dérangerait pas de chercher mais je commence à regretter d'avoir fait une prez' aussi longue.... T_T, donc si tu passe devant, indique moi juste le(s) chapitres concerné, merci)

Enfin, j'espère que ça ira cette fois-ci =)

Bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Jeu 30 Sep 2010 - 17:44

Post RP



Tel un Phoenix


Debout dans la cale du vaisseau de la Marine chargé de l'amener à Marine Ford pour son entretien, Raphaël vivait l'un des moments les plus heureux de sa vie depuis les 15 dernières années. Tout était synonyme de plaisir dans ce nouvel environnement, tout le faisait sourire, même les chaines encore accrochées à ses poignets et pieds ne pouvaient gâcher son bonheur de retrouver des sensations qu'il pensait ne jamais plus ressentir au cours de sa vie. Le doux roulis du bateau, le son de celui-ci fendant l'eau, des vagues percutant la coque, l'odeur de la mer mélangée à celle du rhum et de la poudre, le son des matelots et officiers marchant sur le pont pour accomplir une tâche qui leur avait été confiée, toutes ces sensations qui lui rappelaient ses souvenirs, quand lui même arpentait ces ponts et naviguait sur ces flots en quête de nouvelles missions, de nouveaux lieux à découvrir et explorer. Souvenirs qui étaient heureux car au delà de toute considération, au-delà de tout objectif et de tout ressentiment, ses temps dans la Marine furent parmi les plus heureux de sa vie,une période pendant laquelle il se sentait vivre, une place où il avait trouvé une seconde famille, une place où il était utile au Monde, une place qui lui convenait parfaitement et qu'il regrettait d'avoir perdu, même si la raison de cette perte était plus que justifiée à ses yeux.


Malgré tout ces souvenirs heureux, rien de tout ce qu'il ressentait à l'instant présent n'était comparable au sentiment de joie qui l'avait empli près d'une demi-heure plus tôt quand on était venu le chercher dans sa cellule, un moment qui resterait gravé dans sa mémoire peut importe qu'il doive retourner en cellule ou non, un moment inoubliable...


Flashback

Il y eu du mouvement dans les couloirs de son niveau, rien d'étrange à cela, c'était surement la patrouille qui venait pour faire son tour de garde, ils avaient pour ordre de venir de manière irrégulière pour que personne ne puissent déterminer quand ils passent afin de leur tendre une embuscade, même si cela ne changerai pas grand chose au final sachant que le plus faible des criminels enfermé à ce niveau pourrait se débarrasser de la patrouille en un rien de temps même si pour ça il devait attendre assis au milieu du chemin.

Non la patrouille n'était pas composé de puissants soldats c'était juste des gardes envoyé pour vérifier les cellules et seul le chef était à même de tenir tête aux criminels de ce niveau, et encore...
Le danger réel était derrière les portes, là résidait une véritable armée qui, elle, était en mesure de tous les réduire en bouillit au moindre faux pas. Cependant elle se gardait bien de réagir quand les prisonniers s'entretuaient; C'était ainsi que fonctionnait la prison, tu essaie de t'enfuir, une armée d'accueil bras ouvert et pics dehors,tu reste calme dans ton coin et ton voisin de cellule t'imagine en ragout de viande pour son déjeuner ou en peinture abstraite pour décorer les murs de sa cellule. Sans parler des "punitions" que s'autorise à infliger certains garde pour punir les prisonniers de leurs actes passé, non rien n'est pire que cet endroit, un endroit qui correspond aux criminels qui y sont envoyé, ou du moins c'est ce que Raphaël pensait avant d'y être envoyé lui-même.

Peu à peu le mouvement se fit entendre plus clairement, beaucoup plus bruyant que d'habitude, ce n'était pas normal. Il y avait aussi beaucoup de voix différentes, indiscernables de si loin bien que l'une d'entre elles était familière. Le silence dans les cellules en comparaison était de plomb, en général on pouvait toujours entendre certain prisonnier parler tout seul, d'autres rigoler sans raison, d'autre parfois appelant à l'aide devant le regard fou de leur "camarade" de cellule, mais là tous étaient attentif, voir autant de monde ici était rare, cela voulait dire que quelque chose d'inhabituel allait se passer. Raphaël releva doucement la tête et se concentra sur les voix, puis il reconnue celle du jeune officier qui était venu le voir plusieurs fois et assé certainement, deux minutes plus tard il se tenait debout devant sa cellule flanqué du chef de la prison en personne et d'une bonne vingtaine de gardes, pas étonnant qu'il y ait eu tout ce raffut.

La porte s'ouvrit, le jeune officier et le chef de la prison entrèrent accompagné de deux gardes.

"Ça y est, le jour de l'audition est arrivé! J'ai eu l'autorisation de venir vous chercher en personne pour vous amener à Marine Ford où vous pourrez rencontrer un conseil de la Marine!"

Le jeune Homme avait parlé, il semblait très content de lui, ce qui paraissait normal au vu de toute l'énergie qu'il avait déployé pour faire sortir Raphaël de cet endroit. S’il parvenait à sortir d'ici, il faudrait qu'il ait une petite discussion avec ce garçon pour savoir les raisons de son acharnement à le faire sortir d'ici.

Pendant qu'il parlait, les gardes avaient détaché les chaines qui rattachaient Raphaël au mur, chaines qui avaient été pensées de façon sadique selon Raphaël car si elles assuraient aux gardes que les prisonniers ne pourraient pas s'évader sans arracher un pan de mur, elles étaient assé longues pour se balader dans la cellule permettant aux prisonniers de s'entre tuer à loisir. Une fois détachées du mur les chaines furent reliées aux deux gardes et deux autre s'attacheraient encore à lui une fois qu'il serait dehors. Le jeune officier semblait gêné partant de garde, visiblement il ne comprenait l'utilité.

"Je leur ai dit qu’il n'y avait pas besoin d'autant de garde" avait-il dit "mais on m'as rappelé que c'était la procédure et qu'il était hors de question de laisser un prisonnier du dernier niveau sortir sans garde, je n'ai pas insisté"

"Ce n'est pas un problème" avait répondu Raphaël

Étrangement la sortie d'Impel Down se fît avec le même mélange de sensations qu'à son arrivée il y a de ça 15 ans, seulement dans le sens inverse. Il y a 15 ans, chaque niveau lui annonçait que le suivant serait pire, et le chef des lieux avait pris un malin plaisir à tous les détailler dans leur moindre détail, prenant un plaisir non dissimuler à insuffler de la peur et de la souffrance dans l'esprit de ses nouvelles victimes, car ses prisonniers étaient ses victimes, rien d'autres et Raphaël n'avait pas d'hésitation à le dire tout comme il n'avait pas honte d'avouer qu'il avait eu peur pendant plusieurs mois à l'intérieur de cette prison avant de finalement s'habituer au lieu et de comprendre comment réagir à chaque situation.

Ce jour là cependant chaque niveau apporta une libération, bizarrement, plus il remontait plus Raphaël reprenait espoir. Tous les pirates, révolutionnaires, criminels et autres ennemis de l'état qui logeaient à Impel Down faisaient les fier dans leur cellule et le monde de la prison, mais tous, strictement tous, étaient impuissant et se retrouvaient rapidement à devoir faire deux choix: survivre et s'accrocher à la vie en attendant son heure et une possible occasion providentielle qui arriverait un jour, ou décider qu'ils ne finiraient pas leurs jours ici et tout faire pour sortir, même au risque d'y perdre la vie. Raphaël avait pris la première option et savourait le chemin inverse de tout son être.

L'arrivée à l'air libre fût un réel plaisir, toute les odeurs l'agressèrent en même temps, des odeurs qui lui manquaient, qu'il avait aimé par dessus tout,qu'il rêvait de retrouver un jour. Et les sensations aussi, à l'arrivée sur le port tout était magnifié, il s'arrêta même pour profiter du moment, l'odeur de la mer, la vue de celle-ci, la sensation des embruns sur sa peau, le vent qui ébouriffait ses cheveux devenus blanc, son corps vibrait devant de telles sensations, il aurait presque pleuré de joie s'il n'y avait pas un doute sur le fait qu'il reviendrait un jour dans cette prison.

Son moment d'extase pris fin avec la voix du chef de la prison qui s'adressait à lui.

"Je n'aurais jamais pensé voir un de mes prisonniers de haut niveau sortir par la grande porte légalement.... Bien que j'ai de grande chance de te voir revenir sous peu, je ne perd pas espoir!"

Son regard était fixé sur Raphaël, comme s'il pressentait qu'ils allaient se revoir très vite, comme s’il était sûr de ses mots et surtout comme s'il cherchait à insuffler encore une dernière fois de la peur dans l'homme qui semblait si heureux. Mais le chef se trompait, lourdement même, s'il avait jamais pensé qu'il inspirait la peur. Sa prison inspirai la peur, ses niveaux inspiraient la peur, les fous qui y étaient enfermé pouvaient inspirer la peur,mais très peu de prisonnier, de son niveau du moins, avaient peur du chef et Raphaël parmi eux, non ils espéraient tous pouvoir affronter ce sadique d'égal à égal un jour, pour qu'il apprenne ce qu'était la peur et la ressente, pour changer.

"N'en nourrit pas de trop grand non plus, ça serait bête d'être déçu... Au plaisir de ne plus vous revoir 'chef'."

"Ne crois pas que parce que tu est dehors tes paroles ne comptes pas, quand tu reviendra, et je t'assure que tu reviendra, je me ferait un plaisir de t'inculquer les bonnes manières"

Ou bien c'est peut-être moi qui te les inculqueraient avait pensé Raphaël, mais il ne répondit pas au chef, le laissant rager et y prenant grand plaisir, il se fit amener dans la soute où il passerait le reste de son voyage, coupé du reste de l'équipage et s'y installa tranquillement, profitant de toutes ces vieilles sensations qui l'entouraient à nouveau!

Fin du Flashback

Le voyage vers le QG de la Marine devait prendre près d'une heure, heure qui était presque écoulée. Raphaël s'était fait une idée de ce qu'il dirait pour justifier ses actes, il s'était préparer aux accusations qui allaient tomber car après tout, nouveau gouvernement ou pas ses actes engendrerait des questions et des accusations, à lui de bien répondre pour ne pas retourner dans cette prison et faire plaisir au "Chef".


L'arrivée au QG se fit sans événement marquant, personne ne les arrêta et il fût conduit dans le bâtiment principal très rapidement, comme si on ne voulait pas qu'on le remarque. Il fût installé dans une autre cellule, cellule qui avait l'air d'un palace comparé à l'ancienne, avec une chaise, une table, un lit et même une bassine, on pouvait même dire qu'elle avait été nettoyer au moins une fois dans le dernier mois, un sacré changement. Il dut attendre une grosse demi-heure avant d'être amené devant le conseil, quand il entra dans la salle ils étaient tous là, assis derrière une longue table en demi-lune qui permettait à tous de voir la chaise disposée au milieu de la pièce clairement. Raphaël fût enchainer à la chaise en question et deux gardes restèrent à l'intérieur de la pièce après avoir fermé la porte.

La pièce était spacieuse et lumineuse, elle ressemblait à un théâtre. La table en demi-lune où les six membres du conseil discutaient était en surplomb, de sorte que même dans la mesure où il se libérait et se débarrassait des gardes pour s'en prendre à eux, Raphaël devrait être capable de sauter cinq bon mètres. Derrière la table il y avait des rangées de bancs sculptés dans la pierre qui montaient en escalier disposés eux aussi en demi-lune pour permettre à ceux qui assistent au jugement de voir le condamné, seulement aujourd'hui il n'y avait personne, juste les six conseiller et les deux gardes, c'était un entretient à huit clos semblait-il ou alors personne n'avait voulu se déplacer pour lui, mais c'était tout aussi bien.

Raphaël attendait, il ne voulait pas prendre la parole en premier, c'était à eux de le faire donc il attendait, quand finalement l'un des deux hommes assis au milieu pris la parole.

"Bonjour, vous êtes bien Raphaël Bartholomew Curtis, ex-Membre de la Marine en service pendant presque 19 ans et emprisonné il y a de ça 15 ans pour les chefs d'accusations suivant: Désertion et Trahison pendant la guerre contre le Seigneur des pirates Monkey D. Luffy et son armée?"

Il avait dit bonjour, c'était bon signe...

"Oui, c'est bien moi"

"Et vous êtes ici car vous souhaiteriez que nous ré analysions votre cas et vous offrions une deuxième chance ?"

Il ne mentionnait pas le jeune officier, ce qui était tout à fait normal, apparemment les techniques politiques n'avaient pas changé en 15 ans.

"C'est effectivement mon souhait, Monsieur"

"Laissez moi vous posez une question dans ce cas, En quoi pensez-vous que vous méritez cette deuxième chance?"


Oh. Cet homme était intelligent, de la réponse de Raphaël il jugerait si celui-ci était honnête ou juste un criminel cherchant un moyen de s'enfuir de manière élégante en se moquant du gouvernement mondial par la même occasion, c'était une réponse importante.

"Je ne pense pas avoir fait quelque chose pour mériter cette deuxième chance, mais je ne pense pas non plus avoir fait quelque chose pour devoir la mériter."

Là, cette réponse devrait faire l'affaire, il jouait sur leur terrain, il leurs montrait qu'il ne se sentait pas coupable et qu'il ne chercherait pas à les berner. L'homme qui avait parlé esquissa un sourire et un autre Homme, sur la droite ce coup-ci, pris la parole, il avait passé le test.

"J'ai lu et relu votre dossier ces derniers jour et un détail n'arrêtait pas de me sauter à la figure. Pourquoi êtes-vous revenu de vous même à Marine Ford après votre voyage à Alabasta? Vous ne saviez pas qu'un mandat d'arrêt était déposé contre vous?"

"Avant d'entamer mon voyage de retour, je savais que l'on me recherchait pour désertion, les révolutionnaires présents m'avaient averti et me proposaient de rester avec eux et de les rejoindre, cependant j'ai décidé de revenir car ma place à toujours été dans la Marine, j'y avais fondé ma deuxième famille et comme j'avais fui ma première je ne pouvais pas faire ça à ma deuxième, de plus je n'était pas coupable, le but de ma rencontre avec Monkey D. Luffy n'était pas de transmettre des informations ou de trahir la Marine mais de trouver un terrain d'entente pour mettre fin à cette guerre qui durait déjà depuis 6 ans"


"Si vous le voulez bien nous reviendrons sur votre entrevue avec le Seigneur des Pirates Monkey D. Luffy plus tard, j'aimerais clarifier un point, quand vous parlez des révolutionnaires présents parlez-vous de votre frère, Samuel Francis Curtis?"

C'était l'homme à l'extrême gauche qui avait parlé, il regardait Raphaël intensément.

"Mon frère étaient présent en effet, mais il n'était pas seul."

"C'est pourtant grâce à lui que vous avez eu cette entrevue?"

"C'est vrai, sans mon frère il aurait surement été plus difficile d'obtenir cette entrevue, mais pas impossible."

L'homme le regardait maintenant intensément.

"Ma question est la suivante: aviez-vous gardé, pendant vos 18 ans dans la Marine, contact avec votre frère?"

Il essayait de le compromettre, mais ce n'était pas le bon moyen, il dit sa réponse en le regardant fixement dans les yeux.

"Non, Je n'avais gardé aucun contact avec mon frère, les dernières nouvelles que j'ai reçues de lui étaient dans une lettre où il me donnait un moyen de le contacter en cas d'urgence, moyen que j'ai utilisé en ne sachant pas si il fonctionnerait"


Sa réponse n'était pas un mensonge, il avait juste omis un détail, mais il était facilement contournable.

"Voulez-vous dire que vous ne saviez pas qu'il était révolutionnaire ?"

"J'étais au courant de son rôle dans la révolution."


"Pourquoi ne pas en avoir informé la Marine de cette adresse dans ce cas?"

"Je ne voyais pas l'intérêt de donner cette adresse car elle ne mènerait sans doute nul part, rien n'indiquait qu'il s'agissait d'un lieu de rassemblement, et le temps à prouvé qu'il ne s'agissait que d'un lieu de réception."


"Mais vous ne connaissiez pas cette information avant d'envoyer votre lettre? Ou alors vous en aviez envoyé d'autres avant?"


Il avait sauté sur l'erreur de Raphaël, ils étaient tous bon et vif.

"Cette lettre fût la seule et unique lettre que j'ai jamais adressé à mon frère durant toute ma carrière dans la Marine."

"Peut-être en aviez-vous reçues d'autres?"

"Non aucune, mon frère et moi ne nous somme pas adresser une seul fois la parole ou de quelconque messages pendant les 16 ans entre sa lettre et la mienne."

"Et pourtant il vous a aidé."

"Nous sommes frère."

Ils n'insistèrent pas, cette série de questions avait pour seul but de voir sa réaction, ils n'avaient aucune information sur des communications entre lui et son frère et à juste titre, il n'y en avait pas eu. Cet entretien ne se passait ni bien ni mal, il était très serré.

Un nouvel Homme pris la parole, celui assis juste à la droite du premier à avoir parlé.

"Je penses que nous pouvons aborder le sujet de votre rencontre avec l'ancien Seigneur des Pirates, Monkey D. Luffy. Lors de votre procès il n’a pas pu être prouvé que vous aillez transmis des informations et jusqu'à preuve du contraire nous vous croyons sur ce point. Cependant vous disiez vouloir trouver un terrain d'entente avec lui, précisez."

Ils connaissaient la réponse, ils voulaient juste que Raphaël la formalise avec ses propres mots.

"La guerre avait atteint des proportions extravagantes et celui qui l'avait déclenchée était Monkey D.Luffy, je pensais qu'en allant lui parler je pourrais peut-être le ramener à la raison, tout ces sacrifices étaient inutiles, aucun prétexte ne pouvait être assé bon pour justifier un tel massacre, je devais faire quelque chose."


"Votre dossier nous informe que vous êtes un fervent protecteur de la vie, cette situation avait du commencé à vous déranger bien avant?"

C'était le seul Homme qui n'avait pas parlé jusque là qui s'adressait à lui, le regard plein de questionnement.

"Oui, dès son commencement."


"Pourquoi ne pas agir avant dans ce cas?"

Raphaël n'aimait pas vers où cette question le menait, il décida de jouer la franchise.

"Je ne voulais pas mettre ma carrière en péril."

"Pourquoi l'avoir risquée à ce moment précis dans ce cas?"

"La situation avait changée."


"Expliquez-vous."

"Je ne voulais pas être utilisé par la Marine pour recruter plus de jeunes gens qui seraient envoyé à la mort."

Comme il le pensait, ils connaissaient aussi la réponse à cette question.

"Vous voulez parler, je suppose, de la proposition de promotion qui était étudié à votre égard, promotion qui vous mettrai en avant vous et vos exploits dans le but, d'après ce que vous dite, de faire valoir la Marine et d'attirer plus de jeunes recrues."


"Exactement"

"Ce serait donc dans un esprit de pure... compassion, que vous auriez décidé de gâcher votre carrière?"


"Je dirais plutôt que je ne voulais pas me sentir responsable de la mort inutile de centaines de jeunes recrues. On peut donc parler de compassion oui."

"Je vois... et comment s'est passée l'entrevue avec Monkey D. Luffy?"


C'était la dernière étape avant les questions qui décideraient réellement de son avenir, le dernier test. Un principe simple de la politique était de tester son adversaire pour trouver ses points faibles et le forcer à faire une erreur, jusqu'à maintenant ils n'avaient pas réussi et Raphaël s'en sortait plutôt bien, il ne fallait pas lâcher l'affaire.

"Mal. Il a refusé de mettre un terme à la guerre et refusé de me donner ses raisons de l'avoir lancée au départ, je n'avais aucun moyen d'essayer de changer la situation, aucune information qui pourrait le faire changer d'avis et la menace était le dernier des recours face à une telle personne qui avait déjà prouvé que le Gouvernement et la Marine ne l'impressionnaient pas du tout."


Cette réponse semblait les satisfaire, étrangement ils n'insistèrent pas. La prochaine série de question serait décisive, Raphaël se prépara mentalement,profitant du répit pendant lequel ils l'observaient.

"Vous proclamez donc que votre désertion et votre trahison étaient pour le bien de la Marine et du Monde?"

"C'était le but, en effet"

"Mais ça n'as pas marché, ou vous ne seriez pas devant nous."

Raphaël ne répondit pas, ce n'était pas une question, un simple état des lieux.

"Si nous décidons de vous reprendre dans nos rangs, seriez-vous à même de reprendre ce genre de décisions sans nous en rendre compte avant?"

"C'est ma personnalité, je pense pouvoir dire sans hésiter que oui."

"Pourquoi devrions nous vous faire confiance dans ce cas?"


"Car j'ai toujours agis dans l'intérêt de mon prochain et de la Marine"

"Et bien, c'est ce que vous clamez, et nous n'avons pas de preuves du contraire."


Raphaël garda le silence, ils délibéraient, prenaient leur décisions, bientôt ils partageraient leurs avis, il y aurait peut-être une ou deux autres question avant.

Le premier à avoir parlé repris la parole.

"Comment avez-vous vécu la prison?"

"Je ne pense pas qu'on puisse bien vivre la prison, Monsieur"

"Oui, mais est-ce qu'elle vous à changé?"

"Je ne suis pas la personne à qui vous devriez poser cette question. Tout ce que je peux dire, cependant, c'est que ma seule raison de rester en vie dans cet endroit était la certitude que j'étais innocent et l'espoir qu'on viendrait un jour me chercher, aussi futile soit-il"

Il y eu une courte pause.

"Très bien. Nous allons délibérer, veuillez nous excuser."

Les six sortirent de la salle et le laissèrent seul avec les gardes. Du point de vue de Raphaël, l'entretient ne s'était pas si mal passé, il avait pensé qu'ils seraient plus agressif, mais ils s'étaient contenté de poser des questions sur ses actes et d'insister sur des éléments précis cherchant à déterminer s'il était fiable ou non, et Raphaël pensait avoir plutôt bien répondu. Cette réunion remémora certaine parole de son jeune sauveur, paroles qui disaient que le gouvernement cherchait des Hommes capable et des valeurs sûres. Peut-être avait-il raison, peut-être étaient-ils réellement en manque de personnel et peut-être que Raphaël devait sa possible liberté à ce contexte.

Il fallu 10 minutes au Conseil pour délibérer, quand ils revinrent ils s'installèrent tous dans leur chaise, le visage impassible et le regardèrent tous fixement.

"Raphaël Bartholomew Curtis, vous avez aujourd'hui comparu devant le Conseil Exceptionnel de la Marine pour une demande de révision de vos chefs d'accusations qui sont les suivants: Désertion et Trahison de la Marine lors de la guerre contre le Seigneur des Pirates Monkey D. Luffy et son armée."

Il prit une pause, les secondes paraissaient être des minutes mais Raphaël s'efforçait de ne rien laisser transparaitre.

"Le Conseil a pris la décision suivante à l'unanimité. Le condamné est libéré de toutes ces charges et réintégré au sein de la Marine!"


Raphaël avait le souffle coupé, il était libre!

"Cependant le Conseil Exceptionnel impose une condition. Raphaël Bartholomew Curtis, vous aurez l'obligation de faire un rapport de tous vos déplacements dans le cadre de vos activités militaires ou extérieures pendant une durée indéterminée, autrement dit jusqu'à que nous vous jugions fiable. Pour faciliter cette tâche nous vous mettrons sous le commandement direct d'une personne de haut rang à qui vous remettrez tous vos rapports. Nous vous informons aussi que par un heureux hasard vous pourrez récupérer vos anciens appartements, vous trouverez votre uniforme là-bas ainsi que des affaires de rechange. Nous vous demandons de bien vouloir rester dans vos appartements et leur environnement immédiat jusqu'à ce qu'on vous affecte un nouveau grade et votre supérieur, vous pourrez bien sûr venir autant que vous le souhaitez au QG. Ce sera tout."


Il était libre, la condition était compréhensible, à vrai dire elle n'était pas importante, le plus important c'est qu'il retrouvait sa liberté et qu'il n'en revenait toujours pas.

Les deux gardes vinrent le libérer de sa chaise et lui enlevèrent ses chaînes,c'était un sentiment étrange de ne plus les avoir aux poignets, il s'y était habitué durant ces 15 dernières années. Les gardes l'accompagnèrent jusqu'à la sortie et là ils firent une chose qui surpris grandement Raphaël, ils le saluèrent avant de se retirer. Les six membres du conseil sortirent à leur tour et le saluèrent de loin, enfin des gardes de Marine Ford vinrent pour remplacer ceux d'Impel Down qui venaient de partir sans aucun doute vers le bateau qui les ramèneraient à la prison où, il en était sûr, le Chef serait très grandement déçu de ne pas le voir débarquer enchainé de la tête aux pieds.

Il partit vers son ancienne demeure flanqué de ses deux gardes, aujourd'hui il renaissait de ses cendres.

Fin

Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Jeu 30 Sep 2010 - 17:47

Petit up pour dire que j'ai apporté les modifications demandées aux descriptions !

Bonne fin de journée
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Jeu 30 Sep 2010 - 19:21

Up!

Je penses avoir fait le tour des fautes, à toi de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Contre-Amiral
Contre-Amiral
avatar

Profil Psy : Manipulatrice sympathique & vénale
Nombre de messages : 2391
Age : 27
Fruit du Démon : South Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Ven 1 Oct 2010 - 22:33

Je suis dans ma période de gentillesse, ce qui change de la méchante Kazu qui te snobe, donc je te valide avec le Chizu Chizu, avec un sourire en prime ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Ven 1 Oct 2010 - 23:07

Trop gentille! =D
Merci beaucoup =) et je te promet de faire moins de fautes xD
Revenir en haut Aller en bas
Raphael B. Curtis
Nouveau
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 29
Fruit du Démon : QG - Marine Ford

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Sam 2 Oct 2010 - 13:42

Petit up pour signaler que j'ai mis un avatar qui servira de transition en attendant l'avatar définitf ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Godwrath D. Alexander
Héros de la Marine
Héros de la Marine
avatar

Profil Psy : Loyal/Bon.
Nombre de messages : 3008
Fruit du Démon : Kami Kami no Mi.

[Feuille de personnage]
• Renommée: 8000
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Amiral en Chef

MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   Sam 2 Oct 2010 - 14:37

Classé.

Note aux modos : quand vous êtes le second a valider, vous êtes l'avis définitif. Merci de classer le Fruit du Démon et de signaler en coin staff à un admin que le joueur doit être classé (y'a un sujet dédié) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La justice de Raphael [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La justice de Raphael [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La justice de Raphael [Terminé]
» La justice n'a pas de frontière [Terminé]
» Thémis | Titanide et déesse de la Justice [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Gouvernement & Marine-
Sauter vers: