Remonter
Descendre

One piece Rpg

Bienvenue sur les mers du Rp, Invité
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Présentation de Miro [terminé] 1validation

Aller en bas 
AuteurMessage
Miro
Jeune Soldat
Jeune Soldat
Miro

Nombre de messages : 14
Fruit du Démon : North Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Sergent

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyVen 16 Déc 2011 - 6:55

- Présentation du joueur IRL -

Prénom :Gérémy
Age :15
Homme/Femme/Okama :Homme
Comment avez vous connu le forum :par mon frère qui incarne Marvin D. Ox
Combien d'heures vous vous connectez par jour :le plus possible !
Tes Mangas préférés :DBZ, FMA, Fairy Tails, récemment découvert One Piece !
Ton personnage préféré dans One Piece :Amiral Akainu pour ça cruauté et façon d’agir
Ce qui t'as motivé à venir :Mon Frère, au début puis la folie du manga est tombé sur moi!
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR :environ 1ans avant sur un forum fantastique
Hobbys :: lecture, jeux vidéo, écriture...


- Présentation du personnage -

Spoiler:
 

• Nom & Prénom :Miro Low

• Surnom (facultatif) :

• Age :25ans

• Race (Humain, Homme-poisson, Ange, Géant) :Humain

• Camp (Pirate, Marine, Chasseur de Primes, Révolutionnaire, Civil, etc.) :Marine

• Orientation psychologique (bon, mauvais, indifférent, ...) :indifférent

Métier/Spécialité (obligatoire pour les pirates et les civils, facultatif pour les autres) : espionnage et endurance

• Pouvoir demandé (Fruit du Démon, Arme d'Exception, Techniques Spéciales comme le Rokushiki ou le Fishman Karaté) : [Merci de regarder la liste des FDD/Armes disponibles avant de demander. Vous pouvez proposer un FDD ou une arme qui n'est pas dans la liste, mais faites-nous en une description détaillée. Merci également de préciser le niveau ou le rang du FDD ou de l'arme d'exception choisie.] J’aimerais l’avis des Admin pour savoir jusqu’à quel niveau de fruit je peux élargir mon choix.

• Rêve(s)/But(s) du personnage :

1. Respecter la promesse qu’il a fait à son père à l’âge de 11ans.
2. Devenir un homme puissant dans la Marine
(assez pour pouvoir se donner ces propres ordres) si possible l’un des membre du gouvernement.
3. Éradiquer tout marchand d’esclaves dans le monde entier.




◘ Description Physique : [Minimum 5 lignes]

D’une grandeur et corpulence moyenne pour son jeune âge ou un mètre quatre-vingt et cent-quatre-vingt-dix livres, le jeune Miro a vingt-cinq ans en date d’aujourd’hui. Bien qu’il donne l’impression d’avoir quelques années de plus on rajoute cette illusion à son charme inévitable et les filles tombent rapidement sous son charme ou plutôt le mystère que dégage son corps parsemé de multiples marques. Au sommet de sa tête vous pourrez admirer ses cheveux d’un vert pâle qui dispose d’une assez bonne épaisseur, il les hérite probablement plus de son père que de sa mère, ils lui donnent un air peu commun dû à la couleur peu ordinaire, ils portaient sa coiffure aux épaules afin de cacher le plus possible son cou et ses oreilles mutilées quand il était jeune, mais le jeune Miro a avec l’aide du temps réussi, à vivre avec son corps peu importe les commentaire ou regard que celui-ci attire souvent, depuis se grand changement, il porte son crâne non plus recouvert de l’ancienne perruque beaucoup trop encombrante, mais il arbore fièrement des cheveux plus courts, toujours avec leur couleur éclatante ceux si reste quand même moins encombrant lors de ses nombreuses missions. Si ont descend encore un peu, juste en dessous de ses grands sourcils fins, on trouve des beaux et grands yeux mauves encore une fois une couleur peu commune, mais tout à fait charmeuse, voir envoûtant, car si l’on approche de plus près, ont peu apercevoir qu’ils sont constitués en dégradé, du plus foncé au plus pâle de l’extérieur vers l’intérieur.

Encore un peu plus bas il y a, tout le pauvre corps du jeune homme qui est recouvert de multiples cicatrices, brûlures et autre marque de mutilations incompréhensible, c’est normal pour lui d’avoir autant de souvenirs de guerre, car dans sa jeunesse, il a été séquestré par des trafiquants d’esclaves humains qui en plus de le maltraiter ou de lui imposer des blessures graves, l’ont marquer au fer rouge de leur emblème, pour l’éternité (Φ). Néanmoins, il est maintenant plus en forme que jamais, son corps sculpté au couteau sans vouloir faire de mauvais jeux de mots est très musclé dans la mesure du possible et de ses cent-quatre-vingt-dix livres. Il ne possède aucun surplus de poids néfaste et il n’est pas maigre, un corps adapter à la condition physique de haut niveau. Miro peut endurer un sprint sur plusieurs kilomètres et lever l’équivalent du double de son poids! Il aura travaillé dur pendant plusieurs années pour atteindre cet équilibre physique de grande qualité et en plus c’est quelque chose dont il est extrêmement fier.

Appart, ses multiples cicatrices, Miro donne l’air d’un homme en santé qui aurait mangé tous ses légumes étant jeune bien que se ne soit pas le cas, il a réussi à rattraper le temps perdu pour redevenir le garçon qu’il était supposer être ou devenir, compte tenu de plusieurs années de mal nutrition c’est un exploit en soi de s’être rendu si loin, mais il compte encore surpasser ses limites.

Pour son style vestimentaire qui ne varie pas beaucoup, en fait il n’est pas fou de la mode et des paillettes, mais il aime bien porter sa veste au col doré comme les hauts gradés de la Marine, cette veste était l’une des leurs, mais c’est un vieux modèle qu’utilisaient autrefois les sergents. Seules quelques lignes bleues couvraient le blanc immaculé de se vêtement cher à ses yeux et dans son dos le symbole de la marine et le mot justice sont présentement brodés en cordelette, un fin fil de la couleur de la mer, une gentille couturière les avait brodés à la main quand il se l’était procuré en fouillant dans de vieux entrepôts de rangement et plus spécialement dans un carton avec le nom de son père écrit dessus. En dessous de ce manteau, il porte en permanence, de peur d’exhiber son corps à nu, un chandail à manche longue et noire qui lui arrive à mi-cuisse, c’était le plus grand modèle qu’il avait réussi à trouver. Bien qu’il soit récemment réussi à accepter son apparence, il n’aime toujours pas faire exprès pour s’exhiber, son chandail est soutenu par une petite ceinture de fils tresser, d’un blanc pur qui repose sur ses hanches. Encore plus bas, dans ses mains, des gants en cuir terni par le temps et l’usure, couper pour laisser apercevoir ses longs doigts, mais probablement pour le style que ça lui donne aussi, son verni mat de la même couleur que son chandail recouvre chacun de ses ongles et pour faire changement du reste son pantalon, très ample, fini par être rattaché par des bandelettes de tissu blanches, qui partant de ses souliers jusqu’au dessous de ses deux genoux, ses bandes blanches sont tellement serré qu’on aperçoit les formes de ses deux jambes et ses bandages donnent l’impression qu’il ne porte rien en dessous bien qu’il y ait en fait le bas de son pantalon de tissu. La jeune recrue, porte ensuite de légers souliers pour homme ressemblant à des sandales ou petit soulier de ballerine parsemé de croisement de corde sur le dessus de chaque soulier, toujours noires ce n’est même plus une question, il aime le noir, mais la vraie raison de tous ses vêtements peu communs et pour la plupart très sombre, c’est en fait pour dissimuler le plus possible son corps et il réussit plutôt bien, les seules parties visibles sont ses doigts, son cou et sa tête. Miro n’aime pas vraiment attirer les regards, s’il pouvait supporter de porter une cagoule il le ferait, mais celle si lui donnait trop chaud au crâne et le projet fut vite abandonné.

Quand il marche, son déhanchement souple nous permet d’entrapercevoir, cacher sous sa grande veste blanche ses deux Tanto, tous deux aux couleurs de son engagement auprès de la Marine. Ses armes, son orner de bleu et de doré comme de fier Soldat à la solde du gouvernement, elles sont de fine lame d’acier de la longueur de ses avant-bras qui sont solidement retenus par deux fourreaux noirs en bois assez résistant et verni pour rajouter un côté esthétique, rattacher à chacune de ses cuisses par des sangles de cuir avec une attache métallique doré. Ce sont ses seules armes et il ne les quitte jamais, il dort généralement avec l’une d’elles, encore attacher à sa cuisse gauche et l’autre repose sous son oreiller, mais en cas d’extrême urgence, il peu aussi manier un sabre normal, oublions ceux de qualité supérieure ils sont trop compliqués pour lui, ainsi qu’une arme a feu, de préférence un pistolet plus qu’une arme longue comme un fusil de chasse ou l’un qu’on donne au tireur d’élite, il a appris à les utiliser tout jeune alors qu’il était dans une académie pour future Marine.

Spoiler:
 

De tous les habillements ou armes que peut porter le jeune soldat et de tous les styles qu’il peut adopter, un seul objet ne le quitte jamais peu importe la destination. Le seul objet qu’il emporte même sous sa douche, il l’aime encore plus que ses armes cet objet est un grand journal à la reliure de cuir sombre parsemé d’un léger relief usagé par le temps, son nom de famille en lettre d’or inscrit dans la première page fait référence à la ligné familiale qui ont eut en leur procession l’ouvrage si précieux aux yeux du jeune garçon, page qui sont toute de fines feuilles de cuivre gravé à la main avec précision. Se merveilleux livre, lui a été offert par son père lors de sa mort en guise de seul héritage, le manuscrit ainsi que tout le reste donc ce n’est pas le seul, mais coté valeur sentimentale se livre égale des records, les quelques pages du début, environ une trentaine, racontent les voyages et expériences du défunt dans les moindres détails, mais le plus intéressant c’est que se bijoux familiaux renferme maintenant le trésor le plus précieux du jeune garçon, son journal où il raconte son histoire douloureuse ainsi que de multiples autres choses qu’il grave dans ses feuilles de cuivre au reflet oranger. À chaque retour de missions ou juste quand l’envie lui prend, il grave les moindres petits détails, c’est aussi une bonne façon de faire le vide, le point sur sa vie assez mouvementée, se livre étant très résistent et imperméable il ne le quitte vraiment jamais. Quand il dort il le place sous son oreiller au coté de ça lame afin de ne pas avoir à le chercher au réveil et personne à part lui n’y touche un autre fait, le dernier c’est retrouver un couteau planté dans la main juste avant d’avoir réussi à lui dérober le précieux manuscrit, les deux seules personnes dont il connaît l’existence à l’avoir lu sont lui et son père et certaine rumeur parcourt au sein de sa propre unité, disant qu’il renfermait peut-être une carte au trésor.

Quand il est en mouvement il utilise une ganse de cuir assez souple, cousu derrière le dos du livre pour le porter, comme il l’aurait fait d’un sac à dos, son livre reste toujours retenue derrière son Tanto droit, étant droitier de naissance et maintenant équilibrer dans le contrôle de ses deux mains, il garde quand même une habitude et une plus grande faciliter de se coté, le coté droit, rectification, il c’est déjà fait couper la ganse donc plus question pour lui de le transporter ainsi, après l’incident, un couturier de talent c’était bien occuper de lui coudre une poche secrète assez grande dans la doublure de sa veste, c’était une meilleure place, du moins jusqu'au prochain accident ou il changera encore de façon de transporter son livre.


◘ Caractère & morale : [Minimum 5 lignes]

Du à la dure vie qu’il a connu, le jeune homme arbore généralement, un tempérament indifférent et colérique, surtout à l’évocation ou rire à l’égard de son apparence, dans de tels cas c’est sans aucune retenue qu’il tentera d’infliger une correction à la personne qui se moquait de lui. Le jeune soldat est pourtant capable de mettre sa rage de coter pour faire preuve de compassion, face à des gens dans le besoin Miro sera toujours compté parmi les premiers volontaires et est toujours prêts à mettre sa vie en jeux pour aider ceux dont le sort n’est pas favorable. Ensuite il y a, le coté panique de sa personnalité, voir phobique, il est légèrement troublé, voir instable quand il se retrouve dans des sales sombres tels que des prisons ou qu’il se retrouve enchaîner, peu importe le moyen rendu la il coupera sa main pour pouvoir s’enfuir et rien ne viendra à bout de sa détermination de fer quant à sa liberté, de telle circonstance réveil de trop douloureux souvenir en lui et il espère ne jamais remettre les pieds dans une cage.

Il n’est aucunement difficile quant au mode de vie ou au luxe qu’il n’aime pas particulièrement ou encore face à la nourriture que les autres trouvent généralement mauvaise, une paillasse, un hamac, de l’eau, pain et il sera content. Miro n’est pas du genre difficile dans la vie, ayant déjà été séquestré par le passé puis subi les effets de la mal nutrition et subi des pertes de continence en raison de trop importante fatigue. Il a donc décidé, de profite de la vie sous toutes ses formes les femmes, l’alcool, mais surtout le bonheur qu’il apporte aux autres.

Quand il ne réussit pas quelque chose, il essaye encore et encore, une preuve de grande détermination chez lui et son passé est remplie de cette grande détermination, il veut devenir puissant pour protéger ceux qui en ont besoin et il n’abandonnera jamais. Plutôt belliqueux, il se mettra aussi très vite en colère, pour de simples raisons telles qu’entendre des gens se plaindre face aux besoins plus que vitaux dont il dispose, mais qu’ils ne trouvent pas assez bien pour eux, certaine personne oublie la chance qu’ils ont d’être en vie, d’avoir leurs trois repas ainsi qu’un toit chaque jour, la chance qu’ils ont n’est pas donnée à tous, mais ça, c’est imbécile n’y songe même pas.

Bien qu’il a perdu la notion de rire ou de sourire du à la peine et la souffrance qu’il a endurée pendant environ deux ans, il est loin d’être le genre de personne vide à l’intérieur, au contraire il déborde d’idée et autres, il est juste un peu renfermé, mais il est très intelligent et commence peu à peu à s’adapter au mode de vie normal, à tisser des liens de plus en plus fort avec son entourage et ainsi de suite.

Par rapport à son travail, en général il déteste les pirates, même si parfois il se fait un malsain plaisir à les arrêter au nom de la loi, il ne les hait pas, mais son métier consiste à les arrêter donc autant ne pas les apprécier au départ. Se qu’il déteste plus que tout au monde se sont, les gens considérés comme esclaves et marchand d’esclaves, il a déjà été considéré comme un esclave et ne souhaite se sort à personne autant envoyer en prison ceux qui le mérite vraiment, se titre devrait être éradiquer de la surface de la Terre selon lui et il dédira une partie de sa vie à combattre se mal.

Les dures années qu’il a passées à bord d’un bateau d’esclave lui auront appris, à ne rien dire quand il se blesse, il souffre dans le silence et la haine qu’il éprouve a l’égard de ses adversaires, c’est un autre trait de son comportement un peu lugubre, mais une incroyable accoutumance à la douleur s’est créée pendant les deux années ou il était retenu prisonnier, de plus, il a subi des entraînements auprès de la Marine peu de temps après, pour réaliser ses rêves et augmenter son endurance déjà très impressionnante. Miro à suivi cet entrainement dans une petite académie, mais aussi aider par son père un ancien membre de se régime militaire qu’est la Marine.

Son tempérament change souvent en conséquence des situations, par exemple lors de missions il sera concentré, agira pour blesser le moins d’innocents possible et sera l’un des hommes les plus fidèles aux règles, mais en dehors du travail il est généralement l’un des plus stupides. Quand il ne porte pas l’uniforme ont pourrait penser qu’il est sous médication trop puissante ou qu’il se drogue, mais non, malheureusement pour tous ceux et celles qui auront à le côtoyer, Miro est tout simplement du genre à aimer faire le con, relaxer à sa manière en provoquant des combats de bras de fer ou d’autres jeux d’adresse ou le perdant paye la tournée générale à sa place, il aime et connaît bien des méthodes pour faire crier de joie la population, l’alcool est la première technique qu’il utilise et des qu’il rentre dans une auberge ou un bar s’il a les moyens c’est toujours tourné générale!

Auprès des Dames, M. Miro est très populaire, elle sont toutes ou presque toutes attirer par le mystère intrigant qu’il dégagent, certain petit ami son parfois jaloux, mais la vie est ainsi faite. Le Casanova adore boire en compagnie de belle femme, elle remonte toujours très bien son moral parfois bas ou tout simplement normal.

Contrairement à beaucoup d’hommes dans sa situation qui profiterait de la situation pour aller faire une petite sieste avec beaucoup d’entre elles lui, il les traite avec un grand respect, ne voulant pas faire la même erreur que son père, il a décidé des son premier rendez-vous qu’un léger baiser sur la joue serait tout se qu’il tolèrerait auprès de l’autre sexe.

Quand aux hommes, il voit en eux d’éternels rivaux, chacun d’eux est un potentiel adversaire et ce peu importe le domaine, ayant vite développer l’esprit de compétition Miro défi presque chaque homme qu’il rencontre, il ne comprend tout simplement pas que cette attitude lui apporte beaucoup plus d’ennui que de plaisir, mais bon laissons le croire se qu’il veut.

Coté amitié c’est un domaine très faible, la plupart de ses relations tournent autour de connaissance ou encore collègue, quand il trouvera quelqu'un qui le comprendra et saura combler l’un de ses nombreux vides il le gardera près de lui et le protègera. Ce n’est pas qu’il déteste les hommes, mais en général il ne trouve pas grand avantage dans l’amitié.

◘ Histoire : [30 lignes minimum - les dialogues ne comptent pas dans le nombre de ligne]

Cher journal,
Mon histoire, ma triste Histoire. Je vais à partir d’aujourd’hui te raconter tout ce que j’ai vécu et ce qui m’arrivera jusqu’à ma mort.

Pour commencer ma vie, je dois commencer par le début, ma naissance, qui malheureusement pour moi n’était pas désiré.

Mon Père (M. Oka Low) m’a avoué qu’il avait rencontré ma mère (Mme Milo Sae) dans un bar et qu’il avait bu toute la nuit pour fêter sa promotion au grade supérieur dans la hiérarchie de la marine, il disait être tombé fou amoureux d’elle au premier regard, de doux cheveux bleus, fins comme de la soie, des yeux magnifiques d’une couleur ressemblant à de petites améthystes, ses yeux toujours entourer d’une légère et presque invisible, voir discrète touche de maquillage sur un visage plus qu’angélique. En plus elle disposait d’un tain de pêche et une bouche à faire baver tout les hommes du coin, avec son rouge à lèvres le résultat était encore plus incroyable, selon les histoires de mon père bien sûr.

Elle travaillait dans ce bar comme gérante, elle n’était pas le genre de fille à faire les trottoirs quand même! C’était une femme respectable et bien éduquer. Je ne l’ai jamais connu à part les 9 mois passer dans son corps, en fait les seuls souvenirs que j’ai d’elle ce sont les histoires d’Oka. Après qu’il se soit fréquenté un certain temps, j’apparaissais dans le décor, mon apparition fut troublante et mouvementer, en échange du premier souffle de ma vie j’emportais le dernier de ma tendre mère à la grande déception d’Oka qui ne s’en est jamais vraiment remis.

Il dut lâcher son travail pour m’éduquer, il vivait sur les réserves et le bonus de sa promotion qu’il put garder compte tenu de la situation, nous vivions dans l’ancienne maison de ma mère ou mon père pu garder de bonnes relations avec ses anciens collègues, enfin brefs, il fit de moi se qu’il aurait voulu devenir. Il m’enseigna beaucoup de choses, la plupart du temps ennuyeuses ou inutile selon mon point de vue d’enfant.

À cinq ans, il parait que j’étais le plus mignon des petits garçons. Je marchais, parlait sans dire grand-chose et je jouais avec Oka et il ne trouva jamais de remplaçantes pour ma défunte mère. Aucune nounou ne venait à bout de mon obstination, mais encore une fois ce sont les dires de mon père. Moi, mes premiers souvenirs remontent à l’âge de dix ans où j’étais devenu l’amiral Miro! Je pouvais lancé du feu avec mes doigts et j’étais invincible, je passais mes journées à attraper les pires pirates que les Blues n’avaient jamais connus! Dans le village où je vivais, tout le monde sans exception reconnaissait ma puissance légendaire et terrifiante, mais parfois je jouais aussi au pirate, aussi blizzard que cela puisse paraître j’aimais bien jouer les méchants plains d’or qui s’enfuyait sans se retourner…

À dix ans j’avais déjà commencé l’école à domicile, je savais écrire et lire depuis que j’avais sept ans, l’avant-midi j’étudiais le monde, les mathématique ainsi que les lettres avec un professeur assez soporifique pour engloutir une nation au complet, l’après-midi par contre était mon moment favori : je m’entraînais avec Oka. Nous passions vraiment énormément de temps à réviser le maniement du sabre, le tir sur cible ainsi que diverses activités cherchant à améliorer réflexe, endurance et vitesse. Le rêve du grand homme que j’appelais papa était maintenant de me voir prendre la relève pour sauver le monde et cette idée me plaisait bien. J’ai donc décidé de travailler une dernière année complète pour pouvoir enfin intégrer une petite académie pour entraîner les futurs Marines! Avec son aide, j’étais devenu la recrue avec le plus de potentiel et je partais donc une semaine après mon onzième anniversaire à bord d’un convoi de personnes qui traversaient d’île en île.

Je me rappelle encore l’au revoir de mon père, ce fut l’un des moments les plus touchants de ma vie, il m’avait dit les yeux pleins d’eau avec sa moustache grisonnante fraîchement rasée et vêtus de son plus beau costume ainsi que ses courts cheveux verts peigner vers l’arrière :

— Mon Fils, je suis l’homme le plus fier du monde, deviens un grand soldat et élimine le mal de ce monde! Je t’attendrais ici et je vais t’envoyer des lettres chaque semaine, fait attention à toi mon petit héros!

Moi, beaucoup trop émotif à se moment de ma vie pour répondre quelque chose d’aussi touchant ne fit que lui promettre : que, peu importe les moyens, je deviendrais l’un des plus grands libérateurs de se monde et que rien ne pouvait m’arrêter!

À la moitié du voyage vers l’île où je ferais ma formation, mon bateau fut abordé par une horde de personnes immondes, des marchands d’esclaves tous plus répugnants les uns que les autres, mais ça je ne fessais que le découvrir, tout le monde, sans exception fut pris et placé dans des cages et les plus braves d’entre nous s’étaient défendu au coût de leur vie.

La personne responsable était une femme dans la trentaine aux cheveux rouges bouclés, elle portait toujours des tenues affriolantes et différentes, la seule chose qui ne changeait jamais chez elle était son fouet parsemé d’épine toujours enrouler et près à être utilisé, son nom était (Mme Karissa) et après cette vision d’horreur sur le bateau se fut le noir total, probablement assommé pour le transfert vers la cage qui serait désormais ma maison.

Je me suis réveillé, marqué au fer rouge, l’odeur de ma propre chair qui brûlait laissant place au signe qu’arboraient tous les esclaves avec qui je me retrouverais bientôt, un grand (Φ) apparaissait sur mon corps plus précisément bien centré dans mon dos, il avait la taille d’un poing et ça fessait atrocement mal.

J’ai passé deux années complètes de ma vie à vivre sur la limite du possible, à me faire battre pour obtenir des os cassés, fracturer puis des bleus partout sur le corps j’en avais droit à minimum un par jour et c’était dans le meilleur des cas, je me suis fait brûler un nombre incalculable de fois, mais la pire des souffrances que mon corps à du enduré dans cet enfer fus le terrible fouet de Karissa, il m’avait déchiqueté la peau quatre fois en tout, la première dans le dos jusque par-dessus mon épaule, la deuxième fois le fouet attrapa mes deux jambes ensemble, la troisième se fut autour de mes bras et torse qu’il s’enroula, la pire de toutes fut la quatrième ou je le reçus en plein visage. Il y eut beaucoup de raison pour me faire battre ou tout simplement maltraiter sur leur bateau, mais la plus grande d’entre elles fut bien parce que j’étais en trop mauvais état pour me faire vendre. Au lieu de réagir comme des gens sensés ils continuaient à prendre un certain plaisir à me voir souffrir, mais au moins pour me réconforter un peu, je n’étais pas le seul nous étions huit, tous des hommes dans les alentour de mon âge, ces années ont été très douloureuse, mais aussi très flou dans mes souvenirs, probablement du à toutes les pertes de conscience qui venait alléger mon supplice.

Fou d’inquiétude par rapport à ma disparition, mon père m’a avoué qu’il s’était lui-même rendu à l’académie pour se faire retourner avec pour seule réponse ou excuse peu importe maintenant :

— Désolé monsieur, nous n’avons jamais eu la moindre présence de votre fils à l’académie.


Bien sûr, il était fou de rage, mais il avait vite joué de ses relations afin d’organiser une unité de secours, les recherches ont duré un an et demi pour retrouver notre trace, car bien sûr il ne cherchait pas que moi.

J’assistais de mes yeux à l’arrestation de mes hôtes, ce fait fut aussi l’un des moments les plus heureux de ma vie. En les voyant se faire enchaîner puis traîner jusqu’au bateau des autorités, je me rappel avoir éclater de rire et crier toutes les insultes du monde, j’avais l’impression que deux ans de ressentiment sortaient enfin de mon corps, mais le plus important, j’étais libre enfin libre. Suite aux évènements j’aurais dû pleurer, mais la fatigue m’emporta durant tout le voyage de retour.

Une fois, les survivants ramener en lieux sûrs, ils nous avaient tous placés en ligne, mais peu importe, nous avions maintenant l’habitude, puis à tour de rôle à l’aide d’une liste ils appelaient tout les disparus afin de leur donner nourriture, couverture quelque pièces ainsi que les renseignements pour pouvoir retourner chez nous, mais cette dernière n’était pas garantie beaucoup des retrouvé n’avait probablement plus de famille ou il n’avait tout simplement pas retracé celles-ci.

Une fois, mon tour arrivé, je reconnut mon père qui m’attendait avec le même habillement qu’à mon départ la même coupe de cheveux, c’était pour être sur que je le reconnais selon lui, mais il avait vieilli, très mal vieilli probablement du au chagrin. Il m’a serré dans ses bras et m’avait dit que tout allait bien que cette dure épreuve était enfin terminée puis me dit :

— Rentrons à la maison et oublions tout ça, restons ensemble pour toujours.


Il commençait doucement à me tirer par la main pour s’en aller, sans même m’écouter, mais une cloche sonnait dans ma tête, tout se temps passé enfermé je m’étais focalisé sur une chose pour m’en sortir, la promesse que je lui avais fait donc aucune chance pour moi de ne pas la réaliser, j’en étais rendu obsédé.

— Non! Je ne pars pas avec toi, je t’ai fait une promesse et je compte bien la tenir.


C’était bien les cruels mots que j’avais récité, sur le même ton sec que n’importe qui aurait pu l’imaginer, les premiers mots que je lui adressais depuis deux longues années, j’avais grandi, je m’étais fait un caractère bien à moi, mais j’étais seul dans ma bulle, j’avais pris la mauvaise habitude de ne penser qu’à moi.

Oka m’accorda une seconde chance au sein de l’académie après quelque temps d’argumentations suivi de supplications. Cette fois il m’avait accompagné et avait même acheté une maisonnette sur la nouvelle île afin d’être plus près de moi. Tous les efforts que j’ai introduits dans cette académie ainsi que toute la volonté dont j’ai été capable de faire preuve pendant ces deux autres années de formation portaient enfin leurs fruits, j’étais maintenant admis chez les Marines et avec des résultats excellents. Contrairement aux autres enfants, j’avais eu l’aide d’un professeur de plus et je dois me l’avouer sans lui, je ne serais pas ici en train d’écrire ce journal, je t’aime Oka, merci pour tout.

Deux années de plus avaient passé, je n’avais pas encore réussi à oublier ce qui m’était arrivé et n’y arriverait probablement jamais, j’avais maintenant dix-sept ans et j’avais passé ces deux dernières années sur un bateau commander par un haut gradé qui m’avait fait bénéficier de quelques astuces pour devenir plus puissant. Si je raconte ces deux années moins en détaille c’est tout simplement, car ce qui c’est passé doit rester confidentiel auprès de la Marine. Je n’ai pas le droit de dire où nous somme allée, mais si je me fis a mon jugement je me permets d’écrire que nous n’avons pas eu beaucoup de combats, j’avais eu le temps de m’entraîner et de monter en grade, ça m’avait pris deux années pour obtenir se grade et je retournais donc fêter cet évènement avec Oka, sur notre île à coter de l’académie. Je ne lui fessais qu’une courte visite pour lui annoncer que j’étais maintenant plus matelot, mais bien un grade au dessus, la prochaine étape était bien sûr le grade supérieur et il serait encore plus dur d’y accéder, je me rapprochais tranquillement de mon but, devenir puissant.

Une autre année passa où, encore une fois je n’ai pas le droit d’évoquer nos multiples missions, dix-huit ans, cette année était spécial pour moi j’étais maintenant en deuil, seul au monde, Oka m’avait quitté, mort à cinquante-neuf ans. Je le laissais partir en paix en gardant de bons souvenirs de lui, mais aussi la promesse que je lui avais faite. En guise d’héritage je me retrouvais avec tout ses biens, la maison comprise, je la gardai oui, mais je ne pouvais y vivre donc je l’ai offert au fils de mon voisin, il pourrait y vivre sous quelques conditions, ne pas la vendre, s’en occuper pour moi et quand je reviendrais je pourrais la reprendre pour ma retraite, n’étant pas fou il accepta avec une énorme joie. Pour le reste j’avais tout entreposé dans un entrepôt de la marine ou je payerais le loyer en déduisant un petit montent de mon salaire, la seule chose que je gardais sans ranger dans de vieux carton fut ce gros journal d’environ quatre centimètres d’épaisseur à reliure de cuir.

L’année de mes dix-neuf ans, fut révélatrice pour moi, abat les règles, je protégeais se journal depuis trop longtemps je pouvais donc y écrire tout ce que je voulais. Je venais d’avoir la confirmation orale que l’existence du Cipher Pol numéraux neuf n’était pas un mythe, le présent responsable de mes actes ou mon colonel m’avait informé lors d’un souper de réunion à propos de mon avenir qu’il existait tout aussi bien que les huit autres avant, mais que celui-ci était complètement inaccessible pour qui que ce soit.

Il me proposa aussi de me transférer sur un autre navire où l’autre Colonel avait des rapports avec des gens plus influents. Me connaissant bien, mon supérieur savait que je cherchais une façon discrète de monter en grade. Il m’aurait recommandé, mais je préférais faire mes preuves et accepta donc la mise en contact avec l’autre navire.

Vingt-cinq ans, j’avais maintenant cet âge. Je m’étais démarqué plusieurs fois aux yeux de mes supérieurs, je réalisais quelque missions des plus banales quand enfin mon unité et moi étions assigné dans un cas plus important, nous étions responsable de rattraper un navire-pirate qui était fraichement accosté à une petite ile non loin de notre position, la mission fut un grand succès. Sur leur navire, en plus des dix-huit pirates nous avions trouver deux gros coffre rempli d’or et d’objet précieux, moi peu intéresser par ce trésor était plutôt aller fouiller la cabine du capitaine en espérant trouver des informations ou un livre de bord. La cabine toute renversée j’avais en effet mis la main sur quelques papiers intéressent, trafique d’arme, d’or et bijoux dérober. Bien d’autres choses ennuyantes et quand je m’apprêtais à sortir de la pièce vidée je marchai sur une planche qui étrangement émit un grincement qui me réjouit, je la soulevais pour trouver quelque diamants, mais aussi quelque cartes et un léger coffre en bois rouge, une fois tout se petit magot remonter j’étudiais les quelques cartes, rien d’intéressant.

— le coffre maintenant.


À ma plus grande surprise il n’y avait pas plus de joyaux dans ce coffre, il contenait un étrange fruit, d’une couleur jaune avec des motifs intrigants.

Spoiler:
 

Sans aucun doute possible c’était bien un Fruit du démon! Un moyen incroyablement rare de devenir encore plus puissant! Sans attendre que quelqu’un d’autre ne le voit je dois avouer que ce n’était pas nécessaire de faire ça de cette façon, mais bon sur le coup je l’ai dévorer comme si ma vie en dépendait, connaissant les conséquences, j’avalais une preuve, mais aussi le moyen de devenir plus fort, le fruit goutait vraiment la merde, mais bon une fois manger plus personne ne pourrait me l’enlever. J’attendais de vérifier mes nouvelles capacités, mais rien, je devrais peut-être attendre que la situation soit plus approprier. La mission se termina par de brèves félicitations et chacun retourna dans ces Cartier à attendre la prochaine mission ou ordre venant d’un supérieur, en attendant nous nous entrainerons chacun à notre méthode.
• Exemple de post RP : [Un post Rp est l'exemple-même d'un message de base que vous pourriez poster sur ce forum. Soyez imaginatif, parlez de n'importe quel sujet, cette partie nous sert à juger la qualité de vos posts Rp - 15 lignes minimum sans dialogues]

Ame Ame No Mie en procession dans ce RP inventé

Miro était en mission d’espionnage, accompagner de cinq autres membres de son unité normale, il devait écouter une conversation qui se déroulait à l’intérieur d’un grand château, une demeure de noble bien entendu privé, l’unité responsable de lui le déposa sur le bord d’une cote à l’opposer du domaine, le bateau fut dissimulé derrière l’une des immenses roches pointues qui émergeait de la mer sombre, les nuages recouvraient le ciel et une pluie fine presque brumeuse était présente sur l’ile, des informateurs lui avait révélé que cette hectare de terre appartenait à la personne qu’il devait espionner un certain ( Mikael V.) ancien haut gradé de la marine à la retraite suspecter de vendre des secrets militaires au Shichibukai. Le jeune homme s’avançait tranquillement en prenant bien soin d’éviter les quelque patrouille de brigand qui tournait autour du château qui lui était situé en hauteur sur le dessus d’une colline parsemé de diverse roche ou parcelle de gazon détremper, la pluie cacherait son odeur, mais elle rendait la terre boueuse et lui rendait la marche pour ne pas dire l’escalade plus ardue, une fois arriver en haut, il ne restait plus qu’une grille de fer forger qui le séparait de l’immense construction, rien de plus simple il utilisa le pouvoir de son FDD pour passer au travers des barreaux en prenant une forme liquide, une fois la grille passée et sa forme originale reprises, il ne lui restait plus qu’à trouver le balcon ou se déroulerait la discussion. Seuls deux balcons étaient référés dans ces informations, mais une chance pour lui, les deux étaient reliés comme une carie dans une dent, il ne pouvait cependant pas escalader la surface lice du château de peur qu’un vigile ne remarque la tache verdâtre de gelé qui montait sur le mur, il trouva donc les écuries ou il réussit à entré la porte en bois n’étant pas verrouillé, il sortit les plans du château qui li avait été fourni puis se dirigea vers la porte du fond qui menait au raz de chaussé de la bâtisse, une fois dans la pièce il ne pouvait se permettre d’être aperçu et avait reçu l’autorisation de neutraliser toute personne l’ayant aperçu. Il prit donc la précaution de se diriger vers le feu de foyer étain ou il utilisa son pouvoir pour remonter sur le toit de la bâtisse. Une fois sorti de l’immense cheminé il resta sous ça forme de gelé pour devenir le plus mince possible, sous cette apparence il aurait l’air d’un jus de fruit renversé sur le sol et c’était parfait compte tenu de la situation, il se laissa doucement porter vers le rebord du toit puis collant contre la paroi descendis pour atteindre le rebord supérieur de la grande ouverture créée par le balcon.

Dans la luxueuse pièce, il n’y avait qu’un homme à tout faire pour le moment, celui-ci épouserait les œuvres d’art accrocher un peu partout, l’homme habiller d’un smoking noir s’avançait pourtant dangereusement de la mauvaise ouverture, il s’apprêtait à fermer de grande porte vitrée sur le balcon, probablement car sa cible devait déjà être en chemin pour le rendez-vous. Miro entra doucement à l’intérieur et toujours collé au plafond une goute d’eau qui se logeait sur lui tomba sur l’homme au crane dégarni, quel malheur il ne pouvait pas se donner le luxe d’être aperçu ici il devrait éliminer le vieil homme. Avant qu’il ne crie du à la grosse mare boueuse de couleur verdâtre qui était coller au plafond miro se laissa tomber sur sa proie, s’assurent bien de l’étouffer avec son propre corps. Une minute plus tard, l’homme avait arrêté de se débattre, reprenant sa forme normale le jeune espion jeta le corps par la fenêtre, il atterrit sur un arbre pour finir cacher dans l’épais feuillage.

Ça cible ainsi que le Shichibukai .tait bien au rendez-vous, Miro bien caché dans l’un des vases sous forme liquide entendait toute leur conversation et les informations qu’il avait reçues ce révélait juste, un traitre était parmi eux et il se devait d’en informer son supérieur, il attendit que la conversation se finisse pour sortir de ça cachette, il s’assura d’être bien seul puis sauta du balcon pour atterrir en flaque tout près de la grille, il ne pouvait en aucun ça ce laisser apercevoir même s’il détenait les informations la mission pouvait encore échouer. Rendu sur la cote ou son bateau l’attendait il embarqua sans avoir eu la moindre difficulté, soit ces soldats étaient stupide ou aveugle, mais, peu importe, il avait atteint son but et pouvait maintenant se reposer.


Dernière édition par Miro le Ven 23 Déc 2011 - 18:47, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sid Langren
Seigneur des océans
Seigneur des océans
Sid Langren

Profil Psy : De circonstances
Nombre de messages : 4172
Age : 29
Fruit du Démon : Rasen Rasen no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5000
• Wanted: 460.000.000
• Grade dans la Marine: /

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyVen 16 Déc 2011 - 12:22

Même si la présentation n'est pas finie je me permet de poster là.

Le cp9 est fermé et ne sera pas ré-ouvert :/.

____________________________________

Présentation de Miro [terminé] 1validation 474326acide
Revenir en haut Aller en bas
Miro
Jeune Soldat
Jeune Soldat
Miro

Nombre de messages : 14
Fruit du Démon : North Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Sergent

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyDim 18 Déc 2011 - 19:56

Parfait, je comprends, j’ai modifié les passages où j’en parlais trop, mais je vais quand même le laisser dans mon histoire tout en sachant qu’il m’est impossible d’y finir.

Ma présentation n’est probablement pas encore au point, mais j’aimerais beaucoup un petit avis par rapport à celle-ci (quoi améliorer).
éditer !


Dernière édition par Miro le Jeu 22 Déc 2011 - 7:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure
Pirate légendaire
Pirate légendaire
Cyanure

Profil Psy : Mauvaise jusqu'à l'os!
Nombre de messages : 2460
Fruit du Démon : Toro Toro no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 4025
• Wanted: 411.000.000
• Grade dans la Marine: /

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyLun 19 Déc 2011 - 22:59

Alors, j'ai juste lu quelques lignes, mais déjà, il y a pas mal de faute de français et ta description physique fait un peu liste des courses. Ça manque de fluidité et des fois on est obligé de relire pour comprendre ce que tu voulais dire (certainement du à une ponctuation un peu chaotique).

Bon courage.

Revenir en haut Aller en bas
Elya Tose
Trappeur
Trappeur
Elya Tose

Nombre de messages : 543
Age : 26
Fruit du Démon : Hebi Hebi No Mie (modèle Anaconda) : Fouet

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyLun 19 Déc 2011 - 23:56

Je rajoute qu'il faudra que tu modifies ton histoire, le CP9 est fermé comme l'a dit Sid. Et Cyan' a déjà dit pour les fautes.

Donc pour le Ame Ame, c'est pas encore ça. Essaie d'étoffer les caractère et morale de ton personnage. On ne connaît pas grand chose pour ce dernier finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Miro
Jeune Soldat
Jeune Soldat
Miro

Nombre de messages : 14
Fruit du Démon : North Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Sergent

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyMer 21 Déc 2011 - 2:10

Je crois avoir bien tenue compte de vos conseils donc j'édit et je vous laisse juger de mon travail en espérant vous plaire ! alien
Revenir en haut Aller en bas
Fujimi Fukami
Pilier de la Marine
Pilier de la Marine
Fujimi Fukami

Profil Psy : Folle / Mesquine
Nombre de messages : 528
Age : 26
Fruit du Démon : Mushi Mushi no mi

[Feuille de personnage]
• Renommée: 3750
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Contre-Amirale

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyMer 21 Déc 2011 - 15:46

Encore des fautes, et retire cette volonté d'être dans le CP9, qui n'est pas accessible. Il faudra donc changer ton but, mais aussi la fin de ton histoire, merci !

____________________________________

Présentation de Miro [terminé] 1validation Fukami11
Revenir en haut Aller en bas
Miro
Jeune Soldat
Jeune Soldat
Miro

Nombre de messages : 14
Fruit du Démon : North Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Sergent

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyJeu 22 Déc 2011 - 20:54

j'ai changé l'histoire, j'espère que ma présentation est maintenant impeccable Very Happy

pour le fruit je voudrais le zoan :

Hyō Hyō No Mi (Modèle panthère noire) : Permet à son propriétaire de se transformer en panthère noire, ou en forme hybride.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elya Tose
Trappeur
Trappeur
Elya Tose

Nombre de messages : 543
Age : 26
Fruit du Démon : Hebi Hebi No Mie (modèle Anaconda) : Fouet

[Feuille de personnage]
• Renommée: 2300
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: /

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyVen 23 Déc 2011 - 17:57

Rang 2 avec le fruit de la panthère noire, fruit lvl 5
Revenir en haut Aller en bas
Miro
Jeune Soldat
Jeune Soldat
Miro

Nombre de messages : 14
Fruit du Démon : North Blue

[Feuille de personnage]
• Renommée: 0
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Sergent

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyVen 23 Déc 2011 - 18:06

merci beaucoup ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yue D. Aquila
Bras droit de la Marine
Bras droit de la Marine
Yue D. Aquila

Profil Psy : Neutre Bon/Paria
Nombre de messages : 2774
Age : 34
Fruit du Démon : Aucuns

[Feuille de personnage]
• Renommée: 5560
• Wanted: 0
• Grade dans la Marine: Vice-Amiral

Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation EmptyVen 23 Déc 2011 - 19:01

Validé!

____________________________________

Présentation de Miro [terminé] 1validation Signyue3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty
MessageSujet: Re: Présentation de Miro [terminé] 1validation   Présentation de Miro [terminé] 1validation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Miro [terminé] 1validation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Miro [terminé] 1validation
» Présentation : Calamasagne Dyplouf [Terminé]
» Présentation - Ichigo Kurosaki [Terminé || Phase de Relecture]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Présentation de Takatori Oda [ Terminée :) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One piece Rpg :: - Accueil - :: - Accueil - :: Gouvernement & Marine-
Sauter vers: